Où manger à Tokyo ? Mes bonnes adresses

Ça y est, vous avez été très nombreux à le demander et il est enfin là : le guide complet avec toutes mes bonnes adresses pour manger à Tokyo ! Tokyo est la ville parfaite pour les foodies, ma ville coup de cœur au Japon, et contrairement à ce qu’on pourrait le croire, il est très facile de bien manger quel que soit votre budget. Des restaurants à sushi hauts de gamme aux ramen en passant par les restaurants étoilés ou encore de bonnes découvertes comme les restaurants de shabu shabu ou de yakiniku… Voici un petit aperçu de tout ce qu’il vous faut goûter lors de votre voyage à Tokyo !

Cet article étant déjà assez long comme ça, je prépare un autre article avec mes bonnes adresses bibitives : Où boire un verre à Tokyo ? Ma sélection de bars & cafés

Où manger à Tokyo ?

Les adresses ci-dessous sont regroupées par catégories de restaurants, si vous recherchez plutôt une adresse par quartier, je vous invite à consulter mon article « Que faire à Tokyo ? Mon petit guide par quartier« .

Pour vous déplacer facilement dans Tokyo, je vous conseille vraiment de vous procurer un Pocket Wifi.

Des restaurants étoilés à petits prix à Tokyo

Comme je vous le disais quelques lignes plus haut, la gastronomie japonaise est parfois beaucoup plus abordable que ce que l’on peut croire. Le meilleur exemple est l’existence à Tokyo d’une série de restaurants étoilés au Guide Michelin à petit prix ! J’ai consacré un article aux trois restaurants étoilés à moins de 20€ (Nakajima, Tsuta Kyourakutei Soba) que j’ai testé lors de mon dernier voyage à Tokyo, je vous invite à lire celui-ci pour découvrir ces super bons plans et mes conseils pour aller y manger sans devoir trop attendre !

Les restaurants à sushis à Tokyo

Grâce à l’immense marché aux poissons de Tsukiji, Tokyo est l’endroit parfait pour déguster des sushis méga frais et du poisson cru de grande qualité, voire même le fameux fugu pour les plus téméraires (je dois encore tester un restaurant de fugu, une bonne raison d’y retourner !). Par contre, je vous recommande de vérifier les prix avant de choisir un restaurant, car ça peut aller de 15€ à 500€ et plus en fonction de l’endroit ! Il y a plusieurs restaurants à sushi étoilés à Tokyo, mais vous n’avez pas forcément besoin de vous ruiner pour vous régaler. L’expérience plus haut de gamme est tout de même incroyable et il y a vraiment d’excellents sushi masters à Tokyo, si vous avez le budget : foncez. Voici quelques adresses très accessibles (à part la première qui est quand même un peu plus chère) que je vous recommande.

Manten Sushi

Situé dans le centre Marunouchi Brick Square, Manten Sushi est l’un des meilleurs restaurants à sushi de Ginza. Si vous cherchez une expérience haut de gamme avec un menu « omakase » (menu avec plein de services sushis, nigiris et otsunami) d’un excellent rapport qualité-prix, je vous recommande ce restaurant. Il vous en coûtera moins de 50€, c’est beaucoup moins que dans la plupart des restaurants du même standing ! Ce qui est génial dans ce genre d’endroits, c’est que les sushis sont ultra variés, ils utilisent beaucoup de produits de la mer que nous n’utilisons presque jamais en Europe, que ce soit les abats de poissons ou des poissons et fruits de mer plus rares. Les accompagnements comme le wasabi sont déjà disposés dans le sushi par le sushi master, il n’y a plus qu’a déguster une fois que le sushi tout juste préparé devant vous arrive sur votre petite assiette ! Il est possible de réserver en ligne la formule omakase à 6000 yen sur ce site. Il y a apparemment maintenant à lunch à 3000 yen (25€) mais sans réservation (je suppose que c’est uniquement s’il reste de la place !).

Le marché extérieur de Tsukiji

Si la partie intérieure du marché aux poissons de Tsukiji a déménagé près d’Odaiba et c’est plus la même ambiance qu’avant, le marché extérieur est en grande partie toujours le même et vaut la petite balade pour goûter à du poisson super frais dans l’une de ses petites échoppes. Certains restaurants à sushi du marché, eux, ont suivi le marché à sa nouvelle location, voir ci-dessous.

Daiwa Sushi

Daiwa Sushi est l’un de ces restaurants à sushi réputés du Tsukiji Market qui a déménagé avec le marché. J’ai été y mangé avant et après leur déménagement, et les deux fois ce fut un vrai régal, les sushis fondent dans la bouche et le rapport qualité-prix est juste dingue, l’équipe n’a pas changé ! Et le point positif depuis le déménagement c’est qu’il semble y avoir moins de file qu’avant, c’est le moment d’en profiter. Pas de réservation donc venez tôt ou tard pour ne pas trop attendre, ils sont ouverts non stop de 5h30 à 13h (hello le petit-déj sushis !). Menu unique, comptez environs 35€ par personne.

Yajima

On passe à présent à une petite adresse familiale beaucoup moins connue du grand public à Shibuya, mais fréquentée par pas mal de gens du secteur à Tokyo ! Chez Yajima, vous aurez une expérience beaucoup plus personnelle, et même si son charmant couple de propriétaires ne parle pas très bien anglais, ils vous accueilleront les bras ouverts ! Niveau prix, on peut difficilement battre cet endroit.

La patronne tient un petit carnet avec la nationalité de ces clients, et elle n’avait pas encore eu beaucoup de belges, on espère pour eux que vous les aiderez à compléter leur carnet ! ;-) Il faut par contre réserver, donc je vous conseille de demander à votre hôtel ou à un japonais de réserver pour vous.

Genki Sushi Uobei

On passe à l’autre extrême de l’expérience sushi avec le restaurant Genki Sushi Uobei à Shibuya où tout est automatisé ! Vous passez votre commande sur un écran devant vous et les sushis arrivent directement devant vous sur un petit train ! Ca vaut le coup d’y aller pour l’expérience typiquement tokyoïte mais au final on y a bien mangé aussi ! Certes, ça ne vaut pas la minutie des endroits ci-dessus car c’est plus un « fast food » du sushi, mais à ce prix-là…

Shinjuku Sushi Kappo – Mikore Sushi

Encore une adresse avec un rapport qualité-prix tout simplement incroyable (en fait je crois que celui-ci bat tous les autres à ce niveau-là), ce petit resto à Shinjuku propose pour le lunch des sushis et des bols de fruits de mer. Un lunch vraiment pas cher et savoureux à ne pas manquer si vous êtes dans le coin le midi ! Menu imagé pour choisir mais c’est une adresse assez locale donc ils ne parlent pas anglais, cependant ça n’a pas posé de problème !

Les restaurants de soba et ramen à Tokyo

Avant de goûter à un des ramen ou soba dans un des restaurants étoilés de Tokyo dont je vous parlais en début d’article, je vous recommande de commencer par une des adresses populaires de la ville qui valent aussi le déplacement (et comme ça, vous pourrez mieux comparer !).

Nagi Ramen

Pour une expérience typique à Shinjuku, je vous recommande Nagi Ramen, leurs ramen sont tellement bons que je les mettrais presque à égalité avec les ramen étoilés de chez Tsuta ! La particularité ici est la sauce à base de sardines séchées (nishobi) ! Un mélange « surf and turf » sur vous prenez des ramen au porc qui marche à merveille ! Attention il y a deux restos qui portent le même nom à Shinjuku, celui dont je parle fait un coin de rue et a une enseigne rouge.

Les restaurants gastronomiques / kaiseki à Tokyo

Ce n’est souvent pas facile au Japon en tant qu’étranger de réserver une table dans un restaurant kaiseki, ces restaurants qui représentent la version japonaise de la haute gastronomie (plein de petits plats servis dans un ordre particulier). Je n’en ai pas encore testé de vraiment haut de gamme, mais voici tout de même une bonne adresse.

Innsyoutei

Si j’ai choisi Innsyoutei, c’est parce qu’on pouvait s’y présenter sans réservation ! Nous nous y sommes présentés un vendredi midi et nous n’avons pas du attendre bien longtemps avant qu’une table ne se libère. Ce petit restaurant traditionnel se situe au beau milieu du parc d’Ueno, dans un bâtiment du 19ème siècle. Le midi, ça reste assez bon marché si vous prenez, comme on l’a fait, une des formules spéciales (à partir de 15€ environs, mais difficile de ne pas craquer pour les menus plus chers…). Les saveurs sont vraiment délicates, les préparations très minutieuses, c’est un bon endroit pour avoir un bel aperçu de quelques plats typiques de la cuisine kaiseki comme la peau de tofu (yuba).

Les restaurants kawaii & à thème à Tokyo

Alors là, je pense que c’est là où je me suis le plus lâchée à Tokyo ! La capitale du Japon étant une ville tout en contraste, à côté de ses restaurants traditionnels on trouve aussi énormément de restaurants modernes et originaux qui font également entièrement partie de l’expérience japonaise et que vous devez absolument tester au moins une fois ! Des restaurants kawaii, à thème, souvent assez kitsch. Il fallait que je les regroupe dans une même catégorie car on y va plus pour l’expérience que pour la bouffe, soyons honnête, même si on y mange souvent pas mal quand même (et même dans quelques uns vraiment très bien !). Pour info, on a pas (encore) testé un des plus connus du genre, le Kawaii Monster Café (qui me semblait très très touristique).

Je ne les inclus pas ici mais bien évidemment presque tous les restaurants de Tokyo Disneysea pourraient y figurer !

Shiro-Hige’s Cream Puff Factory

Je suis obligée de commencer par mon adresse coup de cœur, Shiro-Hige’s Cream Puff Factory à Shimokitazawa et ses fameux cream puffs Totoro, des choux à la crème DIVINS en forme de Totoro et fourrés avec des crèmes dont les saveurs changent en fonction de la saison (j’ai testé la crème marron et celle aux framboises et cream cheese, un vrai régal). Il y a un petit resto hyper cosy au premier étage où vous pouvez également manger des plats salés, et une boutique en bas pour prendre les pâtisseries Totoro à emporter. Comptez environs 500 yen par cream puff si vous mangez sur place. Ca peut être vite complet le weekend et aux heures de pointe, privilégiez la semaine pour vous y rendre.

Pompompurin Café

Au royaume du kawaii qu’est Harajuku, les restos kawaii ne manquent pas. Nous avons testé le Pompompurin Café, dont la vedette est un petit personnage très populaire au Japon, Pompompurin. On peut y aller sans réservation (mais le weekend attendez-vous à faire la file). Les plats étaient vraiment trop kawaii ! Un exemple typique de restaurant où on va plus pour la forme (la déco et les assiettes) que le fond (la bouffe).

Les cafés Pokémon & The Guest

Il y a régulièrement des pop-up cafés Pokémon à Tokyo (en gros il suffit qu’ils sortent un nouveau jeu) et il y en a aussi actuellement un permanent près de la Tokyo Station. Le problème de ce dernier est qu’il faut réserver des semaines à l’avance et qu’ils ne prennent personne sans réservation (par ici pour tenter une réservation). En ce qui me concerne, j’ai donc testé un des pop-up Pokémon qui a fermé en janvier 2019 et qui occupait un café-resto qui accueille régulièrement des pop-up kawaii du même genre (récemment ils ont aussi eu les Minions et Tokyo Ghoul), The Guest dans le centre commercial Parco à Ikebukuro.

Les cafés Hello Kitty

On retrouve des cafés Hello Kitty un peu partout au Japon. Personnellement nous avions été à celui du DiverCity mais on dirait qu’il a fermé depuis, par contre il semblerait qu’il soit toujours possible de manger des pâtisseries et des glaces Hello Kitty à côté du magasin Hello Kitty Kongariyaki dans le même centre commercial. Je suis quasi sure qu’un nouveau restaurant réouvrira bientôt à Tokyo. En tout cas, ils servent à peu près les mêmes choses dans chaque café Hello Kitty, c’est-à-dire une carte entière à l’effigie d’Hello Kitty du matcha parfait aux pancakes mais aussi des plats salés. Le cadre est lui aussi hyper kawaii.

Abbey Road

Dernière adresse un peu différente des autres mais qui reste quand même bien kitsch : Abbey Road, le resto-bar dédié aux Beatles ! En grande fan des Beatles, je me suis fait un gros craquage en y allant (car ce n’est vraiment pas donné comme endroit !). On y mange des plats anglais comme des fish&chips et on boit des boissons inspirées par les Beatles (il y a même du saké Imagine !) tout en écoutant un groupe de reprises des Beatles jouer en live ! Le jour où j’y ai été, c’était The Parrots qui y jouaient, le groupe apparemment le plus plébiscité. Le samedi, il y a 4 sets tout au long de la soirée et je peux vous dire qu’un groupe japonais qui reprend les Beatles, il faut le voir !! L’ambiance était vraiment géniale, on collecte à chaque set des « request cards » pour que vous puissiez demander vos chansons préférées, je recommande aux fans (dommage qu’on ne pouvait pas filmer). Je précise que vous pouvez juste boire un verre mais vu le prix d’entrée je trouve que c’est mieux d’y passer la soirée complète et donc de manger aussi sur place. Vous pouvez voir le calendrier des événements et réserver via leur site internet – si c’est complet, appelez-les, j’ai réussi à avoir une place comme ça.

Les restaurants de yakitori à Tokyo

Yakitori Alley et Yakiton Nogataya

Un des meilleurs endroits pour manger des yakitori à Tokyo est sans hésiter la fameuse « Yakitori Alley », le nom donné à l’étroite rue de Omoide Yokocho (aussi appelée Memory Lane… ou Piss Alley) où les les minuscules restaurants à yakitori se succèdent. Nous avons longuement hésité avant de choisir notre restaurant : beaucoup étaient déjà complets (il n’y a que quelques places par endroit) et certains ne semblaient pas accueillir les touristes à bras ouverts. Finalement, on en a trouvé un qui d’après Google Maps était bien côté (également par des étrangers) et où il restait de la place, le Yakiton Nogataya, juste en face du bar Albatross (que vous ne pourrez pas rater). Ce fut un excellent choix car nous nous sommes vraiment régalés ! Attention par contre à bien choisir car il y a des brochettes vraiment particulières, comme celles au diaphragme ou au rectum de porc (miam). Celle à la peau de porc était une de mes préférées. Si vous n’avez peur de rien, vous pouvez choisir un menu omakase à 750 yen, qui consiste en 5 yakitori choisis par le chef.

Gyoza

Harajuku Gyoza-ro

Un des endroits les plus populaires pour manger de délicieux gyoza fraîchement préparés et pas cher du tout c’est le resto Harajuku Gyoza-ro situé dans une petite rue perpendiculaire à Cat Street. Il peut y avoir la file mais ça avance assez vite.

Les restaurants de viande à Tokyo (shabu shabu, yakiniku, tonkatsu…)

Dans cette catégorie je vais regrouper tous les restaurants pour les carnivores à Tokyo, où vous pourrez manger de la très bonne viande japonaise, que ce soit du bœuf ou du porc. Depuis mes voyages au Japon, je n’arrive presque plus à manger de la viande en Belgique tant elle me semble fade à côté de ce qu’on peut manger au Japon… ça vous donne une petite idée de la chose !

Tonkatsu Maisen Aoyama

On commence par un des restaurants tonkatsu (porc pané) les plus populaires, Tonkatsu Meisen Aoyama à Omotesando. Ce restaurant très fréquenté se situe dans d’anciens bains publics. Ils ne prennent pas de réservation mais la file avance vite car il y a pas mal de places à l’intérieur. Il y a un choix assez fou, entre les différentes races de porc et les différents types de morceaux, c’est vraiment dur de choisir ! En général, pour les tonkatsu je prends toujours une race japonaise à un prix moyen et ça suffit pour me régaler ! La viande est méga tendre. Les bons tonkatsu ne sont pas donné mais ça vaut le coup. Si vous n’avez jamais mangé de tonkatsu, c’est bien de commencer ici car il y a des explications sur comment vous êtes sensé manger et utiliser les différentes sauces.

Hachinoki

Ce restaurant de shabu shabu est l’une de mes meilleures découvertes faite par hasard à Tokyo ! Hachinoki (しゃぶしゃぶ 鉢の木) se situe dans le quartier de Ueno (le resto est au premier étage du bâtiment). Le shabu shabu est une sorte de fondue japonaise, on vous sert de fines tranches de viande que vous trempez dans un bouillon avec des légumes, puis dans de la sauce. Ici, la formule est all you can eat pendant 2 heures, ça vaut vraiment le coup ! Vous pouvez choisir entre du bœuf japonais de qualité (4800 yen) ou du wagyu (10,000 yen), mais le bœuf standard suffit déjà tant il est tendre, c’est vraiment incroyable. Pas besoin de réserver (à part peut-être en weekend). Vraiment un de mes coups de cœur à Tokyo, j’y suis déjà retournée deux fois ! Prévoyez du liquide car les cartes étrangères ne passent pas bien.

Pyon Pyon Sya Ginza Una

A la recherche d’un restaurant de yakiniku (resto où on grille soi-même la viande) dans le quartier de Ginza, je suis tombée sur le Pyon Pyon Sya Ginza Una, un grand restaurant qui est accessible avec ou sans réservation. Je suis bien tombée, j’ai pris un assortiment de viandes de bœuf japonaises qui étaient délicieuses, et pour un prix restant raisonnable.

Les pauses sucrées à Tokyo (pancakes, glaces, taiyaki…)

Place maintenant au sucré ! Envie d’une petite gourmandise entre deux repas ? Crêpes, glaces, taiyaki,… voici quelques endroits testés et approuvés !

Eggs’n’Things

A Tokyo, les crêpes (fines, à la française) sont très populaires et on en trouve vraiment partout (les plus connus sont Marion Crepes et Cafe Crepe Laforet). Mais si comme moi vous préférez les pancakes bien épais, je vous conseille de faire un tour au restaurant Eggs’n’Things dans le centre commercial AQUA CiTY à Odaiba.

Non seulement les crèpes sont servies en quantité (ça rigole vraiment pas) et les préparations sont originales (notamment les saisonnières) mais en plus la vue sur la baie de Odaiba est juste dingue, surtout si vous vous installez en terrasse ! Le restaurant sert aussi des petits-déjeuners toute la journée.

Elswelt Gelato

Pour des glaces originales, c’est à nouveau la direction d’Harajuku qu’il faut prendre. A l’entrée de Takeshita dori, vous trouverez Elswelt Gelato, un glacier original qui propose des glaces en forme d’animaux ! Les compositions vont du simple au très complexe avec plusieurs animaux par cornet de glace. J’ai choisi une des saveurs hivernales, le renne au milk tea. Un peu cher mais c’était très bon et vraiment mignon !

Eddy’s Ice Cream

Si vous n’avez pas peur de dépenser 15€ pour une glace, les plus kawaii (et Instagrammables) se trouvent chez Eddy’s Ice Cream à Harajuku. On choisi la couleur de son cornet et ses décorations. Vraiment trop mignon mon cornet ! La glace est bonne mais sans plus.

Manekiya Gurume

Une autre street food à ne pas manquer à Tokyo, ce sont les taiyaki, un genre de gaufre (qui se mange chaude) traditionnellement en forme de poisson et fourrée à la pâte d’haricot rouge (anko) ou d’autres crèmes comme par exemple de la crème anglaise ou de la crème au matcha.

Pour en déguster d’originales en forme de Lucky Cat, direction la rue commerçante de Yanaka Ginza, où se trouve le petit shop Manekiya Gurume. Il faut un peu attendre car ils font tout minute ou presque ! Super bon !

Naruto Taiyaki Honpo Asakusabashi shop

Pour la version plus traditionnelle des taiyaki, mes préférés ce sont ceux de ce petit shop ! Légèrement croquant à l’extérieur, onctueux à l’intérieur, parfait ! Dans un quartier pas vraiment touristique mais ça vaut le coup si vous aimez ça.

Pour continuer la lecture, mes autres articles sur Tokyo : 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.