Balade au nord de Tokyo : Ikebukuro et les jardins Rikugi-en

Lors de mon deuxième voyage à Tokyo, j’ai exploré plusieurs quartiers un peu plus excentrés que je n’avais pas eu l’occasion de découvrir lors du premier. Et je dois dire que, sur deux semaines au total passées à Tokyo, ces quartiers découverts en dernier, Shimokitazawa et Ikebukuro, font partie à présent de mes préférés ! Dans cet article, je vous propose donc une balade dans le nord de Tokyo, dans le quartier commercial d’Ikebukuro jusqu’aux splendides jardins Rikugi-en, en passant par un restaurant de ramen étoilé ! Encore une journée parfaite dans cette ville dont je tombe de plus en plus amoureuse…

Les ramen étoilés de Tsuta, part 1

En fait, le but premier de cette journée était d’aller manger chez Tsuta, un restaurant de ramen étoilé (1 étoile au guide Michelin) ! Et vu le processus de réservation, ça nécessite comme vous allez voir d’au moins passer une demi-journée dans le coin…

Il a en effet fallu se lever tôt pour aller chercher un ticket (il y a un acompte de 1000 yen par personne à donner) pour pouvoir aller manger ces fameux ramens étoilés à midi ! Le restaurant se situe près de la gare de Sugamo (à une heure d’où je logeais… ça pique) et on est donc arrivés sur place entre 8h et 8h30. Nous n’étions pas les premiers, mais il y avait encore de la place pour tous les créneaux du jour, on a donc pris le premier ! Notre précieux ticket en main, nous avons pris la direction de la visite qui allait nous occuper toute la matinée en attendant le repas. 

Les jardins de Rikugi-en

Et on doit dire que l’attente a passé plutôt vite ! Situés à quelques minutes à pied du Tsuta, les jardins de Rikugi-en sont considérés parmi les plus beaux de Tokyo, et je confirme. Ces jardins (dont l’entrée est payante) sont particulièrement populaires en automne pour la saison des Momiji, et les couleurs étaient encore présentes début décembre pour notre plus grand bonheur ! Nous avons pris le temps de parcourir l’entièreté des jardins, il faut compter au moins 2 heures pour le faire. On a aussi pris un thé matcha dans la petite maison de thé au bord de l’étang, c’était vraiment cool ! Les couleurs étaient magnifiques…

Les ramen étoilés de Tsuta, part 2

Enfin, c’est l’heure de retourner chez Tsuta Ramen avec notre sésame ! Et si on pensait pouvoir rentrer directement avec, c’est raté. On doit se mettre dans une file, ré-échanger notre ticket contre notre acompte, puis rentrer un par un passer sa commande à la machine (oui, ils ont quand même une machine comme dans tous les restos de ramen !). Malgré le vocabulaire anglais limité du personnel, ils nous ont bien aidé et on a réussi à commander notre ramen, non sans avoir eu du mal à choisir entre les différentes options !

Tsuta est surtout connu pour sa sauce intégrant de la truffe noire ou blanche, mais vaut-il vraiment son étoile ? La question du choix des étoilés à Tokyo me laisse tout de même perplexe mais c’est un long débat, dont je reparlerai d’avantage dans mon articles sur les restaurants étoilés « street food » de Tokyo.

Malgré tout, en ce qui concerne ce ramen, il est vraiment différent de tous les autres que j’ai pu manger, bien sur grâce à ce fameux bouillon mais aussi avec le choix d’ingrédients locaux de première qualité. La viande était incroyable, elle fondait en bouche, moi qui la trouve toujours trop dure dans les ramen classique… Bref, pour un repas à moins de 15€ c’est approuvé !!

Shopping à Ikebukuro

Comme nous n’étions pas loin, on en a aussi profité pour découvrir le quartier de Ikebukuro, un quartier un peu excentré mais de plus en plus prisé … et on a vite compris pourquoi ! C’est le paradis du shopping. 

Si Shimokitazawa est un quartier calme et un peu bobo, on change d’ambiance ici à Ikebukuro, qui ressemble plutôt à un mix entre Akihabara et Shibuya. On y trouve plusieurs gros centres commerciaux, des boutiques manga et électroniques, plein de restaurants… C’est vraiment une destination idéale pour une journée pluvieuse, il y a une telle diversité de magasins qu’on peut sans souci passer la journée à y faire du shopping !

J’ai enfin compris l’attrait des magasins Tokyu Hands après avoir découvert celui d’Ikebuburo, qui est le meilleur et de loin selon moi ! Ils ont touuuute la série de gachapon avec les costumes pour chats (ma collection personnelle s’est encore agrandie !!!) et ils ont même un étage animalerie vraiment ultra kawaii (dernier étage). Sans parler du rayon papeterie, ma nouvelle passion… 

Petit tip : il y a une réduction pour les étrangers en montrant votre passeport, et il y a parfois des réductions supplémentaires qu’ils publient sur leur page Facebook (il faut alors montrer la promotion sur votre téléphone à la caisse pour en bénéficier).

Le pop-up café du Parco

Comme un nouveau jeu Pokémon venait de sortir, ils étaient vraiment PARTOUT ! Lors de mon premier voyage à Tokyo, je n’avais pas réussi à trouver de café Pokémon, car c’est souvent des pop-up, et qu’ils sont souvent full des semaines à l’avance quand c’est sur réservation (notamment celui qui était près de la Tokyo Station qui semble être devenu permanent, c’est par ici pour tenter une réservation). Mais par miracle, en débarquant à la gare d’Ikebukuro, on a vu une pub pour un Pokémon Café dont je n’avais pas entendu parler, ici à Ikebukuro ! Du coup, j’ai pas hésité, j’ai tenté ma chance !

Le pop-up se trouvait dans le centre commercial Parco, au café The Guest, qui comme son nom l’indique accueille des pop-up différents chaque année. Ce pop-up Pokémon était consacré à Pikachu et Eevee pour leurs nouveaux jeux. Malheureusement ce pop-up a fermé en janvier 2019. Ils semblent avoir accueillis récemment des thèmes Minions et Tokyo Ghoul. Allez jeter un coup d’œil aux avis avant d’y aller pour voir ce qu’ils accueilleront lors de votre voyage.

Le centre commercial Sunshine City

Mais la destination shopping principale de Ikebukuro, c’est son centre commercial Sunshine City, qui comporte un aquarium, un planétarium, un observatoire, des restaurants et des centaines de magasins… juste énorme ! C’est presque une ville dans la ville.

Il y a vraiment pas mal de magasins vraiment cool, parmi ceux qui ne faut pas manquer je vous conseille bien évidemment le Pokémon Center Mega qui est le plus grand magasin dédié aux produits dérivés des Pokémon au Japon !

Que vous soyez fan ou non, le lieu est fou, il y a vraiment de tout, des fournitures scolaires en passant par les boules de Noël, les bijoux (très réussis d’ailleurs), etc etc.

Par contre, j’ai été super déçue du parc d’attraction Namco Namja Town, qui est sensé être un parc d’attractions axé sur la nourriture… On a tout simplement rien compris. Après quelques recherches, il semblerait que les propriétaires ont changé, la plupart des « attractions » cool (dont celle où il y avait une centaine de goûts de glace) n’existent plus. Bref, passez votre chemin, c’est de l’argent perdu.

Il y a aussi un autre parc d’attraction, J-World Tokyo, dédié aux héros d’animés japonais tels que One Piece, Dragon Ball Z et compagnie (pas testé).

Pour continuer la lecture, mes autres articles sur Tokyo : 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.