Où manger à Taipei ? Mes conseils restaurants & night markets

Ah, Taipei. Sans doute l’une de nos expériences de voyage les plus déroutantes ! De plus en plus réputée pour sa gastronomie (le guide Michelin lui consacre même une édition depuis 2018), la capitale de Taiwan n’en reste pas moins une ville difficile à appréhender au premier abords, et dont les spécialités culinaires ne sont pas toujours facile à apprécier avec un palais d’occidental, et ce même si vous connaissez déjà bien d’autres cuisines asiatiques : elle reste très différente de Tokyo, Bangkok ou encore Hanoï, autres villes asiatiques très appréciées par les foodies.

La scène culinaire de Taipei est en réalité un mélange de street food bon marché (à déguster dans l’un de ses nombreux night markets) et de restaurants gastronomiques chic, de spécialités locales et de nombreux imports d’autres cuisines asiatiques, en particulier les cuisines chinoises et japonaises. Taipei est d’ailleurs réputée comme l’une des meilleures villes pour manger japonais en dehors du Japon, et c’est en partie ce qui avait motivé notre voyage là-bas.

Je ne vous mentirai pas, Taipei a quand même été une déception pour nous qui venions en grande partie pour sa scène gastronomique réputée. Nous n’avons pas apprécié une bonne partie des endroits qui sont pourtant considérés comme des « must eat ». C’est une situation qui nous arrive rarement, puisque nous sommes plutôt bon public et toujours partants pour goûter aux spécialités locales, mais il faut croire qu’ici, le courant n’est pas passé. Et c’est aussi pour ça que je vous en parle seulement maintenant alors qu’il s’agit d’un voyage que nous avons fait en 2018… mieux vaut tard que jamais !

Pour tous les conseils pratiques (comment se déplacer, etc), je vous renverrai à mon city guide sur Taipei qui sortira la semaine prochaine.

Les spécialités culinaires de Taipei : petit tour d’horizon

Taiwan est le pays d’origine du bubble tea, et c’est souvent le premier contact « culinaire » que l’on a avec le pays en tant qu’occidental. Mais comme je vous le disais plus haut, l’île a bien sur eu de nombreuses influences du continent chinois ainsi que du Japon et d’autres cuisines d’Asie en plus petite mesure. En résulte des spécialités culinaires assez variées. Voici un petit tour d’horizon des spécialités culinaires et street food de Taiwan les plus connues, avant de vous donner des adresses pour les manger à Taipei.

  • niu rou mian : bouillon de nouilles au boeuf, mon plat préféré
  • hu jiao bing : les buns au poivre (pepper buns), ma street food préférée. Ce sont des petits pains fourrés à la viande et au poindre, cuit dans un four particulier (similaire à un four tandoori), on en trouve dans plusieurs marchés de nuit.

  • le thé : de manière générale, on produit et consomme beaucoup de thé à Taiwan (je vous en reparlerai plus dans mon article sur les visites à faire à Taipei)
  • bubble tea (boba cha) : la spécialité la plus connue, il s’agit d’une boisson froide à base de thé noir au lait accompagné de perles de tapioca. C’est cette version classique que je préfère même s’il y a de nombreuses variantes plus ou moins exotiques (avec d’autres thés, d’autres perles…).
  • Pineapple cakes : des cakes à l’ananas, probablement le snack sucré préféré des taiwanais. C’est un petit gâteau fourré à la pâte d’ananas. On en trouve littéralement dans tous les magasins de souvenirs (une des marques les plus connues c’est Chia Te, mais franchement pour moi ils se ressemblent tous. Par contre c’est pratique car vous pouvez vous les faire livrer gratuitement à l’aéroport de Taipei en les commandant ici).
  • gua bao : sandwich vapeur à la poitrine de porc et (habituellement) au chou
  • a-gei : tofu frit rempli de nouilles et servi dans un bouillon
  • Taiwanese hot pot : la version taiwanaise du hot pot (on cuit sa viande et ses légumes dans un bouillon)
  • huasheng tang : soupe douce à la cacahuète (spécialité du Ningxia Night Market)
  • Xiaolongbao : dumplings avec une farce de viande ou légumes et bouillon (à manger en une bouchée !)
  • lu rou fan : riz au porc braisé (pas eu le temps de tester mais une des meilleures adresses pour en manger serait Jin Feng Lu Rou Fan / Jinfeng Braised Pork Rice)
  • chou doufu : le fameux « stinky tofu », tofu puant, fermenté. L’endroit pour en manger c’est Shenkeng Old Street (prendre un taxi/Uber depuis le MRT Muzha)
  • iron eggs : œufs noirs braisés, cuits dans des épices et séchés.
  • guancai ban (coffin cake) : toasts aux œufs remplis de seafood chowder
  • Daikon/Radish pancakes : crêpes au radis et/ou aux oignons verts (dans les night markets)
  • youtiao : de longs beignets, le petit-déjeuner taiwanais typique, accompagné de lait de soja et d’oeufs. On a fini par ne pas goûter, mais les adresses les plus populaires pour ça, ce sont Yong He Soy Milk King et Fu Hang Dou Jiang/Fuhang Soy Milk (comme rien n’est en anglais sur place on nous avait recommandé de commander et se faire livrer à son hôtel – pour Fu Hang on peut le faire facilement en anglais ici).
  • poulet frit (dans les night markets)
  • les abats à toutes les sauces

 

Les Night markets de Taipei

La meilleure manière de découvrir les spécialités taiwanaises et de goûter un peu à tout, ce sont les night markets, qui réunissent tous les soirs locaux et touristes. Il y en a dans chaque quartier à Taipei, et certains sont beaucoup plus touristiques que d’autres. Nous en avons visité quatre lors de notre voyage, un par soir nos 4 premiers jours sur place… avant de nous lasser, ou plutôt de commencer pour moi à être vraiment écoeurée par l’odeur de tripes qui traverse les night markets. Oui, il y a beaucoup de spécialités taiwaises à base de tripes et ça se sent. Moi qui n’aime déjà pas ça de base… j’ai vraiment eu du mal. Soyez donc prévenus si vous êtes comme moi : ça peut franchement couper l’appétit.

Nous n’avons pas eu le temps d’y aller car il est en dehors de Taipei et il faut un taxi pour rentrer, mais le Keelung Night Market est également un des plus populaires. Plus en ville, l’autre plus petit marché qui était sur ma to do list, c’est le Nanjichang Night Marker (pour goûter le A Nan Sesame Chicken – ils ont un Bib gourmand).

On retrouve souvent les mêmes street food d’un marché à l’autre, notamment, comme déjà mentionné plus haut : les délicieux Pork pepper buns (si vous ne devez goûter qu’à une chose, goûtez à ça !), les pancakes aux oignons et radis, le fried chicken, les steaks de boeuf (servis en petits morceaux), les takoyakis comme au Japon, les banh cuon comme au Vietnam, etc…

On ne l’a pas fait mais ça peut valoir le coup de faire une visite guidée dans un marché, pour apprendre à reconnaître les spécialités, car il y a souvent peu d’indications en anglais. Peut-être que si nous avions eu un guide, nous aurions réussi à mieux apprécier les marchés de nuit ! Klook est très populaire à Taiwan et vous y trouverez des tours pas trop chers et bien côtés notamment ce Taipei Night Market Tour, le Shilin Night Market Food Walking Tour, le Keelung Night Market Food Tour ou pour en apprendre encore plus le Taiwanese Cooking Class and Culture Exchange with Food Tasting Market Tour.

Sanhe Night Market

C’est le moins connu des night markets que j’ai visité, et pourtant c’est sans doute mon préféré, qui se situait en plus juste à côté de mon premier hôtel ! Ce marché local est une parfaite introduction à la ville, sans touristes.

Je suis tombée sur les meilleurs dim sum du night market, dingues et vraiment pas cher (par contre le nom… essayez de le retrouver grâce à mes photos !). 

Ningxia Night Market

Le Ningxia Night Market est un marché nocturne populaire entièrement dédié à la street food. Il se trouve dans un quartier sympa, mais il est déjà assez touristique.

A part les takoyaki, on a goûté à plusieurs petits plats sans trop savoir ce que c’était, parfois un bon choix, parfois pas !

Shilin Night Market

Le Shilin Night Market est le plus gros night market de Taipei (et de Taiwan !) et donc également le plus touristique, mais malgré tout il m’a beaucoup plu. Sa particularité, ce sont les jeux de fête foraine qu’on trouve entre les stands de bouffe et de shopping !

Mes deux recommandations principales pour ce marché sont :

  • les cream puffs en forme de Totoro (dans le fond de la partie centrale couverte du marché) ! On a pris matcha custard et c’était trop bon.

  • les pepper buns cuits dans un four traditionnel, collés à la paroi, de Fuzhou Ancestor Pepper Pie. Un délice à manger très très chaud !

On a beaucoup moins aimé Hai You Pork Ribs, la soupe de ribs pourtant recommandée par le Michelin… en plus tout était surgelé !

Raohe Night Market

Le Raohe Night Market est le marché nocturne le plus vieux de Taipei mais celui que j’ai le moins aimé. Il s’étend sur une seule rue (Raohe Street), et c’est un mélange de stands de street food (au milieu) et de magasins pour faire du shopping (sur les côtés). Il y avait peu de choix intéressant niveau bouffe. La seule chose qui pour moi vaut le déplacement, ce sont les pepper buns de Fuzhou dont je vous ai déjà parlé plus haut, et qui ont aussi un stand juste à l’entrée de ce marché (à côté du temple Songshan). Il y a moins de monde et le stand est beaucoup plus facile à trouver qu’à Shilin, ça peut donc être un bon endroit pour les goûter plus au calme si vous passez dans le coin. Autre stand populaire ici mais que l’on a pas trouvé, Chen Dong Pork Ribs Medical Herbs Soup (ils ont un Bib gourmand aussi).

Où manger et boire à Taipei ? Sélection de restaurants, cafés, bars et take aways

A côté des night markets, voici quelques adresses de restaurants, bars, food court et take aways que nous avons testé durant ce voyage.

Pour les restaurants gastronomiques haut de gamme, nous ne nous y étions pas pris assez à l’avance. Le plus connu est sans doute Raw, le restaurant du celebrity chef André Chiang, à réserver des mois à l’avance (il fait partie des World 50 Best Restaurants). Si vous n’arrivez pas à avoir de place, les réservations sont un peu plus faciles chez Longtail, un restaurant étoilé de cuisine fusion réputé également pour ses cocktails, ou encore Ya Ge, le restaurant 1 étoile du Mandarin Oriental.

Addiction Aquatic Development – Taipei Fish Market

On commence par le merveilleux food court du marché aux poissons de Taipei ! C’est le meilleur endroit pour déguster du poisson et fruits de mer frais à Taipei. L’endroit est inspiré du Tsukiji market de Tokyo, en plus petit et plus branché. J’ai mangé au comptoir à sushis un set menu avec un excellent rapport qualité-prix : moins cher qu’au Japon et presque tout aussi bon (25€ environs pour un énorme menu avec soupe, sushis et poisson grillé). C’est mon coup de cœur resto à Taipei.

Pour les fans de sushi, on m’avait également recommandé Nomura, un resto de sushi haut de gamme, comme à Tokyo (attention il faut réserver).

Din Tai Fung

Un autre resto que j’ai beaucoup aimé c’est Din Tai Fung. Il s’agit en fait d’une chaîne de dim sum (originaire de Shanghai) qu’on retrouve aujourd’hui un peu partout en Asie. Je vous conseille d’y aller en dehors des heures de table pour éviter la file. Nous avons été en milieu de matinée à la branche de Xinyi (près du parc de Daan), nous avons attendu maximum 30 minutes.

Je vous conseille de prendre un assortiment pour tester plusieurs sortes de dumplings, dont les ultra populaires dumplings juteux, fourrés avec du bouillon, les Wiao Long Bao. C’est une version des dumplings plus raffinée que ceux que l’on trouve dans les night markets, mais j’ai aimé les deux version. Cette branche de Din Tai Fung a même un Bib gourmand au Guide Michelin.

Bon plan par contre : il y a moyen d’éviter la file dans plusieurs des restos Din Tai Fung de Taipei (dont celui où on a été) et d’économiser un peu d’argent en plus de tout en commandant à l’avance des set menus en ligne ici (vous êtes prioritaires quand vous avez un voucher).

Breeze Taipei Station

Un autre food court très pratique à l’arrivée ou au départ c’est le food court Breeze situé au deuxième étage de la gare de Taipei Station (au dessus des guichets). Il y a beaucoup de restaurants bien côtés dans ce food court, nous en avons choisi un où il y avait de la file (c’est toujours bon signe) et nous n’avons pas été déçus !

Les beef noodles : Yongkang vs. Lao Shandong

Pour les fameuses nouilles au bœuf à la taiwanaise, on recommande souvent celles de Yongkang Beef Noodles (où il faut aussi faire la file), mais pour nous cette adresse, une institution depuis 1963, fut une déception : nous avons trouvé le bœuf beaucoup trop sec. Leur spécialité est les nouilles de boeuf au hongshao, un bouillon rouge piquant. 

On a préféré, de loin, les nouilles de boeuf de Lao Shangdong à Ximending, un petit resto bien caché mais où elles étaient excellentes ! C’est une autre institution taïwanaise, ouverte depuis 1949, qui possède d’ailleurs un Bib gourmand. 

Autres adresse de beef noodles populaire mais pas testée : Lin Dong Fang

Les restaurants à hot pot : version DYI vs. version haut de gamme

Impossible également de venir à Taipei sans manger au moins une fois un hot pot taïwanais, un repas copieux qui vous calera bien !

Il existe de nombreux endroits populaires pour en manger. Nous en avons mangé un premier près du pont suspendu de Bitan (avec une très belle vue !), au restaurant 碧水堂台灣茶食館. C’était bon et pas cher.

Une autre adresse réputée pour le hot pot, c’est Tai Ho Dien.

Mais il n’y a pas que des endroits populaires où on prépare soi-même son hot pot à table. Pour la version haut de gamme d’un repas hot pot, on se rend au Tajimaya, un restaurant de luxe du complexe The Arcade dans le quartier bobo de Songshan. Ici, on prépare le hot pot pour nous et on vous le sert directement dans votre assiette en plusieurs services. Le summum du luxe ! 

 

C’était juste à côté du S Hotel où nous séjournions

Modern Toilet Restaurant

Taipei, c’est aussi un côté kitsch et WTF comme à Tokyo ! Dans le genre, je pense que le summum c’est le restaurant Modern Toilet à Ximen qui, comme son nom l’indique, à comme thématique; de la décoration aux plats… les toilettes ! Honnêtement, si on ne s’arrête pas à l’apparence des plats, c’était meilleur que ce à quoi je m’attendais et vraiment drôle !

Ay Chung Flour-Rice Noodles

Dans le quartier du shopping de Ximen, nous avons voulu goûter à la spécialité qui attire les foules (vous ne pouvez mal de rater l’endroit), les Ay Chung Flour-Rice Noodles (petite promo et plus facile à commander en réservant un voucher en ligne ici). Ces nouilles vermicelle sont en réalité… aux tripes (aux intestins de porc plus précisément) et à la sauce aux huîtres. Il faut avoir le cœur bien accroché vu l’odeur qui s’en dégage. On a goûté mais je n’ai pas pu finir…

Soyspresso

Dans le quartier de Da’an, nous avons découvert une chouette petite enseigne où tout est à base de soja et fabriqué sur place, Soyspresso. Mention spéciale pour leur glace au soja !

Eighty Eightea

Taiwan a été occupée par les japonais qui ont laissés pas mal de traces ici, que ça soit au niveau de l’architecture ou de la gastronomie et la culture du thé. Mon adresse coup de cœur pour boire un thé, c’est Eighty Eightea, un salon de thé japonisant situé dans un ancien bâtiment japonais au cœur de Taipei.

Dans le même genre mais pas testé, il y a aussi la Wistaria Tea House, située dans un bâtiment japonais datant des années 20.

Yao Yue Tea House

Pour une version plus taïwanaise d’un salon de thé, je vous conseille de faire une virée à Maokong, la région des champs de thé dans les hauteurs de Taipei, que l’on rejoint grâce à un téléphérique. Vous y trouverez de nombreuses tea houses traditionnelles mais je vous recommande de marcher un peu pour éviter les plus touristiques. Nous avons opté pour la Yao Yue Tea House, qui propose également de la petite cuisine à base de thé. On vous amène tout le matériel avec des instructions complètes pour apprendre à réaliser vous-même la cérémonie de thé à la taïwanaise (pas des plus faciles !). 

Liu Yu Teahouse

Dans les couloirs du MRT à côté du temple de LungShan (près de la sortie 1), nous avons également découvert une petite teahouse où on vous accueillera avec plaisir en anglais et où vous pourrez avoir plus d’informations sur les différents thés produits à Taiwan et la cérémonie du thé à la taïwanaise.

Les chaînes de bubble tea 

Les fans de bubble tea (ou pearl milk tea) comme moi seront ravis puisqu’il y a du bubble tea à littéralement tous les coins de rue à Taipei ! Chacun a sa marque préférée, mais dans celles qui reviennent souvent (et que j’ai tous goûtés je crois), il y a Chun Shui Tang, chachago, CoCo Tea, Huangjin Bubble Tea et Chen San Ding Bubble Tea. Comme je vous le disais plus haut, je préfère la version classique mais il y a en général de nombreux choix.

Lao Pai Gongyuan Hao

Spécialité un peu plus bizarre, le jus de prune aigre ou « suan meitang »… On le déguste dans un petit magasin datant de l’époque japonaise face au 2-28 Memorial Peace Park, le Lao Pai Gongyuan Hao. Difficile à décrire, il faut goûter. Ils servent aussi de la glace (à la prune).

Zhang Men

Taipei possède également quelques bonnes microbrasseries, comme Zhang Men, situé dans le quartier de Da’an. Le cadre est sympa et il y a un grand choix de bières (les cuvées changent régulièrement), leur spécialité étant les bières aux fruits exotiques, mais c’est quand même un peu cher.

Un peu plus loin, à Shida, se trouve une autre microbrasserie populaire (que nous n’avons pas eu le temps de visiter), Something Ales.

Red House

Un lieu populaire pour sortir à Ximen, c’est la Red House, un ancien théâtre japonais dont la cour arrière accueille une série de bars très animés en soirée, et particulièrement fréquentés par la communauté LGTB. Bonne ambiance garantie !

 

1 COMMENTAIRE

  1. […] Afin d’éviter de vous présenter un à un les temples (qui ne manquent pas !) de Taipei, j’ai décidé d’aborder les différentes choses à faire à Taipei par quartier/district. Un district se parcours facilement à pied mais pour passer de l’un à l’autre il peut être intéressant d’utiliser un taxi ou le MRT. Je vous indique également quelques adresses pour boire et manger dans chaque quartier (celles munies d’un * sont celles que nous avons testées, les autres étaient sur notre to-do list mais nous n’avons pas eu le temps de les découvrir). Pour plus d’informations sur les adresses testées, je vous renvoie à mon article Où manger à Taipei ? Mes conseils restaurants & night markets […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.