Voyager en train au Japon : avec ou sans JR Pass ? (MAJ 2024)

La plupart des touristes voyageant au Japon optent pour le train pour se déplacer d’une ville à l’autre. Les trains japonais étant spacieux, propres, rapides et (presque) toujours à l’heure, c’est en effet l’un des options les plus avantageuses ! Cependant, le prix des trains, surtout des shinkansen, les TGV japonais, n’étant souvent pas donnés, on suggère en général de prendre un Japan Rail Pass, ou JR Pass, qui vous permet de vous déplacer en train dans tout le Japon. Mais est-ce vraiment la bonne solution pour votre voyage ? Pour mon premier voyage, j’ai pris un JR Pass… mais pas pour le second. Dans cet article, je vais essayer de vous donner un peu plus d’information pour le JR Pass et ses alternatives (dont un bon plan !) pour vous aider à définir quelle est la meilleure solution, suite à l’augmentation des prix des pass en 2023, pour votre voyage au Japon

Disclaimer : cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog.

Le Japan Rail Pass en pratique : où l’acheter et comment l’utiliser ?

Le Japan Rail Pass est un forfait qui vous permet d’utiliser de manière illimitée les lignes de Japan Railways, la compagnie nationale japonaise, partout dans le pays, pour une durée de 1, 2 ou 3 semaines.

Un pass à acheter AVANT votre voyage au Japon

Ce pass est réservé aux touristes étrangers et doit être acheté obligatoirement avant votre arrivée au Japon.

Plusieurs sites proposent d’acheter le JR Pass, le prix de l’un à l’autre varie en général très peu, je vous conseille juste de faire attention à choisir une livraison suivie si les bons d’échange vous sont envoyés chez vous (ce que la majorité des revendeurs proposent).

Vous pouvez notamment vous procurer votre JR Pass sur Klook, un site très populaire au Japon qui vous sera utile pour d’autres activités également (comme je le disais juste avant, le prix du JR Pass ne varie pas vraiment, par contre Klook propose des petites réductions sur plein d’autres choses, par exemple pour les tickets pour le parc d’attraction Universal Studios à Osaka). Même sans réduction, en payant directement en euro sur leur site on bénéficie d’un des meilleurs taux de change possible.

Echanger le pass au Japon 

A votre arrivée au Japon, vous devez aller échanger votre bon contre votre vrai JR Pass dans un des bureaux JR où l’échange est possible (la liste se trouvera sur votre bon). Je vous déconseille de le faire à l’aéroport, il y a une file de dingue. Nous avons échangé notre JR Pass en 2017 à la gare d’Ueno à Tokyo (pas de file) et en 2023 à la gare de Fukuoka (1 heure de file même à une heure creuse…).

Je vous conseille personnellement d’échanger un peu d’euro avant votre arrivée au Japon, pour pouvoir directement aller acheter à l’aéroport une carte Pasma ou Suico (carte rechargeable pour les transports en commun et bien d’autres choses… on en reparle plus bas). Impossible d’en acheter une en payant avec une carte étrangère, du moins à Narita, il vous faudra du cash (comme souvent pour les transports en commun au Japon, soyez prévenus !).

Chargez votre carte pour commencer avec au moins 3000 yen ce qui permettra de couvrir le trajet vers le centre de Tokyo et les premiers trajets en métro. Pour la recharger par la suite, vous pouvez le faire aux machines automatiques dans toutes les stations.

Autre possibilité : en mettant à jour cet article, je viens de penser à une solution alternative à laquelle je n’avais pas songé jusqu’ici mais qui est probablement encore plus facile : réserver votre billet de train depuis Narita en ligne (c’est possible avec une carte international sur Klook). Une fois dans le centre, vous pourrez retirer de l’argent plus facilement (et sans frais abusifs comme à l’aéroport).

Lorsque vous irez activer votre JR Pass, on vous demandera de quelle date à quelle date vous voulez l’activer, vous n’êtes donc pas obligés d’aller le jour où vous voulez commencer à l’utiliser.

Avant, pour l’utiliser, vous deviez le présenter à l’agent qui se trouve en général sur le côté des portiques automatiques (que vous ne pouvez pas emprunter). Mais lors de notre voyage de 2023, nous avons remarqué que le format du pass avait changé : il s’agit à présent d’un format ticket qu’on passe simplement comme n’importe quel titre de transport via les portiques : encore plus facile qu’avant !

Si vous voulez réserver un trajet, il faudra juste vous présenter à un guichet JR avec les détails du trajet que vous voulez réserver, si possible écrit sur un papier ou en montrant le trajet sur votre téléphone car les employés JR parlent très peu anglais.

Tip : pour rester connecté(e) durant votre voyage (utile pour vérifier les horaires des trains et s’orienter de manière générale), je vous recommande de vous procurer une eSIM ! Lors de notre dernier voyage, nous avions une eSIM Asie de chez Holafly (aussi valable en Corée du Sud par exemple, pratique). 

Nouvelles alternatives avec Klook suite à l’augmentation des prix en 2023

Vous l’avez peut-être déjà entendu, les prix des JR Pass nationaux ont subi une grosse augmentation de prix en octobtre 2023 ! Pour faire simple, pour l’itinéraire « classique » d’un premier voyage au Japon (Tokyo, Kyoto, Osaka…), le JR Pass national ne sera probablement plus rentabilisé. Et c’est bien dommage ! 

Mais ne vous inquiétez pas, car il y a des alternatives ! En plus de celles qui existaient déjà avant, comme les pass JR régionaux qui eux n’augmentent pas (plus d’infos sur ces pass un peu plus bas dans cet article), le site Klook, qui est décidément toujours au taquet pour continuer les prix les plus bas en Asie, a lancé deux services qui n’existaient pas avant et qui palient en grande partie à cette augmentation.

Le premier est un nouveau module de réservation de shinkansen (pour des trajets individuels), qui resteront proposés au meilleur prix du marché (et avec la facilité de pouvoir payer sans souci avec une carte internationale ET sur un site facilement compréhensible). Vous pouvez réserver ce type de billets avant ou pendant votre voyage, il n’y a églament pas la même limitation que pour les JR Pass. Plus d’infos ici.

Vraiment, je ne comprends toujours pas pourquoi Klook n’est pas plus connu en Europe, et pour avoir réservé via eux à de nombreuses reprises, je vous les recommande de les acheter de cette manière pour éviter la complexité d’une commande de billet en gare (où personne ne parle anglais).

Ils sont également en train de lancer un nouveau pass : le « Klook Value Rail Pass« . Le but de celui-ci est, pour faire simple, de répliquer l’utilisation classique d’un JR Pass pour un premier voyage au Japon, avec quelques avantages en plus ET un prix qui correspond plus ou moins à ce que vous aurait coûté le JR Pass national avant augmentation !

Le pass inclut :

  • Un ticket aller-retour de Narita à Tokyo : hyper pratique car même avec un JR Pass c’était compliqué car il faut réserver, et tous les trains ne sont pas inclus dans le JR Pass. Et hors réservation, il se pose le problème de payer à l’aéroport (les machines ne prennant pas les cartes étrangères).
  • Un pass illimité du métro de Tokyo pour 3 jours (les lignes de train locales ne sont pas inclues mais en s’arrangeant un peu on peut visiter beaucoup de quartiers avec le métro)
  • un aller-retour en shinkansen entre Tokyo et Osaka (qui vaut déjà quasiment à lui seul le prix de ce pass)
  • un Kansai Thru Pass de 3 jours qui vous permet de vous déplacer comme vous voulez dans la grande région d’Osaka et Kyoto.
  • et (gros avantage pour ceux qui s’y prennent à la dernière minute) contrairement au JR Pass national, vous ne devez pas attendre de le recevoir par la poste, vous recevez une confirmation immédiate.

Attention ! Pour le moment, ce pass n’est accessible qu’à certains pays. Ce pass a été lancé après mon dernier séjour au Japon en 2023 donc je n’ai pas eu l’occasion de tester si ça fonctionnait avec un VPN ou en se trouvant déjà sur place. Mais je suis prête à parier que le pass va s’étendre à d’autres pays donc n’hésitez pas à re-vérifier les conditions du pass au moment où vous lisez cet article. Voir plus de détails ici.

Avez-vous besoin d’un JR Pass ou non ?

Avec l’augmentation des tarifs, le JR Pass national reste principalement intéressant pour les grands voyages qui « traversent » le Japon en plusieurs étapes.

Les avantages du JR Pass

Le grand intérêt du JR Pass, c’est que vous ne devez pas vous soucier d’acheter vos tickets à chaque trajet (il y a un certain gain de temps, surtout quand les machines sont entièrement en japonais, comme c’est parfois le cas dans les destinations un peu moins touristiques) et en général vous ne devez pas réserver vos places (sauf rares exceptions comme la ligne express vers l’aéroport de Narita ou en haute saison pour les shinkansen car les wagons sans réservation peuvent être vite remplis).

L’autre intérêt, c’est que ça PEUT vous faire gagner un peu/beaucoup d’argent… mais ça, ça dépend quand même des coins que vous avez envie de visiter durant votre voyage ! Et comme je le disais avant, c’est quand même un mot de voyage hyper confortable, les trains sont spacieux et très propres.

Les inconvénients du Japan Rail Pass

Par contre, il y a quand même quelques inconvénients :  il faut savoir que tous les trains ne sont pas compris dans le pass : toutes les lignes de train ne sont pas incluses dans le JR Pass, qui comme son nom l’indique ne comprend que les lignes JR (et encore, avec quelques exceptions, qui seront clairement indiquées sur votre pass).

Certaines régions ne sont par exemple pas du tout desservies par les trains JR (par exemple la Péninsule de Izu), ou d’autres le sont très mal et il vous sera au final beaucoup plus avantageux au niveau temps et argent à prendre des trains (ou bus) d’autres compagnies.

Faire le bon choix

La meilleure façon de procéder est donc de d’abord définir votre itinéraire au Japon, puis calculer si un JR Pass est rentable ou pas. Par exemple, vu le prix des shinkansen, si vous faites un aller-retour entre Tokyo et Kyoto, le prix du pass est vite rentabilisé !

Si vous comptez passer une semaine à Tokyo ou Kyoto par contre, il vaut mieux commencer votre JR Pass après la visite d’une de ces villes. En général, le JR Pass n’est pas très intéressant si vous visitez la même ville pendant plusieurs jours d’à filée.

Il faut également bien comparer vos différentes options pour vous déplacer d’un point à l’autre. Par exemple, parfois les trains « rapides » sont beaucoup plus chers que les « standards » sans pour autant vous faire gagner un temps fou (l’exemple typique : pour rejoindre Tokyo depuis l’aéroport de Narita). Ou parfois, les trajets en bus sont beaucoup moins cher, sans prendre forcément plus de temps également (par exemple pour se rendre depuis Tokyo dans la région du mont Fuji).

Etant donné le côté pratique du JR Pass, si la différence de prix avec et sans JR Pass est minime, je vous conseille d’opter pour le JR Pass car à nouveau, c’est un bon gain de temps.

Mais comment calculer et déterminer quel est le trajet le plus avantageux ? Pour cela, il faut utiliser l’application Hyperdia, super pour comparer les trajets en train (il y a même une option pour ne sélectionner que les trajets sur lesquels vous pouvez utiliser votre JR Pass).

Par contre, pour les bus, la meilleure solution que j’ai trouvé c’est Google Maps, qui permet de trouver les noms des compagnies de bus et qui affichent directement les prix quand vous cherchez un trajet. Il existe des sites de comparateur qui fait le calcul pour vous mais en général ceux-ci ne prennent pas en compte les alternatives en bus et leur prix.

Le Fuji vu depuis le shinkansen !

Les alternatives au JR Pass

Voici les autres options à investiger si vous pensez que le JR Pass n’est pas avantageux pour vous. Parfois, la meilleure option est également de combiner plusieurs pass ou moyens de transports sur un même voyage (par exemple, un JR Pass d’une semaine + un pass régional de 2 jours + la carte Suica pour les autres jours du voyage…).

Les pass régionaux

Il existe des pass régionaux dont on parle en général beaucoup moins mais qui peuvent être très, très avantageux sur une région ou une destination spécifique car ils sont en général bien moins cher journée qu’un JR Pass.

Update : ces pass n’augmentent PAS de prix en 2023 donc ils peuvent devenir une encore meilleure option pour vos voyages à partir de 2024 !

Cela inclut, d’une part, les pass JR régionaux (par exemple le Kansai WIDE Area Pass pour rayonner autour de Kyoto, l’Hokkaido Rail Pass pour le nord du Japon, etc) et les pass « destinations » comme par exemple le Hakone Free Pass (indispensable pour découvrir Hakone). Il en existe vraiment plein, je vous conseille donc de faire des recherches Google type « votre destination + pass » pour trouver les résultats correspondants ! Attention cependant, les pass JR régionaux sont, comme les JR pass nationaux, à réserver avant votre voyage.

En voici quelques exemples parmi les plus populaires, pour vous donner une idée des tarifs, mais cette liste n’est pas exhaustive :

La carte Suica/Pasmo

La carte Suica ou Pasmo est la carte passe-partout qu’il faut vraiment vous procurer pour votre voyage au Japon que vous preniez ou non le JR Pass. Tout d’abord, c’est un bon complément car vous en aurez besoin pour prendre le métro. Impossible de visiter l’entièreté de Tokyo ou Kyoto par exemple juste en prenant les trains JR (même si la ligne JR Yamanote à Tokyo dessert une bonne partie de la ville, c’est vrai…).

Certains trajets en train peuvent aussi se payer en Suica si vous n’avez pas le JR Pass (dès qu’il y a des portiques automatiques en gros). Mais surtout, vous pouvez aussi payer avec vos achats dans les supermarchés (par exemple chez 7Eleven ou FamilyMart) et même dans les distributeurs de boisson ! Les japonais utilisent vraiment ces cartes pour tout. Indispensable donc !

Pour éviter de galérer aux machines, il est possible de commander la carte Suica (pré-chargée) sur Klook également.

Les bus

Je ne les avais pas beaucoup analysé lors de mon premier voyage car nous avions décidé assez vite d’opter pour un JR Pass et surtout car utiliser les bus me semblait beaucoup plus compliqué que les trains, mais en réalité les bus peuvent être très pratiques aussi, je les ai beaucoup utilisé durant mon second voyage, et avec un peu de pratique, ce n’est pas si compliqué que ça !

Je ne détaillerai par contre pas ici le côté « utiliser les bus en pratique » car le « mode d’emploi » varie d’une région à l’autre (par exemple, parfois il faut payer en montant à bord, parfois en sortant, parfois il faut prendre un ticket, parfois pas…).

Ce que je peux vous dire, par contre, c’est que les « highway bus » sont la meilleure alternative au JR Pass que je connaisse (enfin si vous avez le temps, pour les longues distances). Les « highway bus » sont des bus longues distances, parfois de nuit pour les grands trajets, que l’on doit impérativement réserver à l’avance. Il y a un grand terminal de bus à Shinjuku à Tokyo qui dessert de nombreuses destinations. Pour rejoindre Fuji depuis Tokyo, c’était la solution parfaite : beaucoup moins cher que le train et sans aucun changement (je vous donnerai un peu plus d’info pratique dans mes articles sur ce voyage autour du Fuji).

Les voitures de location

Je n’ai pas testé les voitures de location au Japon, mais ça peut être pratique pour les destinations mal desservies par les transports en commun, comme par exemple Shikoku à ce qu’il parait. Sachez cependant que si vous louez une voiture au Japon il vous faudra un permis de conduire international et une traduction officielle de votre permis de conduire en japonais (à demander à la Japan Automobile Federation). Il faut donc également prendre en compte ce coût supplémentaire, ainsi que les péages, les parkings et l’essence.

Exemples : mes 3 voyages au Japon

Pour terminer, voici trois exemples concrets : mes trois voyages au Japon !

  • Voyage 1 : Tokyo – Kyoto – Osaka (+ alentours) en 3 semaines (2017). Pour ce voyage le plus avantageux (à l’époque) était prendre un JR Pass de deux semaines car nous avions un aller-retour en shinkansen et plusieurs excursions accessibles en train JR de prévues au programme. On a passé les premiers et derniers jours à Tokyo sans JR Pass, avec la Suica. Nous avions également quelques jours à Tokyo au début de nos 2 semaines de JR Pass, on a donc concentré les visites accessibles avec la ligne JR Yamanote sur ces jours-là. Nous l’avons rentabilisé sans souci et même un peu plus. Après l’augmentation des prix de 2023, ce même voyage n’aurait plus été rentabilisé.
  • Voyage 2 : Tokyo + région du mont Fuji (2018). Pour ce voyage, j’ai passé une semaine à Tokyo et une semaine autour du mont Fuji. Clairement, un JR Pass n’aurait pas été rentabilisé car les trajets en métro à Tokyo sont bon marché, et les trains desservent très mal la région du Fuji, et encore moins la Péninsule de Izu plus au sud. Bref, j’ai donc utilisé ma Suica, et du cash pour les trajets en train et métro qui ne la prenait pas (l’info se trouve assez facilement en avance, je vous partagerai plus de détails dans mes articles sur ces différentes destinations !).
  • Voyage 3 : de Fukuoka à Tokyo, via Hiroshima et Osaka notamment (2023). Nous avons relié Fukuoka à Tokyo avec plusieurs arrêts sur une semaine. Pour ce voyage, un JR Pass 1 semaine était largement rentabilisé avant augmentation, et devrait encore l’être (à vérifier en encodant vos trajets sur Hyperdia) après l’augmentation, puisque nous avons utilisé plusieurs fois le shinkansen sur de longues distances. Pour la partie à Tokyo après la semaine couverte par le JR Pass, nous avons utilisé notre carte Suica uniquement.

Des questions supplémentaires sur le Japan Rail Pass ou de manière général sur les voyages en train et en bus au Japon ? N’hésitez pas à me les poser en commentaire !

 

Mes autres articles pour continuer le voyage au Japon : 

28 réflexions au sujet de “Voyager en train au Japon : avec ou sans JR Pass ? (MAJ 2024)”

  1. A l’aéroport de Narita, il y a en effet la file à l’agence d’échange des JR Pass, à l’étage où on prend les trains. Sauf que je suis tombée par hasard sur un autre (petit) comptoir un étage plus haut, l’étage des arrivées (en tournant vers la gauche), et là il y avait juste une personne avant moi.

    Pour réserver des places dans le shinkansen, c’est toujours plus pratique de noter à l’avance les informations recopiées d’Hyperdia, mais il y a des endroits où l’anglais est couramment parlé, notamment une agence JR au coeur de Tokyo Station, et à la gare de Kyoto, où il y a un comptoir spécial pour les étrangers.

    Répondre
  2. Salut et merci pour ton commentaire sur l’utilité ou non du JR pass. Nous sommes en plein dans cette réflexion… Nous arrivons au Japon le 8 novembre pour 2 ou 3 semaines (nous ne planifions que très peu) avec objectif Tokyo –> Hakone/fuji —- Osaka (et rayonner sur Kyoto,Nara,Himeji)
    On aimerait savoir si ça vaut le coup de tenter tout en metro dans les ville et en bus de nuit dans les grands trajets plutôt que le JR pass.
    Merci beaucoup pour tes conseils.

    Répondre
    • Bonjour,
      Avec un aller-retour Tokyo-Osaka le JR Pass sera probablement rentabilisé ;-)
      Personnellement, je recommande plutôt les trains car c’est vraiment pratique, et juste les bus pour les trajets difficiles à faire en train (destinations moins touristiques). Il vaut mieux économiser sur les hébergements que sur ça.

      Répondre
  3. Merci pour ta réponse. Effectivement les économies sur les hébergements c’est grandement possible. Malheureusement vu le prix des ryokans nous allons nous tourner sur un hôtel et un onsen à côté. On aimerait bien trouvé un bon plan dodo sur Hakone et takayama mais nous ne sommes sur de rien.
    Les plus grosses économies reste les nuits en coach surfing que nous faisons à Tokyo Osaka et Kyoto.

    Répondre
  4. Bonjour,

    Sur un coup de tête, je me rends au Japon du 14 décembre 2022 au 4 janvier 2023 et je souhaite acheter un JR Pass en ligne.
    La date de livraison au japon est prévue pour le 12/12. Or, je ne serai pas encore sur place.
    Ma question est donc la suivante : Est-ce que le bon d’échange est dématérialisé ? Envoyé par mail et donc échangeable sur place, à mon arrivée à l’aéroport de Narita?
    Est-il préférable d’acheter mon passe à l’aéroport, même si c’est plus cher?

    Merci pour ton blogue, c’est une pépite !
    Mina

    Répondre
    • Bonjour,
      Je ne sais pas où vous avez commandé le bon, mais les JR Pass sont livrés à votre domicile hors Japon (sinon ce n’est pas un vrai JR Pass). Le papier qu’on reçoit (c’est bien un papier qu’on reçoit chez soi par la poste) doit ensuite être échangé à un guichet JR au Japon contre le JR Pass daté.
      Il n’est pas possible d’acheter de JR Pass à l’aéroport. Les pass achetés une fois au Japon coûtent beaucoup plus cher.

      Bonne journée,
      Emma

      Répondre
  5. Bonjour,

    Déjà merci pour tout, tu m’as aidée à l’organisation de mon voyage.
    Je voulais savoir la carte suico ou pasmo suffit pour les grandes villes comme Tokyo, Osaka et Kyoto pour ce déplacer en métro ? Car je souhaite juste prendre des pass Régionaux. pour me déplacer d’une grande ville à l’autre.

    merci à toi

    Répondre
    • Bonjour,
      Avec plaisir ! :)
      La carte suico/pasmo s’utilise partout mais c’est plus avantageux de prendre un JR pass dès que tu comptes faire un aller-retour entre Tokyo et Kyoto. Mais pour une semaine à Tokyo par exemple, il n’y a pas besoin de pass (national ou régional) la carte pasmo/suico reviendra très probablement moins cher.

      Répondre
  6. Bonjour, merci beaucoup pour cet article plus que détaillé ;)
    Petite question, je vais de Tokyo à Kyoto en train. Recommanderiez-vous de commander le ticket à l’avance? Je ne vais pas acheter le JR Pass, juste un ticket aller-retour. Merci <3 Célia

    Répondre
  7. Bonjour Emma,
    Tout d’abord merci pour ces articles qui nous aident bcp pour le planning, visites et tout le reste. J’ai calculé plusieurs fois mes trajets pour le jr pass et au vu de mes calculs, tout mon entourage est assez septique sur le fait que cela ne soit pas du tout intéressant. J’aimerais donc avoir votre avis. Mes gros trajets seront ceux-ci : Tokyo-> Kanazawa ; Kanazawa -> Kyoto; Kyoto-> Nara puis Osaka; Osaka-> Tokyo. Le soucis c’est qu’il faudrait prendre le jr pass pour 14 jours, donc pas amorti en mon sens. De plus j’ai remarqué qu’avec le jr, les trajets/ trains couverts par ce dernier, sont plus longs en temps… aurais-je raison ou je me trompe dans mes calculs ? la différence de prix serait de 40/60€ par pers…du coup j’hésite fortement.
    J’espère que vous aurez le temps de m’éclairer car si le jr pass est plus intéressant, je dois le commander rapidement, avant augmentation, nous partons en novembre. Belle soirée
    Cécile Agostini

    Répondre
    • Bonjour,
      Pour 40€ de différence, je le prendrais car réserver les tickets individuellement est plus compliqué ! Par contre c’est vrai que les trains JR ne sont pas toujours les plus rapides, notamment dans la région d’Osaka et Kyoto.

      Répondre
  8. Bonjour,

    Merci pour tous les articles sur le Japon. J’envisage d’y aller avec mon chéri en Avril 2024 et je me suis basée sur tous tes articles pour faire mon trajet et mes activités :)
    Je vais faire : Tokyo (dont un jour à NIKKO) – Hakune Yumoto – Kyoto – Ile Myajima – Osaka – Tokyo pour 2 semaines.
    Les prix des JR ont beaucoup augmenté pour 2024, est-ce que c’est toujours intéressant de le prendre par rapport à mon planning ?

    Par avance, Merci :)

    Répondre
    • Hello,
      Je ne connais pas tous les prix sans JR Pass, le mieux est de faire le calcul sur le site Jorudan, c’est très bien fait à ce niveau !
      A vue d’oeil je dirais que ça peut être kiff-kiff si optimisation des transports JR locaux sur Tokyo, Kyoto et Osaka.

      Répondre
  9. Bonjour,
    Malgré toutes vos informations précises sur le JR pass j ai un doute sur mon organisation pratique sur place; Si j ai ce JR pass:
    -est ce que je peux rentrer à bord d’un train JR sans avoir reserver avant?
    – si je dois reserver: cela ce fait sur le site internet JR? où à la gare?
    si oui alors c ‘est une réservation longtemps à l’avance ou le jour J?

    Comme nous sommes 6 avec des enfants je ne souhaite pas être bloqué.
    Merci beaucoup par avance et bravo pour votre site

    Répondre
    • Bonjour,
      99% des trains peuvent ne pas être réservés (exception vers Narita par exemple), mais les wagons sans réservation sont limités, donc en haute saison/weekend il faut réserver. A 6 vous risquez de ne pas trouver de places tous ensemble sans réservation.
      Les réservations se font au guichet en gare JR, il faut montrer l’itinéraire sur Jorudan par exemple, car ils ne parlent pas anglais/comprennent difficilement nos caractères.
      Les réservations en gare peuvent se faire jusqu’au jour J, quelques jours max ça suffit en général.

      Répondre
  10. Hello ! Je suis contente de trouver ce blog, ça me conforte dans l’achat d’une carte Suica. Mais ici j’hésite encore à choisir un pass JR car je reste quasi 3 semaines dans le Kansai (je ne vais pas du tout à Tokyo).
    Donc les trajets seront tous à partir d’Osaka où j’y ai mon logement (pour Kobe, Himeji, Kyoto, Nara, Wakayama et peut-être Kinosaki). Ce sont des voyages à la journée, sauf pour Kyoto et Nara où je compte revenir plusieurs fois.

    J’ai lu que les trains JR n’étaient pas forcément le choix idéal pour cette région, vaut-il mieux mixer un JR pass kansai 4 jours ou wide area 5 jours + achats de billets (bus, train) selon mes destinations ?

    Merci par avance pour votre avis !

    Répondre
  11. Bonjour Emma, je pars avec mon fils de 15 ans 2 semaines en juillet 2024, nous sejournerons dans un hôtel à Tokyo (Toshima), je suis un peu pommé quand à choisir le JR Pass 7 jours car ça coûte quand même un bras 600 euros pour nous deux , qu’es qui serait le mieux pour pouvoir découvrir d’autre région et ville tel que kyoto, Osaka, Mont Fuji…depuis Tokyo? Sans que je n’es à sacrifier autant d’argent et de temps juste pour le transport. Merci de ton retour , cordialement Mathieu

    Répondre
    • Bonjour, si vous restez basés à Tokyo durant tout votre voyage, ça va vous faire énormément de longs trajets coûteux, donc dans ce cas à mon avis vous allez devoir prendre un JR Pass (votre hôtel est-il encore annulable ? Si oui, je vous conseille plutôt de vous baser à Tokyo ET à Kyoto, au minimum). Pour vérifier ça, encodez vos trajets sur Jorudan, ça vous donnera le coût total, comme expliqué dans l’article. :)

      Répondre
  12. Bonjour, nous partons pour Osaka fin septembre pour 3 semaines. Peut-on acheter dès maintenant un JR Pass sur klook ? Si nous l’achetons maintenant est-il valable à compter de ce jour ou faut-il être dans les délais de 90 jours (The voucher is valid for 90 day(s) from the booking confirmation date) pour le commander ? Nous comptons faire dans un premier temps Osaka, Kyoto, Nara, Hiroshima puis Tokyo, Nikko, Fuji, pour revenir sur Osaka. Est-ce que le JR Pass national sera t-il rentable? Je vous remercie.

    Répondre
    • Bonjour,
      Pour le voucher, oui il doit s’acheter dans les 3 mois avant le voyage. Il sera livré chez vous donc le mieux est de le faire 1-2 mois à l’avance.
      Ne connaissant pas le détail de vos trajets, ce n’est pas certain que le pass soit rentabilisé. Je vous conseille d’encoder tous les trajets prévus sur le site Jorudan, vous pourrez ainsi facilement connaître le coût total de ceux-ci et voir si c’est intéressant. Malgré tout, vu la difficulté d’obtenir un ticket en une autre langue que le japonais dans les gares, le JR Pass reste la solution de facilité.

      Répondre
  13. Bonjour,
    Nous prévoyons un voyage de trois semaines au Japon en octobre. Nous arriverons et repartirons d’Osaka. La première semaine, nous explorerons Kyoto et Nara. Ensuite, nous passerons la deuxième semaine à Tokyo et visiterons les environs, notamment Nikko et le Mont Fuji. Pour la dernière semaine, nous retournerons à Osaka pour découvrir Hiroshima et Miyajima.
    Pensez-vous qu’un JR Pass de deux semaines serait rentable, sachant que nous envisagerions peut-être un pass régional pour la première semaine ? Est-il possible d’acheter dès maintenant un JR Pass sur Klook ou pouvons-nous attendre le dernier mois avant le départ ? Sur Klook on nous indique que « Le bon est valable pendant 90 jour(s) à partir de la date de confirmation de la réservation. Il expire à 23h59 le dernier jour ». Merci

    Répondre
    • Bonjour,
      Le JR Pass doit en effet s’acheter dans les 3 mois avant votre voyage (date d’activation sur place). Comme il doit être livré chez vous, il vaut mieux le commande 1-2 mois avant votre départ.
      Pour Tokyo, vous n’avez pas vraiment besoin de JR Pass. Le mieux est de faire le calcul détaillé de vos trajets prévus sur Jorudan pour voir le coût total de ce que ça vous coûterait sans JR Pass. Personnellement, pour ce trajet, je prendrais simplement un aller-retour en shinkansen entre Osaka et Tokyo, un pass local pour la région Kyoto-Osaka, et des trajets locaux ou le bus pour le reste. Si vous ne vous sentez pas de devoir gérer l’achat des tickets séparément, le JR Pass reste dans tous les cas un gain de temps et la solution de facilité.

      Répondre
  14. Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre article bien détaillé.
    Nous avons décidé d’aller au Japon « dernière minute » en août de cette année. Notre itinéraire : Tokyo 5jours puis aller à Osaka 4 jours, prendre le vol de retour à KIX. Peut-être prendre le shin Hello Kitty un tour juste pour ma fille de 8 ans car elle adore Kitty.
    Pour visiter Tokyo et Osaka, c’est métro et la marche.
    Ma question, aurions-nous besoin de prendre le JR Pass ?

    Merci d’avance, très bonne journée à vous.

    Répondre

Laisser un commentaire