Que faire à Tokyo ? Mon petit guide par quartier

Vous êtes en voyage à Tokyo et vous ne savez pas par quelle visite commencer ? Je regroupe dans cet article les principales choses à faire, à voir, à manger et à boire dans chaque quartier de Tokyo que j’ai visité durant mes deux voyages dans la capitale japonaise. Harajuku, Shinjuku, Shibuya, Ueno, Yanaka, Shimokitazawa, Ikebukuro, Odaiba, Akihabara, Ginza,… Etant donné que j’ai publié plein d’articles sur cette ville que j’adore, cet article est un résumé qui je l’espère vous aidera à trouver plus facilement les infos dont vous avez besoin !

Update : cet article a été mis à jour en 2023 (mises à jour des prix et vérification des infos pratiques). De nouvelles adresses seront ajoutées après mon troisième voyage au Japon fin 2023.

Disclaimer : cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog.

Conseils pratiques pour se déplacer à Tokyo

Au total, j’ai passé plus de deux semaines à Tokyo lors de mes deux premiers voyages au Japon. Et je suis encore loin d’avoir vu tout ce que j’avais envie de voir ! Vous serez donc prévenus, si vous n’avez que quelques jours à Tokyo, il va vous falloir faire de nombreux choix. En un jour ou deux seulement, vous risquez de repartir de là vraiment frustrés…

Planifier ses journées par quartier

J’ajouterais également que, Tokyo étant une ville immense (et avec plus d’habitants que dans toute la Belgique réunie !!), pour éviter de perdre du temps dans les transports il vaut mieux vous limiter à 1 ou 2 quartiers par jour et vous déplacer à pied au sein de ceux-ci.

La carte Suica ou Pasmo 

Vous procurer une carte Suica ou Pasmo (carte de transport en commun rechargeable, les deux sont équivalentes) est très utile, même si vous avez un Japan Rail Pass. En effet, s’il y a des lignes JR à Tokyo, notamment la pratique ligne verte Yamanote, pour certains quartiers ça sera quand même plus pratique de vous déplacer avec d’autres compagnies de transport (et non que des trains JR).

Vous la procurer à l’avance en ligne (échangeable à un kioske à Narita notamment) peut être intéressant car les machines n’acceptent pas les cartes étrangères, il vous faudra donc du cash (et peut-être faire la file). Si vous choisissez l’option de la carte chargée avec 1500 yen, ça sera suffisant pour vous rendre avec la ligne Asakusa (voir ci-dessous) jusqu’au centre de Tokyo où vous aurez plus de possibilités pour changer ou retirer de l’argent.

Attention, pour recharger votre carte Suica ou Pasmo, c’est la même chose, il vous faudra obligatoirement du liquide (via les bornes que vous trouverez dans la plupart des stations) Et à Narita, le distributeur 7 Eleven de l’aéroport prend une commission supplémentaire, vous voici prévenus.

Les transports en commun de Tokyo

En général, à Tokyo, les transports en commun s’empruntent sans réservation SAUF quelques lignes vers/de l’aéroport et les trains rapides et highway bus pour sortir de Tokyo.

Si vous arrivez à l’aéroport de Narita, je vous recommande de prendre la Asakusa Line (ligne rouge), c’est l’option la moins chère et sans réservation (vous utilisez votre carte Pasmo ou Suica). Elle vous permet de rejoindre Tokyo en environs 1h30 sans devoir changer de train. Il y a aussi la Sobu Line qui est légèrement plus chère. Les options rapides permettent de rejoindre Tokyo un peu plus rapidement mais sont plus chers. Cependant, l’avantage du Skyliner (le train le plus rapide), c’est qu’il peut se réserver en ligne, ce qui vous évite également le problème de cash à l’aéroport (réservation facile ici).

Par contre, si vous avez un Japan Rail Pass, vous pouvez utiliser gratuitement la ligne JR Narita Express (1h de trajet) mais les réservations sont obligatoires ! Vous devez présenter votre pass à un guichet pour faire la réservation (ayez votre itinéraire écrit sur un papier car souvent les employés ne parlent pas bien anglais).

Et si vous arrivez par l’aéroport d’Haneda (jamais été à cet aéroport), il existe un bus express.

Les lignes JR vous permettront aussi de vous déplacer assez facilement dans certains quartiers de Tokyo mais pas partout. Il existe aussi un pass métro d’1, 2 ou 3 jours mais attention, à l’inverse, celui-ci n’inclut pas les lignes JR.

Le pocket wifi pour se faciliter la vie

Avoir un pocket wifi (une borne wifi portable) est vraiment pratique pour se diriger et avoir les horaires, car on ne trouve pas toujours toutes les infos en anglais. A Tokyo, je vous recommande vraiment de vous procurer une borne de ce type (et de vous la faire livrer directement à l’aéroport ou éventuellement à votre premier hôtel), ça vous évitera de perdre un temps fou à essayer de vous orienter sans wifi. Vous pouvez le commander en avance, notamment sur Klook, un site super utile et populaire au Japon.

Voir les tarifs et réserver facilement en ligne ici.

Update : pour notre retour au Japon en 2023, on a testé une nouveauté : une esim, soit une carte SIM virtuelle. Pas moins cher, mais il n’y a pas de boîtier à gérer, tout est virtuel ! Quand même vachement pratique. On l’a prise chez Holafly – vous pouvez avoir 5% de réduction en réservant via ce lien.

Ma suggestion d’itinéraire à Tokyo pour 1 semaine (ou moins)

En tenant tout cela en compte, voici ma recommandation d’itinéraire si vous avez une semaine ou moins sur place (classé dans l’ordre dans lequel je recommande de faire les visites).

Cet itinéraire vous donne juste une idée du temps à prévoir par quartier et correspond bien sur à mes préférences, mais si vous avez des intérêts particuliers vous aurez sans doute envie de privilégier plus l’un ou l’autre quartier ! Il vaut également mieux garder un peu de flexibilité dans votre programme car certains quartiers sont plus adaptés en cas de pluie (shopping à Shibuya, Shinjuku ou Ikebukuro par exemple).

Si vous avez plus qu’une semaine, vous pouvez alors retourner explorer les quartiers que vous avez préférés, ou faire des excursions au départ de Tokyo (par exemple Nikko ou Kamakura).

  • Jour 1 : cocktails, street food et déambulations à Shinjuku (pour avoir réellement ce côté « Lost in Translation », c’est vraiment cool de le faire le premier jour !). Lors de mon dernier voyage on a fait une soirée « sake all-you-can-drink » avec un choix fou, je recommande à 100%.
  • Jour 2 : journée kawaii à Harajuku et Shibuya
  • Jour 3 : les jardins d’Hamarikyu, shopping à Ginza, Akihabara en soirée
  • Jour 4 : Odaiba et la baie de Tokyo
  • Jour 5 : journée hipster et vintage Shimokitazawa (+ temple de Gotokuji)
  • Jour 6 : Asakusa le matin, parc d’Ueno le midi et Yanaka en aprem/soirée
  • Jour 7 : Tokyo DisneySea OU balade au nord de Tokyo – jardins de Rikugi-en et shopping à Ikebukuro (ce sont deux journées que j’ai adoré, mais si c’est votre premier voyage à Tokyo, vous aurez sans doute envie de commencer par les « classiques »). Ou encore, nouveauté en périphérie de Tokyo pour les fans d’Harry Potter, le Warner Bros. Studio Tour Tokyo – The Making of Harry Potter.

Que faire à Tokyo ? Visites et bonnes adresses par quartier

Voici donc un petit aperçu de chaque quartier que j’ai visité. Pour chaque quartier je vous propose une « journée type » qui inclut mes endroits préférés. Pour en savoir plus, je vous mets également le lien de mes articles dédiés à chaque de ces quartiers où vous trouverez beaucoup plus d’infos et de photos. Cet article sera mis à jour au fur et à mesure de mes voyages.

Shinjuku

Shinjuku est à la fois un quartier shopping, de divertissement (karaoké, arcades,…) et business qui s’étend autour de la gare de Shinjuku, la gare la plus fréquentée de Tokyo (c’est notamment de là que partent la plupart des highway bus). On parle souvent de West-Shinjuku et East-Shinjuku car les quartiers situés à l’ouest et à l’est de la gare sont très différents.

L’ouest de Shinjuku est un quartier plutôt business avec de grands gratte-ciel, dont certains comptent parmi les plus hauts bâtiments de Tokyo. On y trouve aussi des hôtels de luxe (dont le fameux Park Hyatt) et pas mal de bars et restaurants sympas.

L’est de Shinjuku est plus fun ! On y trouve notamment Kabukicho, le « quartier chaud » de Tokyo, haut en couleurs et qu’il faut visiter de nuit car c’est illuminé et animé qu’il vaut vraiment le coup. C’est là aussi que vous trouverez le Godzilla surplombant un gratte-ciel et la très photogénique Yakitori Alley (Memory Lane).

Mon article complet : Lost in Translation à Shinjuku

Ma journée parfaite à Shinjuku :

  • goûter les sardines étoilées de chez Nakajima (pas cher le midi)
  • admirer le panorama gratuit sur Tokyo depuis les tours du Metropolitan Government Office
  • boire un cocktail au New York bar du Park Hyatt comme dans le film « Lost in Translation »
  • faire une balade nocturne dans Kabukicho (de préférence pas le dimanche) et voir le kitschissime spectacle du Samurai (ex – Robot Show, enfin de retour en 2023 !!)
  • finir la journée en dégustant des yakitori dans la Memory Lane ou des ramen chez Nagi Ramen

Harajuku (et Omotesando)

Harajuku est LE quartier de la mode kawaii et des cosplay. Le centre kawaii d’Harajuku est la rue Takeshita Dori (et rues voisines) où vous trouverez de nombreux magasins de vêtements (un peu de vintage), des crêpes, les glaces les plus Instagrammables de la terre, et de quoi vous adonnez au purikura, le photomaton japonais qui vous transformera preque en personnage de manga…

Juste à côté se trouve Omotesando, souvent considéré comme les Champs-Elysées de Tokyo. On y trouve des malls, des magasins plus haut de gamme et des adresses de mode plus pointue.

Mon article complet : Une journée shopping et kawaii à Tokyo : Harajuku et Shibuya

Ma journée parfaite à Harajuku (& Omotesando) : 

  • se balader dans le parc de Yoyogi jusqu’au temple de Meiji Jingu (de préférence le dimanche matin pour avoir une chance d’assister à des mariages traditionnels)
  • manger dans un resto kawaii (Pompompurin Café ou autre)
  • tester les purikura (photomaton japonais)
  • faire du shopping sur Takeshita Dori (teenager), Omotesando (haut de gamme) et Cat Street (alternatif). Pour les souvenirs ne manquez pas le Daiso (magasins tout à 100 yen, il y en a un énorme ici !)
  • faire une pause gourmande avec une crêpe (Marion Crepes par exemple) ou une glace kawaii.
  • manger l’un des meilleurs tonkatsu de la ville chez Tonkatsu Maisen Aoyama ou pour les plus petits budgets d’excellents gyoza chez Harajuku Gyoza-ro

Shibuya

Shibuya est un quartier shopping très jeune et animé, qu’on peut facilement combiner avec une visite d’Harajuku (Cat Street connecte les deux quartiers). C’est l’un des quartiers les plus bondés, surtout autour de Shibuya Crossing, le passage pour piétons le plus fréquenté du monde ! A Shibuya on trouve surtout des grands magasins et centres commerciaux. C’est dans ce quartier que se trouve Shibuya Sky, ,une terrasse panoramique extérieure. La nuit c’est aussi un quartier populaire pour sortir.

Mon article complet : Une journée shopping et kawaii à Tokyo : Harajuku et Shibuya

Ma journée parfaite à Shibuya : 

  • Traverser le fameux passage pour piéton Shibuya Crossing
  • Faire du shopping : Loft, Disney Store, Tokyu Hands, Shibuya 109,… il y a tant de centres commerciaux que vous pouvez y passer la journée
  • Manger des sushis chez Yajima pour une expérience authentique et à prix raisonnable (sur réservation uniquement)
  • Pas testé mais ça a l’air génial (à condition d’avoir un permis de conduire international) : jouer à Mario Kart en grandeur nature avec une balade en kart dans les rues de Shibuya !
  • Manger des sushis « hi tech » chez Genki Sushi Uobei (vous commandez par écran tactile et les sushis arrivent automatiquement devant vous sur un petit chariot !)
  • Boire des cocktails au SG Club

Ginza et Central Tokyo

Ginza est un quartier business et shopping plus haut de gamme, situé près de la Tokyo Station. On y trouve de nombreux grands magasins et malls, des restaurants (assez haut de gamme également), et des endroits pour sortir. Le mieux est de visiter Ginza durant le weekend car sa rue shopping principale, Chuo Dori, est fermée au trafic de midi à 17-18h.

Ginza fait partie de ce que l’on appelle « Central Tokyo », la visite de ce quartier peut donc se combiner avec les activités ci-dessous. Dans les incontournables du centre de Tokyo que l’on a pas eu le temps de faire, il y a aussi la Tokyo Tower et son observatoire.

Mon article complet : Ma journée préférée à Tokyo : Tsukiji Market, le jardin Hama-rikyu et Ginza

Ma journée parfaite à Ginza et alentours :

  • matinée aux jardins d’Hama-rikyu et thé matcha avec vue dans sa maison de thé, Nakajima No Ochaya.
  • lunch sushi au Tsukiji Outer Market ou (plus haut de gamme) chez Manten Sushi
  • shopping à Ginza (Chuo Dori, Marunouchi Square, Ginza Six, Itoya, Tokyo Anime Street sous la Tokyo Station…)
  • Yakiniku chez Pyon Pyon Sya Ginza Una (un des seuls endroits où vous pourrez manger sans réservation le weekend à Ginza…)
  • cocktails à base de thé au génial Mixology Salon dans Ginza Six

Akihabara

Akihabara est le quartier de l’électronique et des geek. C’est un bon endroit pour acheter appareils photos et autres appareils détaxés, des mangas, et pousser la porte d’un maid café.

Mon article complet sur Akihabara : Balade à Akihabara, le quartier geek de Tokyo

Ma journée parfaite à Akihabara : 

  • faire du shopping Tax Free à Yodobashi Camera (les départements beauté et électronique sont particulièrement sympa) et chez Don Quijote
  • faire une pause dans un cat café (Mocha)
  • aller voir les ema manga au temple de Kanda Miyojin et faire dessiner le sien
  • faire le tour des gachapon et arcades du quartier (Super Potato)
  • manger dans un maid café (@Home café ou Maiddreamin)

Odaiba

L’île artificielle d’Odaiba dans la baie de Tokyo a tout de la ville futuriste ! On y accède par un métro aérien sans conducteur et on y trouve de nombreux centres commerciaux et bâtiments à l’architecture originale (Fuji TV, Tokyo Big Sight, Telecom Center…). C’est un quartier unique en son genre que j’aime vraiment beaucoup. Attention : ces dernières années, beaucoup de choses ont fermé (dont certaines de mes préférées, snif) à Odaiba car le concept de l’île est en train de changer. J’ai essayé d’updater au maximum mes articles et j’y retournerai lors de mon prochain voyage pour tout mettre à jour.

Mon article complet sur Odaiba : Que faire à Odaiba, l’île artificielle de Tokyo?

Ma journée parfaite à Odaiba : 

  • lunch sushi (chez Daiwa Sushi) au nouveau marché aux poissons de Tokyo à Toyosu (si vous ne voulez pas faire l’aller-retour il y a de nombreux restos dans les centres commerciaux)
  • nouveauté très populaire sur ma to do list pour mon prochain voyage : l’expo TeamLabs Planets (pas loin du nouveau marché aux poissons aussi)
  • voir le robot géant Gundam de DiverCity
  • shopping à DiverCity et AQUA City (pause pancake avec vue sur Tokyo chez Eggs’n’Things)
  • Odaiba Marine Park et coucher de soleil près de la Statue de la Liberté pour voir le Rainbow Bridge illuminé (ou croisière en bateau entre Odaiba et Asakusa, sublime également en fin de journée).

Shimokitazawa

Shimokitazawa est un quartier hipster de Tokyo, à l’atmosphère très bohème. On y trouve de nombreux magasins de mode vintage, des petites boutiques originales, des cafés et des endroits pour écouter de la musique en soirée. C’est beaucoup plus calme et moins touristique que les quartiers précédents.

Mon article complet sur Shimokitazawa : Balade à Shimokitazawa, le quartier hipster et vintage de Tokyo

Ma journée parfaite à Shimokitazawa :

  • aller voir le temple Gotokuji (dans un quartier voisin mais c’est un bon combo !) connu pour ses statues et ema chats.
  • goûter aux cream puff Totoro chez Shiro-Hige’s Cream Puff Factory (vous pouvez aussi y faire un repas complet)
  • faire du shopping vintage (en gros toutes les rues au nord de la gare de Shimokitazawa)
  • câliner les chats du cat café Cateriam (un des moins chers de Tokyo)

Asakusa

Asakusa est un quartier où l’on retrouve encore en partie l’atmosphère du « vieux Tokyo« . C’est un quartier très touristique à cause de son temple bouddhiste, Sensoji. Vous y renconterez beaucoup de touristes en kimono (on peut y louer des kimonos pour faire des photos).

Mon article complet sur Asakusa : Balade dans le quartier d’Asakusa à Tokyo

Ma journée parfaite à Asakusa :

  • admirer la vue depuis le panorama gratuit du Tobu Tourism Information Center
  • parcourir Nakamise (shopping shouvenirs et street food)
  • visiter le temple de Sensoji
  • se balader sur Dempoin Dori et dans les rues traditionnelles du quartier
  • manger sur Hoppy-dori
  • si vous avez le temps, vous pouvez visiter le parc d’attraction vintage Hanayashiki ou la Tokyo Skytree qui n’est également pas très loin

Ueno et Yanaka

Ueno est un grand parc populaire à Tokyo où on trouve souvent des animations de rue. Il y a plusieurs temples et musées dans le parc. Cette visite se combine facilement avec le quartier de Yanaka, juste derrière le parc, un des anciens quartiers traditionnels de Tokyo.

Mon article complet sur Ueno & Yanaka : Premiers pas à Tokyo : Ueno et Yanaka

Ma journée parfaite à Ueno et Yanaka : 

  • faire un tour sur le marché d’Ameyoko
  • visiter le parc d’Ueno et ses temples
  • manger un repas traditionnel au cœur du parc chez Innsyoutei
  • visiter les petits temples cachés de Yanaka (Gyokurin-ji et alentours)
  • boire une bière au Yanaka Beer Hall
  • se balader dans le cimetière de Yanaka
  • aller manger et faire du shopping sur Yanaka Ginza

Ikebukuro & Sugamo

Voici à nouveau deux quartiers dont on peut facilement combiner la visite dans le nord de Tokyo : Ikebukuro, un des gros quartiers shopping de la ville, très moderne, et Sugamo, un petit quartier pas très touristique mais avec un gros atout, le parc Rikugi-en, réputé comme l’un des plus beaux de Tokyo.

Mon article sur Ikebukuro & Sugamo : Balade au nord de Tokyo : Ikebukuro et les jardins Rikugi-en

Ma journée parfaite à Ikebukuro & Sugamo :

  • passer la matinée dans les jardins de Rikugi-en
  • repas kawaii au café The Guest qui accueille régulièrement de nouveaux thèmes (Pokémon, Minions, etc).
  • shopping à Ikebukuro (Tokyu Hands, Parco, Pokémon Mega Center,…)

DisneySea

DisneySea est considéré comme l’un des plus beaux parcs d’attractions au monde, et c’est amplement mérité ! Si vous avez le temps, je vous recommande vraiment de passer une (longue !) journée dans ce parc Disney unique au monde. Vous pouvez acheter vos billets facilement en ligne ici.

Mon article complet sur Tokyo DisneySea : Ma journée à Tokyo DisneySea

D’autres idées d’exploration

Il me reste encore pas mal de quartiers à explorer, voici quelques autres idées d’exploration à Tokyo :

  • Roppongi : réputé pour sa vie nocturne (j’ai justé été au bar dédié aux Beatles, Abbey Road). On y trouve aussi un point de vue populaire, le Roppongi Hills Observation Deck.
  • Iidabashi et Kagurazaka
  • Koenji (hipster)
  • Nakameguro (connu pour ses sakura)
  • Daikanyama
  • Kichijoji
  • Ebisu

Où dormir à Tokyo ?

Personnellement, je vous recommande plutôt de loger à l’ouest de Tokyo si vous le pouvez car c’est de ce côté-là que se trouvent les quartiers que je préfère et ça évite donc de faire une heure de trajet pour y arriver si vous loger tout à l’est.

Voici les différents hébergements que j’ai testé et apprécié à Tokyo ! Je ne mentionne pas un hôtel testé car je ne l’ai pas trop apprécié (Comfort Hotel Tokyo Higashi Nihombashi, un hôtel business avec des problèmes de propreté…).

Et pour notre retour à Tokyo en 2023, on a réservé l’Onsen Ryokan Yuen Shinjuku, un nouvel hôtel avec des vues de fou et un superbe onsen pour un prix (pour l’instant) ultra raisonnable. Je mettrai à jour cet article à notre retour !

Hotel Cotoha Okachimachi

Lors de mon premier voyage à Tokyo j’avais séjourné au Tsubaki Hotel Okachimachi qui a depuis changé de nom pour devenir l’Hotel Cotoha mais apparemment le reste n’a pas changé. C’est un petit hôtel vraiment cool dans le quartier de Ueno, les chambres sont petites mais très bien agencées et propres et avec une décoration qui rappelle les ryokans mais en version moderne. Il y a également un superbe bain sur le toit qu’on peut réserver gratuitement une fois par jour, avec vue sur la Tokyo SkyTree ! Juste pour ça, ça valait vraiment le coup !

Voir plus de photos et les tarifs actuels ici.

Nine Hours

Lors de mon voyage en solo au Japon, j’ai logé dans quelques capsule hotels. C’est une solution sympa pour une nuit, il y a tout ce qu’il faut, c’est hyper calme et propre (vraiment rien à voir avec une auberge de jeunesse) et c’est vraiment pas cher (vous en avez à partir de 25-30€ la nuit).

Par contre, comme les étages ne sont en général pas mixtes, ce n’est pas une solution long terme si vous partez en couple ou en famille. Les capsule hôtel les plus design et tendance sont probablement ceux de la chaîne Nine Hours. J’ai logé dans leur branche de Shinjuku que je l’avais choisie car je devais prendre un bus assez tôt au départ de Shinjuku. Nickel pour un court séjour. Et mention spéciale pour la vue sur Shinjuku !

Par contre, depuis mon voyage le Nine Hours Shinjuku a changé de concept et est devenu un capsule hotel uniquement pour les femmes (Nine Hours Woman Shinjuku).

Mais Nine Hours possède d’autres adresses ouvertes également aux hommes à Tokyo : le nine hours Suidobashi et le nine hours Asakasa. Il y en a même un à l’aéroport de Narita (le nine hours Narita, à l’intérieur du terminal 2 – pratique !). 

First Cabin

First Cabin est un autre chaîne de capsule hôtels que j’ai testé à Tokyo. J’avais logé au First Cabin Kyobashi qui n’existe plus mais ils ont d’autres branches à Tokyo : First Cabin Asakasa, First Cabin Ichigaya, et le First Cabin Atagoyama. Ils ont également un hôtel à l’aéroport d’Haneda (l’autre aéroport de Tokyo), à l’intérieur du terminal 1, le First Cabin Haneda.

Ces capsule Hotels ont la particularité d’avoir des capsules « de luxe » dans lesquelles ont peut se mettre debut, ce sont de vraies mini-chambres. Le concept est sympa mais mal pensé avec un espace vide sur le dessus de la cabine et des spots juste en face… il faut donc dormir avec un masque si vous prenez une de celles-là (les classiques n’ont pas ce problème). Le point positif de ces capsules par contre c’est leur bel espace sento pour prendre un bain bien chaud à la fin de la journée (en plus quand je l’ai utilisé il n’y avait personne !).

Appart à Shinagawa

Je suis restée une semaine complète dans un appart dans le quartier de Shinagawa, près de la gare de Nishi-Oi. J’ai beaucoup aimé ce quartier, pas du tout touristique et mignon, que j’avais choisi pour sa localisation à proximité de plusieurs lignes de train intéressantes. L’appart où j’ai séjourné n’est plus mis en location mais il se trouvait à côté de celui-ci si vous voulez le situer plus facilement.

 

Pour continuer la lecture, mes autres articles sur Tokyo : 

 

 

8 réflexions au sujet de “Que faire à Tokyo ? Mon petit guide par quartier”

  1. Merci beaucoup Emma pour ce blog archi complet. J’espère me rendre au Japon dans un an, après tant d’années d’attente.

    Petite info toutefois, je constate que First Cabin Kyobashi est définitivement fermé.

    Répondre
  2. Bonjour Emma,

    je viens de découvrir et lire avec avidité votre blog qui est une mine d’information pour nous qui partons la semaine prochaine pour 2 semaines de découverte du Japon ;-)

    Je n’ai pas trouvé de référence au parc Guibli. Y êtes-vous allée ? si oui, vous le recommandez ? mes filles adorent leurs films mais je n’ai pas lu (ailleurs) que des avis positifs.

    Merci de votre précieux avis.
    Bien à vous.

    Répondre
    • Bonjour ! Non, nous n’y sommes pas allé (si on parle du musée à Tokyo, le parc date de cette année donc pas encore été non plus). La raison (pour Tokyo) est que c’est assez excentré et en plus assez difficile à réserver (en tout cas ça l’était à l’époque). Bon voyage !

      Répondre

Laisser un commentaire