Caldas da Rainha: étape surprenante dans le Centre du Portugal

Voyages

Caldas da Rainha: étape surprenante dans le Centre du Portugal

Par  | 

Mon voyage dans le Centre du Portugal, sur la route de la céramique et des azulejos, était mon quatrième voyage au Portugal en moins de 2 ans (après Lisbonne, Cascais et Porto). Je crois qu’il ne faut pas vous en dire beaucoup plus pour que vous comprenez à quel point je suis tombée sous le charme de cet accueillant pays ces deux dernières années. A chaque voyage, j’ai découvert une cuisine gourmande (et pas chère !), des gens chaleureux, des hôtels de qualité, ainsi qu’un patrimoine culturel et architectural variée. Et pourtant, j’ai encore tellement de choses à découvrir au Portugal !

Pour ce quatrième voyage, j’ai donc découvert une région que je ne connaissais pas encore, le Centre du Portugal, une région notamment connue pour sa céramique et ses eaux thermales. Un mix plutôt sympa !

Notre premier arrêt fut Caldas da Rainha, réputée comme la « capitale portugaise » de la céramique. Mais c’est aussi une ville thermale importante, où se trouve l’un des premiers hôpitaux thermaux au monde. La ville s’est établie sur une source d’eau thermale chaude, dont l’odeur de soufre (qui se rapproche de l’œuf pourri, pour ceux qui n’auraient jamais eu la chance de sentir ça) s’échappe par les ouvertures des égouts des rues entourant l’hôpital thermal, au centre de la ville. Je ne m’attendais vraiment pas à découvrir cela ici: ça me rappelle directement nos expériences dans les piscines naturelles en Islande !

 

Nous avons passé une demi-journée à Caldas da Rainha, mais cela nous a déjà laissé le temps de faire le tour des curiosités de la ville. Petit aperçu !

Le marché de Caldas da Rainha

Le marché de fruits et légumes de Caldas da Rainha est l’un des plus réputés au Portugal. Un marché haut en couleur sur une petite place entourée de maisons tout aussi colorées. Une des spécialités du coin: la poire ou « pera rocha ».

caldas-da-rainhas-portugal-44

caldas-da-rainhas-portugal-11


caldas-da-rainhas-portugal-10

caldas-da-rainhas-portugal-9

Museu do Hospital e das Caldas et l’Hôpital Thermal

Caldas da Rainha signifie littéralement « les sources chaudes de la reine »: la Reine D. Leonor, reine du Portugal au 15ème siècle, aimait particulièrement cette source thermale et c’est elle qui fit construit, pour soigner divers maux, l’Hôpital Thermal de Caldas da Rainha, auquel est consacré ce musée « de l’Hôpital et des sources chaudes ». On peut y découvrir les installations pour les soins à l’époque, avec notamment un des premiers saunas… portatif qui plus est ! 😉

caldas-da-rainhas-portugal-92

caldas-da-rainhas-portugal-97

caldas-da-rainhas-portugal-118

caldas-da-rainhas-portugal-116

 

Un peu plus loin nous découvrons l’hôpital thermal et ses installations pour se baigner directement dans l’eau chaude de la source thermale. Attention: il vous faudra une ordonnance médicale afin de pouvoir vous y baigner !

caldas-da-rainhas-portugal-135


caldas-da-rainhas-portugal-156

 

Le parc Dom Carlos I et le Museu José Malhoa

Le parc de Caldas da Rainha acceuille des canards, des cygnes mais aussi… des singes ! en céramique, pendus aux arbres du parc. C’est assez drôle à voir ! On y trouve aussi les ruines modernes d’un établissement construit pour accueillir les curistes mais qui n’a jamais été utilisé… Un projet est en court pour le transformer en hôtel.

caldas-da-rainhas-portugal-174

caldas-da-rainhas-portugal-175

 

caldas-da-rainhas-portugal-166

caldas-da-rainhas-portugal-203

caldas-da-rainhas-portugal-188

Au milieu du parc se trouve également le Museu José Malhoa. Le peintre portugais José Malhoa est né à Caldas da Rainha, c’est donc à lui que le musée d’art de la ville doit son nom. Outre les peintures et sculptures, le musée accueille une belle collection de céramique, et actuellement une exposition temporaire regroupant des oeuvres d’artistes contemporains venus du Portugal et d’ailleurs. Assez sympa !


caldas-da-rainhas-portugal-210

caldas-da-rainhas-portugal-216


caldas-da-rainhas-portugal-224

caldas-da-rainhas-portugal-233

caldas-da-rainhas-portugal-231

caldas-da-rainhas-portugal-235

 

Le Musée de la Céramique et la fabrique Bordallo Pinheiro

La ville de Caldas da Rainha est souvent considérée comme la capitale portugaise de la céramique, car l’une des plus prestigieuses marques portugaises y est basée: l’usine de poterie artistique Bordallo Pinheiro. La “Fábrica de Faianças das Caldas da Rainha” fut fondée à Caldas da Rainha au 19ème siècle par une figure locale importante, Rafael Bordalo Pinheiro, qui était également caricaturiste (ce qui se retrouve d’ailleurs sur certains modèles de céramique).

caldas-da-rainhas-portugal-241

Si vous voulez craquez pour de la vaisselle ou des azulejos Bordallo Pinheiro, direction leur magasin d’usine et outlet, juste à côté de la fabrique. Le choix est immense et les prix de l’outlet sont vraiment très intéressants.

caldas-da-rainhas-portugal-324

caldas-da-rainhas-portugal-326

Sinon, direction le Musée de la Céramique, où l’on peut admirer une belle collection de céramiques du 17ème au 20ème siècle, produites à Caldas da Rainha (avec une section dédiée à Bordallo Pinheiro) mais aussi dans d’autres régions du Portugal et à l’étranger.

caldas-da-rainhas-portugal-251

caldas-da-rainhas-portugal-247

caldas-da-rainhas-portugal-252

caldas-da-rainhas-portugal-245

caldas-da-rainhas-portugal-267

caldas-da-rainhas-portugal-280

caldas-da-rainhas-portugal-295

caldas-da-rainhas-portugal-260

caldas-da-rainhas-portugal-312


caldas-da-rainhas-portugal-308

 

Lunch à la Casa Antero

Avant de quitter Caldas da Rainha, nous nous arrêtons dans un petit restaurant typique du centre ville, Casa Antero, pour déguster les tapas portugaises, les « Petiscos ». Cette taverne ouverte depuis 1957 est petite mais bondée: et en effet, nous nous sommes régalés !

caldas-da-rainhas-portugal-345

caldas-da-rainhas-portugal-341

caldas-da-rainhas-portugal-356

caldas-da-rainhas-portugal-352

caldas-da-rainhas-portugal-365

caldas-da-rainhas-portugal-362

caldas-da-rainhas-portugal-368

Bref, une première étape prometteuse dans le centre du Portugal: à bientôt pour en découvrir d’avantage. 🙂

2 commentaires

  1. Maud Devroey sur Facebook

    29 novembre 2016 à 20 h 02 min

    Je ne connaissais pas du tout !

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *