La Bannik, chalets avec spa en Abitibi-Témiscamingue

Après l’Outaouais et Ottawa, notre roadtrip estival sur la Route des Explorateurs au Québec nous a fait découvrir une région moins connue mais pourtant tout aussi incroyable : l’Abitibi-Témiscamingue. L’Abitibi-Témiscamingue est très peu connue, même des québécois des autres régions, comme on le découvrira très vite lors de ce voyage. C’est la région des bâtisseurs du Québec, la région des mines d’or, le « Far West » québecois comme on l’appelle parfois. Et c’est supposément loin de tout (je vous rassure quand même tout de suite, avec ce genre de paysages on a JAMAIS trouvé la route longue !). Mais c’est aussi une région extrêmement accueillante, avec des endroits qu’on ne veut plus quitter. La Bannik, située sur les hauteurs du Lac Témiscamingue, en est l’exemple parfait. Pour ce premier article sur cette belle région, c’est donc de cet hébergement à la fois haut de gamme et très nature que je vais vous parler.

La Bannik fut notre premier arrêt en Abitibi-Témiscamingue, où nous sommes arrivés en remontant la Rivière des Outaouais depuis Ottawa. La Bannik se situe à Duhamel-Ouest, juste à côté du site historique du Fort-Témiscamingue, une visite à ne pas manquer si vous passez par là, et dont je vous reparlerais dans l’article dédié à notre itinéraire complet en Abitibi-Témiscamingue. Le Fort-Témiscamingue était un ancien poste de traite de fourrure, une activité qui fut le moteur économique de la région pendant longtemps, avant la découverte des mines d’or.

Mais il y a énormément d’autres activités à faire dans la région, et La Bannik est une excellente base si vous avez envie d’y passer plusieurs jours – ce que je vous recommande, une nuit ayant vraiment été trop court pour profiter pleinement de ce magnifique endroit ! C’est aussi un des hébergements préférés de l’agence belge spécialiste du Canada Go to Canada avec qui j’ai voyagé, ils pourront donc sans souci vous proposez 1001 possibilités pour un programme plus long dans le coin si cela vous intéresse.

Le site qu’occupe La Bannik est très vaste, d’ailleurs quand on arrive on traverse d’abord plusieurs terrains de camping, où vous pouvez vous installer avec votre propre matériel, ou bien louer une roulotte.

En ce qui nous concerne, vous l’aurez compris, c’est côté chalets que nous avons séjourné. Il y a plusieurs tailles de chalets, le plus grand pouvant accueillir jusqu’à 15 personnes. Nous avons logé dans un des chalets pour 2 avec spa, des chalets ultra luxueux dotés d’un grand jacuzzi extérieur. Notre chalet, le Pin Rouge, avait une vue imprenable sur le Lac Témiscamingue.

Nous avons pu y admirer le lever et le coucher du soleil, c’était tout simplement incroyable ! On imagine que l’hiver, l’expérience doit être encore plus exceptionnelle avec la neige tout autour ! Pour ceux qui veulent, il y a également un barbecue et un emplacement pour faire un feu de camp.

A l’intérieur, c’était également le grand luxe avec un grand espace living avec cuisine et salon d’un côté, et de l’autre l’espace chambre avec un grand lit ultra confortable, une douche et une énorme baignoire également. C’était pour moi la « cabane au Canada » parfaite, telle que je la rêvais…

 

La Bannik dispose également d’un restaurant, avec une terrasse ultra agréable et très bien située. Il est possible de prendre un forfait demi-pension, mais en ce qui nous concerne nous n’y avons pris que le petit-déjeuner, où on a pu faire le plein de bleuets et de sirop d’étable avec vue !

Au niveau des activités, il y a de quoi faire sur place, été comme hiver. Des escaliers vous permettent de descendre jusque la plage privée de La Bannik, d’où vous pourrez partir en pédalo ou en kayak si vous le souhaitez (activités en supplément). Il y a également de nombreux sentiers pédestres et à vélo tout autours, qui se transforment en sentiers de motoneige et de raquettes durant l’hiver.

Pour vous donner une idée de prix, notre chalet double avec spa est disponible à partir de 235 dollars canadiens (environs 155€) en occupation double pour une nuit, petit-déjeuner compris. Un excellent rapport qualité-prix selon moi !

Dans le prochain épisode, je vous parlerai d’un de mes autres coups de cœur en Abitibi-Témiscamingue, le Refuge Pageau.

Cette étape de notre voyage sur la Route des Explorateurs a été réalisée avec l’aide de Tourisme Abitibi-TémiscamingueAir Transat et l’agence de voyage Go to Canada qui peut vous aider à réaliser un voyage sur mesure au Canada. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.