La Route des Explorateurs : un roadtrip hors des sentiers battus au Québec

Pour clôturer le récit de notre premier roadtrip au Québec sur la Route des Explorateurs, je vous ai préparé un article bien complet reprenant les informations essentielles de ce voyage de manière synthétique. Dans cet article, vous pourrez donc (re)découvrir nos étapes de ce roadtrip de 2 semaines sur la Route des Explorateurs dans l’Ouest du Québec, qui nous a emmené en Outaouais, à Ottawa, en Abitibi-Témiscamingue et dans les Laurentides. Un roadtrip hors des sentiers battus, parfait pour les amoureux de nature et d’histoire !

La Route des Explorateurs en pratique

Qu’est-ce que la Route des Explorateurs ?

La Route des Explorateurs est un itinéraire permettant de découvrir l’ouest sauvage du Québec, une destination hors des sentiers battus, puisque le roadtrip le plus classique au Québec consiste à aller de l’autre côté de la province, à l’est. Pour ma part, il s’agissait de mon premier voyage au Québec, et je crois que je n’aurais pas pu rêver mieux comme première expérience dans cette belle province du Canada.

La Route des Explorateurs traverse essentiellement 3 régions du Québec : l’Outaouais, l’Abitibi-Témiscamingue et les Laurentides. Le point de départ et d’arrivée est Montréal, et vous pouvez faire un mini détour – que je vous recommande chaudement ! – par la province de l’Ontario en passant quelques jours dans la capitale du Canada, Ottawa.

Cet itinéraire permet donc de combiner deux des plus belles villes du Canada, Montréal et Ottawa, avec de superbes routes et une nature sauvage, entre forêts, rivières et lacs, où vous vous sentirez souvent seuls au monde ! C’est également un itinéraire très gourmand, où vous découvrirez de délicieux produits locaux tel que le sirop d’érable, les bières de micro-brasserie locales, le fameux fromage en grain de la poutine, et bien d’autre ! Enfin, les amateurs d’histoire y trouveront également leur compte, puisqu’on y découvre – via des sites historiques et le gigantesque Musée Canadien de l’Histoire – l’histoire du Québec, des Premières Nations à la période des trappeurs, de la ruée vers l’or et de la drave.

Bref, comme vous pouvez le voir, il y en a pour tous les goûts sur cet itinéraire !

Combien de temps prévoir sur la Route des Explorateurs ?

Nous avons fait l’itinéraire que je vais vous décrire ci-dessous en 12 jours, et c’est un minimum pour profiter des différentes étapes, puisqu’il ne faut pas sous-estimer les distances au Québec. On vous conseille d’ailleurs de ne prendre à la lettre ni les durées estimées par Google Maps ni les durées estimées par les québecois, qui ont tous les deux tendance à sous-estimer le temps nécessaire ! Si vous avez le temps, je vous recommande de consacrer au moins 2 semaines à ce roadtrip, j’ai donc rajouté quelques jours à notre itinéraire de base pour arriver à un itinéraire amélioré de 15 jours au total.

Quand partir sur la Route des Explorateurs ?

Nous avons effectué ce voyage en août 2018, et la Route des Explorateurs se prête particulièrement bien à un voyage en été (entre juin et septembre). En dehors de cette période, le temps est plus incertain et la neige peut être de la partie.

Comment organiser son voyage sur la Route des Explorateurs ?

Voyager au Québec est assez facile puisque nous nous exprimons dans la même langue. Cependant, nous avons fait appel pour ce voyage à Go to Canada, une agence de voyage spécialisée sur cette destination, qui nous a aidé à construire notre voyage sur mesure. Comme nous ne connaissions pas du tout le Canada, leur aide a été très précieuse. Je vous ai déjà présenté leurs valeurs dans mon premier article, n’hésitez pas à aller y jeter un œil si vous voulez plus d’informations sur les services qu’ils proposent. En tout cas, si vous cherchez une agence de voyage qui connait la destination du bout des doigts, je vous les recommande !

Quel budget prévoir pour ce voyage ?

Le Québec n’est pas spécialement une destination bon marché, mais le rapport qualité-prix reste bon selon moi.

En ce qui concerne les vols, nous sommes partis avec Air Transat, qui propose des vols directs vers Montréal depuis Bruxelles et Paris. En dehors des congés scolaires, il n’est pas rare de trouver des vols à moins de 400€ aller-retour par personne. En haute saison, les prix peuvent vite monter, c’est pourquoi je vous conseille de réserver votre voyage le plus tôt possible.

Sur place, il vous faudra également investir dans une bonne voiture de location si vous comptez prendre les petites routes (une voiture 4×4 est recommandée).

Sur place, comptez au grand minimum 1000€ par personne et par semaine tout compris. Go to Canada propose un itinéraire de 13 jours/12 nuits, incluant la voiture de location et les hébergements à partir de 1750€ par personne.

Notre itinéraire sur la Route des Explorateurs

Voici donc notre itinéraire, légèrement amélioré car si c’était à refaire j’aurais passé un peu plus de temps à Montréal et en Abitibi-Témiscamingue.

Jours 1 & 2 : Montréal

Arrivée à Montréal et exploration de la ville.

A ne pas manquer : monter au Belvédère Kondiaronk au Parc du Mont-Royal, se balader dans le Vieux-Montréal, le Quartier Latin,…

Nous avons logé au Hilton Montréal/Laval. Se baser à Laval est une bonne option si vous comptez récupérer votre voiture de location directement : le parking est gratuit et le centre de Montréal est accessible facilement en transports en commun. Les parkings dans la vieille ville de Montréal sont hors de prix… Nous avons aussi exploré Laval, qui nous a réservé de bonnes surprises même si c’est beaucoup moins touristique, en particulier la meilleure poutine du voyage !

Mes articles sur cette étape :

Jour 3 : Montréal – Montebello

Départ pour l’Outaouais. Première étape : Montebello. Nous avons visité et dormi au Parc Oméga, dans un tipi ! Le Parc Oméga est un parc animalier différent, présentant les différents écosystèmes et animaux du Canada sur 890 hectares. On peut facilement y passer la journée, surtout si on y vient avec des enfants !

Si vous préférez plus de confort, vous pouvez également loger dans l’impressionnant hôtel de luxe le Fairmont Château Montebello, la plus grande construction en bois rond au monde (qui vaut d’ailleurs le détour que vous y logiez ou non).

Mon article sur cette étape : On a dormi dans un tipi au Parc Oméga !

Jour 4 : Montebello – Ottawa

Après un petit arrêt aux Chutes de Plaisance, nous arrivons à Ottawa, qui se trouve en Ontario de l’autre côté de la Rivière des Outaouais. Nous avons vraiment adoré Ottawa, on vous conseille vraiment d’y passer au moins deux nuits ! La capitale du Canada est une capitale à taille humaine, où se mêlent les influences anglaises, françaises et américaines.

C’est aussi une destination pour les foodies : de l’excellent food tour à vélo Bike & Bites aux bars et restaurants tendance, nous nous sommes vraiment régalés ! Cerise sur le gâteau, nous avons logé dans l’un des plus beaux hôtels de la ville, le Andaz Ottawa Marché By, avec une vue imprenable sur la Colline du Parlement.

Jour 5 : Ottawa & Gatineau

Le jour suivant, nous avons consacré notre journée à la visite d’Ottawa et de sa voisine Gatineau en Outaouais, de l’autre côté de la rivière, que l’on peut rejoindre à pied ou en bateau depuis le centre d’Ottawa. A Gatineau se trouve un des meilleurs musées du Canada, le Musée canadien de l’Histoire, une étape immanquable si vous voulez en apprendre plus sur l’histoire du Canada.

Toutes nos visites et bonnes adresses à Ottawa se trouvent dans mes articles sur cette étape :

Jour 6 : Ottawa – Parc de la Gatineau

Le jour suivant, nous avons retraversé la rivière pour retourner au Québec. Nous avons passé la journée au Parc de la Gatineau, qui offre de nombreuses possibilités de balade à pied. Nous avons également passé un bon moment de détente au Nordik Spa-Nature, le plus grand spa d’Amérique du Nord ! Nous avons passé la nuit juste à côté, à l’Auberge Old Chelsea B&B.

Mon article sur cette étape : Une journée au Parc de la Gatineau et au Nordik Spa-Nature

Jour 7 : Parc de la Gatineau – Ville-Marie

Bye bye l’Outaouais, direction l’Abitibi-Témiscamingue ! 450 km nous attendent aujourd’hui pour rejoindre le « Far West » du Québec. L’Abitibi-Témiscamingue est la région des bâtisseurs du Québec et des mines d’or. C’est une destination encore assez méconnue mais qui réserve de très belles surprises !

Notre premier arrêt dans la région fut à Ville-Marie. Nous avons visité le Lieu historique national du Fort-Témiscamingue, un ancien poste de traite de fourrure, et dormi juste à côté dans un magnifique chalet avec spa privé à La Bannik. J’ai eu un gros coup de cœur pour cet hébergement et pour cette étape !

Mes articles sur cette étape :

Jour 8 : Ville-Marie ou Parc national d’Opémican

Nous n’avons passé qu’une nuit à Ville-Marie mais je vous conseillerais d’en passer deux pour profiter de votre chalet et de la nature environnante. En plus, depuis notre voyage, un nouveau parc national a ouvert non loin de là, le Parc national d’Opémican. De quoi découvrir le côté sauvage de la région !

Jour 9 : Ville-Marie – Rouyn-Noranda

Le matin, route vers Angliers où nous avons visité le T.E. Draper et le Chantier Gédéon, deux visites intéressantes qui nous ont permis d’en apprendre plus sur l’exploitation du bois au Québec, l’activité qui a permis à la région de se développer durant la première partie du 20ème siècle.

Nous sommes ensuite arrivés à Rouyn-Noranda, une « boom town » qui s’est développée autour de mines. Aujourd’hui, Rouyn-Noranda est la capitale culturelle de l’Abitibi-Témiscamingue : street art, spectacles, art… Et on y trouve également de très bonnes adresses gourmandes. Nous avons dormi dans le centre-ville, au Best Western Plus Hôtel Albert.

Mon article sur cette étape : Roadtrip en Abitibi-Témiscamingue, itinéraire dans le ‘Far West’ du Québec

Jour 10 : Rouyn-Noranda – Val d’Or

Une autre journée riche en belles rencontres : le matin, nous avons rendu visite à la communauté de Pikogan, une réserve autochtone où nous avons pu échanger avec des Algonquins (Anicinape).

Ensuite, à Amos, nous avons passé l’après-midi au Refuge Pageau. La visite de ce refuge qui accueille animaux blessés, malades et orphelins fut un moment très émouvant. Une visite immanquable pour les amoureux des animaux.

Nous sommes arrivés en fin de journée à Val-d’Or, où nous avons passé la nuit dans une auberge historique, l’Auberge de l’Orpailleur, située dans l’ancienne cité minières aux maisons en bois rond de Bourlamaque.

Mon article sur cette étape : le Refuge Pageau, visite incontournable en Abitibi-Témiscamingue

Jour 11 : Val-d’Or – Réservoir Baskatong

Nous avons consacré la matinée à la visite de la Cité de l’Or, et nous sommes descendus 91 mètres sous terre dans une des anciennes mines de Val-d’Or ! Une expérience unique.

Nous avons ensuite quitté l’Abitibi-Témiscamingue via la Route 117, sur laquelle on se rend vraiment compte de l’immensité des forêts ici !

Nous sommes arrivés en fin de journée sur les rives de l’immense Réservoir Baskatong et avons passé la nuit à la pourvoirie Le Rabaska Lodge, après avoir fait une superbe balade en bateau sur l’eau !

Mes articles sur cette étape :

Jour 12 : Réservoir Baskatong – Mont-Tremblant

Après une petite activité quad en forêt, on est parti découvrir le Parc régional Montagne du Diable, un superbe parc entre lacs et montagne. La Montagne du Diable est le deuxième plus haut sommet des Laurentides.

Ensuite, place à une activité que j’attendais beaucoup : nous avons découvert un autre réservoir, le Réservoir Kiamika… en hydravion ! Les paysages étaient tout simplement sublime, ce vol avec Air Mont-Laurier était un pur bonheur ! Si vous avez l’occasion de faire un vol en hydravion lors de votre voyage, je vous le recommande vraiment pour découvrir les paysages sous un nouvel angle…

En direction de Mont-Tremblant, nous avons parcouru un bout de la Route des Belles-Histoires, une route qui permet d’en apprendre plus sur l’histoire des Laurentides. Nous nous sommes notamment arrêtés au pont couvert de La Macaza, un des derniers ponts couverts de la région.

Nous sommes arrivés en fin d’après-midi au Parc national du Mont-Tremblant, où nous avons eu le temps de parcourir l’une des courtes randonnées les plus populaires, le Sentier de la Corniche (1h30 aller-retour).

Nous avons passé la nuit au cœur du parc, dans un de leurs hébergements de « prêt-à-camper », une tente toute équipée au Lac Monroe.

Si vous préférez plus de confort, de nombreux hôtels haut de gamme se trouvent dans le centre de Mont-Tremblant, par exemple le Fairmont Mont-Tremblant.

Mes articles sur cette étape : 

Jour 13 : Mont-Tremblant – Val-David

Le matin, nous avons exploré le village de Mont-Tremblant (un village si touristique que ça en est presque devenu un parc d’attraction !) et ses alentours en scooter électrique avec Geo-Explora. Une activité originale pour découvrir le coin autrement !

Nous avons ensuite repris la route en direction du charmant village de Val-David, où nous avons découvert une chouette microbrasserie et fait du canot sur la rivière du Nord. On a passé la nuit à Val-David, à l’Auberge du Vieux Foyer.

Mon article sur cette étape : Les Laurentides gourmandes, de Val-David au Chemin du Terroir

Jour 14 : Val-David – Montréal

Après un petit-déjeuner gargantuesque au Petit Poucet, institution de la région, notre dernière étape dans les Laurentides nous a amené à la découverte du Chemin du Terroir, un itinéraire permettant de découvrir les produits du terroir de la région. Nous avons visité La Maison Lavande (produits autour de la lavande), le vignoble Rivière-du Chêne (vins de glace), et mangé un repas de « cabane à pomme » au Verger Labonté de la Pomme !

Fin de journée à Montréal avant de retourner à l’aéroport.

Jour 15 : retour en Europe

Retour en Europe au petit matin après un vol de nuit !

Une chose est sur ce voyage nous aura bien donné envie de retourner au Québec ! Il y a tant de choses à découvrir, et j’ai l’impression que nous n’en avons exploré qu’une toute petite partie… C’était donc notre premier voyage chez nos amis québécois, mais certainement pas le dernier !

Ce voyage sur la Route des Explorateurs a été réalisé avec l’aide de Tourisme Outaouais, Tourisme Abitibi-TémiscamingueTourisme Laurentides, Tourisme Ottawa, Tourisme LavalAir Transat et l’agence de voyage Go to Canada. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

4 Commentaires

  1. Salut. Hmm, je reste bouche bée ! Ces paysages ont l’air magnifiques ! Merci d’avoir dévoilé cet itinéraire. La Route des Explorateurs semble valoir le détour. Je vais ajouter ce roadtrip à ma liste de choses à faire ! ^_^

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.