Visiter Atlanta : mes bonnes adresses & itinéraire d’un jour

On s’était dit qu’on y reviendrait après y avoir fait une longue escale à notre retour du Mexique (où on avait pas osé sortir de l’aéroport !), c’est maintenant chose faite ! Atlanta fut la première étape de notre roadtrip de 3 semaines dans le « Deep South » des Etats-Unis que vous avez pu suivre récemment sur mes réseaux sociaux. Atlanta est la capitale du Peach State, la Géorgie (Savannah, la dernière étape de notre voyage, se trouve également dans cet état) et cette première étape fut une très bonne surprise pour nous ! Dans cette article, je vous donne toutes mes bonnes adresses et un exemple d’itinéraire si vous n’avez qu’un jour (ou une escale) à Atlanta, ainsi que quelques suggestions en plus, si vous avez plus de temps devant vous !

Disclaimer : cette étape a été partiellement réalisée avec l’aide de Atlanta Convention & Visitors Bureau. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante. Cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog.

Pourquoi visiter Atlanta ?

En préparant ce voyage, j’ai vu que beaucoup de roadtrippers atterrissaient juste à Atlanta (qui a de nombreux vols directs et pas trop chers depuis l’Europe) mais ne prenaient pas vraiment le temps de visiter la ville avant de commencer leur roadtrip vers la Louisiane, le Tennessee ou encore la Caroline du Sud. Grave erreur !

Une ville en plein renouveau

Il est vrai qu’Atlanta est loin d’être la ville la plus touristique des Etats-Unis mais nous avons découvert une ville ultra vivante, ouverte, dynamique, et qui est en train de se transformer. La ville possède déjà plusieurs quartiers très « hipster », est notamment connue pour ses craft beers et ses nombreuses micro-brasseries, et est en train de créer une grande boucle verte, agrémentée de street art et d’endroits trop cool où se poser. La Atlanta BeltLine, créée sur le modèle de la High Line à New York, permettra de faire tout le tour de la ville à pied ou en vélo (on en reparlera plus bas). Bref, une ville qui devient vraiment tendance, à découvrir maintenant pour pouvoir dire que vous y étiez avant les autres !

Hollywood of the South

Atlanta est aussi devenu ces dernières années le second plus grand lieu de tournage films et séries aux USA, si bien qu’on lui donne également le nom de « Hollywood of the South ». Plusieurs films Marvel y ont été tournés (Captain America Civil War, Black Panther, Spiderman Homecoming…), mais aussi Fast & Furious 7, Divergent, The Hunger Games, Baby Driver, etc.

Côté séries, on retrouve The Walking Dead (on en reparlera d’ailleurs plus bas) et depuis plus récemment (on a donc raté ça lors de notre visite alors que je suis trop fan) la série Stranger Things. La « Creel House » (aka la maison de Vecna) ne se trouve pas directement à Atlanta mais à 1 heure de route, au 906 East 2nd Avenue dans la ville de Rome. Plus près d’Atlanta vous trouverez des lieux ayant servi à représenter Hawkins dans la série, dont la maison des Wheelers (2530 Piney Wood Ln). Des visites guidées des lieux de tournage sont possibles.

Le bon plan pour visiter Atlanta : le Atlanta CityPASS

Le Atlanta CityPASS est un pass qui vous permet de faire des économies (jusqu’à 40% de réduction) si vous comptez visiter plusieurs musées à Atlanta. Le pass est valable pendant 9 jours consécutifs à partir de la première utilisation, et vous donne accès à 5 attractions majeures d’Atlanta, à savoir :

  1. World of Coca-Cola (entrée prioritaire lors des périodes de grande affluence seulement) – je vous en reparle plus bas
  2. Georgia Aquarium (entrée prioritaire)
  3. Zoo Atlanta

+ Deux attractions au choix parmi celles-ci : 

  1. National Center for Civil and Human Rights (entrée normale) – je vous en reparle plus bas
  2. Fernbank Museum of Natural History
  3. College Football Hall of Fame

Vous pouvez vous le procurer en ligne ici

N.B. : lors de notre visite d’Atlanta, le CNN Studio Tour était inclus dans ce pass mais ces tours ne sont plus organisés (en tout cas pour le moment – m.à.j. 2023).

Se déplacer à Atlanta

Pour info, c’est vraiment facile de se déplacer à Atlanta : c’est tout à fait faisable de se déplacer à pied d’un quartier à l’autre dans la « zone touristique », et si vous voulez raccourcir les distances, vous pouvez utiliser le métro (il y a des pass d’un jour) ou prendre un Uber (vraiment pas cher si vous êtes deux ou plus).

Pour se garer, ce n’est pas toujours facile et les parkings sont chers. On a cependant trouvé du parking gratuit et facile dans le quartier de Inman Park (près de Little Five Points).

Que faire à Atlanta ? Itinéraire d’un jour à Atlanta

Nous avons passé deux nuits à Atlanta mais nous avions véritablement une journée et demi sur place (nous sommes arrivés dans l’après-midi du jour 1 et repartis le matin du jour 3). Ce que nous avons fait peut être fait en une seule (grosse) journée, dont je vous propose l’itinéraire ci-dessous, avec différentes options pour le soir en fonction de la météo et de vos envies…

Cet itinéraire d’un jour vous fait faire une boucle dans la ville et permet de voir la plupart des attractions principales d’Atlanta. Par contre, si vous voulez faire tous les musées du CityPASS, il faudra prévoir une deuxième journée (ou zapper les balades)…

Ponce City Market & Pancake Social

On commence la journée au Ponce City Market, un des beaux exemples de réhabilitation d’anciens bâtiments industriels à Atlanta. Il occupe en partie l’ancien bâtiment de la Sears, Roebuck & Company, datant de 1925 et qui est le plus grand bâtiment en brique du Southeast. Ce marché urbain est vraiment un endroit très sympa, avec un grand food hall et plein de magasins.

On a pris notre petit-déjeuner chez Pancake Social, un nouveau resto dans le complexe du Ponce City Market spécialisé, comme son nom l’indique, dans les pancakes à l’américaine. Je n’ai jamais vu des pancakes aussi épais ! C’était très bon mais par contre assez cher.

Le matin le Ponce City Market est un endroit assez calme mais plus tard dans la journée ça doit être l’endroit parfait pour venir manger ou boire un verre entre amis !

Adresse: 675 Ponce De Leon Ave NE, Atlanta

Balade sur la BeltLine d’Atlanta

Le Ponce City Market a un accès direct à la Atlanta BeltLine, la nouvelle boucle verte de la ville dont je vous parlais plus haut, sur le même principe que la High Line à New York. Un super concept qui va, c’est sur, redynamiser certains quartiers de la ville !

Lors de notre voyage en 2019, il n’y a que la partie Est de terminée (Atlanta BeltLine Eastside Trail). Mais depuis, le projet a bien avancé, surtout à l’Ouest ! Le projet final consistera en 22 miles de sentiers, parcs et espaces verts construits sur des anciens tracés de chemin de fer.

On a marché sur le tronçon entre le Ponce City Market et le Piedmont Park. C’est vraiment super bien agencé aussi bien pour les piétons que les vélos. Quand ça sera terminé, je crois qu’Atlanta gagnera clairement en popularité auprès des touristes. En plus, c’est rempli de street art ! Il y a même une carte en ligne qui les reprend tous, c’est pratique (on en a même trouvé un aux couleurs de la Belgique et de Stella Artois !).

Piedmont Park

La balade nous a donc amené rapidement jusqu’au Piedmont Park, le grand poumon vert d’Atlanta. Depuis le parc (et en particulier autour de son lac, le Lake Clara Meer) on a de magnifiques points de vue sur la skyline de Midtown Atlanta. C’est là que ce passent plusieurs grands événements anuels comme le Atlanta Jazz Festival ou le Gay Pride Festival.

A côté du parc se trouve le Atlanta Botanical Garden, qui avait l’air sympa aussi, mais par manque de temps nous ne l’avons pas visité.

Lunch soul food chez Mary Mac’s Tea Room

Toujours à pied, nous avons ensuite rejoint l’une des institutions foodie d’Atlanta, ouverte depuis 1945, Mary Mac’s Tea Room, pour le premier repas « soul food » du voyage ! Au menu, une copieuse assiette de poulet frit avec corn et okra, arrosé de sweet tea évidemment. La « Southern hospitality » dans toute sa splendeur !

Au rayon bonnes adresses, on nous avait également recommandé la Torched Hop Brewing Company, juste en face, une des meilleures brasseries de la ville.

Adresse : 224 Ponce De Leon Ave NE, Atlanta

Le Centennial Olympic Park

Après ce lunch rapide (et un petit trajet en Uber…), nous avons consacré toute l’après-midi à la visite des musées et attractions phare d’Atlanta. Ceux-ci se situent pour la plupart dans le même quartier (pratique), autour du Centennial Olympic Park, qui fut le parc olympique lors des Jeux Olympiques d’été à Atlanta en 1996. Le parc en lui-même était fermé pour cause de festival lors de notre visite, mais s’il ne l’est pas lors de votre voyage, je vous conseille d’aller y faire un tour aussi. On y trouve aussi une grand-roue, la SkyView Atlanta.

Nous avons commencé en faisant une visite CNN Studio Tours, qui permet(tait) de découvrir les QG mondiaux de la CNN et, en partie, l’envers du décor de la chaîne mondiale d’actualités. Malheureusement, ce tour n’a pas rouvert après la pandémie, et ce n’est pas du tout certain qu’ils réouvrent un jour… Je vous laisse quand même les détails de notre visite ci-dessous, car c’était très sympa !

La visite guidée classique, qui dure 50 minutes, était intéressante même si on voit au final assez peu par rapport à la grandeur de l’endroit. J’ai beaucoup aimé par contre toutes les petites anecdotes historiques. Les photos et vidéos sont interdites presque partout, donc les quelques photos ci-dessous ne représentent que le début de la visite. Dans l’atrium se trouve également l’escalator autonome (« freestanding ») le plus long au monde (on le prend en début de visite !).

National Center for Civil & Human Rights

On a poursuivi nos visites avec le musée dédié aux droits civiques, le National Center for Civil & Human Rights. Je n’ai pas trouvé que c’était le musée le plus facile pour rentrer dans le vif du sujet, il est un peu interactif mais pas autant que le National Civil Rights Museum de Memphis, qui est le musée des droits civiques que je vous recommande si vous ne devez en faire qu’un aux Etats-Unis (et je peux vous dire que ce genre de musée ne manque pas dans le sud-est !). Il y a aussi une belle partie dédiée à Martin Luther King Jr., qui peut compléter la visite du site historique (voir plus bas). Si vous manquez de temps, c’est cette visite-là que je vous conseillerais de zapper.

Adresse : 100 Ivan Allen Jr Blvd NW, Atlanta.

World of Coca-Cola

On a continué juste à côté avec la visite du musée de la marque emblématique d’Atlanta : Coca-Cola. Et oui, c’est à Atlanta qu’est né le Coca-Cola ! Le World of Coca-Cola permet de découvrir l’histoire du Coca-Cola et l’ensemble des produits de la marque (et il y en a bien plus que ce que l’ont croit !!) dans le monde. Je ne suis vraiment pas une grande adepte de Coca-Cola à la base mais le musée, ultra interactif, est très réussi, il faut bien l’admettre !

Adresse : 121 Baker St NW, Atlanta. Vous pouvez réserver des billets skip-the-line en ligne ici.

J’ai beaucoup aimé voir l’évolution des publicités au fil des années, c’est très intéressant et ça en dit beaucoup sur les époques en question. C’est aussi ici qu’est conservée la fameuse recette secrète … dans un coffre-fort qui nous est dévoilé après une petite mise en scène.

Mais la partie la plus fun de la visite, c’est la salle de dégustation où on peut goûter à une bonne partie des marques de Coca-Cola à travers le monde (plus de 100 boissons), classées par continent ! J’avais presque l’impression d’être saoule à la fin avec tout ce sucre !

Je vous conseille de faire les dégustations en au moins deux fois si vous voulez tout goûter (au début et à la fin de la visite, c’est l’idéal). C’était vraiment drôle de voir à quel point les produits sont adaptés aux goûts des pays. Il y en avait beaucoup d’ultra sucrés, pas vraiment à mon goût mais j’en ai quand-même trouvé des pas mal, comme le soda au thé et miel d’Indonésie et celui au concombre distribué en Russie.

Le panorama du Westin Peachtree Plaza

Nous sommes ensuite montés au sommet de l’hôtel Westin Peachtree Plaza pour avoir une vue panoramique sur Atlanta. A la base, j’avais lu quelque part que l’on pouvait monter gratuitement au 77ème étage. Finalement, on nous a fait monter au 72ème (le Sun Dial Restaurant) qui normalement est payant (10 dollars par adulte, tarif 2023), mais comme le bar était fermé, il ne l’était du coup pas ce jour-là (à vérifier mais en tout cas, c’était un beau panorama !).

Adresse : 210 Peachtree St NW, Atlanta

Jackson Street Bridge – sur les traces de The Walking Dead

On peut avoir un autre panorama sympa sur la ville depuis le sommet du Jackson Street Bridge, un petit détour réservé aux fans de la série The Walking Dead, puisque c’est l’un des lieux de tournage des premiers épisodes de la série. Pour approfondir le sujet, vous retrouverez un guide complet des lieux de tournage de The Walking Dead à Atlanta sur le site Thrillist (qui est d’ailleurs l’une de mes bibles pour les voyages aux USA, toujours plein de bonnes adresses !). Ou si vous préférez vous faire accompagner, évidemment, des visites guidées thématiques sur les lieux de tournage The Walking Dead dans le grand Atlanta sont aussi organisées.

Adresse : 172-210 Jackson St NE, Atlanta

Martin Luther King Jr. National Historical Site

On a fini la journée dans le quartier d’origine de Martin Luther King Jr., Sweet Auburn. C’est dans ce quartier que se trouve le Martin Luther King Jr. National Historical Site, qui comprend son tombeau (gardé par une flemme éternelle), son église et la maison où il est né. Il y a beaucoup de vieilles maisons très bien conservées dans ce quartier. Si vous voulez visiter le petit musée au centre d’accueil, il faut venir plus tôt dans la journée (ça ferme assez tôt).

Si vous voulez approfondir le sujet, des visites guidées du Martin Luther King Historic District sont aussi possibles.

Une soirée à Atlanta, plusieurs options

Comme en vrai, on a passé deux soirs à Atlanta, je vous donne plusieurs options pour terminer cette journée de visites !

Little Five Points : le quartier hipster d’Atlanta

Pour notre première après-midi à Atlanta, on a visité LE quartier hipster par excellence d’Atlanta, Little Five Points (L5P pour les intimes), avec ses petits magasins et nombreux street art. On a plus ou moins suivi la balade street art détaillée sur ce site. On a aussi fait un peu de shopping dans un des magasins originaux du quartier, Junkman’s Daughter (pas mal si vous avez envie de ramener des souvenirs un peu extravagants !).

Deux bonnes adresses dans ce quartier : 

The Vortex

A Little Five Points, nous avons mangé au Vortex L5P, un resto-bar à la déco originale, avec une chouette ambiance. Ils ont un très grand choix de bières locales (j’ai beaucoup aimé la Hoplanta de Atlanta Brewing Co.) et de très bons et copieux burgers.

Adresse : 438 Moreland Ave NE, Atlanta

Wrecking Bar Brewpub

On a aussi été déguster un beer flight (dégustation de différentes bières) dans une petite brasserie très mignonne, Wrecking Bar Brewpub. Ils ont des bières vraiment originales, notamment une série de bières vieillies en fût (« wood aged ») ou encore une Vanilla Milkshake IPA… particulière ! La brasserie se trouvait à la limite avec un autre chouette quartier, Inman Park, où se trouvent les plus belles maisons d’Atlanta !

Adresse : 292 Moreland Ave NE, Atlanta

Krog Street Market

Autre option, un autre food market très sympa, le Krog Street Market, où nous avons mangé le second soir. Le Krog Street Market, plus petit que le Ponce City Market, se trouve aussi dans des anciens entrepôts réhabilités. L’ambiance était vraiment sympa. On a goûté aux bières locales chez Hop City et mangé un barbecue (mais c’était difficile de choisir, il y avait plein de choses qui nous faisaient envie !).

Adresse : 99 Krog St NE, Atlanta

Starlight Drive-In Theater

On a fini ce séjour à Atlanta par une activité typiquement américaine que je voulais faire depuis très longtemps … un cinéma drive-in, au Starlight Drive-In Theater ! C’était trop cool comme expérience, j’ai adoré ! On a regardé Shazam (pas le meilleur film, mais on avait déjà vu tous les autres…) en mangeant des nachos au fromage, on était plutôt bien posés ! En plus, ça coûte moins cher qu’une séance de cinéma normale.

Si vous voulez vivre une expérience dépaysante et locale (je pense pas qu’il y ait beaucoup de touristes ici…) et si évidemment vous avez une voiture sur place, je vous recommande ce drive-in qui est resté dans son jus (il se trouvait à l’est de la ville, vraiment pas loin de notre hébergement dont je vous parle ci-dessous).

Adresse : 2000 Moreland Ave SE, Atlanta

Un jour en plus à Atlanta ?

Voici quelques idées supplémentaires si vous avez prévu une seconde journée à Atlanta (ce qui n’est pas de trop, on a regretté de n’y avoir passé que deux nuits mais on reviendra !)

  • Ou encore faire la tournée des vignobles du North Georgia Wine Country, une région viticole située à 1h30 de route au nord-est d’Atlanta (en direction des Great Smoky Mountains).
  • Regardez aussi les expositions et expériences du moment sur Fever : c’est à eux que l’on doit notamment les expositions interactives telles que la Stranger Things Experience (qui est déjà passée par Atlanta).

Où dormir à Atlanta ?

Nous avons passé deux nuits à Atlanta dans un hébergement très sympa et surtout ultra original, puisque nous avons dormi dans un véritable Airstream vintage de 1969, rénové bien sur ! Il était situé près du quartier de East Atlanta Village, un quartier très sympa, un peu hipster également (on nous avait notamment recommandé dans ce quartier le restaurant Argosy pour ses pizzas et ses bières, mais on a pas eu le temps d’y aller).

On a préféré ne pas prendre la voiture en ville, nous nous sommes donc déplacés en Uber jusqu’au centre (pas cher et pratique !). Le logement était très calme (mis à part les poules, canards et chèvres trop mignonnes des propriétaires !) et la déco était vraiment sympa. Nous avions notre salle de bain dans la maison principale, ainsi qu’une cuisine que nous pouvions utiliser. Seul bémol, le lit de l’Airstream qui était vraiment petit pour deux.

Update : celui-ci n’est malheureusement plus mis en location mais je vous ai trouvé cet autre camper à l’est d’Atlanta.

Si vous préférez dormir à l’hôtel, sachez que les hôtels au centre-ville dans les grosses villes aux Etats-Unis, Atlanta compris, ne sont en général pas bon marché (et à Atlanta, leurs parkings sont hors de prix – comptez 40-50 USD la nuit !) mais vous avez des motels bien plus abordables en périphérie (comme le Motel 6 Atlanta Midtown). Loger près de la Belt Line peut être aussi sympa (par exemple au splendide Hotel Clermont). Si vous décidez de loger dans le centre, tant qu’à faire, optez pour le plus bel hôtel de la ville : The Candler Hotel.

Voir toutes les hébergements à Atlanta ici.

Envie de visiter Atlanta pendant une escale ?

L’aéroport d’Atlanta est le hub de Delta, ce n’est donc pas rare d’y avoir une escale en venant d’Europe avant de rejoindre votre destination finale en Amérique. Ça va assez vite pour sortir de l’aéroport (j’ai rarement vu si peu de monde aux douanes, mais ce n’est peut être pas tous les jours comme ça !). Pour rejoindre le centre-ville, il faut compter 30 minute (ou une heure aller-retour) en métro jusqu’au Centennial Olympic Park par exemple (comme je vous le disais plus haut, la plupart des musées se trouvent autour du parc).

Si vous avez une demi-journée, je vous conseillerais de vous concentrer sur le Musée Coca-Cola et les alentours du Centennial Olympic Park. Une autre option peut-être de s’arrêter à une station près de la BeltLine et d’en parcourir un bout. Si vous préférez aller à Little Five Points, je vous recommande plutôt de prendre un Uber ou un Lyft, ils ne sont vraiment pas chers ici. Je pense que ça ne vaut pas le coup de sortir de l’aéroport si vous avez moins de 6h d’escale.

 

Pour poursuivre la lecture : 

 

3 réflexions au sujet de “Visiter Atlanta : mes bonnes adresses & itinéraire d’un jour”

Laisser un commentaire