Que faire à Memphis ? Mes bonnes adresses & visites immanquables

Après la Louisiane et le Mississippi, notre roadtrip américain continue dans l’état du Tennessee. Notre premier arrêt fut Memphis, une ville que l’on visite essentiellement pour ses attractions liées à l’histoire musicale américaine (du blues au rock’n’roll) et au mouvement des droits civiques. Si les fans d’Elvis Presley se précipitent à Graceland, il y a bien plus à voir dans cette ville bien préservée, qui a su garder un vrai cachet. Dans cet article, je partage avec vous nos bonnes adresses à Memphis : que faire, où manger et où sortir si vous n’avez que quelques jours à Memphis !

Que faire à Memphis ? Les visites incontournables

Deux jours est pour moi le minimum à consacrer à l’exploration de Memphis, en tout cas si vous souhaitez visiter quelques musées. Les attractions principales dont je vous parle ci-dessous nécessitent en général au minimum une à deux heures de visite (plus pour Graceland et le musée des droits civiques), il est donc impossible de tout faire en un jour.

Memphis est une ville très vaste et si son Downtown peut se parcourir à pied, il est préférable d’avoir une voiture (ou de prendre un Uber) pour vous rendre dans ses quartiers plus excentrés.

Bons plans :

  • il existe des navettes gratuites une fois par heure entre le Sun Studio, Graceland et le Rock’n’Soul Museum (que l’on a pas visité).
  • il existe aussi un billet combiné (Music Pass) pour Graceland, Sun Studio, Stax Museum et Rock’n’Soul Museum, qui est intéressant si vous comptez visiter tous ces musées (voir ici : billet standard ou avec entrée VIP à Graceland).

Graceland, la maison d’Elvis Presley

Le « must see » de Memphis (et ce que vous soyez ou non fan d’Elvis), c’est Graceland : l’ancienne demeure d’Elvis Presley (qui appartient toujours à sa famille) est aujourd’hui la deuxième maison la plus visitée des Etats-Unis après la Maison Blanche… eh oui, le King of Rock’n’Roll fascine toujours autant les américains, des dizaines d’années après sa mort !

La visite de la « mansion » (41$ quand même), la maison d’Elvis, est au centre de la visite de cet énorme complexe où l’on peut facilement passer une demi-journée ou plus pour les grands fans. On accède à la mansion en petits groupes uniquement (l’heure du départ sera indiqué sur votre ticket) et la visite de la maison se fait avec une tablette audio guide, c’est super bien fait et interactif, on peut explorer chaque pièce via sa tablette et en découvrir plus sur la vie du King. Au niveau de la décoration, la maison est restée dans son jus (même si la famille vient apparemment encore y manger quand ils sont de passage). C’est totalement kitsch ! La pièce la plus connue est probablement la fameuse Jungle Room au rez-de-chaussée, mais les pièces du sous-sol, dont la salle TV, sont dingues également !

On termine la visite de la maison en se recueillant sur la tombe d’Elvis… Mais la visite de Graceland ne s’arrête pas là ! Pour un « petit » supplément (+20$ pour les expos, +5$ pour les avions), on peut aussi visiter une série d’expositions dont la collection de voitures (avec notamment sa fameuse Cadillac rose) et les avions d’Elvis (dont le plus grand a ses finitions… en or). Il y a aussi d’autres expositions thématiques, comme Elvis à l’armée, Elvis au cinéma,… On y retrouve aussi bien sur une profusion de costumes, ainsi que son mur de disques d’or et de platine. 

Comme je vous le disais plus haut, il existe un billet qui combine l’entrée VIP à Graceland (déjà 99$ de base) avec l’entrée aux 3 autres attractions musicales principales de Memphis – c’est sans doute le meilleur deal si vous voulez TOUT voir.

Sun Studio, les studios d’enregistrement mythiques

On a continué la visite de Memphis au Sun Studio (auparavant « Memphis Recording Service »), les studios d’enregistrement mythiques qui ont vu débuter Elvis Presley, Johnny Cash, B.B. King, Roy Orbison, Jerry Lee Lewis… et bien d’autres ! Elvis, Johnny Cash, Jerry Lee Lewis et Carl Perkins y ont d’ailleurs enregistré en 1956 ce qui est sans doute l’une des jam sessions les plus mythiques de l’histoire intitulée le « Million Dollar Quartet » (la session complète est sur Spotify, à écouter avant de venir à Memphis pour vous mettre dans l’ambiance !). C’est aussi au Sun Studio qu’a été enregistrée en 1951 ce qui est considérée par beaucoup comme la première chanson rock’n’roll de l’histoire (Rocket 88 par Jackie Brenston and His Delta Cats, le groupe d’Ike Turner).

On peut visiter le studio d’origine lors d’une visite guidée, agrémentée de musique bien entendu ! Après avoir été fermé pendant des années, aujourd’hui le Sun Studio enregistre à nouveau de grands artistes (U2, Paul Simon, Margo Price,…) et on peut même se la jouer un peu à la fin de la visite en tenant le (véritable) micro avec lequel a chanté Elvis ! 

Stax Museum of American Soul Music

Le Sun Studio n’est pas le seul studio d’enregistrement mythique à Memphis : si le Sun Studio a vu naître le rock’n’roll, le Stax lui est à l’origine de la musique soul. L’artiste star des studios était Otis ReddingMalheureusement, le bâtiment initial a été démoli suite au déclin du studio mais aujourd’hui il a été reconstruit et est devenu le musée de la musique soul (Stax Museum of American Soul Music). Le film d’introduction est intéressant mais l’exposition qui suit plus anecdotique : il faut connaître les artistes soul pour l’apprécier. On peut y voir notamment la Cadillac plaquée or d’Isaac Hayes et la reproduction de l’ancien studio (avec un sol penché puisqu’il occupait originellement une ancienne salle de cinéma !).

Beale Street

Pour finir la journée en musique, rien de tel que d’aller faire un tour sur Beale Street, au cœur de l’animation musicale. C’est là que se trouvent la plupart des clubs de jazz & blues. 

Aujourd’hui un « National Historic Landmark », Beale Street a été déclarée par le Congrès « Home of the Blues » ! Beale Street a notamment vu passer Louis Armstrong, B.B. King, Muddy Waters, Albert King…

Et si la rue est aujourd’hui assez réduite par rapport à sa taille aujourd’hui (et plus petite que l’ultra animée Broadway à Nashville), le bon côté c’est que ça reste encore aujourd’hui assez intimiste ! Les endroits pour écouter de la musique et boire un verre ne manquent pas. Parmi les plus connus on citera notamment le B.B. King’s Blues Club et le Rum Boogie Café (là où on a passé la soirée). On trouve aussi pas mal de street art dans les alentours. 

Le National Civil Rights Museum au Lorraine Motel

Une autre visite incontournable à Memphis, bien que dans un tout autre registre cette fois, c’est le Lorraine Motel, l’endroit où a été assassiné Martin Luther King Jr, le leader du mouvement des Droits Civiques aux Etats-Unis. En sa mémoire, c’est devenu aujourd’hui le National Civil Rights Museum. Vous trouverez des musées des droits civils un peu partout dans le sud des USA, mais celui-ci est le plus intéressant et, de loin, le plus complet que l’on a vu.

Le musée raconte une énorme partie de l’histoire des droits civiques, partant de l’époque de l’esclavagisme jusqu’aux problématiques actuelles. Tous les événements majeurs et mineurs y sont retranscrits en contexte et liés entre eux. C’est un musée prenant dans lequel vous pourrez passer des heures… La visite se termine par la chambre conservée telle quelle où logeait Martin Luther King Jr. le jour fatidique. 

Full Gospel Tabernacle Church, la messe gospel d’Al Green

Si vous avez envie de tenter l’expérience d’une messe gospel dans les règles de l’art, à Memphis vous êtes au bon endroit ! Nous avions fait en sorte d’être un dimanche à Memphis pour pouvoir aller assister pour la première fois à une messe gospel à la Full Gospel Tabernacle Church du Bishop/chanteur Al Green (oui, le même Al Green crooner de « Let’s Stay Together » . C’était vraiment sympa, même si Al Green était malheureusement au Jazz Fest à La Nouvelle-Orléans ce weekend-là. Quelle énergie ! C’est ouvert à tous et les étrangers sont accueillis à bras ouverts ici ! Attention cependant, la messe commence à 11h30 et dure plusieurs heures, donc on vous conseille de manger quelque chose avant d’y aller. 

Deux visites insolites à Memphis

A côté de ces visites classiques, il y a pas mal de choses assez insolites à faire à Memphis… En voici deux que je vous conseille de rajouter à votre visite, pour le fun !

Le Brass Pro Shops at The Pyramid

Notre première visite insolite à Memphis fut au Bass Pro Shops at The Pyramid. Un GIGANTESQUE magasin de… chasse et pêche situé dans une grande pyramide en verre (un clin d’œil à Memphis, Egypte). On était trop intrigué que pour ne pas aller y faire un tour et franchement… c’était encore pire que ce que j’imaginais ! On dirait presque un parc d’attractions, c’est l’exemple typique de la démesure à l’américaine… avec stands de tir, animaux empaillés, aquarium, faux cyprès énormes et un énorme ascenseur en verre au milieu de tout ça pour monter jusqu’à une vue panoramique sur Memphis (ça, par contre, c’est payant). Oh, et il y a un hôtel aussi ! 

Les canards de l’Hôtel Peabody

Vous ai-je déjà dit que j’avais un canard comme animal de compagnie quand j’étais ado ? Il va donc de soi que je ne pouvais pas rater ce qui est sans doute l’activité insolite la plus populaire à Memphis : le défilé des canards de l’Hôtel Peabody ! Tous les matins à 11h, un valet (enfin le « Duck Master »…) amène cinq canards dans la fontaine du lobby de l’hôtel et tous les soirs à 17h, ils repartent sur un tapis rouge vers leur « Duck Palace » sur le toit de l’hôtel… ça attire les foules, et évidemment ils en ont fait tout un show ! Pour la petite histoire, cette tradition a commencé dans les années 30, et c’est tellement connu aux USA qu’ils sont même apparu au Tonight Show et même chez Oprah ! Et heureusement, chaque groupe de canards ne reste que trois mois à l’hôtel avant de retrouver à la vie sauvage. 

Où manger et boire un verre à Memphis ?

Memphis est également la ville du barbecue et de la « soul food », fried chicken en tête (et dans une version un peu moins « hot » qu’à Nashville !).

Gus’s World Famous Fried Chicken

L’endroit le plus connu à Nashville pour manger du poulet frit est probablement Gus’s World Famous Fried Chicken. Il faut être patients pour manger chez Gus et il n’est peut-être pas aussi « World Famous » que son slogan ne le laisse entendre mais ça reste quand même le meilleur que l’on ait mangé de ce voyage : ultra tendre, spicy mais pas trop, parfait pour moi ! 

Memphis Barbecue Company

En dehors du centre de Memphis, une autre institution (bien que plus récente) est la Memphis Barbecue Company. Parfait pour un barbecue bien copieux après la messe gospel du dimanche (la Full Gospel Tabernacle Church est à quelques minutes en voiture). 

Payne’s Bar-B-Que

Chez Payne’s Bar-B-Que, on est vraiment dans le « old fashioned » barbecue ! Rien de fancy mais de bons sandwichs au pulled pork avec une sauce chez Payne’s Bar-B-Que avant de reprendre la route ! Ils sont connus aussi pour la sauce un peu aigre-douce qui accompagne le sandwich, une recette familiale depuis plus de 40 ans. 

The Arcade Restaurant

Pour un petit-déjeuner typiquement américain, direction le plus vieux restaurant de Memphis, The Arcade. Ce diner ouvert en 1919 a notamment été un des QG d’Elvis (vous pouvez demander la « booth » où il s’installait mais il y a généralement un peu d’attente pour celle-ci). Le restaurant est aussi apparu dans de nombreux films, comme Walk the Line ou The Client. J’ai goûté leurs fameux pancakes de patate douce… et c’était vraiment pas mal ! Ils sont également ouvert pour le lunch. 

A. Schwabs

N’hésitez pas non plus à aller faire un tour dans le plus vieux magasin de Beale Street, A. Schwabs, ouvert en 1876 ! On peut y trouver de tout et de rien, mais ils ont également un bar où on peut manger des Sundae et déguster des Soda maison à l’ancienne, super bon ! Ils ont aussi des sandwichs et salades.

Rum Boogie Café

Comme je vous le disais plus haut, après avoir longuement hésité entre les différentes options de Beale Street, nous avons décidé de passer la soirée au Rum Boogie Café car il nous semblait y avoir de l’ambiance sans être trop bondé, et surtout il y avait encore des tables disponibles près de la scène. On a mangé (un bon burger en plus) en regardant le concert du jour qui était vraiment cool (c’était Vince Johnson and the Plantation Allstars… mention spéciale pour ses solos à l’harmonica !).

Jerry’s Sno Cones

Enfin… on ne pouvait pas quitter la région sans quand même goûter à la spécialité un peu bizarre qu’on retrouve tout le long du fleuve Mississippi, de la Nouvelle-Orléans à Memphis : les « snow cones ». Cette spécialité étrange est un mélange de glace pilée et de lait concentré aromatisé à ce qu’on veut (j’ai pris marshmallow). On peut également rajouter un supplément glace par dessus. Ça arrive rarement, mais c’était tellement sucré qu’on a quasiment tout laissé. Mais au moins, on aura goûté ! 

Où dormir à Memphis ?

Nous avons logé dans un boutique hôtel en plein cœur de Memphis (à quelques minutes à pied de Beale Street, idéal pour sortir !), l’Hotel Napoleon. Un hôtel tout confort, avec des chambres lumineuses. Nous avons eu une très belle chambre en coin avec lit King Size ultra confort et surtout avec vue !). L’hôtel a ouvert en 2016 mais occupe un bâtiment historique construit en 1902, le Press Scimitar Building, qui fait partie des « National Historic Places ».

 

Nous avons organisé cette étape avec la collaboration de Memphis Travel. Vous trouverez plein d’autres infos intéressantes sur leur site, notamment une « cheat sheet » super pratique qui résume bien toutes les choses à voir et à faire. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

4 Commentaires

  1. Et bien je n’aurais jamais imaginé qu’il y avait autant de choses à découvrir à Memphis ! Je ne connais pas du tout cette région des États-Unis mais ça a l’air passionnant (surtout que je suis fan de rock) ! Je ne me rendais pas compte que finalement presque tous les musiciens américains sont passés par là c’est fou !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.