Alabama : visite de la capitale Montgomery & de la ville fictive de Spectre

Après une première étape à Atlanta, notre roadtrip dans le « Deep South » des Etats-Unis se poursuit en direction de l’Alabama. Notre premier arrêt dans cet état – où, au final, nous n’allions passer qu’une seule nuit – était Montgomery, la capitale de l’Alabama.

Attention : d’Atlanta à Montgomery il faut changer les heures, il y a 1 heure en moins !

Montgomery est une ville pas très touristique mais qui vaut quand même le détour. Historiquement, c’est une ville qui a eu un grand rôle dans l’histoire des Etats-Unis. C’est l’endroit où a eu lieu le Montgomery Bus Boycott, un boycott de 382 jours mené par Rosa Parks, une manifestation massive qui a marqué le début du mouvement des droits civiques, qui a fini par mettre fin au système de ségrégation aux Etats-Unis. C’est aussi là qu’a prêché Martin Luther King de 1954 à 1960, à la Dexter Avenue King Memorial Baptist Church, soutenant lui aussi le mouvement des droits civiques. Enfin, c’est aussi à Montgomery que la guerre de sécession a commencé : c’est d’ici qu’a été envoyé le télégramme de L.P. Welker au Général Beauregard qui a lancé la guerre entre les états. 

Balade dans le centre historique de Montgomery

Tout cela et bien plus encore, on l’apprend facilement grâce à des pancartes explicatives placées un peu partout dans le centre de Montgomery, ce qui permet de se balader et de découvrir (et surtout de comprendre) pas mal de choses même sans visite guidée. Son centre-ville est plutôt bien préservé, ça fait une balade plutôt sympa.

Voici les principales choses à voir dans le centre de Montgomery, autout de la Dexter Avenue (l’avenue principale) :

  • le Capitole de l’Alabama (Alabama State Capitol) – voir ci-dessous
  • The First White House of the Confederacy (la première Maison Blanche de la Confédération) – voir ci-dessous
  • Civil Rights Memorial Center (un musée des droits civiques)
  • Dexter Av King Memorial Baptist Church (l’église où prêchait Martin Luther King à Montgomery)
  • Winter Building (2 Dexter Av, là où fut envoyé le fameux télégramme qui déclencha la guerre de Secession)
  • Rosa Parks Bus stop & Rosa Parks Museum (l’endroit de la rébellion de Rosa Parks)
  • The Alley (rue piétonne avec des restos & bars dans des anciens entrepôts réhabilités)

Le Capitole de l’Alabama

Comme tous les capitoles des Etats-Unis sont ouverts au public et se visitent gratuitement (ce n’est souvent pas bien indiqué, il faut juste le savoir), nous sommes allés visiter le Capitole de l’Alabama. La visite se fait librement après avoir montré patte blanche. C’est dans ce magnifique bâtiment de style néo-grec qu’une majorité d’hommes blancs prennent toujours des décisions semblant de temps en temps d’un autre siècle. On en dira pas plus ici. Si l’on fait abstraction de ça, on découvre de magnifiques escaliers et un dôme recouvert de splendides fresques racontant l’histoire de l’état. C’est dans la Old Senate Chamber que les Etats sécessionistes créèrent les Etats confédérés d’Amérique. C’est aussi ici que Jefferson Davis a prêté serment comme président des Etats confédérés. On était quand même un peu mal à l’aise avec la sur-évocation des états confédérés en Alabama… 

The First White House of the Confederacy

On a aussi visité, juste à côté, la première maison blanche de la Confédération (First white house of the Confederacy), une visite gratuite elle aussi. Elle fut la résidence de Jefferson Davis, seul président des Etats Confédérés, lorsque Montgomery fut capitale des Etats confédérés. Dans ce magnifique intérieur opulent (même si la maison est bien plus petite que la Maison Blanche) où tout est d’époque, le malaise reprend. Nous ne sommes que des blancs : faut-il être vraiment surpris ?

Où manger à Montgomery ?

Deux adresses vraiment pas chères, parfait pour faire un break sur la route entre Atlanta et le Golf du Mexique.

Chris’ Hot Dogs

Durant notre balade dans le centre-ville, on s’est arrêté dans l’un des restos historiques de la ville, qui a même droit lui aussi à sa plaque commémorative. Chez Chris’ Hot Dogs (138 Dexter Ave), dont l’intérieur est délicieusement vintage, on sert des hot dogs avec une « sauce secrète » au chili depuis 1917 ! La sauce est vraiment particulière mais l’expérience est assez sympa, avec encore une fois une vraie « Southern Hospitality » (alors qu’on partait, on nous a resservi des boissons à prendre avec nous !). 

K&J Rib Shack

Et puis là, à la sortie de la ville, on a trouvé LE meilleur BBQ joint d’Alabama et peut-être même au-delà : K&J Rib Shack (4255 S Court St) En tout cas ce fut le meilleur bbq de ce voyage ! Leur ribs étaient juste dingues, fondantes, parfaites ! L’endroit ne paie vraiment pas de mine, avec le gros barbecue garé juste devant l’entrée, mais il faut vraiment oser entrer dans ce genre d’endroits dans le sud des Etats-Unis. 

Visite insolite dans les environs de Montgomery : la ville de Spectre dans Big Fish

Il y a également une visite assez insolite à faire dans les environs de Montgomery pour les cinéphiles et en particulier du film Big Fish de Tim Burton. En effet, à Millbrook, sur l’île de Jackson Lake Island, se trouve la ville de Spectre, une ville fictive puisqu’il s’agit du set créé pour le film Big Fish ! Vous n’êtes pas sans savoir que le film date déjà, et pourtant oui, le set de la ville de Spectre est toujours bien là, en 2019. Il a été laissé dans son jus (on ne peut plus rentrer à l’intérieur des maisons), et les touristes viennent toujours déposer des chaussures accrochés à un fil ! C’est une visite assez originale, d’autant plus que Spectre est à présent envahie par une colonie de chèvres trop mignonnes !! Elles m’ont fait ma journée ces petites biquettes !

Il n’y a pas d’adresse mais le point existe sur Google Map (Town of Spectre). Il faut prendre la Alabama River Parkway jusque la Cypress Lane et continuer jusqu’à une gate. Il faut alors appeler le numéro indiqué (du lever au coucher du soleil) pour recevoir le code d’accès qui ouvre la porte. Il faut payer 3$ par personne, à laisser dans une enveloppe avec le numéro de votre plaque d’immatriculation (il y a des caméras).

A suivre : notre deuxième arrêt en Alabama, Mobile !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.