Impressions de Cuba: Santiago de Cuba et El Cobre

Voyages

Impressions de Cuba: Santiago de Cuba et El Cobre

Par  | 

Après les montagnes de la Sierra Maestra, changement total d’ambiance: nous voici arrivés à Santiago de Cuba, la deuxième ville du pays après La Havane, et prochaine étape de mon circuit cubain avec Neckermann, qui commence tout doucement à toucher à sa fin.

santiago-de-cuba-105

Santiago de Cuba est une ville très étendue, difficile à appréhender, et encore moins en un jour seulement. Mais j’ai aimé y découvrir des quartiers très différents les uns des autres, qui viennent donner des couleurs à cette ville historique à la culture caribéenne très riche: d’ailleurs on appelle souvent Santiago la « capitale des Caraïbes ».

santiago-de-cuba-255

Notre hôtel à Santiago de Cuba: Casa Granda

A Santiago de Cuba, nous avons logé dans ce qui fut sans doute le plus bel hôtel du circuit (si on oublie le petit-déjeuner déplorable): l’Hôtel Casa Granda, idéalement situé dans le centre touristique de Santiago de Cuba, sur la jolie place du Parque Céspedes, juste à côté de la cathédrale de Santiago et de la Casa de la Trova (pour la musique).

santiago-de-cuba-135

santiago-de-cuba-33

santiago-de-cuba-35


santiago-de-cuba-77

 

L’hôtel Casa Granda est un hôtel mythique de Santiago de Cuba, construit en 1914 et qui est resté depuis dans l’ambiance des années 1950. Ma grande chambre donnait sur la place mais était très bien insonorisée. La salle de bain était entièrement rénovée et la chambre avait gardé son charme d’époque, tout en étant bien entretenue.

 

Mais le top du top, c’est la terrasse panoramique au dernier étage de l’hôtel, avec une vue à presque 360 degrés sur Santiago de Cuba !

santiago-de-cuba-137

santiago-de-cuba-163

santiago-de-cuba-146


santiago-de-cuba-150

santiago-de-cuba-170

santiago-de-cuba-167

santiago-de-cuba-162

santiago-de-cuba-171

santiago-de-cuba-2

Le meilleur restaurant du voyage: Ire a Santiago

Gros point positif de Santiago de Cuba également: c’est ici que j’ai mangé le meilleur repas de tout mon voyage, dans un « paladar » (restaurant privé) familial, Ire a Santiago. Langoustine, lapin (une des spécialités de la ville, apparemment), et de délicieuses préparations à base de « cobo, ce gros coquillage que j’avais déjà mangé sous le nom de « lambi » en Martinique. Après des journées de poulet, porc et haricots sans goûts: qu’est-ce que ça faisait du bien !!

santiago-de-cuba-51

santiago-de-cuba-61

santiago-de-cuba-59

santiago-de-cuba-54

santiago-de-cuba-65

santiago-de-cuba-47

Visite de Santiago de Cuba… en vieille américaine !

Voici un petit aperçu des endroits que nous avons visités à Santiago de Cuba. Cette fois-ci, nous avons fait l’essentiel de la visite à bord de vieilles américaines (« old timers »), ces vieilles voitures rénovées hautes en couleur. C’est bien sur une expérience à ne pas manquer à Cuba, et j’ai trouvé que Santiago de Cuba se prêtait plutôt bien à une visite en voiture (beaucoup moins Camagüey et ses rues étroites, par exemple).

Le centre historique

Notre balade commença dans le centre historique (Casco Histórico), au départ de notre hôtel. Juste en face se trouvait donc l’une des plus belles places de la ville, le Parque Céspedes, entourés de beaux bâtiments d’architecture coloniale et la Casa Diego Velazquez, résidence du premier gouverneur de Cuba et actuellement la plus ancienne maison de tout Cuba (datant de 1522). La cathédrale de Nuestra Señora de la Asunción est également très jolie. C’est la que nous avons embarqué à bord de nos voitures !

santiago-de-cuba-81

santiago-de-cuba-80

santiago-de-cuba-125

 

santiago-de-cuba-86

santiago-de-cuba-126


santiago-de-cuba-134

santiago-de-cuba-129

santiago-de-cuba-179

Dans le centre historique, nous nous sommes notamment arrêtés à:

  • Calle Heredia, une des plus vieilles rues de Santiago.
  • Plaza de Dolores, une petite place ombragée.
  • Plaza de Marte, avec sa colonne de la liberté. C’est l’endroit où les fans de base-ball, un sport très populaire à Cuba, se rassemblent.
  • El Tivoli, le quartier le plus pittoresque de la ville, créé par des colons français d’Haïti, et l’escalier Padre Pico

santiago-de-cuba-177


santiago-de-cuba-92

santiago-de-cuba-95

santiago-de-cuba-185

santiago-de-cuba-89


santiago-de-cuba-102

santiago-de-cuba-180

santiago-de-cuba-201

santiago-de-cuba-122

 

santiago-de-cuba-190

santiago-de-cuba-192


santiago-de-cuba-195

santiago-de-cuba-202

santiago-de-cuba-222

santiago-de-cuba-205


santiago-de-cuba-209

Cuartel Moncada, le début de la révolution cubaine

Au nord du centre historique se trouve le Cuartel Moncada, l’ancienne caserne militaire où Fidel Castro et ses révolutionnaires menèrent leur première insurrection dans les années 50 contre les troupes de Batista. Les traces de balle dans les murs jaunes de l’ancienne caserne sont toujours visibles: pas besoin de long discours pour comprendre l’importance de cet endroit aux yeux des cubains.

santiago-de-cuba-212

santiago-de-cuba-211

santiago-de-cuba-217

santiago-de-cuba-218

santiago-de-cuba-220

santiago-de-cuba-221

La Plaza de la Revolución

Comme toutes les villes cubaines, Santiago a sa place de la révolution, ici surmontée par la statue d’un héros national, Antonio Maceo, entouré de machettes…

santiago-de-cuba-249

santiago-de-cuba-252

santiago-de-cuba-250

santiago-de-cuba-254

Vista Alegre

Vista Alegre est un beau quartier verdoyant de Santiago, avec de grandes avenues qui abritent aujourd’hui plusieurs centres culturels et bâtiments de l’état. On y trouve quelques sites intéressants, comme la Casa Bacardí, de la famille ayant créé le rhum du même nom. C’est à Santiago de Cuba que fut construite la première distillerie Bacardí (près de la place de la révolution), où avait élu domicile une colonie de chauve-souris, qui inspirèrent le logo de la marque. La famille s’étant exilée après la révolution, l’état produit aujourd’hui dans leur ancienne distillerie les marques de rhum Caney, Santiago et Varadero.

santiago-de-cuba-246

santiago-de-cuba-237

santiago-de-cuba-239


santiago-de-cuba-245

santiago-de-cuba-248

santiago-de-cuba-244

santiago-de-cuba-240

Autre site important du quartier: la Loma de San Juan, la colline où eu lieu un important combat entre les troupes cubaines, américaines et espagnoles à la fin du 19ème siècle et à laquelle participa le futur président américain, Theodore Roosevelt. On peut découvrir au sommet de la colline une partie des anciennes tranchées, ainsi que de vieux canons et quelques statues commémoratives.

santiago-de-cuba-226

santiago-de-cuba-224

santiago-de-cuba-225

santiago-de-cuba-232


santiago-de-cuba-229

santiago-de-cuba-233

Cementerio Santa Ifigenia

C’est dans le cimetière Santa Ifigenia, à l’ouest de Santiago de Cuba, qu’ont été enterrées de nombreuses personnages de l’histoire cubaine: le premier président cubain, le fondateur de la distillerie Bacardí, le musicien du Buena Vista Social Club Compay Segundo, et de nombreuses personnalités liées aux guerres d’indépendance.

santiago-de-cuba-257

santiago-de-cuba-258

santiago-de-cuba-260

santiago-de-cuba-259

La partie la plus sacrée du cimetière est le mausolée du héro national José Martí, où a lieu toutes les 30 minutes une relève de la garde. Qui dit sacré, dit photos interdites…

santiago-de-cuba-263

Cayo Granma

Nous ne l’aurons aperçue que depuis la route vers la Punta Gorda, mais la petite île de Cayo Granma, au milieu de la baie de Santiago, est aussi une visite populaire. On y trouve des habitations traditionnelles sur piloris, occupée par des pêcheurs. Ferry depuis la Punta Gorda (où se trouve également une petite plage).

santiago-de-cuba-267

santiago-de-cuba-272

santiago-de-cuba-270

santiago-de-cuba-268

santiago-de-cuba-273

santiago-de-cuba-283

santiago-de-cuba-282

Castillo de San Pedro de la Boca del Morro

Au bout de la baie de Santiago se trouve un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le fort de San Pedro. Depuis le fort, on a une très belle vue sur la côte et, au loin, la Sierra Maestra.

santiago-de-cuba-279

santiago-de-cuba-287

santiago-de-cuba-285

santiago-de-cuba-288


santiago-de-cuba-290

santiago-de-cuba-293

santiago-de-cuba-27

santiago-de-cuba-11

santiago-de-cuba-5

santiago-de-cuba-19

santiago-de-cuba-20

A côté du fort, nous avons mangé au restaurant El Morro, qui a accueilli Paul McCartney lors de son voyage à Cuba: on ne saurait pas le rater, tous les sets de table arborent fièrement: « Paul McCartney a dit que tout était bon » (mais permettez-moi de douter de cette citation ! 😉 ).

santiago-de-cuba-296

santiago-de-cuba-298

santiago-de-cuba-297

santiago-de-cuba-299

El Cobre, sanctuaire de la Sainte Patronne de Cuba

Non loin de Santiago de Cuba (environs 20 km), se trouve également la Basilique de la Virgen de la Caridad, sanctuaire de la sainte patronne de Cuba. Nous y ferons un arrêt sur le chemin du retour vers le centre de l’île.

santiago-de-cuba-302


santiago-de-cuba-349

santiago-de-cuba-342

 

Notre guide nous explique que la plupart des chauffeurs et guides s’arrangent pour pouvoir s’y arrêter s’ils doivent aller avec un groupe à Santiago de Cuba. Les cubains semblent très attachés à leur sainte patronne, et lui rendent visite à El Cobre tout de jaune vêtus, la couleur de la « Vierge de la Charité ». C’est le lieu de pélerinage le plus sacré pour les cubains. El Cobre signifie « le cuivre » en Espagnol, car cette petite ville était autrefois une ville minière (depuis la basilique, on peut voir le village et les anciennes mines de cuivre).

santiago-de-cuba-340

santiago-de-cuba-312

santiago-de-cuba-310

santiago-de-cuba-315

santiago-de-cuba-319

santiago-de-cuba-323

santiago-de-cuba-328

santiago-de-cuba-335

santiago-de-cuba-331

santiago-de-cuba-333

santiago-de-cuba-329

santiago-de-cuba-324

santiago-de-cuba-347

santiago-de-cuba-341

santiago-de-cuba-344

santiago-de-cuba-343

santiago-de-cuba-345

Après cette dernière visite, nous prenons la route pour Bayamo, pour l’avant-dernière nuit du voyage… A suivre !

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *