Impressions de Cuba: Trinidad et Sancti Spiritus

Voyages

Impressions de Cuba: Trinidad et Sancti Spiritus

Par  | 

Après Cienfuegos, on continue le circuit Neckermann « Cuba Total » en direction de Trinidad et Sancti Spiritus: l’étape du voyage que j’ai préférée !

trinidad-cuba-276

Les villes de Trinidad et Sancti Spiritus ont subit d’assez grands travaux de rénovation en 2014 à l’occasion du 500ème anniversaire de leur fondation. Ces deux villes de l’époque coloniale sont très bien conservées, en particulier Trinidad qui a gardé un charme fou avec ses maisons au couleurs vives.

Trinidad, la plus colorée des villes cubaines

Et c’est ce qui fait tout le charme de Trinidad: ses rues pavées et ses façades colorées: jaune, vert, bleu, rose, orange, mauve,… Se balader à Trinidad met tout de suite de bonne humeur !

trinidad-cuba-30

trinidad-cuba-37

trinidad-cuba-38

trinidad-cuba-47

trinidad-cuba-70

trinidad-cuba-85

trinidad-cuba-51

 

trinidad-cuba-124

trinidad-cuba-133

trinidad-cuba-141

 

A Trinidad nous avons logé dans en casas particulares, chez l’habitant. Ces bed & breakfast cubains sont assez répandus et la plupart sont très confortables. Nous avons logé à l’Hostal Martica y Jose et on aurait vraiment dit que la famille avait installé un mini-hôtel à l’arrière de sa maison ! Pour les cubains, c’est une manière facile de gagner un peu plus d’argent et pour nous touristes, c’est une manière tout aussi facile de faire un peu mieux connaissance avec les cubains (ce qui n’est pas toujours évident dans d’autres situations). Notre hôte était charmante et nous a conduit à plusieurs reprises dans la ville pour que nous ne nous perdions pas. Le repas qu’elle nous a cuisiné le soir était très simple (poulet, soupe, crudités et riz pour ne pas changer) mais un des plus goûteux que j’ai mangé lors de ce voyage. Quand à ma chambre, elle était même plus confortable que dans la plupart des hôtels où l’on a séjourné par la suite: très propre, avec une grande salle de bain, un bon lit et la clim. Bref, j’ai adoré l’expérience !

trinidad-cuba-87

trinidad-cuba-88

trinidad-cuba-102

trinidad-cuba-101

trinidad-cuba-108

trinidad-cuba-225

 

Le centre de Trinidad se visite assez facilement à pied. Si vous apercevez la tour du Convento de San Francisco de Asis, l’une des photos les plus connues de Trinidad, c’est que vous y êtes !

 

Il y a tout de même deux facettes de Trinidad: tout d’abord, le centre touristique autour de la Plaza Mayor (soit dit en passant sans doute la plus belle place coloniale de Cuba), avec ses bâtiments pour la plupart rénovés, ses pavés plus ou moins praticables et ses nombreux restaurants, bars et boutiques.

trinidad-cuba-115


trinidad-cuba-245


trinidad-cuba-384


trinidad-cuba-392

trinidad-cuba-390

trinidad-cuba-393


trinidad-cuba-406

trinidad-cuba-402


trinidad-cuba-431

trinidad-cuba-433

trinidad-cuba-436

S’il ne faut pas manquer le centre historique, il serait tout de même dommage de ne pas découvrir l’autre aspect de Trinidad: ses quartiers populaires à l’animation constante, les chariots et les chevaux, les poules qui courent dans la rue, les femmes assises à leur porte, les petits magasins de rue,… En 5 minutes à peine, en sortant du centre touristique, on entre dans un tout autre monde. Parmi les rues les plus pittoresques: Calle Ciro Redondo, Calle Juan Manuel Marquez, et tout le Barrio Los Tres Cruces.


trinidad-cuba-274

trinidad-cuba-281

trinidad-cuba-282

trinidad-cuba-277

trinidad-cuba-292

trinidad-cuba-300

trinidad-cuba-297

trinidad-cuba-305

trinidad-cuba-301

trinidad-cuba-322

trinidad-cuba-317

trinidad-cuba-313

trinidad-cuba-310

trinidad-cuba-323

trinidad-cuba-325

trinidad-cuba-330

trinidad-cuba-334

trinidad-cuba-332


trinidad-cuba-336

trinidad-cuba-344

trinidad-cuba-345

trinidad-cuba-351

trinidad-cuba-346

 

Et j’oubliais la troisième facette: le soir, la ville s’anime, les gens sortent, dansent, et le haut de la ville, autour de la Plaza Mayor, prend également un tout autre visage. Les cocktails à 1,50 dollars doivent sans doute aider ! 😉 D’ailleurs, si vous aimez les cocktails, ne manquez pas la spécialité de la ville de Trinidad: la canchancara, un cocktail à base de rhum, de miel et de citron vert, servi dans un petit bol en céramique. Il fut inventé à la Taberna la Canchanchara (à deux pas de la Plaza Mayor) et c’est également là que j’ai dégusté le meilleur.


trinidad-cuba-195

trinidad-cuba-230

trinidad-cuba-375

trinidad-cuba-379

La Valle de los Ingenios

Les paysages entre Trinidad et Sancti Spiritus sont splendides: nous voici dans la Valle de los Ingenios, également classée à l’UNESCO. C’est cette vallée qui a permis à la ville de Trinidad de s’enrichir, grâce à l’exploitation de ses sucreries au 19ème siècle. Même si la zone n’est plus du tout industrielle à l’heure actuelle, quelques vestiges ont survécu.

trinidad-cuba-455

trinidad-cuba-464

trinidad-cuba-461

trinidad-cuba-467

trinidad-cuba-476

trinidad-cuba-490

trinidad-cuba-491

trinidad-cuba-520

trinidad-cuba-529

trinidad-cuba-537

trinidad-cuba-546

trinidad-cuba-551

trinidad-cuba-555

Nous en avons visité un, la Manaca Iznaga, un ancien domaine qui vivait de la traite d’esclaves.L’hacienda, bien conservé, abrite aujourd’hui un restaurant. Dans sa cour, on peut apercevoir un ancien moulin à sucre, qui était actionné par les esclaves. Et à côté, la haute tour servait à… surveiller les esclaves !

trinidad-cuba-503

trinidad-cuba-500

trinidad-cuba-514

trinidad-cuba-516

 

Sancti Spiritus, chez les francs-maçons

A première vue, Sancti Spiritus est moins charmante que Trinidad mais pourtant en s’y baladant on découvre vite une ville (en réalité bien plus grande que Trinidad) très atmosphérique. Il y a beaucoup moins de touristes, on peut donc s’y balader tranquillement. Il y a quelques belles places, et une rue piétonne récemment rénovée (appelée le « Boulevard »), où se trouvait notre hôtel. Un peu plus bas, le Puente Yayabo, le vieux pont de Sancti Spiritus, est considéré comme un monument national. Son église toute bleue, l’Iglesia Parroquial Mayor del Espiritu Santo, mérite également un détour.

sancti-spiritus-cuba-17

sancti-spiritus-cuba-33

sancti-spiritus-cuba-36

sancti-spiritus-cuba-37

sancti-spiritus-cuba-40

sancti-spiritus-cuba-48

sancti-spiritus-cuba-43

sancti-spiritus-cuba-61

sancti-spiritus-cuba-71

sancti-spiritus-cuba-44

sancti-spiritus-cuba-84

sancti-spiritus-cuba-83

sancti-spiritus-cuba-85

sancti-spiritus-cuba-100

sancti-spiritus-cuba-107

sancti-spiritus-cuba-113

sancti-spiritus-cuba-122

sancti-spiritus-cuba-139

Mais le petit « fun fact » de cette étape à Sancti Spiritus, c’est que nous avons logé… chez les francs-maçons ! Enfin presque, puisque notre hôtel, l’Hostal Don Florencio, abrite les réunions des francs-maçons de Sancti Spiritus. La cohabitation n’a pas l’air des plus paisibles, et pour être plus tranquilles les francs-maçons devraient bientôt déménager dans un autre bâtiment… Il n’empêche que c’est assez surprenant de tomber sur tous ces signes francs-maçons en arrivant à l’hôtel ! Boutique hôtel au passage très charmant, même si nous avons eu l’électricité coupée la moitié de la soirée (et qui dis pas d’électricité… dis pas de clim !).


sancti-spiritus-cuba-116


sancti-spiritus-cuba-154

sancti-spiritus-cuba-126


sancti-spiritus-cuba-185

sancti-spiritus-cuba-189

sancti-spiritus-cuba-192

Prochaine étape: la Sierra Maestra, les montagnes de la résistance cubaine, et un trek qui m’a donné bien chaud ! 😉

5 commentaires

  1. Maud Devroey sur Facebook

    1 décembre 2016 à 16 h 52 min

    Superbe !

  2. Caroline Vermeulen sur Facebook

    2 décembre 2016 à 9 h 43 min

    Ca donne envie ces couleurs !

  3. Mélissa Monaco sur Facebook

    2 décembre 2016 à 11 h 01 min

    Si je comprends bien, pas de talons hauts a Trinidad ? 😉

  4. Pingback: Impressions de Cuba: Camagüey

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *