Impressions de Cuba: Bayamo à cheval

Voyages

Impressions de Cuba: Bayamo à cheval

Par  | 

Après l’animation de Santiago de Cuba, je continue mon circuit à Cuba avec Neckermann dans une ville bien moins connue: Bayamo, l’une des plus anciennes villes de l’île vu qu’elle fut la deuxième à être colonisée au 16ème siècle, et plus récemment la ville dans laquelle Fidel Castro fit son dernier discours avant de céder le pouvoir à son frère Raul.

bayamo-cuba-182

bayamo-cuba-246

bayamo-cuba-92

Bayamo est la “ville des calèches” (“ciudad de los coches”): on dirait que les voitures à moteur ne sont pas arrivées jusqu’ici: ce sont les voitures à cheval qui dominent la ville. Attention aux croisements, ça peut être difficile d’apprendre à un cheval quand il a la priorité ! 😉

bayamo-cuba-41

bayamo-cuba-77

bayamo-cuba-6

C’est donc tout naturellement que nous avons découvert la ville de Bayamo à cheval, dans une petite calèche typique.  Ici, à cheval, on peut tout voir en une demi-journée: pour les touristes, c’est surtout une ville de passage.

Le centre de Bayamo se trouve autour de la Plaza de la Revolucion, le Parque Céspedes. C’est une place conviviale et ombragées, où les locaux se retrouvent pour papoter, pendant que les enfants apprennent à conduire une calèche… tirée par des chèvres ! 😉

bayamo-cuba-91

bayamo-cuba-108

bayamo-cuba-89

bayamo-cuba-97


bayamo-cuba-105

bayamo-cuba-116

bayamo-cuba-122

bayamo-cuba-118

bayamo-cuba-170

bayamo-cuba-178

bayamo-cuba-181

bayamo-cuba-104

 

Juste à côté de la place se trouve l’Iglesia Paroquial Mayor de San Salvador et la Plaza del Himmo Nacional, où a été joué pour la première fois l’hymne national cubain, qui doit son nom à la ville: “La Bayamesa”.

bayamo-cuba-125

bayamo-cuba-138

bayamo-cuba-135

 

bayamo-cuba-167

bayamo-cuba-158

Juste en face, vous pouvez également rentrer dans le restaurant La Bodega, qui donne, de l’autre côté, sur le Rio Bayamo: on se croirait tout à coup au milieu de nulle part !


bayamo-cuba-143

bayamo-cuba-144

Les quartiers de la périphérie de Bayamo sont un mélange d’architecture communiste et de maisons cubaines plus traditionnelles. Pas beaucoup de charme, c’est vraiment le centre-ville qui vaut essentiellement le détour.

bayamo-cuba-186

bayamo-cuba-184

bayamo-cuba-16

bayamo-cuba-25


bayamo-cuba-30

bayamo-cuba-37

bayamo-cuba-43

bayamo-cuba-42

bayamo-cuba-47

bayamo-cuba-45

bayamo-cuba-49

bayamo-cuba-44

bayamo-cuba-59

bayamo-cuba-61

bayamo-cuba-60

bayamo-cuba-64

bayamo-cuba-70

bayamo-cuba-80

bayamo-cuba-196

bayamo-cuba-217

bayamo-cuba-228

bayamo-cuba-233

bayamo-cuba-237

bayamo-cuba-241

bayamo-cuba-234

A Bayamo, nous avons logé à l’Hotel Sierra Maestra, sans doute ce qui ressemble le plus à la version cubaine d’un motel américain, avec une piscine bondée de cubains buvant des bières au litre. Pas le plus charmant des hébergements donc (encore moins quand ta chambre n’est pas du tout insonorisée et qu’un bébé décide de pleurer la moitié de la nuit dans la chambre d’à côté), mais c’était assez drôle à voir.

bayamo-cuba-5

bayamo-cuba-4

bayamo-cuba-3

Le lendemain, nous quitterons Bayamo de bonne heure en direction de la ville de Santa Clara, dernière étape avant de revenir à Varadero.

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *