Les Lodges de la Vierre & L’Episode : une escapade luxueuse en Ardenne

La famille Boreux continue à faire des merveilles : après avoir fait de Rochehaut un véritable village-destination au cœur des Ardennes, avec ses hôtels, restaurants, produits du terroir et activités (avec là aussi toujours des nouveautés – on en reparlera d’ailleurs bientôt), les Boreux ont décidé d’investir un nouveau cadre tout aussi magique : le Domaine de Waillimont. Situé à Herbeumont, près de Neufchâteau et Bertrix et à 30 minutes de route de Rochehaut, ce domaine laissé à l’abandon durant de nombreuses années a été transformé par la famille Boreux (et ce en grande partie durant les confinements) en lieu incroyable qui donne tout simplement l’impression d’avoir débarqué au Canada ! Avec ses cabanes sur pilotis au bord de l’eau (Les Lodges de la Vierre) et son restaurant situé dans un grand manoir surplombant le domaine (L’Episode), le dépaysement est total dès les premiers instants.

Les Lodges de la Vierre : ma cabane au Canada… en Belgique !

Les Lodges de la Vierre sont l’endroit parfait pour un séjour cocooning en famille ou entre amis, quelle que soit la météo : dans un cadre pareil, écouter tomber la pluie est parfois tout aussi merveilleux – on peut en témoigner !

C’est à la Boutique de la Vierre que nous avons rendez-vous pour le check-in. On y découvre une multitude de produits locaux, en grande partie produit par la famille Boreux. Bières, charcuteries, viandes… Il y a notamment tout ce qu’il faut pour faire un barbecue dans votre lodge (même si on vous conseille de passer au moins une soirée au restaurant du domaine, on y reviendra). Nous dégustons notre boisson de bienvenue (impossible de ne pas goûter aux nouvelles bières de Rochehaut, excellentes !) sur la petite terrasse dominant le domaine. Les cabanes en bois sur pilotis entourent un grand étang alimenté par la Vierre (un affluent de la Semois). C’est donc à cette rivière que les lodges doivent leur nom ! Bien espacées, celles-ci ont été installées tout autour du lac, qui est entouré par 18 hectares de zones boisées et prairies protégées en zone Natura 2000.

Afin de garder toute sa tranquillité, la particularité du domaine est que les voitures y sont interdites : celles-ci doivent rester dans le grand parking situé à l’entrée des lieux. C’est donc une petite voiturette de golf électrique (qu’on peut appeler au besoin) qui nous emmène jusqu’à notre lodge avec nos valises. Une fois sur place, nous aurons également accès à deux autres moyens de transport on ne peut plus originaux dont dispose chaque cabane pour nous déplacer sur le domaine : un cuistax et une barque !

Les 14 lodges en bois du domaine peuvent accueillir entre 2 et 6 personnes. Nous avons séjourné dans une des cabanes pour 6 personnes, comprenant trois chambres (2 chambres avec lits jumeaux et une chambre avec lit double). Chaque chambre possède un évier en plus de la salle de bain avec douche commune aux trois chambres.

Les espaces communs sont spacieux et très bien équipés : on y trouve une cuisine complète avec tout ce qu’il faut pour faire à manger, un espace salon avec TV, et (le meilleur pour la fin !) une grande terrasse couverte avec un salon d’extérieur (avec fauteuils, table à manger, transats) et un grand jacuzzi privatif. Depuis la terrasse, quelques escaliers permettent d’accéder à la barque de l’hébergement, amarrée sur le petit ponton de la cabane. En plus de la partie couverte, chaque lodge possède aussi un espace extérieur ouvert avec un espace barbecue.

Bref, autant vous dire qu’on a plus très envie de quitter les Lodges de la Vierre de tout le séjour une fois qu’on s’y est installés tant les infrastructures sont confortables, lumineuses et luxueuses. Cerise sur le gâteau, tout a été conçu par des entreprises locales et en utilisant essentiellement du bois belge !

Quant au petit-déjeuner (en supplément mais ultra-copieux !), il vous est servi directement à votre cabane à l’heure souhaitée, dans un grand panier en osier. Le petit-déj est à la carte, il vous suffit de communiquer vos choix la veille pour déguster votre petit-déjeuner rêvé ! Mention spéciale pour le vrai chocolat chaud (pas en poudre pour une fois, ça fait plaisir !) et pour le délicieux pain.

L’Episode, le restaurant gastronomique prometteur du domaine

L’autre cerise sur le gâteau du Domaine de Waillimont, c’est son restaurant, où l’on retrouve en cuisine le jeune chef Jordan Boreux. Ouvert d’abord de manière éphémère en 2020 en parallèle à la construction des Lodges de la Vierre, l’Episode a fait cette année son retour, et de manière définitive cette fois face à son grand succès.

Installé dans un immense manoir à l’histoire insolite, L’Episode propose une cuisine gastronomique et de saison, qui met à l’honneur les produits belges. Et ce dès l’apéritif pris au salon, qui permet de découvrir l’incroyable carte d’alcools belges du restaurant ! Du Belgian Spritz au gin & tonic à la carte (je ne savais même pas qu’on avait autant de gins belges !), il y de très belles découvertes à faire dès les mises en bouche.

Le cadre chic, avec son escalier monumental et ses tables nappées, reflète la qualité du menu. A la carte, en fonction de votre faim, le menu se décline de 3 à 5 services, de 38€ à 60€ : un excellent rapport qualité-prix pour une cuisine aussi locale et créative. Le repas fut un sans faute, avec des préparations originales, recherchées et gourmandes. J’ai en particulier adoré l’entrée à base de tomates marinées et de mozzarella belge de Neufchâteau (produite non loin de là) ainsi que les ris de veau façon carbonara, accompagnés d’une sauce au guanciale. En plat principal, le veau local était tendre à souhait, et accompagné d’une sauce montée à la moelle et d’un gourmand gratin à la truffe d’été.

Même si on a adoré le cadre intérieur de l’endroit, ultra cosy en hiver avec son grand feu ouvert, on ne doute pas que la terrasse extérieure surplombant le domaine doit être très agréable aussi à la belle saison ! Une bonne raison d’y revenir.

 

Infos & réservations : leslodgesdelavierre.com

 

J’ai été invitée à découvrir les lodges et le restaurant mais mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.