Le Mont-à-Gourmet, une adresse à suivre à Courcelles

Je vous ai récemment parlé de mon escapade gourmande au restaurant étoilé Au Gré du Vent à Seneffe, dans le Hainaut. Après une bonne nuit au nouvel hôtel du restaurant, Au Fil de l’Eau, nous avons profité d’être dans la région pour faire une autre découverte gourmande, en prenant cette fois-ci la direction du restaurant le Mont-à-Gourmet à Courcelles (Gouy-lez-Piéton pour être exact), où nous avons dégusté un lunch qui n’avait rien à envier à notre repas étoilé de la veille… cela ne nous a donc pas étonné quand nous avons appris que le chef, Nicolas Tournay, avait fait ses armes notamment auprès de la cheffe Stéphanie Thunus au Gré du Vent !

Ma famille étant originaire de la région, je connaissais déjà le Mont-à-Gourmet de nom, car il faut dire que le restaurant a beaucoup fait parler de lieu via le bouche-à-oreille dans le coin ces dernières années. Et en effet, je ne peux que confirmer qu’il s’agit d’un des meilleurs rapports qualité-prix que j’ai eu l’occasion de déguster cette année !

Le restaurant, situé sur la place du village, existait déjà depuis de nombreuses années. De l’extérieur, l’aspect assez classique de la bâtisse ne laisse pas présager l’intérieur ultra-moderne et épuré (et spacieux, avec un étage et salon privatif). Il faut dire que le restaurant a été repris et totalement transformé en 2016 par le chef-traiteur Arnaud Hamoline, fils de l’ancien patron, qui a fait appel au chef Nicolas Tournay, qui s’est formé dans de beaux établissements tels que L’Essentiel à Temploux, Le Prieuré Saint-Géry à Solre-St-Géry (un autre restaurant que j’apprécie énormément) et Au Gré du Vent à Seneffe, donc. Ce fut un très bon choix puisque le chef a réussi à placer en quelques années à peine le restaurant sur le devant de la scène en proposant une cuisine gastronomique abordable.

La cuisine du chef Nicolas Tournay est raffinée et basée sur les produits saisonniers (le restaurant travaille avec plusieurs producteurs locaux) et de qualité. A la carte, plusieurs possibilités de menus: le Menu découverte (Bib Gourmand) à 37€ pour 3 services, ou la Balade Gourmande, un menu de 4 à 8 services, à partir de 48€ pour 4 services, jusqu’à 78€ pour les 8 étapes. Une formule business lunch est également proposée en semaine, à 30€ pour un menu 3 services, et le restaurant a récemment lancé les samedis midi gourmands, avec une formule découverte 3 services vins et eau compris à 50€ par personne. Et enfin, un menu végétarien est également proposé, à partir de 25€. Bref, malgré la qualité de la cuisine et du service, il y a moyen de se faire plaisir ici sans dépenser une fortune.

Les menus peuvent être accompagnés, comme dans beaucoup de restaurants, d’une belle sélection de vins, mais ce qui différencie le Mont-à-Gourmet des autres restaurants, c’est la formule unique qu’il propose d’accords sans alcool, avec des eaux naturellement aromatisées, des jus locaux, etc. Une super solution gourmande pour ceux qui ne boivent pas d’alcool, les Bob, les jeunes gastronomes ou encore les femmes enceintes. Monsieur conduisant ce jour-là, il a testé cette formule et a été ravi par les découvertes que cette formule sans alcool permet de faire.

Dans les particularités du Mont-à-Gourmet, notons également ses petits pains maison vraiment innovants pour accompagner votre repas : c’est la première fois que l’on me proposait également, par exemple, un pain « tarte al djote » !

Après une série de mises en bouche prometteuses, nous avons commencé le repas avec le bœuf « Aberdeen » fumé aux herbes du jardin, oeuf bio, topinambour et mesclun « de nos jardiniers »… Une préparation délicatement parfumée, pour commencer en beauté ce menu.

Nous avons ensuite continué avec une surprenante préparation à base de morille, grattons de ris de veau, pomme de terre, et oignon de Roscoff. Un plat vraiment gourmand, qu’on mangerait limite à la cuillère…

Après ce sans faute en entrées, nous sommes passé au plat principal avec la volaille de la Ferme Chaussée aux écrevisses pattes bleues, asperges blanches de Malines, mousse à l’ail des ours (une tuerie), safran de Cotchia et petits pois des marais. Une très belle association de saveurs, à nouveau bien de saison.

En dessert, nous avons terminé le repas avec l’inspiration sucrée saisonnière, avec ce jour-là une belle préparation à base de fraises locales, de Liberchie, puisque nous étions en pleine saison, accompagnées d’une glace à la crème brûlée. Pour ceux qui préfèrent le fromage, sachez que le Mont-à-Gourmet propose également un plateau de fromages 100% wallons de la Ferme Depape, servi sur un chariot à fromage en salle.

A chaque fois que je reviens manger dans le Hainaut, je me dis que cette région évolue tellement… Ce weekend gourmand en fut encore la preuve ! A moins d’une heure de route de Bruxelles, n’hésitez pas à aller y faire un tour si vous voulez faire de belles découvertes !

Le Mont-à-Gourmet
Place Communale 12
6181 Gouy-Lez-Piéton
Tel: +32(0)71 84 74 15
Fermé dimanche soir, lundi et mardi.

Invitation

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.