Coimbra, une cité universitaire classée à l'UNESCO

Voyages

Coimbra, une cité universitaire classée à l’UNESCO

Par  | 

Mon premier voyage dans le centre du Portugal fut riche en (très) bonnes surprises: après l’impressionnant Palais de Buçaco et la visite de la Venise du Portugal, Aveiro, nous continuons le voyage en direction de la ville historique de Coimbra, dont la cité universitaire est classée à l’UNESCO.

L’Université de Coimbra, fondée au 13ème siècle, est la plus ancienne université du Portugal, et l’une des plus anciennes d’Europe: ce sont des études prestigieuses, pour les jeunes portugais mais aussi pour la jeunesse dorée d’Amérique Latine pour qui c’est, depuis des siècles, un passage quasi immanquable. Mais les étudiants de Coimbra savent aussi s’amuser: le folklore estudiantin à Coimbra est l’un des plus riches en Europe ! L’élément essentiel de ce folklore est la « capa e batina », une cape noire portée par les étudiants aux moments forts de leur vie estudiantine. Plus classe que la toge étudiante belge, et de loin, pourtant c’est pour avoir le droit de la porter que les étudiants font leur bizutage, qui est étrangement beaucoup moins controversé qu’ici en Belgique ! Il faut dire que les autorités ont eu près de 8 siècles pour s’y habituer… 😉 Et à la fête de fin d’études? Bah, les étudiants déchirent leur costume en petits morceaux (je vous laisse trouver les « résidus » sur la photo ci-dessous…) avant de se balader dans leur plus simple appareil dans la cour de l’université (culotte et soutien-gorge autorisé tout de même pour les filles)… Ca a l’air de bien s’amuser, n’est-ce pas, à Coimbra?

L’université se situe dans la partie haute de la ville (Alta), et la partie la plus intéressante à visiter est évidemment ce qu’on appelle la « vieille université », où se trouvent les bâtiments les plus importants de l’université. Il est possible de la visiter avec ou sans visite guidée – mais je vous conseille de découvrir l’histoire de l’université avec un guide, c’est beaucoup plus intéressant. Après avoir traversé la porte monumentale de l’université, on arrive dans la grande Cour des Ecoles. Autour de cette grande cour, plusieurs bâtiments peuvent se visiter.

Le bâtiment le plus célèbre et impressionnant est la Bibliothèque Joanina, une bibliothèque qui regroupe plus de 300.000 vieux livres et manuscrits, datant du 16ème au 18ème siècle ! C’est l’une des plus belles bibliothèques du monde, ornée de dorures et de bois rares qui attestent de la richesse du Portugal à l’époque de la colonisation. Les photos sont normalement interdites (et ça ne rigole pas) mais nous avons eu la chance d’avoir l’autorisation d’en prendre, je vous laisse donc admirer ce chef d’oeuvre…

Autre magnifique salle à découvrir, la Chapelle Sao Miguel, avec de beaux azulejos du 17ème siècle et un énorme orgue baroque.

Nous finissons la visite par la Sala dos Capelos (la salle des actes), et – chance ! – nous avons l’occasion d’observer l’une des soutenances de thèses, qui se déroulent traditionnellement dans cette grande salle couvertes des portraits des rois portugais. Les petites fenêtres surélevées d’où nous observons la scène étaient autrefois destinées aux… femmes, qui n’avaient pas le droit de participer aux cérémonies (ce qui n’est plus le cas, je vous rassure).

A côté, une autre plus petite salle est recouvertes des portraits des recteurs de l’université cette fois-ci. Un peu plus loin, un balcon permet d’avoir une vue imprenable de la ville de Coimbra…

Pour manger un petit bout avant ou après la visite de l’université, plusieurs restaurants universitaires sont ouverts au grand public. Nous avons donc mangé un petit lunch rapide à la Cafeteria du Musée des Sciences de l’Université de Coimbra. Une chouette adresse cosy.

Nous laissons ensuite l’université et descendons par les petites ruelles pentues vers la ville basse de Coimbra et le quartier de la Baixa, où se trouvent la plupart des magasins, cafés et restaurants. Nous nous arrêtons à l’ancienne cathédrale romane de la ville (Sé Velha), observons un groupe d’étudiantes en train de jouer de la musique traditionnelle, et nous nous disons que nous serions bien restés un peu plus longtemps pour assister à un des spectacles de fado de Coimbra en soirée… Mais avant de repartir « pause pasteis » dans l’un des cafés très fréquenté par les étudiants. Pour les gourmands, ne manquez pas les deux gâteaux typiques de Coimbra: les « pastéis de Santa Clara » (gâteaux aux amandes) et les « arrufadas » (brioches aux œufs et à la cannelle).

Mais notre voyage ne s’arrête pas là: pour notre dernière journée au Portugal, nous prenons la direction de Obidos et Peniche, mais ce sera pour les prochains épisodes ! 😉

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *