Visiter Rome en 4 jours: mon itinéraire parfait pour un citytrip

J’ai mis du temps à écrire cet article, mais le voici enfin: l’itinéraire complet de notre citytrip de 4 jours à Rome au printemps dernier ! C’était la première fois que je visitais Rome et j’ai vraiment adoré cette ville. Le tout, comme je vous le disais déjà dans mes articles précédents, est de bien planifier son voyage pour arriver à voir l’essentiel et aller manger aux bons endroits (voire mes bonnes adresses pour manger à Rome pour plus de détails à ce sujet, je ne m’y ré-attarderai pas dans cet article !).

Voici donc l’itinéraire de nos 4 jours sur place, dans les détails. Je pense avoir trouvé l’itinéraire presque parfait ! Moi qui adore planifier les voyages, j’ai vraiment adoré planifier celui-ci. Si vous n’avez pas peur de marcher, je crois que vous aller également adorer découvrir Rome de cette manière ! Je vous recommande chaudement de vous équiper de bonnes chaussures de randonnée car nous avons parcouru en moyenne entre 20 et 25km par jour ! C’est fatiguant les citytrips ! ;-)

Jour 1: à la découverte de la Rome Antique et de la cuisine romaine

Après un vol matinal depuis Bruxelles, nous sommes arrivés à Rome de bon matin. Depuis l’aéroport de Rome Fiumicino, vous avez pas mal de choix pour rejoindre le centre. Le moins cher est le bus, mais il peut être bloqué, surtout en semaine aux heures de pointe. On a donc décidé de prendre le train: j’avais arrangé le programme pour que nous puissions prendre un des trains locaux et pas un des trains « touristiques » qui arrivent à Termini et coûtent plus cher. Nous avons donc pris le train local jusque Roma Ostiense (8€, ligne FL1). Cela nous permettait de marcher facilement vers les thermes de Caracalla et de commencer la visite par là. Je ne regrette pas mon choix et je vous recommande vraiment de commencer par là, j’ai trouvé que ce quartier était une très belle introduction à Rome, un peu hors des sentiers battus (beaucoup de touristes ne prennent pas le temps d’aller jusque là).

Les thermes de Caracalla, sous le soleil printanier, nous en ont mis plein la vue ! Il s’agit d’un complexe thermal énorme (et assez bien conservé) datant du 3ème siècle: bains, gymnase, jardins, stade… On ne peut qu’essayer de s’imaginer ce que devait être la vie à l’époque ! On aurait bien passé l’après-midi sur un banc dans le parc.

Nous avons marché jusqu’à l’église atypique de Santo Stefano Rotondo (une église circulaire), avant de traverser les jardins de la Villa Celimontana (un petit havre de paix) et la Piazza dei Santi Giovanni e Paolo, en direction du Circus Maximus, les ruines d’un énorme cirque où avaient lieu des courses de char durant l’Antiquité: 250.000 spectateurs pouvaient y assister, rien que ça !

Avant de poursuivre la balade vers l’Aventin, nous nous sommes arrêté pour un délicieux lunch étoilé à The Corner, un splendide endroit tout près des ruines. Un très beau premier contact avec la cuisine romaine contemporaine, et un de mes coups de cœur de ce voyage.

Nous avons passé l’après-midi dans l’Aventin, un quartier que j’ai vraiment beaucoup aimé (attention, ça grimpe un peu). Nous avons marché jusqu’à la Piazza dei Cavalieri di Malta, une jolie place où se trouve le Prieuré de l’Ordre de Malte. L’endroit est fermé au public mais il y a la file pour regarder par le trou de la serrure ! Pourquoi? Parce qu’à travers le petit trou, on aperçoit ce qui est sans doute l’une des plus belles vues sur le dôme de Saint-Pierre, c’est vraiment magique ! Je n’ai pas réussi à avoir une belle photo avec mon gros appareil, il faudra donc aller voir ça par vous-même…

Nous sommes ensuite redescendu vers le Parco Savello, avec ses grands pins et son Jardin des orangers (Giardino degli Aranci). On y a des vues magnifiques sur Rome en contrebas.

Un peu plus loin, nous arrivons au Foro Boario, un très ancien lieu de marché. On y trouve le petit temple de Portunus, le temple rond et l’Arc de Janus. Juste en face se trouve aussi l’église Santa Maria in Cosmedin.

Nous prenons alors petit à petit la direction de notre hôtel, après cette journée bien chargée ! Nous avons un premier aperçu des Musées du Capitole et du Teatro di Marcello, mais surtout de l’incroyable monument à Victor-Emmanuel II, il Vittoriano. Finalement, nous n’aurons pas eu le temps de le visiter, mais je vous le recommande si vous avez le temps car ça avait l’air très impressionnant ! On a préféré aller faire un tour rapide à la fameuse Fontaine de Trévi: on espérait qu’il y ait moins de mon un jour de semaine… mais c’était peine perdue ! ;) Au moins, en chemin, nous sommes tombés par hasard sur un charmant passage, la magnifique Galerie Sciarra.

Nous avons logé pendant 3 nuits au Rifugio Degli Artisti, un B&B idéalement situé près de la Piazza del Popolo, dans un bâtiment historique, où se trouvaient autrefois des ateliers d’artiste. Le cadre était vraiment très sympa, tout comme l’accueil. A 40€ la nuit, on trouve difficilement mieux dans le centre de Rome je crois ! Si ça ne vous dérange pas de dormir dans une chambre en sous-sol (tout confort, et pas plus mal pour la chaleur), je vous recommande cet endroit.

Nous avons fini cette première journée avec une « pinsa », ancêtre de la pizza romaine, à la pizzeria La Pratolina.

Jour 2: le Vatican et balade autour de la Piazza Navona et du Panthéon

Le samedi, nous sommes partis de bonne heure pour visiter le Vatican, après une agréable balade à pied depuis notre hôtel, en passant notamment par le Castel Sant’Angelo et le Ponte Vittorio Emanuele II, le pont le plus célèbre de Rome. J’ai déjà consacré un article entier à notre visite de Saint-Pierre et des Musées du Vatican, je vous invite donc à aller le relire pour les détails !

Nous avons ensuite pris un lunch tardif au restaurant étoilé Per Me, qui propose le midi des petits « tapas » à l’italienne. Nous nous sommes ensuite baladé tout l’après-midi dans les environs: d’abord au marché de Campo de’ Fiori, où on a à nouveau craqué pour l’une des meilleures pizzas de Rome, puis nous nous sommes dirigé vers la Piazza Navona en passant par le Palais de la Chancellerie. Ce fut l’une de mes places préférées de Rome, avec ses magnifiques fontaines: dommage que le soleil nous avait un peu quitté à ce moment-là ! Il y a également pas mal d’églises à voir dans le coin.

On se dirige vers le Panthéon en passant par des petites rues médiévales. Il s’agit du bâtiment le mieux conservé de la Rome Antique (même si aujourd’hui l’ensemble a des rajouts de différentes périodes) et c’est aussi l’un des quartiers les plus touristiques de la ville. Difficile de profiter avec le monde, mais ça vaut quand même la peine ! Juste à côté, j’ai beaucoup aimé la petite Piazza della Minerva, avec sa statue d’éléphant portant un obélisque égyptien, et l’église Santa Maria Sopra Minerva, la seule église gothique de Rome, avec de très belles chapelles et notamment un Christ de Michelange. Retour vers l’hôtel en passant par la Piazza di Pietra (très sympa aussi) et la Colonna di Marco Aurelio sur la Piazza Colonna.

Nous avons fini la journée par un autre repas étoilé (on s’est fait plaisir vu les prix) au Bistrot 64 un peu en dehors du centre-ville. 

Jour 3: les hauteurs de Rome et Cinecittà

Le troisième jour, nous avons commencé la journée à la Piazza del Popolo (où nous avons également visité l’église Sainte-Marie-du-Peuple) avant de grimper vers la Terrazza del Pincio et ensuite les jardins de la Villa Borghese. C’est un énorme espace vert en plein cœur de Rome, on peut facilement y passer une demi-journée à se balader s’il fait beau.

On a ensuite descendu la Via Veneto jusqu’à la Piazza Barberini et sa Fontana del Tritone, ancien quartier branché qui a été rendu célèbre par le film la Dolce Vità. Petit passage ensuite par la jolie petite église San Carlo alle Quattro Fontane, puis la Sant’Andrea al Quirinale, près du Palazzo del Quirinale, ancienne résidence d’été des Papes devenue siège de la Présidence de la République. Nous continuons en passant par le Foro Traiano et la Colonne de Trajan, jusqu’à la Piazza Venezia.

Nous visitons la magnifique Chiesa del Gesù (une de mes préférées) avant d’aller manger un bout près des ruines du Largo di Torre Argentina.

Nous passons ensuite l’après-midi aux studios de cinéma Cinecittà, j’ai dédié un article complet à cette visite très intéressante.

Petite pause tiramisu près de l’hôtel en fin d’après-midi, avec un passage par les bondés escaliers de la Piazza di Spagna: je n’ai pas compris le succès de cet endroit !

Nous passons la soirée dans le quartier de Trasversere, un des quartiers de Rome les plus sympas pour sortir et prendre l’aperitivo, avec plein de petits bars et restaurants.

Jour 4: le Forum Romain, le Mont Palatin et le Colisée

Nous dédions notre dernière journée à Rome à la Rome Antique, avec une visite approfondie du Forum Romain, du Mont Palatin et du Colisée. Comptez un bon 4 heures au grand minimum pour tout voir !

On zappe les Musées du Capitole pour commencer notre visite avec le Forum Romain et le Palatin (un billet pour les deux sites, et je vous recommande d’acheter ici le billet groupé pour le Colisée, ça vous évite une file de malade là-bas après !). On se trouve ici au cœur de la Rome Antique. il y a énormément de ruines, de temples, et vestiges divers: on a un peu regretté de ne pas avoir de guide. Le site est traversé par la Via Sacra, qui était la route antique la plus prestigieuse. Après avoir parcouru le Forum, on grimpe au Mont Palatin, d’où la vue est plutôt sympa !

On sort côté Colisée pour enchaîner avec la visite d’une des 7 Merveilles du Monde. Ce fut l’une de mes plus grosses déceptions de voyage ! Bondé, pas très intéressant et vraiment l’impression d’être un mouton. Je ne vous recommande pas vraiment de perdre votre temps à faire la file (même avec le billet groupé déjà en votre possession) pour voir l’intérieur.

Après ça, balade à pied jusqu’à la gare de Termini pour, cette fois-ci, reprendre un bus (réservé via Terravision, 4€ seulement) en direction de l’aéroport. On a fini en beauté avec un chouette lunch improvisé au chouette food court de la gare !

Bref, comme vous le voyez, notre programme était vraiment bien chargé mais je pense que c’est l’un des citytrips en Europe que j’ai préféré parmi toutes les villes que j’ai déjà pu visiter ! Ca faisait des années et des années que je voulais y aller, je suis très heureuse d’avoir enfin pu voir Rome, et j’ai vraiment envie d’y retourner plus longuement… 

Pour continuer la lecture:

4 Commentaires

  1. Rome, ma ville de cœur ! Personnellement, je visite le Colisée très tôt le matin puis j’enchaîne avec le Forum et le Palatin. Il y a ainsi moins de monde au Colisée. Si mes souvenirs sont bons, le ticket (pour nous, le Roma Pass) permet la visite des 3 sites en deux jours. A vérifier.
    Merci pour cet article qui m’a rappelé d’excellents souvenirs et qui m’encourage à retourner à Roma Caput Mundi ;-)

    • Merci ! Oui en effet, il y a des tickets groupés, mais avec le passage à la sécurité, ça prend quand même un peu plus de temps qu’avant j’imagine ;)
      Mais malgré un petit bémol au Colisée j’ai vraiment envie de retourner à Rome aussi!! :)

  2. Hey! Merci pour ton partage! je prépare actuellement un road trip en Italie et Rome fait partie du programme! Ton article me donne une large idée de comment organiser mes journées là-bas c’est top! Merci =D

    Léa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.