Bali : que faire à Ubud et dans les alentours? Mes conseils

Après un séjour à Banyuwangi sur l’île de Java, nous avons pris le ferry direction Bali ! J’en suis déjà à mon troisième voyage à Bali, c’est pourquoi cette fois-ci j’ai décidé de vous proposer des articles regroupant mes coups de cœur plutôt qu’un carnet de voyage comme j’avais fait pour les précédents voyages. Du coup, je suis obligée de vous parler pour commencer de l’un de mes endroits préférés à Bali : Ubud, la capitale culturelle de Bali située au cœur de l’île.

Comme je l’expliquerai plus en détail dans l’article suivant, Bali a beau être une relativement petite île, les temps de trajet d’un lieu à l’autre peuvent être très longs. C’est pourquoi je vous recommande de loger au moins 3-4 jours à Ubud si vous aimez les temples et la culture balinaise et que vous voulez voir un maximum de choses durant votre séjour. Faire les aller-retour entre Ubud et les plages du sud va vous faire perdre un temps fou, étant donné les embouteillages de dingue qu’il y a en quasi permanence…

Vous trouverez des logements pour tous les goûts dans les environs de Ubud. Les Airbnb sont souvent un super rapport qualité-prix (en plus vous pouvez avoir 30€ de réduction sur votre première réservation en réservant via ce lien). Si vous préférez loger à l’hôtel, le choix ne manquera pas (vous pouvez consulter les offres du moment sur Booking.com). Vous trouverez plus d’informations sur les hôtels dans mon article Où loger à Bali : Ubud, Kuta ou Canggu? Mes conseils et bonnes adresses.

Autre petite précision : se balader à Ubud ne présente pas de danger (à part le risque de collision avec un scooter) mais la ville est très étendue, vous aurez donc besoin d’un moyen de transport pour rayonner autour de la ville. Beaucoup de touristes optent pour la location d’un scooter, mais vous pouvez aussi prendre un chauffeur à la journée ou un taxi.

Ubud est pour moi une visite immanquable à Bali, et je vous ai sélectionné les 10 activités que j’ai préférées (elles sont classées dans le désordre) et que vous ne devrez selon moi pas manquer autour de Ubud !  Pour cet article, j’ai mélangé des photos de mes 3 voyages à Bali, vous m’excuserez donc pour la différence de qualité d’une photo à l’autre…

Que faire à Ubud, la capitale culturelle de Bali? Réponse ci-dessous !

1 – Voir un spectacle (au moins !) de danses balinaises au Palais Royal d’Ubud

Une des activités phare à Ubud, ce sont les spectacles de danses balinaises. Comme je vous le disais juste avant, Ubud est la capitale culturelle de Bali. Vous retrouverez ici bon nombre d’artisans et d’artistes. Vous êtes donc presque obligés d’au moins assister à un spectacle de danse lors de votre séjour à Ubud. Il y a de multiples types de danses balinaises, et les spectacles ont lieu à plusieurs endroits. Le mieux est de vous renseigner auprès de notre hôtel, le nôtre nous avait donné la liste des spectacles et des lieux correspondants. Les spectacles ont lieu tous les jours, et il ne faut en général pas réserver à l’avance (vous pouvez prendre votre place le jour-même). En ce qui me concerne, c’est les spectacles de danse du Palais Royal d’Ubud (Ubud Royal Palace) que je vous recommande, car c’est pour moi le plus beau cadre !

2 – Aller dire bonjour aux singes de la Monkey Forest

C’est lors de mon deuxième voyage à Bali que je me suis finalement décidée à visiter la Monkey Forest de Ubud. J’adore les singes mais j’avais peur de découvrir un endroit trop touristique, où les singes seraient comme dans un zoo. Alors certes, il y a du monde, mais ce n’est pas un zoo, les singes sont en liberté : il s’agit en réalité d’une vraie réserve naturelle. J’ai donc été agréablement surprise par la visite. J’ai adoré le cadre et j’aurais très bien pu passer une journée entière à observer les singes ! Je vous conseille d’y aller en fin de journée si vous ne voulez pas être dans la foule.

3 – Faire une pause détente à Bali Pulina

Cette adresse est plus récente, je l’ai découverte lors de mon dernier voyage à Bali. Lorsque j’ai débarqué à Bali Pulina, je n’ai pas tout de suite compris ce dont il s’agissait – car il s’agit en fait de plusieurs choses à la fois. Il s’agit d’un lieu d’agritourisme, où on trouve des plantations variées (épices, café, fruits,…). Mais on peut facilement passer la journée car on peut y faire différentes activités : balançoire géante (c’est vraiment la grande mode à Bali, il y en a partout !), parcours en tyrolienne, ponts suspendus, dégustation de café et restaurant, et surtout : une piscine naturelle bien cachée.

Lors de notre visite, un groupe de musiciens jouaient une musique envoûtante. Je pense que ça a beaucoup contribué à me faire autant aimer cet endroit. Elle raisonnait jusque dans les rizières, c’était magique. L’entrée est libre, mais les activités sont payantes. Le seul point négatif de l’endroit, c’est qu’ils produisent le fameux Kopi Luwak, le café le plus cher au monde, récolté dans les excréments de civettes. Je n’aime pas voir ces pauvres animaux en cage, et je ne vous recommanderai donc pas de le goûter. Les autres cafés sont tout aussi bons et n’impliquent pas la mise en cage d’animaux.

Bref, si vous pouvez passez outre ça, je vous conseille vraiment de faire un tour dans le domaine et de passer un moment de relaxation dans la piscine naturelle située dans un cadre incroyable. En plus, comme elle est fort en contrebas par rapport au reste du domaine, il n’y a presque personne qui y va !

On a aussi très bien mangé ici. Le lunch qu’ils proposent est à base de produits qu’ils cultivent eux-mêmes. La glace coco maison était délicieuse.

4 – Faire de la balançoire au dessus des rizières en terrasse de Tegallalang

Jute à côté de ce domaine d’agritourisme se trouve les fameuses rizières en terrasse de Tegallalang, un endroit beaucoup plus touristique pour le coup, mais qui reste immanquable. Ce sont parmi les plus belles rizières en terrasse que vous pourrez voir à Bali ! On peut se balader librement dans les rizières (prévoyez de bonnes chaussures, c’est vraiment casse-gueule par contre) mais il y a plusieurs activités payantes comme des tyroliennes et à nouveau des balançoires géantes. Après avoir longuement hésité, c’est finalement ici que je me suis laissée tentée pour cette activité hautement Instagrammable, qui me semblait assez safe ici. Et je dois dire que je n’ai pas regretté une seconde ! Quelle sensation de se balancer de la sorte par dessus les rizières, je suis vraiment retombée en enfance…

5 – Visiter le temple de Pura Taman Ayun

Ce ne sont pas les temples qui manquent à Bali, mais parmi les plus visités dans la région d’Ubud on trouve le Pura Taman Ayun à Mengwi, un beau complexe de temples et jardins entouré d’eau. C’est plus beau temple que j’ai visité dans cette partie de l’île. Entrée payante pour les touristes et comme partout, n’oubliez pas de couvrir vos épaules et vos genoux pour visiter le temple.

 

6 – Se balader dans les marchés locaux

Ce ne sont pas les marchés qui manquent à Ubud ! Dans les marchés les plus touristiques, vous trouverez toutes sortes de souvenirs plus ou moins artisanaux, mais en ce qui me concerne ce sont les marchés locaux comme celui ci-dessous que je préfère. Admirer les étals de fruits et légumes, observer la fabrication d’offrandes, s’arrêter manger un bout… Si vous voulez découvrir un petit bout de la vie balinaise, c’est dans les marchés que ça se passe (la localisation du marché en photos ci-dessous se trouve sur la deuxième photo).

7 – Faire du rafting sur la Ayung River

Pour les plus sportifs, une des activités très populaires à Ubud consiste à faire du rafting sur la Ayung River. On descend la rivière avec un guide (qui gère l’embarcation) dans la forêt tropicale… et on s’arrête même pour se rafraîchir à une petite chute d’eau ! L’activité était plus facile que ce à quoi je m’attendais, j’ai adoré l’expérience.

Je ne me rappelle plus du nom de la compagnie avec qui nous avons fait la descente, mais à nouveau renseignez-vous auprès de votre hôtel ou agent de voyage si ça vous intéresse.

8 – Se balader en vélo dans les rizières

Il est possible en une excursion d’une journée de combiner la descente en rafting avec une balade en vélo dans les rizières autour d’Ubud. A nouveau, je vous recommande chaudement l’expérience ! Le parcours est essentiellement en descente, le guide se charge de vous donner des petites anecdotes intéressantes pendant les arrêts, et le chauffeur suit de loin en cas de problème technique avec les vélos.

9 – Visiter le temple de Gunung Kawi Sebatu

Autre temple hindouiste populaire dans la région de Ubud : le temple de Gunung Kawi Sebatu, un water temple avec des sources sacrées. Le cadre de ce temple est à nouveau splendide, au milieu de la végétation luxuriante, avec de nombreux jardins et étangs. Entrée ici aussi payante, mais ça vaut le déplacement.

10 – Découvrir la cuisine locale

Ubud est également une destination pour les amateurs de gastronomie. Je terminerai donc par les deux endroits où j’ai le mieux mangé dans la région de Ubud.

Bebek Tepi Sawah Ubud

La spécialité de ce restaurant en plein air est une spécialité locale très populaire auprès des balinais : le Berek goreng, du canard croustillant, servi entier, avec plein de sauce piquante ! On mange dans des petites maisonnettes face aux rizières… Très sympa ! Et on ne peut plus « slow food » : en faisant le tour du propriétaire, vous pourrez voir les canards attendant leur heure…

Ayung Resort Ubud

Alors là, il s’agit de mon coup de cœur insolite à Ubud ! Au premier abords, cet hôtel-restaurant kitschissime (je vous en montrerait plus dans le prochain article) peut surprendre, le cadre, le service et la cuisine en font un des meilleurs endroits que j’ai pu découvrir à Bali. Que vous décidiez ou non de loger dans cet hôtel (vérifier les prix actuels sur Booking.com), je vous recommande de vous y rendre pour manger au moins une fois. Le restaurant, avec une vue magnifique sur la forêt tropicale, les rizières (et la Ayung River tout en bas), propose une cuisine balinaise gastronomique et haut de gamme. Ils ont même une cave à vin ! Le chef du restaurant fait même partie de la Chaîne des rôtisseurs ! Une petite pépite qui mériterait d’être plus connue !

Deux de ces trois voyages ont été organisés en collaboration avec l’Ambassade d’Indonésie à Bruxelles. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

3 Commentaires

  1. Bonjour,

    Merci pour vos super articles. J’en ai lu pas mal et je ne sais plus où retrouver l’info sur les déplacements. Je voulais vous demander si vous aviez des conseils pour des locations de voiture, taxi, chauffeur? On aimerait pas mal se déplacer (nous sommes 6).

    En tout cas, j’ai hâte d’y aller après toutes vos photos et expériences.

    Merci d’avance!! Belle journée.

    Giulia

    • Bonjour,
      Pour les courts trajets je conseille l’application Grab (c’est comme Uber) c’est toujours plus safe en Asie de faire ça via une appli que de prendre le premier chauffeur qui passe. Sinon pour une longue durée le mieux est de trouver un chauffeur via le bouche à oreille sur place, ce n’est pas ça qui manque (demander à d’autres touristes, à l’hôtel…) ;) (pas possible de louer une voiture en tant que touriste, du moins si vous ne voulez pas gâcher vos vacances ;-) )
      Bonne journée!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.