Guadeloupe : visiter les Saintes (Terre-de-Haut) en un jour

Après notre découverte de Marie-Galante et de La Désirade, nous continuons notre exploration des îles de Guadeloupe. L’archipel des Saintes et un « petit archipel dans l’archipel » et son île principale, Terre-de-Haut, est l’une des destinations les plus populaires pour une excursion d’un jour au départ de Basse-Terre. Il faut dire que sa baie est réputée comme l’une des plus belles baies du monde ! Et si les Saintes sont beaucoup plus touristiques que Marie-Galante et La Désirade, elles ont tout de même un charme fou. Petites cases colorées, beaux points de vue et spécialités locales gourmandes : voici quelques uns des atouts de Terre-de-Haut ! Dans cet article, je vous propose de découvrir mon itinéraire pour visiter en une journée l’île de Terre-de-Haut dans l’archipel des Saintes.

Terre-de-Haut en pratique

L’archipel des Saintes est composé de neuf îles, mais seulement deux sont habitées : Terre-de-Haut et Terre-de-Bas. Si vous pouvez rejoindre les deux en bateaux, beaucoup de touristes choisissent de se rendre à la journée à Terre-de-Haut car c’est là où vous aurez le plus de choses à voir et à faire.

Des ferrys vers Terre-de-Haut partent de Saint-François, Basse-Terre et Trois-Rivières. C’est la traversée au départ de Trois-Rivières qui est la plus courte (moins de 30 minutes) et la plus facile, c’est donc celle que je vous recommande. On nous a dit que la traversée pouvait parfois être très mouvementée, mais en ce qui nous concerne on doit avoir eu de la chance car ce fut la moins mouvementée des trois traversées que nous avons fait en Guadeloupe ! Malgré tout, je vous recommande de prendre un médicament contre le mal de mer au cas où si vous en avez.

La compagnie CTM Deher effectue des traversées plusieurs fois par jour entre Trois-Rivières et Terre-de-Haut (prix actuel pour l’aller-retour : 23€ + le prix du parking payant à Trois-Rivières). En haute saison, il est fortement recommandé de réserver votre ticket à l’avance. Attention, prévoyez malgré tout d’arriver un peu en avance car il vous faudra peut-être aller échanger votre billet au guichet.

Le bateau arrivant dans la baie de Terre-de-Haut, on en prend directement plein les yeux !

Et le retour au coucher du soleil n’était pas mal non plus…

Se déplacer sur Terre-de-Haut : l’île sans voiture !

Si vous n’êtes là qu’une journée, je vous conseille également de réserver un transport sur place. L’île n’est peut-être pas bien grande, mais les distances à pieds réduiront fortement les visites que vous pourrez faire en un jour (et puis bonne chance pour monter jusqu’au Fort Napoléon à pied, haha !). La particularité de l’île, c’est que les voitures non-électriques sont interdites, à part pour quelques taxis, les pompiers et les gendarmes ! Plusieurs choix s’offrent donc à vous : vélo électrique (ou vélo classique pour les sportifs car ça monte !), scooters ou voiturettes électriques. Vous trouverez pas mal de loueurs autour de l’embarcadère mais à nouveaux, il vaut mieux réserver à l’avance.

Nous avions une voiturette électrique réservée chez CapThéo 2. Pour une journée, comptez 25€ pour un scooter, 50€ pour une voiturette deux places, 70€ pour une quatre places.

Quel que soit le moyen de transport choisi, faites très attention lors de la montée et surtout de la descente sur la route du Fort Napoléon. Nous avons vu un très grave accident de vélo électrique alors que nous y montions…

Que faire sur l’île de Terre-de-Haut en un jour ?

En voiturette électrique ou en scooter, vous aurez vite fait le tour de Terre-de-Haut ! Même avec une seule journée sur place, vous aurez donc normalement le temps de voir les principaux points d’intérêt de l’île.

Baignade à la plage du Pain de Sucre

Après avoir récupéré notre voiturette, nous avons foncé directement vers la plage de sable blanc la plus populaire de l’île, avant qu’elle ne soit bondée : la plage du Pain de Sucre. Honnêtement, comparé aux plages de Marie-Galante et de La Désirade, vous serez sans doute un peu déçus aux Saintes. La plage du Pain de Sucre est toute petite, clôturée, et même tôt le matin on était déjà un peu les uns sur les autres ! Cette plage se mérite puisque le sentier qui y mène peut être très glissant quand il a plu : comme beaucoup, faute de bonnes chaussures de rando, j’ai du finir à pieds nus ! L’entrée du sentier n’est pas super bien indiquée mais suivez les voiturettes et vélos déjà garés et vous devriez trouver. Malgré tout, c’est un spot vraiment sympa pour se baigner (peu de courant) ou pour faire du snorkeling (beaucoup de poissons).

La Plage de Pompierre

La Plage de Pompierre est l’autre plage très populaire de Terre-de-Haut. Malheureusement, en ce moment elle est totalement envahie par la sargasse, ce qui gâche un peu son charme. Nous nous sommes donc contentés d’aller y faire un tour. Elle a cependant le mérite d’être plus grande et plus facile d’accès que le Pain de Sucre, tout en étant ombragée grâce à ses cocotiers, du coup ça peut être un bon endroit pour pique-niquer si vous ne voulez pas prévoir de restaurant le midi.

Le Fort Napoléon et sa vue panoramique

Beaucoup de touristes choisissent de commencer leur journée au Fort Napoléon, Monument Historique qui offre un des plus beaux panoramas sur l’archipel des Saintes et sur les autres îles de Guadeloupe. On a vite compris pourquoi : en fin de matinée, il y fait très, très chaud et la baie commence déjà à être en contre-jour. Si vous zappez la plage du Pain de Sucre, je vous recommanderais donc en effet de commencer votre journée par cette visite.

Le Fort Napoléon est une visite immanquable aux Saintes : les vues à 360 degrés depuis ses jardins sont à couper le souffle et vous pourrez même y voir des iguanes. Par contre, le musée du Fort Napoléon n’est pas très moderne et on a un peu regretté de ne pas avoir fait de visite guidée pour mieux le découvrir.

Lunch coup de cœur les pieds dans le sable au restaurant Ti Bo Doudou

Après toutes ces visites, il était grand temps de manger. Nous avions une réservation dans l’un des restaurant du Bourg, Ti Bo Doudou. On y a mangé les pieds dans le sable avec une vue sur la baie : c’était le meilleur repas de ce voyage. Mention spéciale pour l’espadon qui était encore meilleur que celui que j’avais mangé dans les Açores, accompagné d’une sauce aux fruits exotiques crémeuse incroyable… Une très bonne adresse, mais pensez à réserver !

La plage de Grande-Anse

Puisque nous avions déjà vu la plupart des endroits que nous voulions voir avant le lunch, nous avons décidé d’aller faire un tour jusque la plage de la Grande-Anse, une longue plage sauvage moins fréquentée car on ne peut pas y nager (à cause de forts courants).

Balade dans le Bourg et tourments d’amour

En attendant notre bateau retour, nous avions encore le temps de nous balader dans le Bourg. Ses petites ruelles colorées sont sympathiques ! Ne manquez pas d’aller voir la petite église typiquement antillaise et la mairie elle aussi très colorée. Dans la rue commerçante ou près du port, vous ne pouvez pas non plus manquer la grande spécialité des Saintes : les tourments d’amour, des petites pâtisseries traditionnellement à la noix de coco, mais aujourd’hui vous en trouverez à d’autres goûts (goyave, mangue, etc). Pourquoi ce nom étranger ? Car à l’origine elles étaient préparées par les femmes des pêcheurs pendant qu’ils étaient en mer…

Où dormir à Terre-de-Haut ?

Si vous avez envie de profiter un peu plus longuement de la douceur de vivre de l’archipel des Saintes, vous trouverez différents types de logement sur Terre-de-Haut. L’avantage, c’est que vous pourrez visiter l’île plus facilement après que tous les touristes d’un jour soient repartis ! J’ai été surprise de découvrir qu’il y a en réalité quelques très belles adresses sur l’île, en voici quelques unes que j’ai repérées pour vous :

  • Kazarev : vous rêvez d’une piscine privée avec vue sur la baie ? Alors ce logement (à des prix restants tout de même abordables) est pour vous !
  • Hôtel Bois Joli : si vous préférez séjourner à l’hôtel, ce petit hôtel près du Pain de Sucre possède une jolie piscine avec vue et des chambres spacieuses.
  • Kazajany : des appartements tout confort avec une piscine partagée avec vue
  • Ti’ Paradis : un petit appartement avec jacuzzi sur la Baie du Marigot
  • Villa Cana : une grande villa avec jacuzzi à l’emplacement central

Ce voyage a été réalisé en collaboration avec Atout France, les Iles de Guadeloupe et Air Belgium. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.