Mercato Centrale, le food court à ne pas manquer à Rome

Vous vous en rappelez peut-être si vous me suivez sur les réseaux sociaux, lorsque j’ai été en citytrip à Rome en 2017 j’avais découvert un food court super sympa, Mercato Centrale. Dans cet article, je vais vous en dire un peu plus sur cet endroit à ne pas manquer à Rome, en collaboration avec le Mercato Centrale Roma.

Le Mercato Centrale, un concept gourmand et convivial

Les food court et les marchés couverts reviennent sur le devant de la scène en Europe, et Rome aussi a cédé à cette tendance gourmande. Depuis 2016, le Mercato Centrale s’est installé dans la Gare de Termini à Rome, un quartier historique délaissé pendant des années mais qui est en train de redevenir de plus en plus dynamique, notamment grâce à des concepts comme celui-ci. Si vous arrivez à Rome en train ou en bus depuis l’aéroport, le Mercato Centrale est un bon moyen de goûter à plusieurs spécialités romaines (ou plus exotiques), dans un cadre design et très convivial, conçu également pour inviter les gens à discuter et partager leurs expériences (ils organisent également des événements culturels).

Le Mercato Centrale, qui s’est aussi installé à Florence et à Turin, vise avant tout à mettre en avant des produits artisanaux et traditionnels ainsi que le travail des artisans qui les réalisent. Ils se feront tous un plaisir de vous expliquer l’origine de leurs ingrédients, de vous raconter l’histoire de leurs plats. Comme le suggère leur slogan (« La bontà è elementare »), c’est simple de bien manger quand on a de bons produits.

Une visite au Mercato Centrale

Lorsque j’ai visité le Mercato Centrale, nous étions vraiment tombé dessus par hasard : nous étions en avance pour notre bus nous ramenant à l’aéroport, et en voulant voir si il n’y avait rien à manger à la gare, nous sommes tombés dessus ! Et on aurait pas pu rêver mieux pour notre dernier repas à Rome.

L’espace est énorme : 1900 mètres carrés, pas moins de 500 places assises et 3 étages. Vous trouverez 18 stands de food au rez-de-chaussée, un restaurant au premier étage et le « Spazio Fare », un espace de dégustation, au second étage.

Le Mercato Centrale se situe dans un ancien réfectoire de gare, entièrement rénové. Au cœur du marché se trouve la « Cappa Mazzoniana », une énorme hotte de cuisine en marbre conçue par le célèbre architecte Angiolo Mazzoni dans les années 30 (on ne le dirait pas car elle est pile poile dans l’air du temps !).

Que manger au Mercato Centrale ?

Au Mercato Centrale, vous pourrez manger un peu de tout : il y en a vraiment pour tous les goûts, de la cuisine italienne classique à la cuisine asiatique en passant par des plats végétariens ou encore des glaces ou des hamburgers.

Voici la liste complète des différents food shops & restaurants :

  • Il pane e la pasticceria de Gabriele Bonci : du pain, des pizza et des pâtisseries par celui qui est connu en Italie comme le « Michelange de la pizza »… et je confirme la sélection du Mercato Centrale puisque, dans mon article sur les pizzas romaines, vous verrez que ce sont ses pizzas qui avaient eu mon coup de cœur !
  • Il Trapizzino de Stefano Callegari : le Trapizzino® est une pizza triangulaire fourrée avec des recettes romaines traditionnelles (cacciatore au poulet, aubergines à la parmigiana, boulettes de viande, artichauts, tripes pour les plus courageux, etc). Ce fut mon gros coup de cœur du marché ! C’était vraiment délicieux.

  • Il Tartufo de Luciano Savini : ici, c’est la truffe (de Toscane) qui est à l’honneur ! Entre les tagliolini aux truffes blanches et noires, les carbonara à la trufffe fraîche et le risotto à la truffe… le plus dur c’est de choisir !

  • Il Vegetariano e Vegano de Marcella Bianchi : les vegans et végétariens trouveront leur bonheur dans ce stand qui met en avant les légumes et fruits de saison, organiques et venant principalement de petites fermes.
  • L’Hamburger di Chianina de Enrico Lagorio (chef de « La Toraia » en Toscane) : des hamburgers faits avec de la viande de boeuf italienne (Chianina), et des hot dogs fait avec de la viande de porc de Toscane.
  • Le Specialità siciliane de Carmelo Pannocchietti : des desserts et spécialités siciliennes mêlant tradition et innovation – cannolis, fruits confits, brioche au granite, mais aussi arancini ou « Scacce Modicane ».
  • Il Fritto de Martino Bellincampi : focus sur les délicieuses fritures italiennes : pâte à pizza, légumes, pâtes (amatriciana ou cacio e pepe), supplì (boulettes de riz traditionnelles romaines), croquettes de pommes de terre, mozzarellas,… tout peut être frit, en fait ! Simple mais très bon.

  • Il Gelato de Luca Veralli : des gelati et des semifreddi, 100% naturels et avec des ingrédients italiens comme la pistache de Sicile, les amandes de Toritto, les noisettes du Piedmont, etc.
  • La carne e i salumi de Fausto Savigni : de la viande crue ou grillée, 100% italienne.
  • Il Formaggio de Beppe Giovale : des fromages (de chèvre, brebis et vache venant de pâturages alpins) produits avec du lait non pasteurisé, accompagnés de charcuteries italiennes typiques.

  • La Pasta fresca de Egidio Michelis : des pâtes fraîches et des recettes authentiques, par une famille qui est dans le business depuis 1919 ! Vous pourez notamment y goûter les spécialités romaines par excellence, les pâtes cacio e pepe, Amatriciana ou Carbonara.

  • Il Ramen de Akira Yoshida : des ramens artisanaux comme au Japon mais avec des ingrédients italiens locaux !
  • La Pizza de Pier Daniele Seu : des pizzas traditionnelles et d’autres plus créatives, avec des ingrédients de grande qualité.
  • I Carciofi e i funghi de Alessandro Conti et Gabriele La Rocca : des artichauts et des champignons italiens, en mode « farm to table », qui combinés créent des plats romain traditionnels comme les carciofi alla romana, carciofi alla giudia, funghi e patate, etc.
  • Il Sushi de Donato Scardi : des sushis de qualité préparés à base de produits italiens. La combinaison parfaite entre le régime méditerranéen et la gastronomie japonaise !
  • Il Vino al bicchiere de Luca Boccoli : des vins au verre et en bouteille, avec une sélection de plus de 100 bouteilles.
  • La Pasticceria de Fratelli De Bellis : des confiseries et des pâtisseries traditionnelles et innovantes. On y trouve notamment des des desserts italiens classiques comme les bignè (éclairs), des profiteroles, du tiramisù, etc.

  • Il Pesce Fresco de Fabrizio Giannini et Stefano Di Somma : du poisson frais de Méditerranée qui sert de base pour des recettes fraîches et saisonnières.

  • La Caffetteria e la Birreria : enfin, le Mercato Centrale possède aussi une cafétaria où vous pourrez boire du bon café italien et un pub où vous pourrez découvrir les bières de la brasserie Luigi Moretti.

C’est un super endroit pour manger sur le pouce, entre deux visites ou en attendant votre train ou bus. On choisit ce qui nous plait le plus, on est servi en quelques minutes, puis on s’installe à l’une des tables communes pour déguster toutes ces bonnes choses ! Et le rapport qualité-prix est très bon pour des produits d’une telle qualité.

5 bonnes raisons de découvrir le Mercato Centrale

Le Mercato Centrale de Rome est l’endroit parfait pour commencer ses découvertes culinaires dans la capitale italienne ! Voici quelques bonnes raisons de venir y faire un tour.

  1. On y trouve le meilleur de la cuisine italienne, ainsi que de la cuisine internationale (comme les sushis et les ramens), et quelques uns des meilleurs magasins de la ville, en un seul endroit.
  2. On peut y prendre le petit-déjeuner, le lunch ou le dîner, ou juste un verre (c’est ouvert tous les jours de 8h à minuit), et on peut choisir de s’installer au restaurant avec un service complet ou s’asseoir dans les parties communes où des serveurs viendront prendre vos commandes de boissons.
  3. On peut y déguster « i Magnifici », des spécialités saisonnières préparées par les artisans avec les ingrédients de différents comptoirs de food du marché, et disponibles en exclusivité au Mercato Centrale.
  4. C’est un hub culinaire et culturel pour les locaux, les touristes et les foodies – tout le monde est le bienvenu ! Ils accueillent également des événements publics et gratuits dédiés à la musique, l’art, la science et la culture.
  5. C’est très facile d’accès : le Mercato Centrale de Rome se trouve à l’intérieur de la gare de Termini, connectée directement à l’aéroport Fiumicino et à différents quartiers de la ville en bus ou en métro. C’est aussi juste à côté de plein de sites sympas à découvrir, comme la Basilique de Santa Maria Maggiore, les Thermes de Dioclèse, le Palazzo Massimo alle Terme, le Palazzo del Quirinale, les marchés de Traiano, la Fontaine de Trévi, la Piazza Venezia, l’Altare della Patria, le Forum romain, le Colisée, et bien d’autres.

Comment rejoindre le Mercato Centrale Roma ?

Voici comment rejoindre le Mercato Centrale (adresse : Via Giolitti 36, gare de Termini) facilement où que vous soyez à Rome :

  • depuis l’aéroport de Fiumicino : prendre le train Leonardo Express qui connecte l’aéroport à la gare de Termini en 30 minutes, ou depuis l’aéroport de Ciampino vous pouvez prendre un des bus suivants : Terravision, T.A.M., Cotral, Sit Bus Shuttle et Schiaffini
  • en métro : prendre les lignes de métro A ou B, arrêt Termini – 5 minutes de marche
  • en bus : arrêts Giolitti, Gioberti ou Termini – 5 minutes de marche
  • en train : gare de Roma Termini – 5 minutes de marche

Pour info, voici également les adresses des 2 autres branches du Mercato Centrale :

  • à Florence : Piazza del Mercato Centrale, Florence (premier étage du marché San Lorenzo – j’y ai aussi été, c’est tout aussi sympa !)
  • à Turin : Piazza della Repubblica, 25, Porta Palazzo

Pour plus d’infos sur le Mercato Centrale Roma : mercatocentrale.com

Création de contenu sponsorisée en partenariat avec le Mercato Centrale Roma. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

Copyright photos : Mercato Centrale, sauf photo Il Fritto & dernière photo prises par moi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.