Ma visite au Kennedy Space Center en Floride

Voyages

Ma visite au Kennedy Space Center en Floride

Par  | 

Mon roadtrip en Floride fut un voyage très improvisé mais bien réfléchi, puisqu’il m’a permis de découvrir trois endroits dont je rêvais depuis des années: les Everglades, le Wizarding Word of Harry Potter à Orlando (article à venir), et enfin le Kennedy Space Center à Cape Canaveral. La conquête spatiale est un sujet qui m’a toujours fait rêver, d’autant plus que mon grand-père était un passionné d’astronomie et qu’il m’a appris à observer les étoiles et planètes de notre galaxie.

Le Kennedy Space Center, haut lieu de la conquête spatiale, se visite facilement, soit durant un roadtrip en Floride, soit en tant qu’excursion à partir d’Orlando. La visite de ce centre de la NASA est même un peu comparable à celle d’un parc d’attractions. A l’américaine, quoi.

Visiter le Kennedy Space Center, en pratique

En visitant le site internet du « Visitor Complex » du Kennedy Space Center, j’ai longuement hésité: plusieurs types de billet existent, avec pas mal d’activités optionnelles en plus du ticket d’entrée simple (à 50$, mais il y a souvent des codes promo qui traînent sur le net pour 5$ de réduction). Finalement, j’ai opté pour le ticket d’entrée normal, et j’ai fait le bon choix car c’était déjà difficile de tout voir en un jour. Si vous êtes vraiment passionné et que vous voulez participer à des activités en plus (lunch avec un astronaute ou autre), je vous recommande de prendre un ticket 2 jours.

Je suis donc arrivée un peu après l’ouverture du Kennedy Space Center. Le chemin jusque là met déjà dans l’ambiance: énormes routes au milieu de nulle part, sécurité accrue: y a pas de doute, la NASA est là. J’ai eu de la chance le jour de ma visite car il y avait une coupure d’eau ce jour-là. Résultat: parking gratuit pour s’excuser (hop, 10$ d’économisé), bouteilles d’eau gratuites partout et plein d’américains qui du coup ont annulé leur visite. Il n’y avait donc pas trop de file, juste pas mal de groupes scolaires.

Avec le billet classique, la visite se déroule en deux parties (que vous pouvez faire dans l’ordre que vous voulez): la visite des différentes attractions du Visitor Complex (près du parking) et la visite en bus du site de la NASA, avec arrêt dans le centre Apollo/Saturn V. Pour éviter la foule, j’ai commencé par les grandes attractions du Visitor Complex, avant de continuer en fin de matinée par la visite en bus, et de revenir en fin d’après-midi dans le Visitor Center pour faire les autres attractions avec le temps qu’il me restait. A votre arrivée, un petit guide avec tous les horaires des attractions, activités et spectacles de la journée vous est remis, pour que vous puissiez organiser au mieux votre temps.

Durant la visite, on (re)découvre l’histoire des différentes programmes spatiaux de la NASA depuis les années 60. Des navettes décollent toujours depuis Cape Canaveral, donc si vous êtes là au bon moment il est aussi possible d’y assister !

Les attractions du Visitor Complex du Kennedy Space Center

Voici les attractions que j’ai visité lors de ma visite au Visitor Complex. Depuis ma visite, une nouvelle attraction a ouvert: « Heroes & Legends ».

Rocket Garden

C’est la première chose que l’on voit lorsqu’on arrive dans le center: le « jardin des fusées ». Sont exposées des fusées des programmes Mercury, Gemini et Apollo. Visites guidées à heures fixes.

 

Astronaut Encounter

Pas besoin de ticket supplémentaire pour pouvoir rencontre un vrai astronaute ! Chaque jour (ou presque?), il vous est possible de participer à des séances de discussion avec un des astronautes de la NASA. J’ai ainsi eu la chance de rencontrer en petit comité Jim Reilly, un astronaute du Space Shuttle.

 

Space Shuttle Atlantis

C’est l’attraction la plus populaire du centre: on assiste d’abord à un petit film d’introduction sur la navette Atlantis, à la retraite depuis 2011. On découvre ensuite la vraie navette, qui on le voit a bien vécu. Tout autour, on retrouve sur plusieurs étages des expositions interactives pour en apprendre plus sur l’histoire et les technologies du Space Shuttle Program de la NASA. A ne pas manquer: le Shuttle Launch Experience, qui permet de vivre de manière virtuelle le lancement de la navette spatiale Atlantis, attaché comme les astronautes dans le cockpit. Ca ne vaut pas les attractions d’Orlando niveau sensations fortes, mais c’est sympa !




Journey to Mars: Explorers Wanted

Pour les passionnés de Mars, on découvre ici les projets de la NASA sur la planète rouge, et on peut tester ses compétences d’explorateur (petit quizz).

IMAX Theater

Enfin, c’est au Kennedy Space Center que j’ai fait pour la première fois l’expérience d’un cinéma IMAX. On peut choisir entre deux films (ou voir les deux): « Journey To Space », un résumé de l’histoire de la NASA (c’est celui-là que j’ai choisi), et « A Beautiful Planet », des vues de la terre depuis l’International Space Station.

Le Kennedy Space Center Bus Tour

Le Bus Tour est la partie de la visite que j’ai préférée. On embarque dans un bus à l’américaine, avec un guide pas avare en blagues un peu lourdes (sinon on se contente d’un audioguide en français). A travers les vitres, nous allons apercevoir une partie des installations de la NASA à Cape Canaveral. C’est là que l’on découvre que le Kennedy Space Center occupe une partie d’un parc naturel, le Merrit Island National Wildlife Refuge, qui abrite une faune incroyable. On a d’ailleurs aperçu des alligators pendant la visite, le long de la route. Tranquille !

Parmi les bâtiments et les infrastructures que l’on découvre depuis le bus: le Vehicle Assembly Building (le grand bâtiment blanc, sans doute le plus connu), et les bases de lancement de plusieurs fusées.

En cours de route, le bus nous dépose Appolo/Saturn V Center, où l’on en apprend d’avantage sur la course entre les américains et les russes pour la conquête spatiale et le premier pas sur la lune: film d’introduction, reconstitution du centre de contrôle d’Appolo 8, avant de découvrir dans une grande salle d’exposition la fusée Saturn V, qui transportait les capsules Appolo, et enfin le Lunar Theater, qui reconstitue les premiers pas de l’homme sur la Lune.

C’est également depuis cette base que l’on peut observer les décollages des fusées, lorsqu’il y en a. Le bus tour dure au total environs 2 heures (45 minutes de bus et 1h15 pour visiter le centre).



Bref, comme vous le voyez il y a de quoi faire au Kennedy Space Center ! J’espère que vous adorerez la visite autant que moi. Je me suis aussi laissée tenter par les magasins de souvenirs… je vous laisse deviner pour quoi j’ai craqué, hehe !

Plus d’infos: kennedyspacecenter.com

1 commentaire

  1. Emery

    6 avril 2017 à 21 h 41 min

    Merci de vos précieux conseils. Nous partons fin de semaine prochaine avec nos enfants 10 et 13 et j’hésite à prendre en plus les options proposées mais finalement difficile de placer tout cela dans 1 journée a priori

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *