Un weekend à Birmingham

Voyages

Un weekend à Birmingham

Par  | 

Me voici de retour d’une (nouvelle) virée made in England. Cette fois, c’est vers Birmingham que Fred, ma Fiat et moi sommes allés nous perdre le temps d’un week-end qui s’est plus ou moins résumé à un marathon shopping malls – restaurants – pubs … la faute à la pluie? Il est vrai que, malgré la beauté de la ville, sorte de Venise à l’anglaise aux canaux nettement plus froids (mais moins pollués?), le temps que nous avons eu lors de ce weekend à Birmingham était loin d’être propice à une balade très étendue dans la ville. Surtout que, en cette dernière semaine de décembre, la plupart des sites, balades et programmes touristiques semblaient être en congés annuels. Qu’à cela ne tienne, nous avons pris le taureau par les cornes, chose toute naturelle dans une ville où le « bull » est devenu une mascotte depuis la création du Bull Ring, le plus grand centre commercial de la ville !

I’m now back from a (new) English trip… This time, we got lost in the beautiful city of Birmingham for a weekend which can globally be summed up as a shopping malls / restaurants / pubs marathon… as it was raining cats and dogs, what other option did we had? 😉 Of course, I really loved the city, a kind of British Venice, whose canals were pretty much colder (but less polluted?), but the weather was really not the most pleasant to wander in the city. On top of that, most tourist attractions seemed to be closed on this last week of Decembre.  But never mind, we took the bull by the horns – a natural stuff in a city where bulls seem to have become a true modern mascot since the creation of the Bull Ring shopping mall, the biggest one in town ! 

B32

C’est donc au Bull Ring que nous avons commencé notre virée shopping (enfin, je devrais plutôt dire « ma », Fred n’était pas vraiment des plus heureux d’apprendre que les soldes avaient déjà commencé ici !). 160 magasins, 25 restaurants, il y a de quoi y passer la journée. Le centre a d’ailleurs tellement de succès que des files ont été aménagées à l’entrée des escalators pour éviter la cohue… je reconnais bien là les anglais ! 😉 Le Bull Ring abrite également le phénoménal magasin Selfridges (et son taureau géant en bonbons), que les utilisateurs des fonds d’écran « architecture » de Windows reconnaîtront surement ! Son design impressionnant en fait une visite incontournable. Le mélange entre l’ancien (bâtiments en brique typiquement British) et le moderne (tours, bâtiments design) est d’ailleurs une des caractéristiques de Birmingham que j’ai beaucoup apprécié.

We therefore began our shopping trip at the Bull Ring (or should I say my, as Fred was not the most happy when he learned that sales had already begun here!). 160 shops, 25 restaurants… enough to spend the entire day  ! The shopping mall is so popular that you sometimes have to queue to get to the escalators. The Bull Ring is also house to the fabulous Selfridges shop (and its giant candy bull) – and I’m pretty sure that Windows users using the « architecture » wallpapers will recognize its design, which makes the store an essential part of your visit ! 😉 The mix between old and typically British red houses and those more modern towers and buildings  are one of the city features I really enjoyed, by the way. 

BULL

B29

B27

B30

B28

B34

B33

B35

B25

B31

SHOPPING2

SHOPPING1

B26

B43

(Et hop, mes trouvailles soldées directement sur moi ! Top Primark, veste Topshop, jupe River Island, et mes chaussures Asos)

(Wearing my new treasures from the Bull Ring sales ! Primark top, Topshop jacket, River Island skirt and my Asos glitter shoes)

Mais le Bull Ring n’est pas le seul centre commercial de Birmingham… Loin de là! Bien que le centre ville soit assez petit, il a la surprenante et agréable particularité d’être en grande partie piétonnier, et de rassembler en quelques rues commerçantes (New Street, High Street,…) une tonne de magasins: de Primark à Harvey Nichols, en passant par Topshop, Louis Vuitton, Lush ou encore Marks & Spencer : il y en a vraiment pour toutes les bourses et surtout pour tous les goûts. Si au Bull Ring on retrouvait aussi bien du Primark que du Jimmy Choo, les deux autres grands centres commerciaux, The Pallasades et The Mailbox, ont un peu plus ciblé leur clientèle… Si aux Pallasades on peut faire du shopping à petit prix entouré du tout Birmingham, le Mailbox (un ancien centre de tri de la poste…) est beaucoup plus select, et vise plutôt ceux qui dépensent au moins trois zéro à chaque visite. Mais c’est en plus le QG local de la BBC, qui a elle aussi son magasin, qui semble vouer une sorte de culte au Doctor Who et ses milliers de produits dérivés. A côté, dans le même genre, se trouve le nouveau et très moderne The Cube, abritant également quelques magasins et surtout le fameux bar à champagne Laurent Perrier donnant une vue à 360° sur la ville, avis aux amateurs…

But the Bull Ring is not the only shopping mall in Birmingham…  not at all ! Even tough the city centre is quite small, it has the nice distinctive feature to be mostly pedestrian, and to bring together in a few shopping streets (New Street, High Street,…) a huge number of shops: from Primark to Harvey Nichols, or from Topshop to Louis Vuitton, Lush or Marks & Spencers: everyone (and every purse) can find what he/she wants there. If the Pallasades are more oriented on bargains for everyone, the Mailbox (an old building of the Royal Mail) is much more for those who will spend at least threee zeros in every shop… But it is also the local HQ of the BBC, which also have a shop, full of by-products of Doctor Who. Nearby, in the same vein, is The Cubewhich also houses some premium shops and the famous Laurent Perrier champagne bar, with a 360° view on the city. 

SHOPPING4

B36

BIRMINGHAM8

BIRMINGHAM6

B18

B19

B20

B21

B17

B16

Bien sur, le centre ville ne se limite quand même pas au shopping. Une ballade le long des canaux est toujours agréable, même sous la pluie (Birmingham se trouve au centre du réseau de canaux britanniques, d’où sa grande importance lors de la révolution industrielle). Il suffit de descendre quelques escaliers pour se retrouver quelques décennies plus tôt, dans un monde où les grands buildings et toutes les commodités modernes n’existaient pas encore. Par contre, une fois les escaliers remontés vers les artères principales, c’est un monde où les trois derniers siècles s’entremêlent qui se présente à nous. La dernière création sera d’ailleurs ouverte cette année: il s’agit de la toute nouvelle bibliothèque de Birmingham, encore un projet d’architecture grandiose dont Birmingham semble avoir le secret.

Of course, the city centre is not limited to shopping malls. Going for a walk along the canals is always enjoyable, even under the rain (Birmingham is the centre of the British canal networks, which gave the city a huge importance during the industrial revolution). You just have to go down a few steps to find yourself a few decades earlier, in a world where big buildings and other modern commodities did not exist yet. But go up again a few steps and you are back to the main streets, a world where the three last centuries are represented in the architecture. The last creation, the brand new city library, will be opened in 2013 – still another spectacular architectural project in Birmingham ! 

BIRMINGHAM4

B10

B15

B14

B7

B12

B13

B9

B6

B11

B8

BIRMINGHAM5

B23

B22

BIRMINGHAM2

A quelques minutes à pieds du centre piétonniers se trouve Broad Street, « the place to be » pour les sorteurs, là où se trouves les bars, pubs et boîtes les plus tendances. C’est également là que se situait notre hôtel, le Novotel Birmingham Centre, un 4 étoiles qui, par ses infrastructures, était bien bien équipé que certains 5 étoiles ! Alors que lors de notre séjour récent au Sofitel, nous n’avions même pas eu droit à un bain, ici youpi! la baignoire est là, tout comme le grand divan pour se vautrer confortablement devant la tv en attendant que le mauvais temps passe (heureusement qu’on avait faire une provision de « cider », mon petit péché mignon lorsque je vais chez les British – ils ont même du « Belgian Cider » Stella Artois, très certainement directement exporté là-bas, mais pourquoiiiii?! 🙁 – enfin, fin de la parenthèse), et nous avions même accès au centre fitness et de relaxation de l’hôtel, ce qui nous a permis de passer quelques heures très agréables entre sauna et hammam que nous avions pour nous tout seuls (encore une fois, c’est pas la période la plus animée de l’année à Birmingham). Et le bar-restaurant de l’hôtel, Elements, n’était pas mal lui non plus, more on that later 🙂

A few minuts walk from the shopping malls is Broad Street, « the place to be » for those of you want to « marry the night »: it is full of the most trendy bars, pubs and clubs. It is also where our hotel was situated, the Novotel Birmingham Centrea 4-star hotel with infrastructures as good as a 5-star one. Whereas during our recent stay at the Sofitel, we didn’t even have a bath tub, here we had it, as well as a huge sofa to sit comfortably in from of the telly waiting for the bad weather to stop (fortunately we had a stock of cider to wait, my little weakness when I come to Britain – they even  have « Belgian Cider » made by Stella Artois, most certainly directly exported over there, whyyyy?! 🙁 ), and we even had access to their fitness and relaxation centre, which allowed us to spend a few nice hours bewteen the sauna and the hammam, which we had for our private use (once again, not the most popular time of the year in Birmingham…). And the bar-restaurant of the hotel, Elements, was also not bad, but more on that later 🙂 

BIRMINGHAM1

NOVOTEL1

NOVOTEL4

NOVOTEL2

NOVOTEL3

B5

Car oui, passons maintenant à ce qui nous a occupé également une bonne partie de ce looong week-end: manger ! (et boire). Eh oui, en plus de déborder de magasins en tout genre, Birmingham regorge aussi de restaurants, bars, et pubs, tous plus sympas les uns que les autres. Ce n’est pas pour rien que Birmingham héberge le Good Food Show de la BBC, ainsi que 3 étoilés Michelin. Nous avons décidé de nous tourner vers une des étoiles montantes de la gastronomie anglaise,  Aktar Islam, qui tient le restaurant indien Lasan, ce qui représente d’ailleurs le penchant des habitants du coin pour la nourriture indienne (jamais vu autant de restos indiens de ma vie je crois… il faudrait qu’ils nous en donnent quelques uns en Belgique!). Aktar Islam est en fait le candidat vainqueur de l’émission de tv culinaire The F World de Gordon Ramsay (ça y est, l’accro du reality foodporn est de retour, hihi). Le Lasan, son restaurant, est d’ailleurs classé parmi les 10 meilleurs restaurants indiens de Grande-Bretagne, et a également gagné le « Great British Menu » en 2011 ainsi que le Curry Award et une recommandation au guide Michelin. Etant donné les nombreux éloges que j’avais lu à son sujet lors de mes recherches sur la ville, j’ai directement réservé pour tester par moi-même ce phénomène.

So let’s now turn the other pastime of the weekend: food ! (and drinks). Because, yes, the city is also full of nice restaurants, bars and pubs. It’s not for nothing that the BBC Good Food Show has taken place there, and that the city have 3 Michelin stars restaurants. We decided to turn to one of the rising stars of gastronomy in the country, Aktar Islam, who holds the Indian restaurant Lasan, which incidentally represents the city inhabitants’ penchant for Indian food (never seen so many Indian restaurants in my life!). Aktar Islam is actually the winner of the Gordon Ramsay TV show The F World. The Lasan is also ranked amongst the 10 best Indian restaurants in Britain, and has also won the 2011 « Great British Menu », as well as the Curry Award and a Michelin guide recommandation. Because of all the good things I had read about him, I directly booked a table to see for myself… 

BIRMINGHAM3

LASAN6

LASAN7

lasan4

lasan5

lasan1

lasan3

lasan2

LASAN9

LASAN8

Nous avons choisi, comme entrées, des « pakora » aux oignons et maïs doux, servi avec un chutney de tomate et de lentilles, ainsi qu’un « recheado » de maquereau écossais, avec un masala de chilli et ail. En plat, nous avons goûté deux plats de poulet: le Murgh jalfrezi (poulet des Cotswold dans une sauce épicée à l’oignon, tomate et poivre), et le Kukkar makhani (poulet de style Punjabi, sauce tikka). Pour le dessert, nous avons choisi un assortiment à partager, délicieux, avec de la glace à la fraise et à la pistache ainsi que de délicates pâtisseries indiennes.

We chose, as starters an onion and sweet corn pakora (diced onion, sweet corn and potato wrapped in a fragrant curry leaf and caraway batter flavoured with fresh lime juice. Served with tomato and lentil chutney) and a goan mackeral recheado (duo of line caught Scottish mackerel, pan fried fillet lightly pickled in a traditional Goan masala of chilli and garlic with south Indian thoran tikki. Served with a fresh cucumber and mooli salad). As mains, we chose two plates of chicken:  the Murgh jalfrezi (free range Cotswold white chicken simmered in hot spicy onion, tomato and bell pepper sauce spiced with sun dried chilli, green cardamom and cassia leaf) and the Kukkar makhani (Punjabi style chicken tikka marinated with hung yoghurt and tandoori masala. Roasted in tandoor then simmered in light tangy tomato, honey and cashew nut makhani sauce) And for dessert, a yummy dessert platter including pistachio and strawberry icecreams and some Indian pastries such as a Gajar halva somosa: sweet carrot and ground pistachio pudding in traditional samosa pastry flavoured with cassia leaf and cinnamon, served with kulfi and mixed berry coulis.

Eh bien, malgré le prix tout de même un peu chéro (il faut dire que nous avons plutôt tendance à classer la nourriture indienne dans le rayon take-away plutôt que dans celui du gastronomique), j’ai été agréablement surprise par cette cuisine indienne entre tradition et innovation, sans doute la meilleure qu’il m’ait été donné de manger jusqu’à présent, et qui me rend encore plus impatiente de découvrir d’avantage cette cuisine dans quelques semaines lors de notre passage en Inde !

Well, even if the price was a little bit expensive (maybe because we have the tendancey to classify Indian food in the « take away » category more than the gastronomy one), I was surprised by this Indian food, between tradition and innovation, the best I have been given to eat until now, which makes me so impatient to be in India in a few weeks from now ! 

La cuisine indienne se retrouvait même à la carte du restaurant du Novotel, Elements, c’est dire si elle est partout. Dans un cadre moderne, nous y avons dégusté un repas assez traditionnel, où la quantité ne manquait pas ! Nous y avons choisi, en entrée, un plateau indien pour moi (excellent qualité-prix) et du haddock accompagné de cake au saumon. En plat principal, des pâtes à la poitrine de porc pour moi, et une casserole d’agneau du West Country pour Fred. En dessert, nous avons tous les deux choisi la tarte au sucre chaude accompagnée de glace pécan, mmmh !

Indian food was also part of the menu of the Novotel restaurant, Elements: it is really everywhere ! In a modern atmosphere, we tasted there a quite traditional menu, where quantity was definitely there ! As starters, we took an Indian plate (very good value for money!), and a smoked haddock and salmon fishcake. As mains, I chose the braised pork belly, while Fred decided to taste the West Country lamb casserole. For dessert, we both took the warm treacle tart with clutted cream and pecan icecream, mmmh!

B3

B44

B46

B45

B48

B47

B49

Le ptit-déj’ n’était, lui non plus, vraiment pas mal, English Breakfast style 😉

As for breakfast, it was also not bad at all, English Breakfast style 😉

B2

B1

B4

(Sympa le « petit-déj-tv »!)

(Cool, the « breakfast-telly style »!)

Côté boissons, nous avons également fait de très bonnes découvertes. Dans la catégorie meilleur pub, citons le Wellington, où la bière (avec une majorité de LocAles, sympa le jeu de mot) se commande en demandant le numéro de la pompe correspondante. Environs 3-4£ la pint, l’endroit idéal pour aller découvrir et déguster les bonnes bières de nos voisins d’outre-Manche. Big up pour la Black Country Pig on the Wall (le fût 3 !).

As for drinks, we also made a few nice discoveries. In the « best pub » category, we have the Wellington, where you have to order beers (mostly LocAles, nice wordplay) by the number of its barrel. For around 3 to 4£ a pint, this is truely the perfect place to discover and taste good British ales. Big up for the Black Country Pig on the Wall (number 3!). 

PUB2

PUB3

PUB1

Mais notre plus gros coup de coeur du weekend a été pour un bar à cocktail à l’univers d’Alice au Pays des Merveilles: le Jekyll & Hyde. Des cocktails dont j’ai toujours difficile à me remettre et qui me donneraient bien envie d’y retourner dans un futur proche rien que pour ça (chapeau monsieur le barman). Entre mes cocktails façon « bonbons » de filles et les « qui piquent » pour mecs de Fred, on a été tous les deux plus que comblés…  Fred a choisi le Gin Sling et le Holy Smokes, quant à moi je suis restée dans le « Confectionary Corner » avec un Lemon Bon Bon et un Turkish Delight (le menu de cocktail est vraiment à découvrir de toute urgence, ça vous donnera de nouvelles idées de cocktails, croyez-moi ! ). Et tout cela pour 4£ le cocktail en happy hour, de 16 à 19h et toute la journée le samedi, c’est pas terrible ça? 🙂 Le bar organise également des évènements à l’étage, dans le Gin Parlour, comme des cocktails masterclass et des soirées privées où vos cocktails vous seront servis entre autres dans des tasses de thé ou encore des baignoires !

But our big favourite of the weekend was a wonderful cocktail bar with an Alice in Wonderland universe: the Jekyll & Hyde. I still can’t recover from the delicious cocktails we discovered there (congrats Mister bartender). Between my girly cocktails candy style and Fred’s manly and spicy cocktails, we both were entirely satisfied ! Fred took the Gin Sling and the Holy Smokes, whereas I stuck to the Confectionary Corner with a Lemon Bon Bon and a Turkish Delight (the cocktail menu will give you new cocktails ideas, I’m pretty sure!). And all this for 4£ a cocktail during the happy hour, from 4 to 7 pm and all day Saturday, isn’t it terrific?! The bar also holds events upstairs in the Gin Parlour, such as cocktail masterclasses and private evenings were cocktails are being served in tea pots or bath tubs ! 

B38

B37

B39

B40

B41

Enfin, nous avons fini le weekend avec une visite de Cadbury World, le fameux chocolatier anglais. Une visite dégoulinant de mauve et surtout de chocolat ! De l’histoire du chocolat à celle de Cadbury et de la création de leurs chocolats les plus célèbres, on y apprend tout, et ce dans une ambiance très familiale, pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Une activité sympa à quelques miles du centre ville !

Finally, we decided to end the weekend with a visit to Cadbury World, the famous British chocolatier. A visit full of purple and above all chocolate of course ! From the history of chocolate to this of Cadbury and the creation of their most famous chocolates, we learn everything in a family atmosphere. A very nice activity a few miles from the city centre !

B60

B52

B50

B51

B63

B59

B57

B56

B61

B55

B62

B58

Nous avons ensuite repris la route direction l’Eurotunnel, avec un arrêt au passage à Oxford pour un petit Sunday Roast, histoire de bien finir le weekend.

We then took the road again to the Eurotunnel, stopping near Oxford for a cool Sunday roast, to end the weekend in a nice way !

B65

b64

Ouf, c’était un long article mais j’espère qu’il vous aura peut-être donné envie de découvrir cette ville vous aussi !

Wow, this was a LONG article, but I hope it will have maybe given you the desire to discover this wonderful city by yourself ! 

1 commentaire

  1. Pingback: Des parcours cinéma pour découvrir Paris autrement... | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *