Que faire à Londres en un weekend ? Mon itinéraire de 3 jours

En complément de mon récent article sur mes bonnes adresses pour manger et boire un verre à Londres, je partage avec vous aujourd’hui l’itinéraire détaillé de mon dernier citytrip à Londres. Celui-ci est en quelque sorte mon itinéraire parfait pour une première découverte de Londres, puisque je l’ai concocté spécialement pour Monsieur dont c’était le tout premier voyage à Londres ! J’ai donc essayé de regrouper en 3 jours la plupart des visites immanquables à Londres, et voici ce que ça a donné…

Mon itinéraire presque parfait pour un premier voyage à Londres

C’est à Londres que j’ai battu mon record de marche en un seul jour il y a quelques années, ça veut tout dire ! Mais si la meilleure manière de découvrir Londres est définitivement à pied, prendre le « Tube », le métro londonien, fait partie des « must do » à Londres et permet parfois de bien raccourcir les distances d’un quartier à l’autre. Si avant il fallait de préférence se procurer une Oyster card et réfléchir à quel forfait prendre, les choses se sont bien simplifiées puisqu’il est à présent possible d’utiliser bus et métro londoniens avec n’importe quelle carte de banque contactless européenne (à quelques exceptions près pour les Pays-Bas, apparemment). Le système est vraiment bien pensé puisque vous pointez avec votre carte à chaque utilisation mais si vous dépassez le montant que coûte un forfait journalier par exemple, vous ne payerez pas plus, car le forfait sera automatiquement appliqué ! Plutôt cool, non ?

Pour cet itinéraire, j’ai essayé de limiter au maximum l’utilisation des transports en commun et je me suis concentrée sur les zones 1-2 donc le centre de Londres. Il y a d’autres endroits sympas à voir dans le grand Londres (comme par exemple Greenwich ou Brixton), mais je ferai peut-être un autre article avec ces visites !

Je précise également que nous avons effectué ce voyage au mois de décembre, mais si vous êtes à Londres à la belle saison vous pouvez passer plus de temps dans les parcs de Londres, en particulier St. James’s Park, Regent’s Park et Hyde Park, pour les plus centraux.

Jour 1 : les quartiers chic de l’Ouest (Knightsbridge, Kensington, Notting Hill)

J’ai dédié le premier jour de notre citytrip à la (re)découverte des quartiers de l’ouest de Londres : Knightsbridge, Kensington et Notting Hill. Ce sont des quartiers plutôt chics, riches en bonnes adresses et avec quelques visites incontournables.

Après avoir pris le tube depuis la gare de St Pancras jusqu’à Knightsbridge, nous avons commencé par une petite séance shopping chez Harrods, le grand magasin de luxe historique de Londres, à voir ne serait-ce que pour son splendide escalier égyptien et ses magnifiques Food Halls où vous trouverez plein de bonnes choses à manger.

Alternative : si Harrods ne vous tente pas, vous pouvez aller faire un tour dans le magnifique quartier de Belgravia, autour du Belgrave Square Garden. 

Juste à côté se trouvent trois des musées les plus populaires de Londres, et qui plus est tous les trois gratuits : le Victoria & Albert Museum (un énorme musée d’art), le Science Museum (Musée des sciences) et le Natural History Museum (Musée d’histoire naturelle). Nous avons décidé de visiter ce dernier pendant 1-2h, mais on aurait pu y consacrer encore bien plus de temps ! L’exposition à ne pas manquer, c’est celle sur les dinosaures.

Pour continuer dans le même thème, on a été prendre le « science afternoon tea » du Ampersand Hotel, un des meilleurs afternoon teas de Londres (vous retrouverez plus d’informations sur les arrêts foodie de cet itinéraire dans mon article bonnes adresses).

Ensuite, direction Notting Hill ! Vous pouvez prendre le métro, passer par Hyde Park s’il fait beau ou par le quartier de Kensington – on a opté pour cette dernière option pour cause de métro à l’arrêt… C’est la première fois que je traversais ce quartier à l’ouest d’Hyde Park et on a découvert quelques très belles rues !

Nous avons ensuite commencé notre découverte de Notting Hill par quelques unes de ses rues les plus photogéniques avec leur succession de maisons aux tons pastels (près du métro Notting Hill Gate) : Hillgate Place, Callcott Street et rues voisines.

Ensuite nous avons descendu Portobello Road, où se trouve le Portobello Road Market, un grand marché d’antiquité. Il y a moyen de dégoter des trucs sympas que ça soit sur le marché ou dans les petits magasins de la rue ! Pour les fans du film « Coup de Foudre à Notting Hill », qui a été tourné en grande partie ici, ne manquez pas le Notting Hill Book Shop, la librairie du film.

Nous avons fini la journée au Electric Cinema, un cinéma historique à l’atmosphère unique ! La salle de cinéma est la plus belle et confortable que je n’ai jamais vu… Si regarder un film en VO ne vous dérange pas, je vous recommande fortement cette expérience, un de mes endroits coup de cœur à Londres (d’autant plus qu’ils servent de bonnes choses à manger !).

Jour 2 : le centre touristique de Londres (Mayfair, Westminster, Soho, Carnaby, Covent Garden,…)

Le deuxième jour, nous sommes parti à la (re)découverte de ce qu’on peut considérer comme le centre touristique de Londres : les quartiers de Mayfair, Westminster, Soho, Carnaby, Covent Garden,…

Après un petit-déjeuner indien chez Dishoom à Soho, nous sommes allés voir Buckingham Palace (le samedi, il n’y a pas de relève de la garde mais si vous êtes là en semaine, essayez de timer votre visite pour y assister, ça vaut le coup d’œil – la photo ci-dessous est d’un précédent voyage), St James’s Park, Big Ben et la Westminster Abbey (de l’extérieur, l’intérieur se visite mais est payant).

Alternative : c’est une des grandes attractions de Londres que je n’ai encore jamais faite car les billets ne sont vraiment pas donnés, mais si vous avez envie d’avoir une belle vue sur la ville, la London Eye, la grand roue de Londres, n’est également pas très loin. Une autre activité possible, que j’ai quant à elle déjà testé, c’est une petite croisière sur la Tamise. C’est certes touristique mais ça permet de reposer ses pieds ! 

Nous sommes ensuite retourné vers Soho où nous avons mangé chez Bob Bob Ricard. Pour le programme de l’après-midi, il y a plein de choses à explorer dans les environs : Piccadilly Circus (le petit Times Square de Londres), Trafalgar Square et la National Gallery (un autre musée gratuit que j’aime beaucoup), les petits magasins de Covent Garden et de Carnaby Street, les librairies de Charing Cross Road, le British Museum (gratuit et immanquable également, mais il faut faire des choix !)… Le soir on a mangé près de Chinatown au Hoppers, un excellent restaurant sri-lankais de Soho.

Le West End est également le quartier des théâtres, et comme c’était mon anniversaire on a décidé de fêter ça en allant voir une des comédies musicales les plus populaires du moment, Wicked au Apollo Victoria Theatre, une comédie musicale basée sur l’univers du Magicien d’Oz. Par contre je vous recommande de prendre des jumelles si vous choisissez un siège loin de la scène… la salle est très grande !

Jour 3 : East London (Hackney, Shoreditch, the City,…)

Le troisième jour de ce citytrip à Londres fut consacré aux « nouveaux » quartiers à l’est du centre-ville : de Bethnal Green, en passant par Hackney, Shoreditch, la City, avec également un petit tour par la rive sud de la Tamise. Le paradis pour les amateurs de street art !

Alternative : j’ai beaucoup hésité à emmener Monsieur dans le quartier alternatif de Londres par excellence, Camden Town, le quartier des punks et des gothiques, qui possède aussi un très chouette marché (Camden Town Market). A la belle saison, vous pouvez suivre le canal depuis Camden jusque Little Venice en passant par Regent’s Park (avec éventuellement un petit détour chez Madame Tussauds ou au Sherlock Holmes Museum sur Baker Street !). 

Pour ce dernier jour, nous sommes partis directement à pied depuis notre hôtel (le Mama Shelter, voir plus bas), et comme c’était dimanche, nous avons commencé la journée par une petite visite au Columbia Road Flower Market, avant de continuer notre balade en direction des quartiers de Hackney et de Shoreditch, deux quartiers très hipster, avec des tonnes de street art.

Nous sommes ensuite arrivés au Brick Lane Sunday Market, un très chouette marché de rue avec notamment plein de délicieux stands de street food. Si vous voulez manger sur le pouce, c’est l’endroit idéal ! En ce qui nous concerne, on a continué à pied en direction de la City, le quartier business de Londres. Nous sommes passés à côté de la Tower of London (je l’avais visitée lors de mon tout premier voyage à Londres, il faudrait peut-être que j’y retourne un jour…) puis nous avons traversé le Tower Bridge.

Nous avons été manger en haut d’un des nouveaux gratte-ciel de Londres, The Shard (actuellement le plus haut bâtiment d’Europe occidentale !), au restaurant chinois gastronomique Hutong. La vue était dingue !

Alternative : si vous voulez juste profiter d’une belle vue sur Londres (sans manger), vous pouvez essayer de réserver un ticket gratuit pour le Sky Garden. Il y a également une plateforme d’observation en au du Shard, mais celle-ci est payante.

L’après-midi, comme il pleuvait, j’ai visité le Tate Modern, un musée d’art contemporain lui aussi gratuit. Il se trouve juste à côté du Globe Theatre, la reconstitution du théâtre de Shakespeare (j’avais été y voir Roméo & Juliette il y a quelques années, c’est plutôt sympa si vous êtes bilingues ! Sinon il se visite aussi en visite guidée).

Depuis le Tate Modern, vous pouvez retourner de l’autre côté de la Tamise en empruntant le pont piétonnier Millennium Bridge. Juste après se trouve la St. Paul’s Cathedral (possible de la visiter également). Comme nous reprenions l’Eurostar en début de soirée, nous avons terminé le voyage par un afternoon tea au Zetter Townhouse Clerkenwell.

S’il vous reste un peu de temps avant de reprendre votre Eurostar, et si vous êtes fans d’Harry Potter, ne manquez pas d’aller faire un tour au quai 9 3/4 à la gare de King’s Cross, à quelques minutes seulement de l’embarquement Eurostar. Ces dernières années, cet endroit est malheureusement devenue une attraction à elle toute seule (on ne peut plus faire une photo soi-même et il faut faire la file !) mais le Harry Potter Shop juste à côté vaut le coup pour s’acheter quelques souvenirs !

Alternative : en parlant de Harry Potter, il est aussi possible d’aller visiter les studios Harry Potter (Warner Bros. Studio Tour) en excursion organisée au départ de Londres (je vous en avais parlé dans cet ancien article, c’est vraiment génial !) et/ou de faire une visite guidée sur les traces d’Harry Potter dans Londres. Les autres visites thématiques les plus connues dans Londres sont celles sur les traces de Jack l’Éventreur, sur les traces de Sherlock Holmes, sur les traces de James Bond, et ou encore sur les traces des Beatles (testée il y a des années déjà !). 

Où dormir à Londres ?

L’hôtel où nous avons séjourné durant ce dernier voyage à Londres est le meilleur hôtel où j’ai logé à Londres jusqu’à présent. Nous avons profité d’une promotion pour découvrir le tout récemment ouvert Mama Shelter, qui se situe dans l’est de Londres (près de Bethnal Green). C’était mon premier séjour dans un des hôtels de cette chaîne design et funky, et même si la chambre était un peu petite (un classique à Londres), j’ai trouvé l’endroit plutôt cool. Le petit plus c’est l’accès à un catalogue de films gratuits, parfait pour terminer la journée confortablement installés dans son lit quand on a trop marché ! On a pas testé le restaurant de l’hôtel mais ça avait l’air pas mal également. L’hôtel se trouve dans un quartier qui monte et est bien desservi par les transports en commun, ce qui en fait une bonne base pour découvrir Londres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.