Visiter Florence : les musées et activités immanquables

Après avoir partagé avec vous toutes mes bonnes adresses pour manger et boire un verre à Florence, voici mon guide complet pour visiter Florence en un long weekend ou plus. J’y reprends tous les musées et activités immanquables dans cette ville emblématique de la Renaissance italienne, dont le centre historique est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Visiter Florence en pratique

J’ai rarement vu une ville avec autant de choses à voir au mètre carré que Florence ! La ville est remplie de chefs d’oeuvre d’art et d’architecture, et pour la visiter entièrement, une semaine n’est même pas encore suffisante. Mais rassurez-vous, en organisant bien votre temps, il est tout de même possible de voir les endroits les plus célèbres de la ville en un weekend seulement.

Dans certaines villes, acheter une city card n’est pas toujours très utile, mais à Florence c’est quasiment indispensable étant donné le nombre de musées que possède la ville (aller à Florence sans visiter aucun musée, c’est comme aller à Paris sans voir la Tour Eiffel !) et le prix individuel de chaque musée : on la rentabilise vite. Pour visiter Florence, je vous recommande donc la city card de la ville, la Firenze Card (85€) qui vous donne accès à plus de 75 musées pendant 72 heures (à compter de l’activation de la carte). En ce qui me concerne, je suis restée 1 semaine à Florence mais j’ai donc fait en sorte de regrouper les visites inclues dans la Firenze Card pendant les 3 jours de validité de ma carte, et de faire les visites gratuites (et prendre plus de temps pour me balader dans la ville) les autres jours. La carte inclut tous les musées les plus connus avec en plus un accès à la « fast track » (file prioritaire) pour pas mal de musées. Grâce à cette carte, il ne faut réserver pour aucune visite (ce qui fait gagner pas mal de temps) à part le Musée des Offices, la Galleria dell’Accademia et l’accès à la coupole du Duomo.

Ci-dessous, j’ai donc également divisé les visites à faire en Florence en deux catégories : d’abord les visites de musées inclues dans la Firenze Card, et ensuite les visites gratuites. J’y inclurai tout de même les liens pour réserver chaque activité séparément si vous ne souhaitez qu’en faire quelques unes ou si vous êtes à Florence pour moins de 3 jours (car alors la Firenze Card est moins facilement rentabilisée). Si vous ne possédez pas la Firenze Card, il est indispensable de réserver les « grosses » visites à l’avance.

Que voir à Florence avec la Firenze Card ? Les principaux musées à visiter

Comme vous le remarquerez ci-dessous, toutes les principales visites payantes à faire à Florence sont inclues dans la Firenze Card. J’ai essayé de classer ces visites : d’abord les immanquables, puis celles qui sont plus secondaires, à visiter s’il vous reste du temps.

Si vous êtes à la recherche de bonnes adresses où manger et boire à Florence, je vous renvoie à mon autre article : Où manger à Florence ? Mes bonnes adresses

Le Palazzo Vecchio et la Piazza della Signoria

Au cœur de Florence se trouve la Piazza della Signoria et sur celle-ci un des bâtiments les plus emblématiques de la ville, le Palazzo Vecchio, siège historique du gouvernement florentin et ancien palais ducal des Médicis. Le Musée du Palazzo Vecchio, qui permet de visiter l’intérieur de ce palais aux pièces opulentes (les plus belles de Florence ?), est splendide. On y retrouve aussi des oeuvres de Donatello et Michel-Ange, et une magnifique Salle des Cartes Géographiques qui devrait plaire aux voyageurs ! Aux sous-sol du palais, il est également possible de voir les restes de l’ancien théâtre romain de Florentia.

Vous pouvez réserver ici votre billet pour le Palazzo Vecchio avec audio-guide.

Ne manquez pas également de monter dans la Tour du Palazzo Vecchio pour profiter d’une vue panoramique sur la ville, belle récompense après la montée des 223 marches ! Attention cependant, la tour est fermée quand il pleut.

Je vous recommande également de venir sur la Piazza della Signoria au petit matin pour en profiter pleinement sans les touristes. Sur la place se trouve également la Fontaine de Neptune (du 16ème siècle), une copie du David de Michelange et la Loggia dei Lanzi, une galerie en plein air de sculptures, datant du 14ème siècle (libre d’accès), et dont l’oeuvre la plue connue est le Persée de Cellini.

Le Musée des Offices (Galleria degli Uffizi)

Juste à côté de la Piazza della Signoria se trouve le Musée des Offices, un des musées d’art les plus connus au monde (dont la visite est à réserver bien à l’avance). C’était un des bâtiments du gouvernement des Médicis, où ils exposaient déjà une partie de leur collection d’art : les couloirs sont d’ailleurs toujours remplis de leur collection de statues de l’antiquité. C’est un musée énorme, rempli de chefs d’oeuvre, il faut donc y consacrer quelques heures au moins. On y trouve des œuvres mondialement connues, dont la Naissance de Vénus de Botticelli, l’Annonciation de Léonard de Vinci, la Méduse du Caravage, la Vénus d’Urbin du Titien, ou encore le Triomphe de la Chasteté de Piero della Francesca.

Vous pouvez réserver ici votre billet coupe-file et visite guidée de la Galerie des Offices et ici pour un billet prioritaire sans visite guidée. Il existe aussi un billet combiné intéressant pour le Musée des Offices, le Palais Pitti et les Jardins de Boboli.

Grande Museo del Duomo : le Campanile et la Coupole de la Cattedrale di Santa Maria del Fiore (Duomo), le baptistère et le Museo del Duomo

Un autre endroit immanquable à Florence est la Piazza del Duomo, où se trouve un complexe de bâtiments datant de la Renaissance regroupé sous la dénomination de « Grande Museo del Duomo », et pour lequel il existe aussi un billet combiné séparé (que vous pouvez acheter ici si vous ne possédez pas la Firenze Card) qui inclut les visites suivantes :

  • le Battistero di San Giovanni, un baptistère octogonal en marbre blanc et aux portes de bronze, datant du 12ème siècle – splendide !
  • le Campanile de Giotto, haut de 84 mètres, datant du 14ème siècle et considéré comme l’un des plus beaux d’Italie – je n’ai pas eu le courage d’y monter !
  • la crypte de Santa Reparata (qui était fermée lors de ma visite)
  • la fameuse Coupole (Cupola) du Dôme de la Cathédrale Santa Maria del Fiore, chef d’oeuvre de Brunelleschi – très difficile d’avoir un créneau pour la visite, je n’y ai pas été non plus
  • le Musée dell’Opera del Duomo, où on retrouve certaines œuvres originales, dont la Pietà del Duomo de Michel-Ange

Ces différents endroits abritent également des œuvres des grands artistes de la Renaissance italienne (Michel-Ange, Donatello, Brunelleschi, Giotto…).

L’accès à la Cathédrale Santa Maria del Fiore est quant à lui gratuit mais il vous faudra en général affronter une file de plusieurs heures (oui oui !) pour y rentrer… Je n’ai pas eu le courage de la faire. L’unique option pour éviter la file est apparemment de réserver une visite guidée

Vous pouvez réserver ici votre billet coupe-file et visite guidée du Duomo et ses terrasses secrètes.

Museo Nazionale del Bargello

Occupant l’ancien Palazzo del Podestà, le Musée National du Bargello est un musée connu essentiellement pour ses sculptures de la Renaissance parmi lesquelles on retrouve des oeuvres importantes de Donatello, Michel-Ange, Verrocchio, Brunelleschi, Ghiberti, Cellini ou encore Luca della Robbia. Dans la chapelle de l’ancien palais se trouve également la plus ancienne représentation de Dante.

Vous pouvez réserver ici votre billet coupe-file pour le Musée du Bargello.

Le Palazzo Pitti et les jardins de Boboli

Il vous faudra traverser l’Arno et le Ponte Vecchio pour la visite suivante, celle du Palazzo Pitti. Cet immense palais des Médicis, par la suite résidence des Grands Ducs de Lorraine puis des Rois d’Italie, abrite une série de musées, et est doté de splendides jardins (attention, ça monte bien !), les jardins de Boboli. Cette visite, à laquelle il faut consacrer au grand minimum une demi-journée si vous voulez avoir un aperçu de chaque partie, est à combiner avec celle de la villa Bardini juste à côté (voir le point suivant).

Voici les différents espaces à visiter à l’intérieur du Palazzo Pitti :

  • la Galerie Palatine et les Appartements Royaux, la partie la plus intéressante selon moi, avec ses pièces somptueuses ornées de peintures de Rubens, Raphaël, Tintoret, Le Caravage et Le Titien.
  • le Trésor des Grands Ducs, ou Musée des Argenteries, situé dans l’ancien appartement d’été des Médicis
  • la Galerie d’Art Moderne et sa grande collection de peintures et sculptures italiennes de la fin du 18ème siècle au début du 20ème siècle
  • le Musée des Porcelaines
  • le Musée de la Mode et du Costume (fermé lors de ma visite)

Vous pouvez réserver ici une visite guidée du Palazzo Pitti et ici un billet coupe-file sans visite guidée. Il existe aussi un billet combiné intéressant pour le Musée des Offices, le Palais Pitti et les Jardins de Boboli.

Les jardins de Boboli, situés à l’arrière du palais, sont agrémentés de statues et de fontaines. Si on monte tout en haut de ceux-ci, on peut avoir de belles vues sur Florence.

Villa e Giardino Bardini

Depuis les jardins de Boboli, vous pouvez continuer à monter en direction de la Villa Bardini et surtout de ses jardins, magnifiques, et avec des vues également imprenables sur Florence.

Vous pouvez réserver ici votre billet coupe file pour les jardins Boboli et le jardin Bardini.

Palazzo Medici Riccardi

Le Palazzo Medici Riccardi, auquel on accède par de magnifiques petits jardins, fut le premier palais des Médicis (jusqu’en 1540), où ont notamment travaillé Donatello, Michel-Ange et Boticelli. A l’étage, on peut découvrir les somptueuses fresques de la Chapelle des Mages, pour moi une des plus belles salles de tout Florence. Le palais abrite aujourd’hui aussi un musée archéologique et des expositions temporaires.

La Galleria dell’Accademia

Un autre musée très connu et très fréquenté (il faut aussi s’y prendre à l’avance pour réserver) est la Galleria dell’Accademia, la Galerie de l’Académie de Florence, qui abrite la sculpture la plus connue de Michel-Ange, son David. Bon à part ça (et quelques autres œuvres qui valent la peine dont d’autres sculptures inachevées d’esclaves de Michel-Ange et la Madonna de Botticelli), le musée est en réalité assez petit et bondé, plutôt décevant selon moi…

Vous pouvez réserver ici votre billet coupe-file et visite guidée de la Galleria dell’Accademia ou ici pour acheter un billet prioritaire sans visite guidée.

Palazzo Strozzi

Le Palazzo Strozzi est un magnifique palais de la Renaissance transformé aujourd’hui en musée, qui a la particularité de proposer de grandes expositions temporaires. Lors de ma visite, l’exposition principale (qui m’a un peu laissée sur ma faim) était consacrée au maître de Leonardo da Vinci, Verrocchio.

La Basilique Santa Croce

Située sur l’animée Piazza Santa Croce, la Basilique Santa Croce est l’un des édifices religieux immanquables à Florence. C’est la population de Florence qui finança en partie sa construction au 13ème siècle ! On commence la visite de ce grand complexe par l’église, qui est la plus grande église franciscaine au monde (vraiment impressionnante !), et connue pour abriter toute une série de tombeaux de certains des plus célèbres habitants de Florence, dont Michel-Ange, Galilée, Machiavel, le compositeur Rossini ou encore Ugo Foscolo. C’est un peu le « Panthéon » de Florence ! On y trouve également les Cappella Bardi et Cappella Peruzzi, qui abritent de magnifiques fresques de Giotto, et le Christ crucifié de Donatello.

Vous pouvez réserver ici une visite guidée de la Basilique Santa Croce.

On visite ensuite le cloître et un musée où on peut voir des œuvres d’artistes chrétiens tels que Giotto, Donatello, Brunelleschi, Vasari,…

Si vous êtes là au moins de juin, essayez d’assister au « Calcio Storico », un match de football à la mode médiévale où s’affrontent les différents quartiers de Florence ! Celui-ci a lieu sur la Piazza Santa Croce.

Les Chapelles des Médicis (Cappelle Medicee)

Situées à l’arrière de la Basilique San Lorenzo (voir juste en dessous pour la visite de la partie principale de la basilique), les Chapelles des Médicis font également partie des grands chefs d’œuvres de Florence. J’ai beaucoup aimé cet endroit, malheureusement petit et très fréquenté, ce qui ne permet pas d’en profiter pleinement (et en plus, une partie était en travaux lors de ma visite).

Vous pouvez réserver ici votre billet coupe-file pour les Chapelles des Médicis.

Durant la visite, on peut découvrir les espaces suivants :

  • la Crypte, le premier espace, où sont enterrés les Grands Ducs Médicis, de Cosimo I à Gian Gastone, le dernier Grand Duc.
  • la Chapelle des Princes, mausolée monumental
  • la Nouvelle Sacristie, dont les sculptures sont un des grands chefs d’oeuvre de Michel-Ange (splendide)

La Basilique San Lorenzo et la Biblioteca Medicea Laurenziana

De l’autre côté de la Basilique San Lorenzo, il est possible de découvrir l’intérieur de la basilique, la plus ancienne cathédrale de Florence (construite au 15ème siècle par Brunelleschi), qui est étroitement liée à l’histoire des Médicis puisqu’ils y célébraient leurs mariages, baptêmes et enterrements. L’intérieur de la façade, inachevée, est de Michel-Ange.

Juste à côté de l’entrée principale (commencez par là pour vous procurez votre billet), on peut également découvrir la crypte, le cloître et la Bibliothèque Laurentienne (Biblioteca Medicea Laurenziana), conçue par Michel-Ange et où est conservée une grande collection de manuscrits anciens (grecs, latins et orientaux). Une visite à ne pas manquer pour les amateurs de beaux livres… 

La Basilique Santa Maria Novella

Située sur la jolie place Santa Maria Novella, la Basilique Santa Maria Novella, à la splendide façade en marbre blanc et vert, est la première basilique de Florence. On peut visiter l’intérieur de la basilique dominicaine, aux chapelles couvertes de magnifiques fresques, et les cloîtres de l’ancien couvent, qui abritent aujourd’hui un musée.

Vous pouvez réserver ici votre billet (avec guide video) pour Santa Maria Novella.

Dans une rue voisine, il est possible d’accéder à la pharmacie historique du couvent de la basilique, une visite insolite dont je vous parlerai plus bas dans l’article (dans les visites gratuites).

Le Palazzo Davanzati

On arrive à présent dans les visites moins connues à Florence. Et on commence pourtant avec une des visites que j’ai le plus aimé à Florence, celle du Palais Davanzati, ou Musée de l’Ancienne Maison Florentine. Cet ancien palais du 14ème siècle qui appartenait à l’origine à une famille de marchants et de banquiers, permet de découvrir ce à quoi ressemblait un palais florentin de l’intérieur. Si vous avez le temps, je vous recommande vraiment cette visite qui permet de découvrir une autre facette de l’histoire de Florence.

Vous pouvez réserver ici votre billet coupe-file pour le Palazzo Davanzati.

Museo di San Marco

Situé sur la Piazza San Marco, juste à côté de la Galerie de l’Académie, le Musée de San Marco se trouve dans le couvent dominicain de San Marco. Ses cloîtres, très calmes, sont splendides, mais le clou de la visite se trouve à l’étage, où de splendides fresques de Beato Angelico décorent les anciennes cellules des moines.

Vous pouvez réserver ici votre billet pour le Museo di San Marco.

Eglise Orsanmichele

L’Eglise Orsanmichele (qui abrite aussi un musée) mérite une visite pour son intérieur grandiose, où on peut notamment admirer le tabernacle en marbre d’Andrea Orcagna.

Museo Casa di Dante

Il est aussi possible de visiter la Casa di Dante. La maison de Dante ? Pas vraiment puisqu’il s’agit d’un bâtiment reconstruit au 20ème siècle, à l’endroit où serait né Dante… Je n’y suis pas retournée cette fois-ci car je l’avais déjà visité lors de mon premier voyage à Florence il y a près de 10 ans, et même si j’aime beaucoup Dante, il n’y a pas grand chose à y voir.

La Casa Buonarroti

Une autre visite relativement intéressante est celle de la Casa Buonarroti, maison familiale de la famille de Michel-Ange. Le palais actuel date de l’époque de son arrière-petit-fils, Michel-Ange Buonarroti le Jeune. On y découvre notamment quelques très belles salles décorées par de grands peintres du 17ème siècle, deux œuvres de la jeunesse de Michel-Ange et des esquisses.

Museo Galileo

La visite du Musée Galilée (Museo Galileo) fut une très bonne surprise ! Situé dans un des plus anciens bâtiments de Florence (le Palazzo Castellani), ce musée des sciences abrite des collections variées et intéressantes, consacrées aux instruments scientifiques du 11ème au 19ème siècle, dont tous les instruments originaux restants de Galilée. Télescopes, astrolabes, horloges solaires, compas, boussoles,… Vraiment intéressant !

Vous pouvez réserver ici votre billet coupe-file pour le Musée Galilée.

Museo Salvatore Ferragamo

Enfin, si vous aimez la mode, vous devriez aimer la visite du Museo Salvatore Ferragamo, le musée du créateur italien de chaussures de luxe. Le musée permet de découvrir quelques anciens modèles de chaussures du créateur, mais accueille surtout des expositions temporaires dédiées au monde de la mode.

Autres visites et activités gratuites à faire à Florence

En plus des visites de musées, voici quelques activités supplémentaires – et gratuites quant à elles ! – à ne pas manquer à Florence.

Traverser le Ponte Vecchio

Evidemment, un des lieux immanquables à Florence, c’est le Ponte Vecchio, accessible gratuitement même s’il vous faudra sans doute braver la foule pour le traverser. Premier pont construit sur l’Arno, la particularité du Ponte Vecchio est que l’on y trouve des boutiques d’orfèvres et de bijoutiers, et ce depuis des siècles. Mais le Ponte Vecchio servait surtout pour les Médicis de passage couvert entre le Palazzo Vecchio et le Palazzo Pitti, via le Percorso del Principe, un corridor (rempli d’œuvres d’art) construit par Vasari dans la partie supérieure du pont (qu’on ne peut voir qu’en visite guidée).

Le Giardino delle Rose et le Piazzale Michelangelo

Pour avoir la plus belle (et complète) vue sur Florence, il vous faudra monter jusqu’au Piazzale Michelangelo, ou Piazzale Michelangiolo de son nom d’origine, de l’autre côté de l’Arno. Je vous conseille d’y monter à pied via le Giardino delle Rose, ça vaut vraiment la peine (surtout à la période de floraison des roses, c’est splendide !).

Il y a un petit café sur place si vous voulez vous y attarder pour profiter de la vue. C’est très touristique mais j’ai beaucoup apprécié ce moment ! J’y étais dans l’après-midi mais l’endroit est particulièrement populaire au coucher du soleil.

Pour les plus courageux, vous pouvez en profiter pour monter encore un peu plus haut, jusqu’à l’église San Miniato al Monte.

Piazza della Repubblica

Si vous avez visité tous les musées dont je vous parle plus haut, vous aurez déjà vu toutes les places principales de Florence, à part la Piazza della Repubblica, qui marque le centre romain de la ville, et où s’est trouvé par la suite le ghetto juif. L’aspect actuel de la place date de l’époque durant laquelle Florence fut la capitale de l’Italie au 19ème siècle.

Officina Profumo-Farmaceutica di Santa Maria Novella

Comme je vous le disais plus haut, après avoir été voir la Basilique Santa Maria, ne manquez pas d’aller faire un tour à la pharmacie-herboristerie historique de son couvent, l’Officina Profumo-Farmaceutica di Santa Maria Novella, fondée au 16ème siècle par les frères dominicains et qui est toujours active aujourd’hui en tant que parfumerie-droguerie, où vous pourrez acheter des produits fabriqués à partir de recettes datant du 13ème siècle. L’endroit est insolite et vaut vraiment le coup d’œil même si vous ne comptez rien acheter (l’accès est libre), c’est splendide !

Se balader dans le centre historique de Florence

Pousser la porte d’une petite église, s’arrêter pour un gelato,… C’est aussi en se baladant sans but précis dans les rues du centre historique de Florence que l’on s’imprègne réellement de l’ambiance de la ville ! Pour finir cet article, voici donc une sélection de photos de mes balades…

Où dormir à Florence ?

J’ai logé à Florence au The Student Hotel (je vous en parlais d’avantage dans mon premier article). L’hôtel est énorme et le concept (mi-logement étudiant, mi-hôtel classique) est super cool ! Les parties communes sont très design, et la meilleure partie reste leur salle de sport et leur piscine/rooftop bar, qui ont tous deux une des plus belles vues sur la ville ! 

 

2 Commentaires

  1. Prodigieux et absolument envoûtant. Cette visite de Florence et vos précieux conseils m’ont véritablement enthousiasmé. J’y ai séjourné , il y a environ une dizaine d’années avec mon épouse et nous projetions d’y retourner cette année. Nous espérons pouvoir encore y aller, surtout ,après avoir vu vos très belles photos.
    Merci de nous faire rêver , car nous en avons bien besoin.
    Bien cordialement.
    François

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.