La traversée Marseille - Bastia avec Corsica Linea

Voyages

La traversée Marseille – Bastia avec Corsica Linea

Par  | 

Ca faisait des années que je rêvais de découvrir la Corse, alors quand on m’a proposé de partir découvrir la Haute-Corse avec Corsica Linea et la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Haute Corse, vous pensez bien, je n’ai pas hésité une seconde !


Bien évidemment, c’est donc à bord d’un des bateaux de Corsica Linea que j’ai débarqué en Corse. Un voyage bien plus long qu’en avion, c’est sur, mais l’expérience de rejoindre la Corse par la mer est aussi totalement différente… Et au final, ce n’est pas si compliqué que ça en venant de Belgique: un trajet en TGV direct Bruxelles-Marseille, une quinzaine de minutes à pied ou 5 minutes en taxi, et me voilà déjà à la gare maritime de La Joliette, d’où partent les bateaux Corsica Linea à destination de Bastia. Il est bien sur également possible de mettre votre voiture à bord, si vous êtes descendu par la route.

La traversée Marseille – Bastia est une traversée nocturne: le bateau part de Marseille vers 19h (l’horaire varie légèrement en fonction de la saison) et arrive à Bastia vers 6h ou 7h (là aussi, ça peut varier). Le trajet ne m’a pas semblé long vu que j’ai bien dormi aussi bien à aller qu’au retour dans ma petite cabine !

Notre bateau était le Pascal Paoli, un bateau d’une belle taille puisqu’il sait accueillir 654 passagers et 130 voitures. Ma cabine avec vue sur mer n’était pas très grande mais d’un confort bien suffisant (douche et toilette) pour y passer une petite nuit. Et puis, difficile de faire mieux comme vue au réveil que la mer à perte de vue, vous ne trouvez pas?

Après m’être installée dans ma cabine, j’ai eu la chance de pouvoir assister au départ depuis la salle de commande ! C’était une première pour moi, et ce fut vraiment une belle expérience ! On en a profité pour admirer Marseille depuis le port, puis en sortant du port le Château d’If, les Iles du Frioul, et même les calanques de Cassis avant le coucher du soleil…

Nous nous sommes ensuite retrouvés au restaurant du bateau, pour déguster un premier repas aux saveurs de Corse: l’assiette de charcuteries m’a mis des étoiles plein les yeux. La charcuterie corse mérite vraiment sa réputation… Quelques jours m’ont suffi pour devenir accro et rentrer chez moi avec un bon petit stock (déjà épuisé pourtant ! ahah). Pour une cuisine de bateau, on a plutôt bien mangé. Les pizzas étaient très bonnes également.

Après un réveil en fanfare (pas besoin de réveil, c’est l’équipage qui vous réveille au micro une heure avant le débarquement !), on est retourné à l’avant du bateau pour l’arrivée à Bastia. Mon premier contact avec la Corse, ce fut donc Bastia au lever du soleil, avec en fond les montagnes de Haute-Corse… Un spectacle splendide: l’île de beauté me séduisait déjà…

Bref, c’est une belle expérience que je vous conseille si vous avez du temps et que vous aimez voir du paysage (car au final, c’est un peu une mini-croisière !). Ca vous permet également d’embarquer votre voiture, car c’est quand même mieux de pouvoir se déplacer en toute liberté pour pouvoir découvrir tous les charmants petits villages corses…

A noter: Corsica Linea effectue aussi des traversées vers d’autres ports de Corse (Ajaccio, l’île Rousse, Propriano et Porto-Vecchio) et de Sardaigne (vers Porto Torres, près de Sassari), et il est également possible de réserver votre voyage en agence (leur bureau belge se trouve Galerie Agora à Bruxelles). Toutes les infos pour les belges se trouvent ici: corsicalinea.be

Dans le prochain article, je vous emmènerai avec moi à la découverte de Bastia !

2 commentaires

  1. Fashiongeekette

    2 juillet 2017 à 11 h 58 min

    Merci pour cet article. Je cherche depuis un moment à faire le voyage depuis Marseille mais à part les tarifs, peu de vrais récits. Il faut dire que c’est un peu de faire le voyage comme ça, mais nous, on aime bien voyager avec notre voiture et puis l’arrivée en bateau doit être superbe. Du coup, je vais regarder cela de plus près. Merci!

  2. Pingback: Premiers pas en Corse: Bastia & Erbalunga

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *