Roadtrip en Sardaigne : notre itinéraire d’une semaine

Cet été encore, nous avons décidé de partir faire un roadtrip en Europe. Après la Grèce en 2012, notre destination cette année : la Sardaigne ! Au programme : des plages, de la gastronomie, de l’agritourisme, du patrimoine… Dans cet article, je vous propose un petit résumé de ce roadtrip dont on se souviendra longtemps.

Disclaimer : cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog.

Notre roadtrip d’une semaine en Sardaigne

Au niveau de l’itinéraire, nous avons vraiment fait un tour complet de l’île : Cagliari, Oristano, Alghero, îles de La Maddalena,… 

Point de vue logement, nous avons testé pour la première fois des logements en agritourisme (c’est-à-dire à la ferme), qui abondent en Sardaigne (et dans toute l’Italie) et qui permettent (du moins selon mes sources qui se reconnaitront) de profiter au mieux de l’hospitalité et de la cuisine locale (tout en aidant un peu l’économie locale). Je vous mets les adresses testées & approuvés ci-dessous, et rajouterai également quelques autres adresses repérées pour vous.

Jour 1 : Cagliari et sud-ouest de la Sardaigne

Après un vol direct vers Cagliari, nous récupérons notre voiture de location et commençons par une visite rapide de Cagliari (où nous reviendrons) avant de partir vers l’ouest de l’île.

Nos arrêts du jour : la plage de Fontanamare, puis Nebida et ses ruines minières. 

Nuit en pleine campagne à Santadi, à l’Agriturismo Grotta del Tesoro, notre premier logement en agritourisme du voyage (voir mon article sur les agriturismi en Sardaigne). Autres agriturismi possibles dans la même région : Su Cappeddu Agriturismo, Agriturismo Sa Rocca.

Mon article détaillé : Roadtrip en Sardaigne: la côte Ouest de Cagliari à Oristano

Jour 2 : la côte ouest jusqu’à Oristano

Pour cette première journée complète en Sardaigne, nous avons poursuivi l’exploration de la côte ouest de l’île jusqu’à Oristano. 

Nous commençons la journée par la visite de Barumini, qui abrite le nuraghe (ancienne tour de garde militaire) le plus impressionnant de Sardaigne, inscrit à l’UNESCO : Su Nuraxi

Nous continuons vers les dunes de Piscinas, une des plus belles plages de Sardaigne.

Nuit près d’Oristano, dans un logement où nous avons trouvé un rat, donc que je ne recommanderais pas spécialement… A la place, pourquoi ne pas séjourner dans un ancien monastère au Monastero Santa Chiara Guest House

Voir ici tous les hébergements dans la région d’Oristano.

Jour 4 : d’Oristano à Alghero

De jolies visites pour cette journée au départ d’Oristano : le site archéologique de Tharros, ancienne cité antique, les charmants villages de Santu Lussurgiu et de Bosa. Fin de journée à Alghero, l’endroit où on a le mieux mangé de ce voyage (même si la Sardaigne dans son ensemble est un gros coup de coeur gastronomique pour moi…). Pour les gourmands, il est aussi possible de visiter l’une des fermes de la région, qui est aussi connue pour ses vignes et son huile d’olive.

2 nuits près d’Alghero au très sympa Sa Cheya Relais & Spa. Il y a aussi plein de chouettes hébergements à la ferme dans la région d’Alghero, comme le mignon Bioagriturismo NURE, le Agriturismo Casale Degli Ulivi Alghero ou La Vinia Bed&Wine Experience

Mon article détaillé : Roadtrip en Sardaigne: la côte Ouest d’Oristano à Alghero

Voir tous les hébergements dans la région d’Alghero

Jour 5 : excursion sur l’Isola Asinara

On laisse la voiture momentanément de côté pour participer à une excursion insolite sur l’Isola Asinara, un parc national peuplé d’ânes nains et albinos, et où se trouvait une ancienne prison de haute sécurité, qui lui doit son surnom d' »Alcatraz de la Méditérannée ». 

Mon article complet sur l’Isola Asinara : Roadtrip en Sardaigne : excursion à l’Isola Asinara, l’Alcatraz de la Méditerranée (ânes albinos en prime)

Jour 6 : îles de la Maddalena

Autre jour, autre île et changement complet d’ambiance ! Nous partons à la découverte de l’archipel de la Maddalena, un des plus beaux endroits que j’ai vu en Sardaigne, que je vous recommande en particulier pour ses plages aux eaux turquoises. On y accède facilement en ferry avec sa propre voiture. C’est aussi le dernier lieu de résidence de Garibaldi.

Si vous préférez, vous pouvez également participer à des croisières d’un jour qui vous feront voir les plus beaux endroits de l’archipel (et c’est très abordable). 

Mon article complet : Roadtrip en Sardaigne: l’archipel de La Maddalena et la côte Est

Nuit à l’agriturismo Terre di l’Alcu, ou un des autres charmants logements à la ferme du sud-est de la Sardaigne : Agriturismo Sa Mendhula, Agriturismo Fioredda, etc. 

Si vous préférez prolonger votre séjour dans l’archipel de la Maddalena, il existe aussi quelques possibilités d’hébergements sur l’île principale (Hotel Cala Lunga, Hotel Miralonga).

Jour 7 : la côte est de la Sardaigne jusqu’à Dorgali

Nous visitons l’un des « tombeaux des Géants » de Sardaigne à Arzachena, le « Coddu Vecchiu ».

Entre Olbia et Dorgali, quelques plages valent l’arrêt. Près d’Olbia, le Golfo Aranci est aussi connu pour l’observation des dauphins. Des tours en bateau y sont organisés si ça vous intéresse (et on peut aussi y faire du snorkeling).

Nous passons ensuite dans le massif du Supramonte, et nous arrêtons au village montagnard d’Orgoloso, connu pour ses fresques murales. Près de Dorgali, nous finissons la journée en visitant les moins connus nuraghe Mannu.

Nous passons la nuit à Dorgali, près de la Cala Gonone, dans un hôtel qui n’existe plus. Pour un hôtel avec vue sur mer voir par exemple l’Hotel Villa Gustui Maris. L’Agriturismo Canales est une bonne alternative pour un logement à la ferme non loin de là.

Depuis Cala Gonone, vous pouvez aussi participer à des excursions en bateau dans le Golfe d’Orosei. Il vous faudra alors de préférence passer une nuit en plus dans la région.

Près de Dorgali je vous recommande le restaurant S’Apposentu (voir mon article), un des meilleurs restaurants gastronomiques de Sardaigne.

Jour 8 : de Dorgali à Cagliari

Entre Dorgali et Tortoli, nous prenons la S125, appelée « Orientale Sarda », une des plus belles routes de Sardaigne. Elle nous fait découvrir une partie du parc du Gennargentu.

Il n’y a pas grand-chose à voir dans le sud de la côte est. Nous nous arrêtons vers Tortoli avant de rentrer à Cagliari, où nous reprenions l’avion tôt le lendemain matin, mais vous pouvez aussi prendre un vol le soir si vous en trouvez un.

Nous aurons un peu manqué de temps pour explorer davantage Cagliari, qui est souvent une ville de passage pour les touristes mais qui a pourtant beaucoup de charme. Pour en apprendre plus sur l’histoire de la ville, il est possible de participer à des visites guidées

Nuit à Cagliari : l’endroit où nous avons logé n’existe plus, mais j’ai repéré pour vous l’hôtel Aristeo qui a une situation centrale et une magnifique vue sur le port.

Si vous voulez prolonger votre séjour d’un jour ou deux, il y a de nombreuses activités à faire dans la région de Cagliari : les salines de Conti Vecchi, les cryptes et grottes souterraines de Cagliari, le parc naturel de Molentargiu et ses flamants roses, ou encore la très photogénique ville d’Iglesias (avec sa fameuse rue aux parapluies).

Mon article sur Cagliari : Roadtrip en Sardaigne: 24h pour visiter Cagliari

 

Vous avez aimé cet article ? Suivez-moi sur Instagram et Facebook pour suivre mes voyages en direct.

5 Commentaires

  1. Si à Cagliari tu vois un monument ou une statue à la mémoire de Thomas Laurent, aie une pensée pour lui, c’était un ami qui est décédé pendant son Erasmus en Sardaigne il y a déjà 7 ans si je ne me trompe pas

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.