Ghisonaccia et la Corse Orientale, entre nature et traditions

Voyages

Ghisonaccia et la Corse Orientale, entre nature et traditions

Par  | 

Après mes premiers pas en Corse à Bastia, nous avons pris la direction de la Corse Orientale pour aller à la découverte de la nature corse (du maquis à la mer !) mais aussi de l’artisanat et des traditions locales. Notre point de chute dans cette partie sauvage de la Corse: Ghisonaccia.

Un arrêt au Parc Galéa

Mais tout d’abord, je dois vous parler du sympathique arrêt que nous avons fait en chemin, à peu près à mi-distance entre Bastia et Ghisonaccia: le parc Galéa, un mélange original entre le musée et le parc, un lieu que je recommande surtout pour les familles. Le site est très pédagogique, différents espaces vous en apprendront plus sur la nature, l’histoire et les traditions corses. Mais le directeur, Fabrice, est surtout passionné par les cactus, vous ne pourrez pas manquer son incroyable collection ! Le parc est également populaire pour ses conférences sur différents sujets d’actualité ainsi que ses expositions temporaires. Lors de notre visite, on a eu la chance de tomber sur l’exposition issue des carnets de voyage de Jenne Stefano Faravelli. La grande voyageuse que je suis a adoré ! J’ai un peu plus souffert sur le sentier pieds nus… mais c’est une expérience à faire une fois !

Visite du Domaine Mavela: à la découverte des spiritueux corses

Premier arrêt en Corse Orientale près de Ghisonaccia: le Domaine Mavela, une distillerie spécialisée dans les eaux de vie et liqueurs, et depuis peu également le whisky (en collaboration avec la brasserie Pietra). La famille Venturini, à la tête de la distillerie, s’est faite connaître grâce à ses eaux de vie issues des fruits corses: prune, raisin, châtaigne, poire, cédrat et la fameuse myrte ! Ils ont également repris depuis plusieurs années l’apéritif corse par excellence: le Cap Corse. J’ai adoré le rouge, et j’essaie tant bien que mal de faire durer la bouteille depuis mon retour ! 😉 Pour découvrir un peu mieux tous ces produits, nous avons participé à une visite guidée de la distillerie, qui s’est terminée par une dégustation, bien évidemment… Un belle découverte, je vous recommande de faire la visite si vous passez dans le coin, et si pas de goûter au moins à quelques uns de leurs produits.

La fromagerie Ottavi

Un peu plus loin, nous avons également eu la chance de pouvoir visiter la fromagerie Ottavi (qui elle ne se visite normalement pas). C’est une fromagerie familiale qui opère depuis 1896 et qui produit différents types de fromages corses, brocciu, tomme de brebis, etc. Verdict après dégustation: délicieux ! Les fromages corses sont tout aussi bons que la fameuse charcuterie corse: c’est le combo gagnant ici ! Evidemment, vous en trouverez dans les magasins de la région.

Le domaine Amuredda: visite d’une distillerie d’huiles essentielles

La visite suivante était également plutôt originale puisque nous allions visiter une distillerie… d’huiles essentielles ! Il va sans dire que les champs sentent plutôt bons par ici… Marina et Stephan cultivent ici différentes plantes aromatiques bio (myrte, verveine, immortelle, eucalyptus,…), qu’ils vont ensuite distiller de manière traditionnelle pour obtenir des huiles essentielles. S’ils possèdent leur propre gamme de produits que vous pouvez trouver au domaine (huiles mais aussi cosmétiques, savons, etc.), le domaine Amuredda fournit également de grandes marques françaises. C’est sympa de voir d’où viennent les arômes de nos soins et produits de beauté !



L’étang d’Urbino et la forêt de Pinia

Nous sommes ensuite partis pour une petite excursion nature à la découverte de l’étang d’Urbino (le deuxième plus grand de Corse) et la forêt de Pinia avec Stéphane de « a Sarradà« , qui organise des randonnées à la journée ou sur plusieurs jours en Corse. Je dois dire que je ne m’attendais pas à découvrir de tels paysages en Corse: quitter le maquis et tomber nez-à-nez à cet étang, à peine séparé de la mer… c’est vraiment surprenant !

Après une balade en forêt, une autre belle surprise nous attendait: un « spuntinu » (le fameux pique-nique corse), mais pas n’importe lequel, puisque la chef à domicile Carole de Da Me A Vo nous avait installé un vrai festin sur la plage de Pinia, au milieu des pins ! Un vrai repas de rêve en plein milieu de la nature: voici à quoi ressemble la belle vie en Corse…

Notre logement à Ghisonaccia: Perla di Mare

En Corse Orientale, nous avons séjourné au village de vacances Perla di Mare, qui se situe en bord de mer à Ghisonaccia. J’ai dormi dans un appartement de vacances parfait pour une famille (deux chambres, une salle de bain, une cuisine avec un grand living) et nous avons mangé de bons plats de poisson dans leur restaurant (quelle vue de bon matin en tout cas !). Ils possèdent également un beau petit espace bien-être.

Prochaine étape: direction les montagnes corses !

Voyage réalisé avec Corsica Linea et le CCI de Haute-Corse

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *