Fuerteventura : le Parc Naturel des Dunes de Corralejo

Voyages

Fuerteventura : le Parc Naturel des Dunes de Corralejo

Par  | 
--// Partie 4 sur 5 dans la série Voyage Pierre & Vacances à Fuerteventura (2014) //--   

Prenons un peu de soleil et continuons la découverte de l’île de Fuerteventura, dans les Canaries. Lors de mon séjour au resort Origo Mare en octobre dernier, j’ai eu l’occasion de faire plusieurs visites dans le Nord de Fuerteventura : je vous avais déjà parlé d’El Cotillo et de La Oliva, et je vous propose de découvrir à présent la ville portuaire de Corralejo.

Corralejo est un vrai paradoxe : c’est une des stations balnéaires les plus populaires de l’île, cependant la ville abrite également le Parc Naturel des Dunes de Corralejo, un espace naturel protégé… mais où ont été construits il y a quelques années deux grands hôtels (merci la corruption) qui viennent gâcher le paysage, amènent depuis lors des flots de touristes, et bien entendu ne favorisent pas du tout le maintien de cet environnement « protégé ».

Bref, c’est un Parc Naturel quelque peu surprenant que nous avons découvert à quelques kilomètres du centre-ville de Corralejo…

dunes-corralejo-fuerteventura (2)

Direction le Parc Naturel de Corralejo

Les Dunes de Corralejo

Le Parc Naturel de Corralejo, c’est avant tout une grande étendue de dunes de sable, abritant une riche faune et flore du désert (la zone est également classée Zone Spéciale de Protection des Oiseaux). Ce mini-Sahara s’étend sur une bonne dizaine de kilomètre le long de la côte… et les vues depuis la route côtière (avec en arrière plan les îles de Lanzarote et de Lobos) peuvent déjà très impressionnantes.

dunes-corralejo-fuerteventura (35)

dunes-corralejo-fuerteventura (39)

Plusieurs parkings se situent le long de la route, et vous permettent d’accéder aux plages de sable blanc en dix petites minutes à pied. Notre chauffeur nous laisse près du parking principal, et nous débarquons tout droit à côté des deux « taches » dans le paysage que constituent les deux hôtels. Nous sommes hors-saison, mais c’est encore la foule ici. Les transats sont payants, et les familles passant l’après-midi à la plage s’entassent sur le sable. J’ai horreur de faire bronzette pendant des heures au milieu de la foule, je décide donc de m’éloigner de la foule pour explorer le Parc, en longeant la mer… Et ce fut une bien bonne idée !

dunes-corralejo-fuerteventura (40)

Un parc naturel très populaire…

dunes-corralejo-fuerteventura (43)

dunes-corralejo-fuerteventura (45)

dunes-corralejo-fuerteventura (57)

En quelques minutes de marche, nous arrivons à laisser la foule derrière nous et à nous retrouver plus ou moins seuls au monde, entre la mer d’un bleu turquoise incroyable et les étendues de sable blanc seulement occupées par quelques naturistes, qui semblent eux aussi aimer leur tranquillité… Je pense que les photos parlent d’elles-mêmes.

dunes-corralejo-fuerteventura (63)

dunes-corralejo-fuerteventura (65)

dunes-corralejo-fuerteventura (54)

dunes-corralejo-fuerteventura (66)

dunes-corralejo-fuerteventura (79)

dunes-corralejo-fuerteventura (75)

dunes-corralejo-fuerteventura (68)

dunes-corralejo-fuerteventura (73)

dunes-corralejo-fuerteventura (93)

dunes-corralejo-fuerteventura (94)

dunes-corralejo-fuerteventura (95)

Contemplation en toute liberté pour les naturistes de Corralejo…

dunes-corralejo-fuerteventura (86)

dunes-corralejo-fuerteventura (98)

Bref, pour profiter du Parc de Corralejo, un conseil : marchez ! J’ai adoré la petite promenade le long de l’océan, loin des foules, même si je m’attendais à un espace bien plus sauvage. Vive le tourisme de masse… 

Heureusement, le lendemain, la deuxième partie du Parc Naturel de Corralejo, l’Ile de Lobos, se révèlera bien plus secrète et authentique (récit à suivre).

Corralejo : point de vue et tapas

Dans le Parc Naturel, il n’y a pas beaucoup d’options pour manger, c’est donc dans le centre de Corralejo que nous avons pris notre repas de midi. Corralejo est la deuxième plus grande ville de Fuerteventura, et nous n’avons malheureusement pas vraiment eu le temps de la visiter. Cependant, voici un bon plan si vous désirez avoir une vue panoramique sur le Parc Naturel, sur Corralejo et sur les îles de Lanzarote et de Lobos : montez à la tour du centre commercial El Campanario à Corralejo. L’accès est gratuit, et le panorama que l’on peut observer depuis le sommet de la tour vaut vraiment la peine ! C’est également à l’un des restaurants du centre commercial que nous avons mangé, et les tapas que l’on nous y a servis n’étaient pas mauvais du tout. Vous pourrez également faire de très bonnes affaires dans les magasins du centre, qui nous ont agréablement surpris (beaucoup de magasins espagnols à petits prix inconnus en Belgique et en France).

dunes-corralejo-fuerteventura (8)

dunes-corralejo-fuerteventura (10)

dunes-corralejo-fuerteventura (11)

dunes-corralejo-fuerteventura (13)

dunes-corralejo-fuerteventura (22)

dunes-corralejo-fuerteventura (21)

dunes-corralejo-fuerteventura (17)

dunes-corralejo-fuerteventura (12)

dunes-corralejo-fuerteventura (18)

dunes-corralejo1%:2 wi`tH=

dunes-corralejo-fuerteventura (33)

 Le port de Corralejo et l’île de Lobos

Depuis le port de Corralejo, vous pourrez prendre un ferry pour Playa Bianca à Lanzarote (entre 25 et 45 minutes de traversée en fonction de la compagnie) ou un bâteau pour l’Ile de Lobos, qui se trouve à 15 minutes de bâteau du port. Je vous parlerai de notre excursion sur cette île dans un prochain article… à suivre donc !

Le port de Corralejo

Le port de Corralejo

dunes9

L’île de Lobos, face à Corralejo

Navigation - Articles de la série :

<< Fuerteventura : La Oliva et la Route des Colonels
Fuerteventura : excursion sur l’île de Lobos >>


4 commentaires

  1. Danny Dhondt sur Facebook

    5 janvier 2015 à 13 h 12 min

    Bravo pour ce reportage <3

  2. Pingback: Fuerteventura : excursion sur l’île de Lobos | Au goût d'Emma | Blog Belge | Voyage & Gastronomie

  3. Anne

    20 janvier 2015 à 13 h 50 min

    J’en garde aussi un très bon souvenir. Je ne suis pas allée sur l’île de Lobos, mais la vue est sympa!

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *