Balos Beach : mes conseils pour découvrir la plus belle plage de Crète

Après une première étape à La Canée, notre voyage en Crète se poursuit vers l’ouest. C’est à Kaliviani, dernier petit village sur la route vers Balos Beach, que nous avons posé nos valises pour quelques jours (dans un appart au rapport qualité-prix assez incroyable d’ailleurs – Agarathos Rooms). Balos Beach est la page la plus connue de Crète, et vous allez vite comprendre pourquoi ! Je pense pouvoir dire que je n’ai jamais vu un tel paysage ailleurs en Europe. Mer turquoise, lagon à l’eau translucide, sable blanc, panorama à couper le souffle : c’était tout simplement paradisiaque. Cependant, comme toutes les plus belles plages de Crète, son accès n’est pas simple et se prépare un minimum. Dans cet article, je vous raconte la magnifique journée en bateau que nous avons passé dans la Baie de Balos, et je vous donne tous mes conseils pratiques pour découvrir cette destination immanquable en Crète.

Quelle est la meilleure période pour visiter Balos Beach ?

Avant tout de chose, petite mise au point importante : Balos est l’un des sites touristiques les plus populaires de Grèce. Ne vous attendez donc pas à avoir la plage pour vous tous seuls, même hors saison ! Evidemment, c’est clair qu’en évitant les congés scolaires et les weekends, vous serez déjà un peu plus tranquilles. Dès la mi-septembre, ce n’est plus vraiment la haute saison en Crète et vous verrez déjà les prix des hébergements baisser. Entre la mi-septembre et la mi-octobre, c’est pour moi la meilleure saison pour visiter la Grèce, car la mer est encore chaude (plus chaude qu’au printemps), la plupart des hôtels et restos sont encore ouverts, et il y a moins de monde.

Vous le verrez plus loin dans l’article, le bateau est le moyen d’accès que je vous recommande pour découvrir Balos Beach. Cependant, si vous êtes en Crète en haute saison (juillet et août), il est peut-être plus intéressant d’y aller en voiture tôt ou tard dans la journée pour y aller avant ou après le départ des groupes d’excursion et ainsi mieux profiter de l’endroit.

Autre petit « hack » pour visiter Balos avec le moins de monde possible : les grecs sont un peu comme les italiens, s’il y a deux nuages dans le ciel, ils n’iront pas à la plage ce jour-là. Donc si lors de votre voyage, la météo prévoit une journée OK mais sans grand ciel bleu, c’est l’idéal car il y aura moins de monde. Au final d’ailleurs, ça finit souvent par se dégager dans la matinée !

Une dernière chose à noter : avec les conditions actuelles (COVID-19), même en pleine saison, il y a moins de monde que d’habitude. C’est d’ailleurs la raison principale qui nous a poussé à visiter la Crète et Santorin l’année passée. Pour vous donner une idée, les photos de cet article ont été prises en septembre 2020, en pleine journée (vu que nous sommes arrivés avec l’excursion en bateau déjà assez tard dans la matinée). On se rend compte qu’on a eu beaucoup de chance de pouvoir découvrir cette destination sans la foule habituelle !

Comment visiter Balos Beach en Crète ?

Balos Beach se situe à la pointe nord-ouest de la Crète. On peut facilement visiter la plage en un jour en étant basé dans la partie ouest de la Crète. Si vous logez tout à l’est de l’île, ça va par contre faire très long en un jour ! Je vous recommande donc, si c’est possible, de passer au moins deux nuits dans les environs, le mieux étant de se baser autour de La Canée ou de Kissamos, comme nous l’avons fait (plus d’infos sur les hébergements en fin d’article).

La plage de Balos n’est clairement pas la plus facile d’accès. Il s’agit d’une plage isolée, située au bout de la péninsule de Gramvousa, à laquelle on accède uniquement en bateau ou via une piste de 7-8 km. Il y a donc 3 options pour rejoindre Balos Beach : en bateau, à voiture ou à pied. Je ne m’attarderai pas sur cette dernière option car soyons honnête, avec le paysage désertique et sans ombre qui mène jusqu’à la plage, le va et vient des voitures sur la même piste et les fortes chaleurs estivales, ce n’est clairement pas idéal. Il vous faudra donc choisir entre la voiture et le bateau. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients, que je vous explique en détails ci-dessous.

N.B.: quel que soit votre moyen de transport (même à pied), il vous faudra payer un droit d’entrée pour accéder à Balos Beach, qui se trouve dans une zone protégée Natura 2000 (1€, et la taxe n’est jamais comprise dans le prix des excursions).

En voiture

Beaucoup de touristes choisissent d’accéder à Balos Beach en voiture, pour éviter de devoir payer une excursion en bateau, et pour avoir la flexibilité de pouvoir y rester le temps qu’on veut. C’est clairement les deux gros avantages de ce moyen de transport. Cependant, il y a deux gros inconvénients à prendre également en considération si vous optez pour la voiture :

  • La piste qui mène à Balos Beach depuis Kaliviani n’est pas bitumée et n’est pas en bon état.
  • Pour cette raison, la plupart des compagnies de location de voiture en Crète interdisent de l’emprunter avec votre véhicule de location. S’il vous arrive quoi que ce soit (pneu crevé, panne, batterie à plat…), vous ne serez pas couvert par votre assurance.

Nous n’avons pas été en voiture à Balos principalement pour ces deux raisons, et après avoir discuté avec plusieurs touristes et locaux, on pense qu’on a fait un bon choix (personnellement quand je suis en vacances j’ai juste envie de profiter et non de me stresser avec une route difficile !). On nous a confirmé qu’il fallait être un minimum bon conducteur pour être à l’aise sur cette piste et avoir de préférence une voiture pas trop basse (même si un 4×4 n’est pas nécessaire).

Depuis le parking situé au bout de la piste, il vous faudra encore emprunter à pied le sentier qui descend jusque la plage (20-30 minutes dans chaque direction). Le sentier est ultra scénique et offre les plus belles vues sur la baie, par contre ça monte/descend bien et il faut de préférence être bien chaussé. Donc si vous n’êtes pas certain de votre condition physique, à nouveau, le bateau est probablement une meilleure option (et de toute façon en arrivant en bateau, vous pouvez toujours faire comme nous et remonter la première partie du sentier depuis la plage pour quand même profiter de la vue panoramique !).

Si vous décidez tout de même d’y aller en voiture, la piste (et le guichet où payer le droit d’entrée) commence juste après l’hôtel Balos Beach, l’hôtel le plus proche de la plage.

En bateau

La solution la plus facile et surtout la plus agréable pour rejoindre la plage de Balos est le bateau. La plupart des bateaux partent du port de Kissamos, le plus proche de Balos. Nous avons choisi cette excursion à la journée en bateau au départ de Kissamos, qui a le gros avantage de combiner plusieurs heures à la plage à Balos et une escale sur la splendide île de Gramvoussa, qui est elle uniquement accessible en bateau. J’ai eu un gros coup de cœur pour cette petite île, moins fréquentée des touristes évidemment, et c’est l’une des raisons principales pour lesquelles je vous recommande d’opter pour le bateau pour votre visite. L’autre, c’est que le trajet en bateau est agréable et avec ce genre d’excursion, vous n’aurez qu’à vous laisser porter sans avoir à vous soucier de quoi que ce soit (à part noter l’heure à laquelle il faut être de retour au bateau !).

Personnellement, nous avons eu largement le temps de profiter avec les quelques heures libres aux deux arrêts (Balos et Gramvoussa) mais évidemment, si vous voulez passer toute la journée à la plage, cette option n’est peut-être pas pour vous. L’autre point négatif est que vous arriverez à la plage assez tard (le bateau part à 10h40 – attention, il faut arriver bien à l’avance, on a vu des gens se faire refuser l’embarquement car en retard). Cependant, une fois que vous aurez passé la zone avec les transats payants, vous vous rendrez vite compte que la plage est immense et qu’il y a quand même moyen de se trouver un petit coin tranquille en marchant un peu.

Si vous décidez d’opter pour le bateau, n’oubliez pas de réserver plusieurs jours à l’avance au minimum car les bateaux sont souvent complets, surtout en haute saison (vous pouvez réserver directement via ce lien). Il y a la possibilité de se garer gratuitement au port de Kissamos.

L’excursion en bateau vers Balos Beach et l’île de Gramvoussa : notre expérience

Pour vous donner une idée de ce qui vous attend si vous optez pour l’excursion en bateau, voici le détail de notre journée !

Croisière vers Balos Beach

Notre journée commence par une croisière le long de la péninsule de Gramvousa, que l’on contourne pour atteindre la plage de Balos. Pendant environs une heure, on profite de quelques explications par un guide tout en profitant de la vue sur les falaises abruptes et désertiques de la péninsule. La pointe de l’île est très sauvage, et ça peut parfois un peu secouer (mais rien de bien méchant). C’est là que l’on commence enfin à apercevoir l’île de Gramvousa, puis tout au fond le lagon de Balos. Ce jour-là, Balos fut notre premier arrêt, mais le bateau s’arrête parfois d’abord à Gramvousa, en fonction de l’horaire et de la météo (dans tous les cas, vous ne le saurez que le matin en partant).

Escale à Balos Beach

Arrivé à Balos Beach, notre bateau s’arrêt sur l’île de Tigani, qui est reliée au continent par une longue bande de sable blanc, créant un lagon et faisant tout le charme de Balos. J’avais peur d’être déçue par Balos, mais il s’agit vraiment d’un de ces endroits magiques qui, même s’il est touristique, mérite d’être vu au moins une fois dans sa vie. C’est clairement la plus belle plage qu’il m’ait été donné de voir en Europe à ce jour ! La couleur de l’eau est incroyable et la baignade ultra agréable car il y a peu de courant. Vous pouvez aussi vous balader les pieds dans l’eau dans le lagon peu profond, faire un tour sur la petite île, ou comme nous l’avons fait remonter en partie le sentier menant au parking, qui offre les plus belles vues sur la baie et le lagon. C’est de ce sentier qu’on se rend vraiment compte des 50 nuances de bleu de cet endroit exceptionnel, qui n’a rien à envier aux plages des Caraïbes !

Pour manger à Balos Beach, il n’y a pas 2000 solutions : il existe un seul et unique petit snack sur la plage, avec peu de choix. Nous avons donc choisi, comme beaucoup, de manger au resto de notre bateau juste avant de repartir (ça évite d’être en retard et on peut tout de même manger avec la vue sur la baie !). Ne vous attendez pas à de la grande gastronomie, mais j’ai trouvé les prix plus que corrects étant donné la popularité de l’excursion.

L’île de Gramvousa

Après trois heures à Balos, nous avons repris le bateau vers l’île de Gramvousa. Si nous étions à la base là essentiellement pour voir Balos, on a été agréablement surpris de découvrir une splendide petite île qui mérite presque tout autant le déplacement que Balos. Cet ancien repère de pirates est aujourd’hui un véritable havre de paix. Vous avez le choix de rester à la plage, qui se trouve juste à côté de l’endroit où amarre le bateau est est beaucoup plus calme que celle de Balos, ou de monter au sommet de l’île pour découvrir les ruines d’un ancien fort vénitien. Evidemment, c’est l’option que nous avons choisie, et les vues panoramiques sur la péninsule, l’île et la baie de Balos en valaient totalement la peine ! Attention cependant à être bien chaussés pour la montée, assez raide (137 mètres de dénivelé à monter quand même) et qui n’est pas très « tong friendly » surtout sur la fin avec tous les cailloux. Une passagère a essayé de la faire en chaussures plateforme… Et le bateau a du l’attendre car elle n’arrivait plus à redescendre !

Où manger et dormir près de Balos Beach ?

Les distances n’étant pas à négliger en Crète, l’idéal pour visiter à votre aise Balos Beach est de loger autour de Kissamos ou de La Canée. C’est de ces villes que vous rejoindrez le plus facilement la plage, que ce soit en voiture ou en bateau. Attention cependant à bien réserver votre logement à l’avance : cette partie de la Crète étant assez touristique, les meilleurs rapports qualité-prix partent assez vite ! Si vous souhaitez réserver un seul hôtel pour tout votre séjour en Crète, alors je vous recommande plutôt d’opter pour La Canée, plus centrale (voir mon article complet sur La Canée).

N.B. : il existe un seul hôtel proche de Balos Beach, le bien nommé Balos Beach Hotel (qui se situe au niveau du départ de la piste qui mène à la plage). Après avoir longuement hésité avec celui-ci (qui avait l’air très sympa) on a finalement opté pour appartement dont je vous parle ci-dessous.

Agarathos

Comme je vous le disais plus haut, nous avons passé trois nuits dans la région de Balos Beach à Agarathos Rooms dans le petit village de Kaliviani (le dernier sur la route vers Balos), dans un appartement très bien équipé et pas cher du tout, avec accès à une superbe piscine à débordement avec vue sur la mer. L’emplacement, dans les terres mais proches des plages, était calme et bucolique : on a adoré ! L’autre gros point positif de l’endroit, c’est que même si le village est assez perdu, il se trouve sur le chemin de Balos, ce qui veut dire qu’il y a pas mal de restaurants dans le village et dans les environs (l’appart lui-même dépendait d’un petit resto où on pouvait prendre le petit-déj en supplément). Je partage avec vous les différentes adresses de restaurants testés ci-dessous.

Gramvoussa Restaurant

On vient de loin pour manger au restaurant Gramvoussa, véritable institution locale dans le village de Kaliviani. On ne s’attend pas forcément à trouver un des meilleurs et plus populaires restaurant de Crète dans un tel endroit, mais c’est pourtant le cas ! Et en plus, ça roule bien niveau service. Leur longue carte permet de découvrir produits locaux et plats typiquement grecs et crétois. Les quantités sont copieuses et les prix très raisonnables. On y a tellement bien mangé qu’on y est retourné une deuxième fois ! Je vous recommande en particulier les fleurs d’aubergine et feuilles de vignes farcies, la moussaka et le riz aux fruits de mer. Attention, tout est ultra copieux (même les entrées), il vaut mieux choisir quelques plats à partager seulement.

Kaliviani Fish Taverna

Un autre restaurant populaire dans le village (où il vaut mieux réserver), c’est le Kaliviani Fish Taverna. On se trouve ici dans un petit resto familial traditionnel, spécialisé comme son nom l’indique dans les préparations de poissons et fruits de mer même si leurs autres plats (salades, viandes) étaient également très bons. Service un peu plus lent, mais bonne ambiance.

Tsengas Fish Tavern

Le vieux port de pêche de Kissamos possède quelques petits restaurants spécialisés, évidemment, dans les préparations à base de poissons. Nous étions à la base partis pour manger au Theaseas (assez récent) mais trouvant celui-ci fermé, nous nous sommes rabattus sur la Tsengas Fish Tavern. Préparations bonnes sans être exceptionnelles, mais avec cette vue-là ce fut un très bon moment !

 

A suivre : notre découverte de la côte sud-ouest de la Crète

 

Texte & photos : Emmanuelle Hubert & Kevin Berger

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.