Visiter Corinthe, une étape incontournable dans le Péloponnèse

Corinthe fut l’une des bonnes surprises de mon deuxième voyage dans le Péloponnèse. Si j’avais manqué cette visite lors de mon premier roadtrip en Grèce continentale, je suis ravie d’avoir enfin exploré cet endroit historique qui réserve des découvertes variées. Avec ses sites archéologiques intéressants, son célèbre Canal de Corinthe et quelques petites adresses sympas, Corinthe est pour moi une étape incontournable dans le Péloponnèse.

Disclaimer pub : cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog.

Où dormir à Corinthe ?

Avec tout ce qu’il y a à faire à Corinthe, je vous recommande si vous le pouvez d’y passer une nuit, dans le Vieux Corinthe (Archea Korinthos) à proximité du site archéologique si c’est possible. L’inconvénient, c’est qu’il n’y a pas beaucoup d’hôtels dans cette zone, mais le grand avantage, c’est qu’une fois les touristes d’un jour partis, vous serez très tranquilles dans ce secteur en soirée. Et comme on peut voir le site archéologique de l’extérieur même quand il est fermé, la lumière du soir est vraiment très sympa.

Parmi les quelques petits hôtels du Vieux Corinthe, j’ai trouvé une petite pépite, le Maria’s Boutique Rooms, un hôtel très confortable et à la décoration vraiment sympa, à deux pas du site archéologique. Vraiment très pratique !

Voir tous les hébergements à Archea Korinthos (Vieux Corinthe)

Que faire à Corinthe ?

Durant l’Antiquité, et en particulier durant la période romaine, Corinthe était l’une des villes les plus importantes de Grèce. Corinthe a gardé de nombreuses traces des différentes périodes de son histoire. Voici le petit résumé de notre étape d’une nuit à Corinthe, ce qui est déjà suffisant pour faire le tour des attractions principales de la ville.

Corinthe étant assez proche d’Athènes, il est aussi possible de la visite en excursion à la journée avec un guide (ce qui peut être intéressant au vu de l’histoire chargée de la ville) depuis Athènes.

Le Canal de Corinthe

En arrivant à Corinthe en voiture depuis Athènes, notre premier arrêt fut le Canal de Corinthe. Celui-ci a été construit pour permettre aux bateaux de traverser l’isthme de Corinthe et ainsi relier rapidement la mer Ionienne à la mer Egée. L’idée du canal avait déjà été émise durant l’Antiquité, mais il aura fallu attendre la fin du 19ème siècle pour que ce long canal de plus de 6 km de long, 70 mètres de profondeur et 24,6 mètres de large soit enfin créé. Pour bien voir le Canal d’en haut, il faut aller au pont qui le traverse, « Corinth Canal Old Bridge », où se trouve aussi une activité de saut à l’élastique pour les plus courageux !

La ville moderne de Corinthe

Après notre arrêt rapide au Canal de Corinthe, nous avons fait un tour rapide dans la nouvelle ville de Corinthe, qui fut construite suite à un gros tremblement de terre qui détruisit l’ancienne ville de Corinthe au 19ème siècle. C’est une ville grecque moderne et il n’y a pas grand chose à y voir, à par une promenade assez agréable le long du port et de la marina.

Vous y trouverez par contre des petits restaurants locaux, moins touristiques et avec un meilleur rapport qualité-prix pour la plupart que ceux du Vieux Corinthe. Nous avons été manger au Londou Fish Restaurant, un petit resto de poisson trouvé par hasard mais vraiment super bon ! Au lieu des plats de poissons classiques, ce resto propose une formule originale de meze de poissons, qui ne sont pas des plats à la carte mais des petites préparations suivant les envies du moment du chef. 7 assiettes pour 20€ : c’était excellent !

Le Vieux Corinthe (Archea Korinthos) : le site archéologique de Corinthe et le musée archéologique

Archea Korinthos, la vieille ville de Corinthe, se trouve à près de 10 km de la ville moderne. Cette zone est plus touristique : autour du site archéologique, vous trouverez de nombreux restaurants et boutiques de souvenirs.

Bien évidemment, la visite du site archéologique est une activité immanquable si vous venez à Corinthe. Nous avons eu la chance d’être quasiment seuls sur le site en octobre 2021, et ce fut un moment incroyable. La visite du site permet de découvrir les ruines de plusieurs temples, de bains, le forum, mais aussi les ruines d’une basilique romaine. Le cœur du site est le splendide Temple d’Apollon (6ème siècle av. J-C), qui domine encore aujourd’hui le site.

Le ticket d’entrée comprend également la visite du musée archéologique où vous pourrez en apprendre plus sur l’histoire du site et y découvrir différents objets qui y ont été trouvés, comme des statues, des poteries et de la céramique, mais aussi de splendides mosaïques de l’époque romaine.

La majeur partie du site archéologique se trouve dans la zone fermée par des barrières et payante, mais une petite partie des ruines est accessible librement, comme l’ancien théâtre, qui se trouve juste à côté de l’entrée payante du site archéologique.

Après notre visite d’Archea Korinthos, nous avons mangé dans l’un des petits restaurants qui entourent le site archéologique. En suivant le conseil de notre hôtel, nous avons mangé des bons souvlakis au Marinos Restaurant, avec une vue sur le coucher du soleil, ce qui était plutôt sympa.

Acrocorinthe

Le lendemain matin, avant de continuer notre voyage dans le Péloponnèse, nous avons visité Acrocorinthe, une forteresse située dans les hauteurs du Vieux Corinthe, au somme d’une montagne à 575 mètres de haut. Je vous recommande de venir dès l’ouverture du site (gratuit, mais aux heures d’ouverture limitées) à 8h du matin. Cela vous permettra de profiter d’un peu d’ombre pour monter jusque dans les hauteurs du site avant que le soleil ne commence à taper (ce qui rend la montée un peu plus difficile !). A notre arrivée sur le site, nous étions à nouveau seuls, avec comme guide un chien qui nous a suivi tout au long de notre balade !

Acrocorinthe était déjà fortifiée durant l’Antiquité, mais ses fortifications ont été agrandies au fil des époques et celles qu’on voit aujourd’hui (qui font plus de 2 km de long au total !) datent essentiellement du Moyen-Âge.

Il faut crapahuter un peu pour monter aux points de vue dans les hauteurs de la forteresse, mais ça en vaut vraiment la peine. La vue panoramique sur les montagnes et sur la côte au loin est sublime. Il y a quelques endroits cachés à découvrir en se baladant sur le site, comme les ruines d’un temple, des églises, ou encore une source d’eau souterraine magnifique. Je vous conseille d’utiliser MapsMe pour vous diriger si vous ne voulez pas les rater ! Attention, le site ferme super tôt, à 15h.

 

Pour poursuivre la lecture : mes autres articles sur le Péloponnèse 

D’autres idées de voyages en Grèce :

 

Texte & photos : Emmanuelle Hubert & Kevin Berger

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.