Roadtrip en Grèce continentale: des Météores à Leucade

Voyages

Roadtrip en Grèce continentale: des Météores à l’île de Leucade

Par  | 
--// Partie 1 sur 3 dans la série Roadtrip en Grèce continentale (2012) //--   

Déjà quelques jours de passé en Grèce, et beaucoup de choses à vous raconter! Il y aura donc trois articles sur notre (comme j’aime l’appeler!) « big fat Greek roadtrip », notre roadtrip en Grèce continentale tant attendu… Voici donc le premier concernant notre itinéraire de l’aéroport aux Météores en passant par l’île de Leucade, j’espère que cela vous donnera des idées de voyage 🙂

Kamena Vourla

Jour 1: clés de la voiture de location en poche, nous voilà partis vers Kamena Vourla, notre premier arrêt. Petite ville côtière sympathique, nous arrivons en soirée, juste le temps de déguster du poisson bien frais dans un des restos le long de la « plage » (sorte de mélange d’herbes, de terre et occasionnellement de déchets…). La vue est quand même magnifique, et le calamar est un délice, tout comme la salade de tarama.

Nous passons la nuit à l’hôtel Akti, dont nous sommes plutôt content: accueil à la grecque, très chaleureux, anti-moustique dans la chambre (super point positif ça) et en plein face à la mer!

 

Les Météores

Jour 2: nous repartons déjà, direction les Météores! Ces monastères perchés sur des falaises à pic sont très impressionnants.

En chemin, nous nous arrêtons aux Thermopyles, oui c’est ça la fameuse bataille des 300! Juste le temps de faire un petit coucou à Léonidas, et c’est reparti!

Nous voilà enfin aux Météores, waw!

Petite rando épique, ou plutôt un gros « epic fail »: un seul chemin, pas moyen de se tromper… en théorie, car nous avons quand même réussi à suivre le lit de la rivière pendant une bonne partie de la montée (« tiens, c’est bizarre, dans le Routard c’était indiqué chemin facile… »). Enfin, comme dit Fred: « au moins grâce à ça on aura vu des tortues [biiiip: scène choquante!]. » D’ailleurs les voici les tortues en questions, juste avant qu’elles fassent leur petite affaire:

Enfin arrivé en haut (c’est HAUT),direction les Monastères de Varlaam et du Grand Météore, les deux plus imposants. Chaque monastère se visite pour 2€, prix incluant une magnifique jupette pour femmes profanes en shorts ou pantalons… 😉

Une dernière petite escalade pour la photo… Cheeeeese!

Nous avons choisi de loger à Kastraki, point de départ parfait pour les randonnées et beaucoup plus typique que le très peuplé/touristique Kalampaka. L’hôtel, San Giorgio Villa, est situé juste au pied des falaises, c’est magnifique. Cependant, à part cette situation stratégique, je ne vous le conseille pas vraiment: accueil plutôt froid, chambres sommaires et douche qui fuit, bref s’il n’avait pas la situation géographique qu’il a, il perdrait certainement plusieurs points sur booking.com (ma référence lorsqu’il s’agit de réserver un hôtel).

Repas du soir cosmique à la Taverne Kosmiki (merci le Routard), nous avons goûté les fameux dolmades (les feuilles de vigne) à la façon traditionnelle: dans un bain d’oeuf et de citron. Conclusion: un délice, et surtout une grande découverte!

 

L’île de Leucade

Jour 3 et 4: après une grosse nuit d’orage, celui-ci semble nous suivre sur notre chemin entre Kastraki et l’île de Leucade, notre prochaine étape… Nous arrivons au Logan’s Beach Hotel, près de Nydri (on est les seuls clients de l’hôtel, assez glauque, heureusement qu’on a cette belle vue!)

Pour cause de mauvais temps, foutu le kayak en mer que nous devions faire, snif! Heureusement, une activité de remplacement s’impose à nous: le Geocaching. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, Geocaching est un jeu international consistant à cacher et trouver des petits « trésors » (plus souvent des boîtes Tupperware) cachés par des joueurs du monde entier. Pour ce faire, on ne dispose que des coordonnées gps et quelques fois d’un indice supplémentaire (n’hésitez pas à rechercher les caches proches de chez vous, il y en a vraiment partout et c’est une activité très sympa à faire entre amis ou avec des enfants!) C’est donc en suivant les différentes caches que nous découvrons la belle île de Leucade, ou Lefkada en grec.

A Nydri, nous avons également découvert la topissime taverne Ionion (merci Routard +1!), où à des prix plus que démocratiques on peut goûter une cuisine grecque tradionnelle fantastique. Meilleur tzatziki que j’ai goûté jusqu’à présent, et coup de coeur particulier pour le stifado (viande de boeuf dans une sauce tomatée très épicée et avec des oignons confits), un plat grec que je ne connaissais pas et qui était tout simplement un délice!!

Et pour prouver qu’on est bien accueilli: en « pousse café », après notre litre de vin pendant le repas, nous avons reçu… un autre demi litre! Ahah!

A suivre: notre tour du Péloponnèse.

Je vous laisse avec ce fait très intéressant: les routes grecques sont 5 fois plus mortelles que les anglaises… Ah bon?!… (Exemples ci-dessous… Petit indice: regardez bien la position des voitures!)

Navigation - Articles de la série :


Our big fat Greek roadtrip! Part 2: le Péloponnèse >>


6 commentaires

  1. Anaïs4520

    26 septembre 2012 à 14 h 03 min

    Attention au caillou sur la route! o_O
    Je me souviens du Tzatiki crétois, quel délice!! J’en mangeais matin, midi et soir (nous étions en all-in). Pas cool pour l’haleine lol

  2. Pingback: Un weekend hivernal dans le Val de Lesse | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  3. Pingback: Un weekend hivernal dans le Val de Lesse | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  4. Pingback: Roadtrip en Sardaigne: c’est parti ! | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  5. Pingback: Premiers pas en Islande: le Blue Lagoon | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  6. Pingback: Ma wishlist voyages pour 2015 | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *