Visperterminen : à la découverte du plus haut vignoble d’Europe

Saviez-vous que les plus hauts vignobles d’Europe se trouvaient en Suisse ? Pour les découvrir, direction le canton du Valais, et plus précisément les hauteurs de Visp, où vous trouverez les fameux vignobles de Visperterminen, perchés à 1150 mètres d’altitude. Relativement peu connus à l’international, ces vignobles produisent pourtant une gamme assez large de vins intéressants, avec notamment l’un des cépages typiquement suisse : le heida. Lors de mon voyage en Valais cet été, entre deux visites de thermes, j’ai passé une journée à la découverte de cette destination viticole suisse encore préservée et pourtant très facile d’accès.

Randonnée dans les vignobles de Visperterminen

Pour découvrir les vignobles de Visperterminen, rien de plus simple puisque l’office de tourisme du Valais propose une excursion à la journée très abordable (à partir de 49,50 CHF, réservable ici) pendant toute la période estivale (de mai à octobre). Cette excursion inclut le trajet en bus, la dégustation de vins, une assiette de produits locaux et un repas accompagné d’un verre de vin. Un guide vous en apprendra plus sur l’histoire et les particularités de cette région viticole unique : vous passeriez à côté de beaucoup de choses en visitant le coin sans explications !

C’est donc avec le car postal que nous arrivons au point de départ de la randonnée à travers les vignobles qui constitue la première partie de cette journée de découverte. L’itinéraire est court, accessible à tous, et permet de découvrir des vues panoramiques sur les vignobles en terrasse.

Visperterminen est le village du Heida, le nom donné au cépage Savagnin en Valais, qu’on appelle parfois aussi « païen ». Les fouilles archéologiques ont montré que les Celtes cultivaient déjà la vigne à Visperterminen ! Ce cépage ancien donne des vins blancs très aromatiques, comme j’aurai l’occasion de le découvrir un peu plus tard.

Si le canton du Valais est le canton suisse qui produit le plus de vin, la production de Visperterminen n’en constitue qu’une toute petite partie, avec un total de 42 hectares seulement. J’y apprends aussi que les parcelles appartiennent à différentes familles regroupées en coopérative : vu les petites quantités produites et le travail manuel que demandent des vendanges dans un tel environnement, il s’agit avant tout de passionnés – et évidemment, cela se ressent aussi dans les vins.

Dégustation de vin à la St. Jodern Kellerei

Pour en découvrir plus sur ce terroir si particulier, on passe à la dégustation ! La balade se termine ainsi à la cave de la coopérative, la cave St. Jodern, où, après un tour des installations, nous nous attablons pour déguster quelques vins emblématiques de Visperterminen. Je retiendrai en particulier le surprenant Heida Barrique 2019, vieilli en fût de chênes, qui me fait me dire, une fois de plus, que les vins suisses sont vraiment sous-côtés ! Evidemment, vu la petite production ici, les prix sont eux aussi assez hauts de gamme. Mais croyez-moi, il y a vraiment de très belles choses à découvrir !

Balade dans le village authentique de Visperterminen

Nous reprenons ensuite le bus jusqu’à la fin de la ligne. Nous voici au coeur du petit village authentique de Visperterminen. En cette fin de vacances scolaires, le village est presque désert : seuls quelques randonneurs et cyclistes s’installent en même temps que nous dans l’un des rares restaurants du village, le Restaurant Gebidem. De manière assez inattendue, c’est là que j’ai dégusté le meilleur cordon-bleu (LA spécialité locale) de ma vie ! Accompagné, évidemment, d’un vin de Visperterminen.

Une fois repu, nous montons avec le télésiège jusqu’à Giw, à 2000 mètres d’altitude. C’est ici que se trouvent en fait tous les locaux, en train de profiter du soleil en terrasse de la buvette d’altitude située juste à côté de la station d’arrivée du télésiège ! Même si la vue sur les plus hauts sommets des Alpes valaisannes sont cachés par quelques nuages, la vue est splendide et l’après-midi parfaite. Giw est également le point de départ de nombreuses balades vers des bisses ou des lacs de montagne. L’hiver, les montagnes de Visperterminen se transforment en un domaine skiable à taille humaine, avec 20 km de pistes (et un parcours de luge de 7 km !).

De retour au village, mon guide m’emmène découvrir le petit musée du village, perdu au milieu des ruelles, qui permet notamment de découvrir l’intérieur préservé d’une des plus anciennes maisons de Visperterminen.

Où dormir à Visperterminen ? L’hôtel Rothorn

Les nuages étant partis, je finis la journée en admirant le coucher de soleil sur certains des plus hauts sommets de Suisse depuis la terrasse de ma chambre à l’hôtel Rothorn, l’un des quelques hôtels de Visperterminen (vous trouverez plus d’options d’hôtels dans les villes de Visp et Brig, dans la vallée). Ce petit hôtel au charme montagnard est tenu par des italiens (petit rappel qu’on ne se trouve pas loin de la frontière avec l’Italie) et c’est également une cuisine aux très fortes influences italiennes que vous retrouverez au restaurant de l’hôtel (pâtes et gnocchis faits maison, carpaccio,…). J’ai testé cette fois la version italianisante du cordon bleu, avec du gorgonzola, qui était aussi très bonne, même si je dois dire que la version classique reste ma préférée !

 

J’ai effectué ce voyage à l’invitation de Valais Wallis Promotion et Suisse Tourisme mais mon opinion reste, comme d’habitude, totalement indépendante.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.