Vietnam: Hoi An et le Full Moon Lantern Festival

Voyages

Vietnam: Hoi An et le Full Moon Lantern Festival

Par  | 
--// Partie 9 sur 12 dans la série Voyage au Vietnam (2014) //--   

Après une étape à Hué, nous continuons notre voyage au Vietnam vers le Sud. Quand allons-nous rencontrer le soleil? Eh bien, pas à Hoi An en tout cas ! Pas grave, ce n’est pas quelques gouttes de pluie qui vont nous arrêter… Hoi An était une des étapes de notre voyage au Vietnam que j’attendais le plus, car notre séjour coïncidait avec le Full Moon Lantern Festival, qui se déroule tous les mois à la pleine lune. D’après les avis d’internautes lus au préalable, c’était un must ! Alors, qu’avons-nous pensé de Hoi An et du Full Moon Festival? La réponse dans cet article !

hoianjour11 (17)

Si beaucoup de touristes confondent facilement Hanoï et Hoi An, une fois sur place il est vraiment TRES difficile de confondre les deux villes ! Nous passons tout à coup à une ville dont l’air est plus frais, avec moins de motos et plus de voitures, et à l’ambiance relax et plus occidentalisée. Le centre-ville de cette cité, qui était autrefois un port majeur du Vietnam, n’est pas bien grand, et comporte même une belle zone piétonnière ! C’est donc très agréable de s’y promener, et de prendre le temps tout en observant les magasins de lanternes – la spécialité de la ville – et les artisans à l’oeuvre.

hoianjour10 (12)

hoianjour10 (11)

hoianjour10 (32)

hoianjour10 (33)

 

Visite du centre historique

La ville de Hoi An a développé un système un peu particulier pour les touristes: en effet, un seul et même ticket (à acheter à un des guichets que l’on trouve un peu partout dans la ville) vous permet d’accéder à tous les bâtiments visitables de la ville, ainsi qu’à d’autres activités. Un ticket (2-3€) vous donne droit à 5 visites, plus si vous n’êtes pas contrôlé à chaque visite, ce qui a été notre cas, chouette 🙂

Il y a vraiment des tas de visites possibles, certaines beaucoup moins intéressantes que d’autres. Il n’est pas facile de faire son choix parmi tous les musées, temples, pagodes, bâtiments historiques… à partir de la brochure que l’on vous remet avec le ticket – il n’y a quasi aucune explication sur celle-ci, et la traduction n’est pas terrible ! Encore une fois, heureusement, j’avais fait quelques recherches avant d’arriver, et cela nous a permis d’inclure les visites les plus intéressantes dans notre parcours !

Dès les premières visites, quelques constatations s’imposent… Première constatation: l’influence chinoise est vraiment majeure à Hoi An. Pas étonnant étant donné que Hoi An était à l’origine un grand port, et que de nombreux commerçants chinois ont fini par s’y installer définitivement pour faire du commerce. Résultat: on retrouve aujourd’hui de nombreux « Assembly Halls » chinois dans la ville, qui étaient les endroits où les communautés chinoises se réunissaient en fonction de leur province d’origine. Deuxième constatation: les vietnamiens, et encore plus les chinois, adoooorent l’encens !! Il y en a tellement dans tous les temples et maisons que la ville a une odeur d’encens.

Je n’ai pas retenu tous les endroits que nous avons visité, mais voici les noms de ceux que j’ai préférés:

  • Quan Cong Temple: un temple à la décoration raffinée, un petit havre de paix…
  • Assembly Hall of the Cantonese Chinese Congregation: un très grand hall d’assemblée chinois, avec encens à profusion !
  • Phung Hung Old House: une vieille maison admirablement bien conservée, avec une visite guidée gratuite dans un français étonnamment bon !
  • Et bien sur, le fameux « Japanese Covered Bridge », le pont japonais couvert, qui est la fierté et le symbole de Hoi An. A noter: à l’ouest du pont se trouvent les ateliers de nombreux artistes. Nous y avons trouvé notre bonheur… 4 estampes représentant les 4 saisons avec des fleurs. Notre salon va enfin prendre un peu de couleur 🙂

hoianjour10 (2)

hoianjour10 (3)

hoianjour10 (4)

hoianjour10 (5)

hoianjour10 (8)

hoianjour10 (9)

hoianjour10 (13)

hoianjour10 (16)

hoianjour10 (15)

hoianjour10 (17)

hoianjour10 (19)

hoianjour10 (20)

hoianjour10 (22)

hoianjour10 (25)

hoianjour10 (27)

hoianjour10 (30)

hoianjour10 (31)

hoianjour10 (34)

hoianjour10 (36)

hoianjour10 (39)

hoianjour10 (42)

hoianjour10 (43)

hoianjour10 (48)

hoianjour10 (49)

hoianjour10 (68)

hoianjour10 (67)

hoianjour10 (70)

hoianjour10 (71)

hoianjour10 (72)

hoianjour11 (107)

hoianjour11 (101)

hoianjour11 (103)

hoianjour11 (104)

hoianjour10 (50)

hoianjour10 (52)

hoianjour10 (54)

hoianjour10 (53)

hoianjour10 (56)

hoianjour10 (59)

hoianjour10 (58)

hoianjour10 (61)

hoianjour10 (62)

hoianjour10 (64)

hoianjour10 (65)

hoianjour11 (99)

hoianjour11 (96)

hoianjour11 (100)

 

Et à Hoi An, on mange et on boit quoi?

Niveau bières et cocktails, ça serait bête de se priver: les bières coûtent quelques cents seulement, et les cocktails quelques euros tout au plus. Les endroits les moins chers se situent le long du port.

Côté food et street food, j’ai une seule adresse à vous conseiller, mais pas n’importe laquelle – vraiment une de nos top expériences au Vietnam: Bale Well (situé sur Tran Cao Van). « Bale Well », c’est le nom donné au puits d’eau local. C’est devenu le nom d’une recette exclusivement préparée à partir de cette eau (un mélange de porc au BBQ sauce satay, crèpes et mélange d’herbes fraîches qui se mangent en combinaison dans du papier de riz) et de ce fantastique restaurant qui ne sert que cette recette locale. Pour 3€ environs, c’était un vrai festin !

hoianjour11 (94)

hoianjour11 (95)

hoianjour10 (82)

hoianjour10 (80)

hoianjour10 (86)

hoianjour10 (85)

hoianjour10 (84)

 Le grand Hoi An: Pottery Village, Vegetable Village, Water Coconut Village

Même si vous décidez de visiter tous les musées et bâtiments d’Hoi An, en 1 jour, ou 2 maximum, vous aurez fait le tour de tout ! C’est ce qui fut notre cas, et c’est pourquoi au 3ème jour, nous avons décidé de faire une excursion en dehors de la ville. Nous avions réservé chez Passion Tours & Travel et on a vraiment été content. On avait choisi un tour en groupe, finalement on était les seuls au départ ce jour-là ! A la base, on devait faire un circuit à vélo, mais vu le temps le matin (grand vent, pluie), notre guide nous a fortement conseillé de switcher pour un tour en moto. Pour 10€ de plus, je crois que ça a vraiment été un bon choix… Et puis, on se devait de monter sur une moto au Vietnam, non? 🙂 Notre guide est donc devenue mon « chauffeur », et hop, c’était parti pour une balade dans les alentours de Hoi An !

hoianjour11 (40)

 

Première étape: le village de la poterie. Petite pause créative, vu que l’on nous apprend à faire notre propre petite poterie… Certains (on se demande qui? ) ont plus de mal que d’autres on dirait ! 😉 Dans ces ateliers de poterie, pas d’électricité, alors les poteries se tournent à la force du pied… Assez impressionnant !

hoianjour11 (31)

hoianjour11 (25)

hoianjour11 (26)

hoianjour11 (29)

hoianjour11 (30)

hoianjour11 (32)

hoianjour11 (34)

hoianjour11 (33)

 

Nous reprenons ensuite la route en direction de la plus vieille pagode d’Hoi An – rien d’exceptionnel mais qu’est-ce que c’est chouette de se balader en moto ! Moi qui avait une petite appréhension, je crois que je suis fan. Et je comprend enfin les amoureux du voyage à moto… (même si pour un novice, ça fait mal au popotin au bout d’une heure ou deux – et on approfondira le sujet plus tard à Ho Chi Minh City!).

hoianjour11 (36)

hoianjour11 (35)

hoianjour11 (38)

hoianjour11 (39)

hoianjour11 (41)

hoianjour11 (42)

hoianjour11 (44)

hoianjour11 (43)

hoianjour11 (45)

hoianjour11 (46)

 

Next stop: le Vegetable Village, le village où sont produits de nombreux légumes et plantes aux usages variés. Notre guide est bien calée, mais ce n’est malheureusement pas évident de retenir tous ces noms – surtout quand il n’existe en général pas de traduction en anglais ! On retiendra le « morning glory », l’herbe fétiche des vietnamiens, qui en mangent vraiment à toutes les sauces (et il en faut, car toute seule, cette herbe n’a vraiment aucun goût !).

hoianjour11 (48)

hoianjour11 (50)

hoianjour11 (49)

hoianjour11 (51)

hoianjour11 (52)

hoianjour11 (56)

hoianjour11 (54)

 

On reprend ensuite le chemin de la plage. Même si ce n’est pas vraiment le jour pour faire bronzette, on y fait un petit arrêt « cacahuètes – thé au gingembre » (et ça, ça désinfecte bien!!)

hoianjour11 (59)

hoianjour11 (60)

hoianjour11 (62)

 

La prochaine étape est… le « water buffalo riding ». Monter sur un buffle, c’est un peu l’attraction du coin. Et croyez-moi, ce n’est vraiment pas facile de tenir sur cette bête, même si on ne réalise peut-être pas comme ça : ça glisse à mort ! Et comme les water buffalo, ben ils vont dans l’eau, moi je me suis concentrée pour ne pas tomber à l’eau durant toute la balade… Mission accomplie, ouf ! 😉

hoianjour11 (66)

hoianjour11 (69)

hoianjour11 (68)

hoianjour11 (70)

hoianjour11 (75)

hoianjour11 (73)

hoianjour11 (79)

Dernière étape, le water coconut village. Avant ce voyage, je n’étais – je l’avoue – même pas au courant de l’existence des noix de coco d’eau! Qui ne ressemblent vraiment pas aux autres noix de coco, que ce soit niveau apparence ou encore plus niveau goût (peu de gens les consomme car le goût est très spécial apparemment).

hoianjour11 (81)

hoianjour11 (80)

hoianjour11 (84)

hoianjour11 (88)

hoianjour11 (89)

hoianjour11 (87)

hoianjour11 (91)

hoianjour11 (57)

hoianjour11 (92)

Nous finissons cette longue matinée par un repas avec… du morning glory, pof directement du champs à l’assiette ! 😉

Full Moon Lantern Festival

Après une belle après-midi de sieste, il était enfin l’heure de repartir pour la ville car c’est aujourd’hui la soirée que tout le monde attend: le Full Moon Lantern Festival ! La lune est pleine, ce soir on va donc sortir les lanternes !

hoianjour11 (93)

hoianjour11 (108)

Bon, allez, je vous dit: en fait j’ai été un peu déçue par ce festival des lanternes… Quand on a trop d’attentes, c’est souvent quelque chose qui arrive, n’est-ce pas ! En effet, après avoir lu que, la nuit du festival, toutes les lumières électriques étaient coupées de 18h à 22h environs, et que toute la ville était uniquement éclairée à la bougie, donnant l’impression d’être revenu il y a plusieurs siècles… Moi, j’étais vraiment toute fofolle ! Alors je vous explique la situation en vrai. 17h59: plein de lanternes, plein de lumière, c’est vraiment joli ! Même pas le temps de prendre une photo, 18h00: pof, black out ! Ah ben flut alors… C’était plus joli avant. Voilà un peu le problème que j’ai trouvé à ce Lantern Festival qui attire vraiment les foules: un jour normal, il y a de nombreuses lanternes, certes artificielles, mais c’est vraiment multicolores et très photogénique (ET il y a beaucoup moins de monde). Le jour de la pleine lune on « coupe tout » (bon, il en reste quand même de l’électricité hein, mais je dois l’avouer c’est quand même bien respecté), et les voitures et motos se stoppent pour quelques heures (ça, c’est vachement bien!) mais en contrepartie, en début de soirée, il fait vraiment très noir, l’ambiance est spéciale mais il n’y a pas grand chose à voir… Les premières minutes. Car après, les enfants-vendeurs de lanternes trop mignons débarquent et charment les touristes (qui sont de plus en plus nombreux agglutiné le long de l’eau à essayer de faire une photo décente) avec leurs lampiottes à 2$ à jeter dans l’eau pour porter bonheur (sauf qu’il n’y a pas de courant et que tout s’accumule sur le bord de l’eau ^^). Bref, le spectacle est quand même drôle, et les gosses vraiment trop mimis, mais l’authenticité s’est perdue en chemin…

hoianjour11 (109)

(Avant/après)hoianjour11 (22)

hoianjour11 (3)

hoianjour11 (4)

hoianjour11 (5)

hoianjour11 (7)

hoianjour11 (10)

hoianjour11 (12)

hoianjour11 (13)

hoianjour11 (14)

hoianjour11 (18)

hoianjour11 (16)

hoianjour11 (22)

hoianjour11 (21)

hoianjour11 (24)

hoianjour11 (23)

En gros, le Full Moon Festival, il faut voir ça comme le jour où les enfants aident leurs familles à se faire un peu de fric en vendant des lampiotes en papier à 2$ à des touristes en train de les mitrailler de photos ! Bon, OK, malgré ma déception c’était quand même unique de se retrouver dans une ville aussi sombre et avec autant de petites lanternes éclairées à la bougie. Et ça m’aura au moins appris qu’il faut vraiment que je m’améliore en photographie nocturne ! :p

Prochaine étape: Ho Chi Minh City et le Delta du Mékong (derniers stops de notre voyage au Vietnam, avant le départ pour le Cambodge !)

Navigation - Articles de la série :

<< Vietnam: sur les traces du royaume disparu des Cham, de My Son à Danang
Vietnam : visiter Ho Chi Minh City en quelques jours >>


1 commentaire

  1. Pingback: Carnet de voyage au Vietnam #7 : Hué, cité impériale

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *