Un weekend aux Glorieuses de Bresse à Louhans

Voyages

Un weekend aux Glorieuses de Bresse à Louhans

Par  | 

En décembre dernier, les Glorieuses de Bresse, le célèbre concours de volailles, fêtait ses 150 ans. A cette occasion, j’ai passé un petit weekend à Louhans, l’une des villes qui accueille les Glorieuses de Bresse en Saône-et-Loire.

Les Glorieuses de Bresse

Les volailles de Bresse, Appellation d’Origine Contrôlée depuis 1957, sont mises à l’honneur lors de ce « concours de beauté » bien particulier (en effet, les volailles ne sont ici notées que sur leur aspect extérieur) qui se déroule à l’heure actuelle dans quatre villes de Bresse: Bourg-en-Bresse, Montrevel-en-Bresse, Pont-de-Vaux et Louhans.

glorieuses-de-bresse (19)

glorieuses-de-bresse (17)

Pour vivre l’expérience dans son entièreté, il faut se lever tôt ! Les éleveurs arrivent en effet dans la salle du concours au petit matin pour disposer leurs plus belles volailles, en prenant soin de bien les « recoiffer » et de corriger leur « épilation » si besoin… Le spectacle est un peu drôle au premier abord, mais il traduit le soin apporté par les éleveurs à leurs bêtes: on sent toute la passion derrière ce métier pas toujours facile. De plus, l’enjeu est important: les gagnants du Grand Prix d’Honneur sont assurés de vendre leurs volailles comme des petits pains pour l’année à venir, en plus de recevoir du Président de la République le Vase de Sèvres en échange d’une volaille envoyée à l’Elysée, une ancienne tradition qui se perpétue chaque année.

glorieuses-de-bresse (9)

glorieuses-de-bresse (13)

glorieuses-de-bresse (6)

glorieuses-de-bresse (15)

glorieuses-de-bresse (7)

glorieuses-de-bresse (27)

A 7h du matin, on ne touche plus à rien, chaque lot de volaille reçoit un numéro, tout le monde s’en va prendre le petit-déjeuner et les jurys, composés d’anciens éleveurs, de chefs ou encore de vétérinaires, commencent à noter les différentes catégories de volaille: poulets, chapons, dindes, poulardes, canards, oies…

glorieuses-de-bresse (28)

glorieuses-de-bresse (29)

Les critères notés par les membres du jury sont très précis. Par exemple, pour les poulardes: leur plumage est-il parfaitement blanc? Leur collerette est-elle propre et sèche? Leurs pattes sont-elles bleues? (c’est à ça que l’on peut reconnaître facilement si l’on a à faire à une vraie volaille de Bresse : sachez que vous pouvez toujours demander à voir les pattes d’une bête au restaurant !) La peau est-elle fine? Le corps est-il dense? L’engraissement est-il harmonieux? Le roulage est-il bien réalisé, la volaille est-elle « bien roulée »? (oui, c’est de là que vient cette expression, et c’est vraiment tout un art : chaque volaille, après avoir été plumée, est emballée de manière précise dans dans une toile végétale que l’on va coudre autour d’elle pour la serrer le plus possible – c’est un procédé qui permettait auparavant de conserver plus longtemps la volaille, mais qui permet aussi de bien répartir le gras).

Une fois que le jury a sélectionné les volailles qu’il souhaitait récompenser, chaque volaille reçoit une petite étiquette avec le prix reçu et à 11h30, public et éleveurs découvrent en même temps le palmarès lors de l’ouverture officielle du Marché aux Volailles Fines. De nombreux gastronomes, venus de plus ou moins loin, y viennent chaque année acheter leurs volailles pour les fêtes.

glorieuses-de-bresse (36)

glorieuses-de-bresse (55)

L’ambiance devient alors plutôt festive, puisque la plupart des participants se retrouvent alors à un « mâchon », un déjeuner convivial à base de volailles bien évidemment, suivi d’un défilé en musique de la Confrérie des Poulardiers de Bresse dans les rues de Louhans.

glorieuses-de-bresse (59)

glorieuses-de-bresse (63)

glorieuses-de-bresse (65)

glorieuses-de-bresse (62)

D’autres activités sont également organisées lors du weekend des Glorieuses de Bresse et sont toutes ouvertes au grand public, sur réservation (il y a donc vraiment de quoi vous occuper tout le weekend). Nous avons participé à deux de ces activités en marge du concours: une visite chez un producteur et un cours de cuisine.

Petit hasard, cette année le producteur dont on pouvait visiter la ferme (la Ferme Le Devant à la Chapelle Naude) se trouve être le propriétaire belge de plusieurs restaurants dont la Quincaillerie à Bruxelles. C’est donc d’ici que viennent les poulets que vous avez déjà peut-être dégusté là-bas ! La ferme se trouve au milieu des bois et on peut dire que les volailles ont de la place pour gambader: l’AOC demande en effet un espace minimum de 10 mètres carré par animal. La nourriture des volailles se compose de céréales (blé et maïs) et de produits laitiers, complétées par les vers de terre, insectes et herbes trouvées dans leurs prairies. En fin de vie, les bêtes seront engraissées quelques jours en cage individuelle. En fonction du type de volaille, l’élevage dure au total entre 4 mois (pour les poulets) et 9 mois (pour les chapons): sachant qu’un poulet « fast food » ne vit qu’un petit mois… il n’y a rien à faire, la qualité a un prix !

glorieuses-de-bresse (37)

glorieuses-de-bresse (38)

glorieuses-de-bresse (46)

glorieuses-de-bresse (39)

glorieuses-de-bresse (44)

glorieuses-de-bresse (45)

glorieuses-de-bresse (42)

Enfin, le lendemain matin, nous avons participé à un cours de cuisine gastronomique sur le thème « repas de fête » (avec de la volaille de Bresse, dois-je réellement le préciser?) à la Grange Rouge (à la Chapelle Naude) avec les Chefs Zagonel (du Saint-Florent à Lyon) et Duthion (les Grillons à Champagne au Mont d’Or).

glorieuses-de-bresse (111)

glorieuses-de-bresse (113)

glorieuses-de-bresse (112)

glorieuses-de-bresse (116)

Visite de Louhans

Bien sur, nous en avons également profité pour visiter la ville médiévale de Louhans, une petite ville pleine de charme.

glorieuses-de-bresse (34)

glorieuses-de-bresse (69)

glorieuses-de-bresse (94)

glorieuses-de-bresse (93)

J’ai été en particulier séduite par l’Hôtel Dieu de Louhans (ancien hospice datant du 16ème siècle) et son apothicairerie, l’une des plus belles d’Europe, avec une collection unique de vases pharmaceutiques de style italo-hispano mauresque.

glorieuses-de-bresse (92)

glorieuses-de-bresse (74)

glorieuses-de-bresse (81)

glorieuses-de-bresse (88)

Autre arrêt intéressant, le Musée de l’Imprimerie (29 rue des Dôdanes), qui a pris place dans l’ancienne rédaction du journal local « L’Indépendant ». On a presque l’impression que le journal a fermé ses portes hier ! Nous avons pu y découvrir de vieilles affiches de promotion du concours des Glorieuses de Bresse.

glorieuses-de-bresse (100)

glorieuses-de-bresse (101)

glorieuses-de-bresse (102)

Où dormir?

Lors de notre séjour, nous avons séjourné à quelques kilomètres de Louhans, à la Ferme de Marie-Eugénie à Bruailles, qui propose 4 belles chambres d’hôtes dans une ancienne ferme rénovée avec goût. Nous nous sommes également régalés à la table d’hôte de Marie-Eugénie.

glorieuses-de-bresse (1)

glorieuses-de-bresse (106)

glorieuses-de-bresse (104)

glorieuses-de-bresse (105)

glorieuses-de-bresse (108)

glorieuses-de-bresse (107)

Bref, ce petit weekend m’a donné envie de revenir découvrir d’avantage cette belle région de Saône & Loire, destination idéale pour un « Country Break », un séjour à la campagne pour se déconnecter du quotidien !

2 commentaires

  1. Valérie@EnvieVoyages

    4 février 2016 à 8 h 51 min

    Super intéressant cet article. J’ai appris plein de chose dont l’origine de l’expression « être bien roulée » :p

  2. argone

    14 février 2016 à 16 h 38 min

    je suis allée souvent en Bourgogne habitant pas très loin mais c’était la première fois que j’assistais au Glorieuses …. une belle fête !

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *