Une journée à Ferrare, ville UNESCO méconnue en Emilie-Romagne

Après avoir découvert Modène, pour cette deuxième excursion d’un jour depuis Bologne je suis partie à la découverte de Ferrare (Ferrara en italien), une ville méconnue d’Emilie-Romagne. Étonnamment peu touristique, Ferrare fut l’un des centres artistiques et intellectuels de la Renaissance italienne grâce aux Ducs d’Este, et surtout la première ville européenne à avoir été construite selon un plan d’urbanisme moderne, suivant les nouveaux principes de perspective de la Renaissance, ce qui lui a valu son classement au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Que faire à Ferrare ?

Nous n’avons passé qu’une petite journée à Ferrare, mais quelques heures sont déjà suffisantes pour découvrir son magnifique centre ville historique. Voici les différents endroits que nous avons découvert lors de notre balade à pied dans Ferrare, une visite rapide dans une ville qui aurait mérité qu’on y passe un peu plus de temps.

Visite du Castello Estense

Après avoir rejoint le centre-ville depuis la gare de Ferrare, notre premier arrêt fut le Castello Estense, ou Château d’Este, une impressionnante construction en brique rouge qui se trouve au cœur de la ville.

L’histoire de Ferrare, comme celle de Modène, est marquée par les Ducs d’Este (les Médicis de la région), une dynastie nobiliaire qui dirigea Ferrare entre le 13ème et le 16ème siècle et en fit l’une des plus importantes villes de la Renaissance italienne. Le Château d’Este représente la puissance de cette famille. Les Ducs d’Este le firent construire au 14ème siècle pour contrer une révolte populaire, avant d’y résider à partir du 15ème siècle.

Aujourd’hui, on peut visiter le château et découvrir les appartements ducaux, les prisons, les cuisines,… Les pièces sont malheureusement assez vides, et les fresques décorant les plafonds des appartements ont été bien touchées par le dernier tremblement de terre. Celles-ci sont toujours en cours de restauration, mais de grands miroirs ont été installés au sol pour mieux les admirer, c’est plutôt sympa ! Ça vaut également la peine de payer le supplément pour pouvoir monter au sommet d’une des tours du château, la Torre dei Leoni, depuis laquelle vous aurez une belle vue panoramique sur Ferrare.

La Cathédrale de Ferrare, le Palazzo Municipale et la Piazza Trento e Trieste

En sortant du château, on arrive rapidement à la place principale de Ferrare, la Piazza Trento e Trieste. C’est là que vous pourrez admirer la Cathédrale Saint-Georges de Ferrare et le Palazzo Municipale, ancienne résidence des Ducs d’Este avant que ceux-ci ne déménagent dans le Château d’Este, et actuel Hôtel de ville de Ferrare.

Avec ses 118 mètres de long, la Cathédrale de Ferrare est le plus long bâtiment religieux d’Emilie-Romagne ! Cette cathédrale médiévale, dont la construction a débuté au 12ème siècle, affiche un mélange assez unique de style roman (dans sa partie inférieure) et de style gothique (dans sa partie supérieure). Son autre particularité est sa Loggia dei Merciai, une succession d’anciens magasins magasins construits au 15ème siècle et toujours en activité aujourd’hui.

Malheureusement, la cathédrale était en travaux lors de ma visite donc nous n’avons pas pu visiter son intérieur, reconstruit au 17ème siècle dans un style baroque suite à un incendie. Il est tout de même possible, si vous avez le temps, de visiter juste en face le Musée de la Cathédrale, situé dans l’ancienne église de San Romano, et qui abrite une collection d’objets et de sculptures issus de la cathédrale.

L’ancien ghetto juif de Ferrare

Nous avons poursuivi notre balade dans les petites rues de l’ancien ghetto juif de Ferrare, un des plus vieux d’Europe, qui s’étend autour des rues Via Mazzini (avec la synagogue et le Musée juif), Via Vittoria et Via Vignatagliata.

Ce sont les Ducs d’Este qui ont dès le 13ème siècle encouragé les juifs expulsés d’autres pays d’Europe à venir s’installer à Ferrare. Le ghetto juif fut créé en 1627 pour les regrouper, après que la ville de Ferrare aient été annexée aux Etats Pontificaux, qui avaient une approche beaucoup moins libérale…

La Via delle Volte

Nous terminons notre balade dans l’une des plus vieilles rues médiévales de la ville, la Via delle Volte, qui doit son nom à ses nombreuses arches. Cette rue très photogénique était autrefois le centre commercial de Ferrare, et ses arches permettaient de relier les maisons des marchants à leurs entrepôts sur les rives du Po, qui était à l’époque beaucoup plus proche de la ville. 

Que manger à Ferrare ?

LA spécialité culinaire à ne pas manquer à Ferrare, c’est le pasticcio di maccheroni ferrarese (ou tout simplement le Pasticcio Ferrarese), une tourte à la pâte sablée assez sucrée, fourrée aux macaronis, à la saucisse de porc (Salama da sugo) et à la sauce béchamel. Cette spécialité originale mélange étonnamment le salé et le sucré, et est surtout très copieuse (ça doit peut être moins bien passer en plein été), mais personnellement j’ai trouvé ça très bon ! Avant de quitter Ferrare, nous nous sommes arrêtés pour en manger chez Leon d’Oro, un café-restaurant emblématique de Ferrare situé juste en face de la cathédrale de Ferrare, sous l’hôtel de ville.

L’autre spécialité de Ferrare, bien plus simple quant à elle, est la Coppia farrese, un pain typique en forme de X, protégé par une IGP (indication géographique protégée). Vous en trouverez dans toutes les bonnes boulangeries de la ville.

Et si vous cherchez un endroit sympa pour prendre l’apéro, sachez que Ferrare possède également le plus vieux bar à vin au monde selon le Guinness Book, Al Brindisi, ouvert depuis 1435 !

Ferrare en pratique

En pratique, la ville de Ferrare est accessible facilement en train : elle ne se trouve qu’a 30 minutes de train de Bologne, à 1h15 de Ravenne, et à 1h30 seulement de Venise.

Depuis la gare de Ferrare, il faut environs 15 minutes de marche pour rejoindre le centre-ville à pied. Il est aussi possible de louer un vélo, pour se déplacer comme les locaux. Il y a plus de 85 kilomètres de pistes cyclables à Ferrare, dont une piste qui suit les anciens murs de la ville !

Le site de l’office de tourisme de Ferrare a mis en ligne plusieurs itinéraires thématiques vraiment sympas et très pratiques pour découvrir la ville (on a suivi grosso modo l’itinéraire « centre médiéval » pour notre visite).

Pour en apprendre plus sur l’histoire de la ville, il est aussi possible de participer à une visite guidée du centre-ville de Ferrare, comme par exemple cette visite de 2 heures sur GetYourGuide.

En une petite journée, nous n’avons pas vraiment eu le temps de découvrir le côté Renaissance de Ferrare (et notamment le célèbre Palazzo dei Diamanti). Je pense que pour voir les différents quartiers (et musées) de la ville, il faut sans doute passer deux jours sur place.

Il y a pas mal d’hôtels qui ont l’air sympas si vous choisissez de passer la nuit à Ferrare, voici ceux que j’avais repérés :

  • Duchessa Isabella Hotel & SPA, un hôtel historique 5 étoiles situé près du Palazzo dei Diamanti
  • Hotel Torre della Vittoria 1928, un hôtel 3 étoiles ultra central, avec une vue sur la cathédrale et le château et une terrasse panoramique
  • Locanda Modigliani, un bed & breakfast également central, avec un style italien classique
  • Horti Della Fasanara, un bel hébergement occupant une ancienne villa du 19ème siècle située dans l’ancienne réserve de chasse du Château d’Este (un peu en dehors du centre ville).

 

J’ai visité Ferrare dans le cadre de la campagne Blogville organisée par iambassador et l’office de tourisme d’Emilie-Romagne mais mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

2 Commentaires

  1. J’avais beaucoup aimé Ferrare, c’est vrai qu’il y a très peu de touristes alors qu’il y a pourtant beaucoup de choses à voir ! J’ai l’impression que la restauration du Château a bien avancé quand je vois tes photos car quand j’y étais allées on ne voyait presque aucune fresque et j’avais été un peu déçue de la visite. Mais en contrepartie j’avais eu la chance de visiter la cathédrale qui est superbe ! Dans ce genre de ville au patrimoine si riche il y a toujours qq chose en travaux et cela peut se comprendre :)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.