Our big fat Greek roadtrip! Part 2: le Péloponnèse

Voyages

Our big fat Greek roadtrip! Part 2: le Péloponnèse

Par  | 
--// Partie 2 sur 3 dans la série Roadtrip en Grèce continentale (2012) //--   

Notre voyage continue… Nous venons tout juste de finir notre semaine dans le Péloponnèse! Un endroit magique, rempli d’histoire et captivant.

Patras

Nous avons commencé notre tour du Péloponnèse par la région de Patras, ville dont nous n’avons en soi visité que le château, lieu à partir duquel on peut avoir un beau panorama sur les alentours. Nous y avons également fait un peu de Geocaching, décidemment on devient accro 🙂

 

Le Mavro Daphné, pour les amateurs de vin !

L’intérêt majeur du coin est sans aucun doute la visite de l’Achaia Clauss Winery, vignoble dont l’histoire, racontée par la très sympathique guide, nous a passionné. Le vin phare est le Mavro Daphné, créé en l’honneur de la chérie du fameux Clauss, allemand amateur de vin qui est tombé amoureux d’une belle grecque aux yeux noirs! Le résultat en est un vin très doux, proche du Porto, que je vous recommande de découvrir (il est disponible, nous a-t-on dit, dans plusieurs magasins en Belgique et en France).

 

Prendre le train à travers les montagnes de Diakopto à Kalavrita

Nous avons ensuite passé une première nuit à Diakopto, petite station balnéaire pas très animée, en septembre en tout cas, dans le but de prendre, tôt le lendemain matin, le train Diakopto-Kalavrita, un « cog railway » qui traverse le Vouraikos Canyon de manière très impressionante, passant par de nombreux ponts et tunnels creusés dans la roche… Impresionnant! Il faut savoir que la vitesse de ce train oscille entre 30 et 6km heure… Il ne faut donc pas être pressé pour parcourir la trentaine de kilomètres qui sépare ces deux villes!

La ville de Kalavrita est essentiellement une station hivernale, et même en été, il n’y fait pas très chaud! La ville est tristement réputée pour le massacre de ses habitants par les nazis durant la seconde guerre mondiale, évènement tragique commémoré par un musée et plusieurs monuments.

 

En Arcadie: relax à Dimitsana

C’est l’Arcadie que nous avons ensuite traversé pour rejoindre le petit village de Dimitsana, niché aux coeurs des montagnes et où le 21ème siècle n’a pas encore laissé trop de traces. Ici, ce ne sont plus des fous du volant que nous rencontrons mais… d’autres spécimens!

Notre hôtel, Tefthis Hotel, est notre coup de coeur du voyage jusqu’à présent! Une vue magnifique (jugez par vous-même), une ambiance montagnarde chaleureuse et surtout un petit déjeuner traditionnel fait maison qui à lui-seul vaut bien les 40€ que nous avons payé pour la nuit!!

 

En forme olympique à Olympie !

C’est donc le ventre bien rempli que nous démarrons notre visite du site d’Olympie, et, le guide du Routard à la main, nous nous fascinons pour ce site qui a marqué si fortement l’histoire du sport. On ne peut qu’essayer de s’imaginer les athlètes de l’époque, hommes viriles courant nus et bien huilés dans le stade, sous le regard de leurs compatriotes masculins, les femmes et esclaves étant relégués sur la petite montagne à l’extérieur du site… Que de belles pensées 😉

C’est aussi sur ce site que fut construite une des sept merveilles antiques, la statue de Zeus. Hélas, ça on a plus du mal à se l’imaginer, vu qu’il n’en reste rien!

Prendre le soleil à Zacharo Beach

A quelques kilomètres d’Olympie se trouve Zacharo Beach, une énorme plage de sable assez propre, chose à noter en Grèce… C’est donc là que nous passons l’après-midi, et la nuit.

 

Art byzantin à Mystra

Nous nous arrêtons ensuite à Mystra, site énorme classé au patrimoine mondial de l’Unesco et bel exemple d’art byzantin.

 

La péninsule du Magne: la Grèce hors du temps

Nous continuons notre visite du Péloponnèse par deux jours dans le Magne, une petite péninsule idyllique, quasiment abandonnée par ses habitants, mais de plus en plus retapée par de (riches) étrangers, rendant sa ville principale, Aréopolis, une ville assez « hype », peuplée de bars à cocktails assez cool…

C’est aussi à Aéropolis qu’on mange les meilleurs souvlakis du monde, dans ce petit resto situé près de la place moderne!

Notre maison d’hôte, Giannakakoi, se situe à quelques kilomètres de là, à Neo Itilo, minuscule village face à la mer, où personne ne parle anglais… C’est assez drôle de devoir se faire comprendre uniquement avec des gestes! Nous visitons ensuite le reste de la Péninsule, en se sentant un peu seuls au monde…

 

Mycènes et Epidaure, chefs d’oeuvre de la Grèce antique

Pour notre dernier jour dans le Péloponnèse, nous avions gardé du bien lourd! Direction Mycènes et Epidaure, deux sites représentant pleinement la grandeur passée de la Grèce…

A Mycènes, nous sommes particulièrement frappés par ces énormes tombeaux en forme de ruche, qui ont si bien résisté au passage du temps. Nous nous aventurons également jusqu’à la « citerne cachée », à 14m de profondeur… même pas peur!

Vient le tour d’Epidaure… le « plus beau théâtre de Grèce » dont la réputation n’est pas usurpée! Et, chanceux que nous sommes, le site est quasiment vide quand nous le visitons, ce qui a, je pense, rendu la visite encore plus magique!

Autre chouette activité à faire dans le coin d’Archaia Epidavros, près de la plage de Spillia: nager au dessus d’une cité antique engloutie (suivre les panneaux « sunken city »), à 30 mètres de la plage…

C’est enfin à Loutra Elenis que nous passons notre dernière nuit, avant de rejoindre le Pirée pour de nouvelles aventures… L’hôtel nous y réserve une bonne surprise! Un kayak mis à notre disposition gratuitement! On l’aura quand même eu notre virée en mer!! 🙂

 

Lire la suite : l’île d’Agristi et Athènes

Navigation - Articles de la série :

<< Roadtrip en Grèce continentale: des Météores à l’île de Leucade
Our Big Fat Greek Roadtrip: part 3, Athènes et l’île d’Agistri >>


3 commentaires

  1. Pingback: Notos x Taittinger: un menu champagne, Greek style | Au goût d'Emma // blog lifestyle, tasty & trendy

  2. Pingback: Roadtrip en Grèce continentale: Kamena Vourla, les Météores et Leucade

  3. Pingback: 4 ans de blog, 4 ans de voyages - Concours anniversaire #1

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *