Voyage aux Shetland : l’Ouest de Mainland, de Scalloway à Sandness

Il est grand temps de poursuivre le récit de mon voyage de cet été dans les Shetland ! Nous en étions restés à Lerwick, la capital de cet archipel anglais, qui fut notre base pour la plus grande partie de ce voyage. Après avoir découvert le sud de l’île, nous sommes parties, avec Mélissa et Sophie, à la découverte du centre de l’île, de Scalloway et de la splendide côte ouest.

De Scalloway aux îles de Tondra et West Burra

Nous reprenons la voiture louée via le comparateur de location de voitures Carigami et c’est reparti ! Notre première demi-journée d’exploration de cette partie des Shetland nous a fait découvrir une région qui reste à mes yeux l’une des plus belles des Shetland, les petites îles situées près de l’ancienne capitale des Shetland, Scalloway.

On avait peur de ne pas voir de poneys, on a vite été rassurées : les petites îles de Tondra et West Burra, reliées à l’île principale par des ponts, pourraient très bien s’appeler « Poney Islands » ! Il y en a partout, ça me rappelle un peu l’Islande (en replaçant les poneys par des chevaux islandais évidemment)… C’est vraiment superbe, d’autant plus que le soleil est de la partie ce jour-là.

Nous traversons d’abord Tondra, très peu peuplée, puis nous prenons encore un autre pont vers West Burra, où se trouvent quelques petits villages aux accents scandinaves.

Nous nous arrêtons un instant à la East Croft House, une ferme traditionnelle des Shetland, avec un toit de chaume. Malheureusement, elle se visite uniquement sur rendez-vous (comme pas mal de choses ici, vu la fréquentation limitée…).

Un peu plus loin, nous voici à Bannamin Beach, une splendide double plage aux airs de bout du monde… gardée par un chat ! :-) Elle nous fait penser à Saint-Ninian’s (ici aussi, les plages sont formées par un tombolo), sauf que celle-ci est peuplée de moutons (ils sont partout !) et encore plus photogénique avec ses chardons (dommage que nous étions en fin de saison).

Enfin, notre dernier arrêt avant de rentrer sur Mainland sera à Sands of Meal, une autre place à l’eau turquoise translucide. Des petits courageux ont même nagés ! On sent qu’ils ont du sang Viking, ces shetlandais…

Avant de rentrer sur Lerwick, nous avons passé la fin de la journée dans la capitale déchue, Scalloway. J’ai adoré cette petite ville et son château en ruine, et j’ai un peu regretté de ne pas y avoir dormi au moins une nuit… D’autant plus que nous y avons découvert un très chouette hôtel-restaurant, le Scalloway Hotel, une super adresse où nous avons d’ailleurs mangé ce soir-là. Nous y avons très bien mangé, mention spéciale pour la soupe de poissons et pour la clotted cream ice cream !

West Mainland entre poneys et moutons

Pour notre deuxième journée d’exploration de la côte ouest de Mainland, le soleil nous avait quitté. C’est incroyable comme les Shetland changent du tout au tout en fonction de la météo ! Les paysages semblent si différents de ceux que nous avons vu la veille… mais dans les deux cas ils restent à couper le souffle.

Ce jour-là, nous avons exploré l’île principale jusqu’à Sandness. Sur la route pour y arriver, nous n’avons à nouveau pas croisé grand monde mis à part… des poneys ! Équipées de nos pulls des Shetland, nous avons immortalisé la rencontre avec le groupe de petits curieux…

Avant d’arriver à Sandness, on traverse des landes encore plus désertiques. Avec la météo grise du jour, j’ai vraiment l’impression d’être perdue au bout du monde…

Au bout de la route, se trouve la plage de Melby, une plage sauvage faisant face à un océan Atlantique déchaîné. Au loin, mais on l’entraperçoit juste, se trouve l’île de Papa Stour.

Mais si nous avons fait toute cette route, c’était surtout pour visiter la filature de Jamieson’s of Shetland, la filature de laine la plus connue des Shetland. C’est d’ailleurs dans leur magasin de Lerwick que nous avions acheté nos beaux pulls la veille ! Mais ici à la filature, on fabrique la laine nécessaire à la fabrication des fameux pulls des Sheltand. La visite est impressionnante, certaines machines ont plus de 100 ans !

Les motifs des pulls des Shetland sont très variés, mais le plus connu est le motif « Fair Isle » qui doit son nom à une petite île de l’archipel où il est né.

Enfin, nous finissons par une randonnée facile jusqu’au Broch of Culswick. Dès le début de la randonnée, les vues sont sublimes ! Au début du chemin, un fermier est en train de rassembler ses moutons (depuis l’intérieur de son 4×4, c’est assez drôle !), mais après ça nous sommes à nouveau seules au monde. La météo du jour aidant, on a l’impression d’être dans un autre monde. On passe à côté des ruines d’anciennes fermes, puis nous montons vers le broch en longeant les tourbières. D’un côté, le loch, de l’autre l’océan. Une fois arrivées au sommet de la colline abritant les ruines du broch, une magnifique vue sur les alentours s’offre à nous… quel spectacle ! On peut dire que nous avons terminé la journée en beauté…

Prochaine étape : le Nord de Mainland. A suivre !

Ce voyage #Onnepeutpasonaponey a été réalisé avec l’aide de Visit BritainLogan Air et Carigami. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

3 Commentaires

  1. J’ai lu avec plaisir tes articles sur les Shetland, que j’ai découverts par hasard sur Google en préparant mon propre voyage ! Je n’avais jamais entendu parler de la visite de l’usine de Jamieson’s, et en cherchant sur internet je ne trouve pas vraiment d’infos… Tout le monde peut visiter ? Est ce qu’il y a des heures d’ouverture très spécifiques, ou une visite guidée peut être ? Merci beaucoup ^^

    • Bonjour! La boutique liée à la fabrique est ouverte (actuellement) de 8h à 17h du lundi au vendredi. Je ne suis pas certaine que la visite est possible en permanence, je pense que le mieux c’est de demander une fois sur place si c’est possible de faire un tour !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.