Que faire à Lerwick, la capitale des Shetland ?

La capitale des îles Shetland, Lerwick, est l’une des meilleures bases pour découvrir l’île principale, Mainland. Bon, en partie parce que c’est l’un des seuls endroits qui comptent plusieurs hôtels, on ne va pas se mentir ! Comme la plupart des visiteurs, nous y avons donc passé plusieurs nuits (4 au total) lors de notre roadtrip dans les Shetland. Heureusement, il y a de quoi s’occuper dans la ville. Je vous emmène y faire un tour !

Que faire à Lerwick?

Le centre de Lerwick n’est pas bien grand et peut facilement se parcourir à pied. C’est même beaucoup mieux, puisque ce n’est pas super facile de se déplacer en voiture dans la ville. Sur le port, vous trouverez ce qui est sans doute le seul parking payant des Shetland. Mais quelques mètres plus loin, un peu plus en hauteur, vous trouverez un grand parking gratuit sur Hill Lane.

Je vous recommande donc de prendre un hôtel assez central pour pouvoir vous déplacer sans soucis le soir, vous balader sur le port… et peut-être même bien espérer voir une aurore boréale ! J’ai mal au cœur rien qu’à le dire, mais nous en avons ratée une de très peu… puisqu’il y en a eu une très belle le soir avant notre arrivée. Même si les prévisions étaient encore bonnes les jours qui ont suivi (incroyable pour le mois d’août, mais cela faisait suite à une tempête solaire), nous n’en auront finalement pas vu. Mais tout ça pour vous dire qu’au cas où, mieux vaut installer Aurora Forecast dès votre arrivée, pour recevoir au cas où des alertes directement sur votre smartphone.

Cette petite parenthèse terminée, je dirais que Lerwick mérite au minimum une demi-journée de visite, et si vous avez le temps une journée complète. Il y a également des tours en bateau qui partent du port de Lerwick, notamment pour voir les animaux sur l’île de Noss, un des spots à macareux (puffins) en saison, et une petite île préservée tout le reste de l’année. Malheureusement, nous n’aurons pas eu le temps d’y aller, nous nous sommes donc concentrées sur le centre-ville.

Shopping sur Commercial Street et chez Jamieson’s of Shetland

Impossible d’aller aux Shetland sans repartir avec sa photo souvenir avec un pull des Shetland ET un poney des Shetland. C’était en tout cas la mission que nous nous étions donnée avec la team #onnepeutpasonaponey ! Et pour y arriver, il nous fallait donc d’abord nous procurer LE pull. Pour ceux d’entre vous qui ne le savent pas, les îles Shetland sont en effet réputées pour leur laine de mouton, et les pulls tricotés avec des motifs « Fair Isle« , qui doivent leur nom à l’île la plus isolée de l’archipel.

Vous verrez que ce n’est pas le choix qui manque à Lerwick, mais pour moi le meilleur rapport qualité-prix est chez Jamieson’s of Shetland, fabricant de laine de 1893, l’une des marques emblématiques des Shetland. Ils ont un énorme choix de pelotes de laine (avec plusieurs couleurs naturelles, non colorées) et de quoi vous rhabiller pour l’hiver : gilet, pull, gants, bonnet, manteau, et j’en passe, le tout tricoté à base de laine des Shetland, bien sur. Il faut compter au minimum 70€ pour un pull (ce qui n’est rien comparé aux pulls tricotés main que l’on a vu dans les petites boutiques…). Nous avons aussi été visiter leur « mill », où est fabriqué tout ça, je vous en reparlerai dans le prochain article (où vous verrez également si nous avons ou non réussi notre mission…).

Même si vous n’êtes pas très pull en laine, je vous conseille tout de même de vous balader sur Commercial Street, la rue commerçante de Lerwick, hyper photogénique avec ses vieilles maisons et ses petits drapeaux multicolores.

Le port de Lerwick

Le Port de Lerwick, vous ne pourrez pas le rater, puisque c’est autour de celui-ci que la ville s’organise. Juste en face se trouve l’île de Bressay (accessible en quelques minutes de ferry), c’est sans doute de là que vous aurez les plus belles vues sur Lerwick.

Fort Charlotte

Vous aurez également une vue plutôt sympa depuis le Fort Charlotte, un ancien fort où il n’y a pas grand chose d’autre à voir.

Sur les pas de la série Shetland

Connaissez-vous la série Shetland? Si vous êtes fan de la série policière, vous serez sans doute contents de savoir que quelques uns des lieux emblématiques de la série se trouvent à Lerwick ! Et notamment, la maison du détective Jimmy Perez, qui se trouve être l’une des « Lodberries », de vieilles maisons pittoresques en bord de mer (dans le prolongement de Commercial Street après le Queen’s Hotel). Des visites guidées thématiques sont également organisées, vous pouvez vous renseigner auprès de l’office de tourisme.

Coastal Walk to The Krab

Après avoir vu la maison de Jimmy Perez, si vous continuez encore un peu, vous arriverez au Coastal Walk to The Krab, un magnifique sentier côtier accessible à tous (j’ai vraiment été impressionnée par la qualité des sentiers aux Shetland !). On y aperçoit aussi des vestiges de la guerre.

Clickimin Broch

Si vous continuez le coastal walk, vous arriverez près du Broch de vous pouvez arriver jusqu’au Broch de Clickimin, un magnifique Broch restauré en bordure d’un loch.

Nous l’avons visité de nuit, et quelle incroyable expérience que de visiter un site archéologique seules et de nuit, sous un ciel incroyable et avec la pleine lune en plus ! On recommande l’expérience aux plus intrépides d’entre vous !

Shetland Museum

Le Shetland Museum est le meilleur endroit de l’archipel pour en apprendre plus sur l’histoire des Shetland, depuis la préhistoire jusqu’à l’époque contemporaine. Des légendes aux invasions an passant par les spécialités locales, vous saurez tout ! Et en plus, c’est gratuit.

Textile Museum

Un autre petit musée à visiter en cas de mauvais temps à Lerwick, le Textile Museum retrace l’histoire des différents textiles typiques des Shetland. Dans le musée, depuis 10 ans, les visiteurs peuvent tricoter une très longue écharpe, qui remplit toute une pièce ! Le musée se visite très vite, mais il y a une belle petite sélection de textiles à acheter, si vous n’avez pas encore trouvé votre bonheur ailleurs.

Où manger (et boire) à Lerwick?

Le point négatif à Lerwick, ce sont les restaurants : il y en a quelques uns, mais si vous ne réservez pas bien à l’avance, vous serez bon à vous contenter du Tesco. Je n’ai jamais vu un endroit sur terre où les gens allaient autant au restaurant ! Même au milieu de nulle part, les restaurants étaient souvent remplis.

Deuxième bizarrerie : l’amour qu’ont les habitants des Shetland pour la cuisine asiatique. Lors de notre arrivée à notre hôtel, le concierge nous a directement recommandé… le resto indien du coin. Et en effet, il y a plus de restaurants indiens et asiatiques que de pubs à Lerwick ! Incroyable mais vrai…

Bref, l’un dans l’autre, nous n’avons pas eu beaucoup de choix. Nous avons du nous contenter essentiellement des restaurants des hôtels, où les réservations ne sont pas obligatoires étant donnés qu’ils sont plus grands.

Queen’s Hotel

C’est au Queen’s Hotel, situé sur le port, que nous nous sommes retrouvées le premier soir, les seuls restos intéressants étant soit fermés soit complets. On y sert de la cuisine de pub classique, mais leur fish & chips n’était pas mauvais. Mention spéciale pour le serveur assez drôle, qui a relevé d’un cran le repas !

The Lerwick Hotel

Après une autre tentative ratée au Fjara Café, c’est eux qui nous envoient au Lerwick Hotel, un hôtel un peu plus moderne du côté du Coastal Walk. Tout comme le cadre, la cuisine est également beaucoup plus raffinée qu’au Queen’s Hotel. Sans être de la grande gastronomie, mon plat de poissons, avec plusieurs poissons frais panés et des moules des Shetland, était vraiment bon ! Et en dessert, j’ai beaucoup aimé leur version revisitée du Cranachan typiquement écossais (un dessert au whisky, avoine et crème).

Hay’s Dock Café & Restaurant

Lors du seul midi que nous avons passé à Lerwick, nous avons été mangé au restaurant du Shetland Museum. La vue sur le port était sympa, mais la cuisine manquait vraiment de peps, j’ai été assez déçue de ce resto pourtant présent dans plein de guides…

The Dowry

Heureusement, de nouveaux endroits un peu plus modernes commencent à ouvrir à Lerwick, comme The Dowry. J’ai fortement regretté de ne pas avoir été mangé là un midi (la cuisine étant fermée le soir). Nous avons tout de même été y prendre l’apéro, et j’ai adoré ! C’est mon endroit coup de coeur à Lerwick. Moderne, avec vue sur le port, et surtout une superbe sélection de bières et alcools locaux. J’ai particulièrement aimé le meade au miel Skald, la « bière » des Vikings ! Goût surprenant mais assez addictif avec ce goût prononcé de miel !

The String

A notre arrivée à Lerwick, nous avions réservé une table au restaurant The String pour notre dernier soir sur place, un resto fraîchement ouvert depuis quelques jours à peine et avec une carte originale qui nous mettait l’eau à la bouche. Je ne sais pas si c’est le fait de devoir attendre une semaine pour y aller qui a mis la barre haute, mais en tout cas j’ai été assez déçue.

J’ai rarement eu autant l’impression d’être traitée comme une touriste : pas la même quantité ni présentation que la table d’à côté… Pour un prix qui n’était quant à lui pas réduit. Vous l’aurez compris, c’est quelque chose que je ne pardonne pas à un restaurant. Le fish & chips revisité était par contre, il faut l’admettre, très bon.

Où dormir à Lerwick?

Durant ce voyage, nous avons dormi dans deux hébergements à Lerwick.

The Grand Hotel

C’est dans cet hôtel, le plus central à Lerwick, que nous avons passé trois nuits. C’est l’hôtel British classique typique, avec sa moquette, ses dorures et ses chambres un peu vieillottes, mais tout de même très propres. Le petit-déjeuner complet fut une bonne surprise, dans une agréable salle avec vue sur le port. On pourrait sans doute trouver mieux, mais ça a fait l’affaire. C’est l’hôtel frère du Queen’s Hotel, où nous avons été manger le premier soir. Je suppose donc que la cuisine de leur restaurant doit être similaire.

Glen Orchy

Nous avons passé la nuit du retour au Glen Orchy, un bed & breakfast tenu (tiens donc) par des thaïlandais. C’est un gros B&B sans véritable charme, sauf la vue depuis notre chambre sur le Coastal Walk, plutôt sympa ça ! Si vous cherchez une alternative à l’hôtel (plus cher), ça peut le faire.

Le voyage #Onnepeutpasonaponey a été réalisé avec l’aide de Visit BritainLogan Air et Carigami. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.