Une semaine dans les îles Shetland : itinéraire et conseils pratiques

En août 2018, je partais à la découverte de l’archipel des Shetland, le point le plus au nord du Royaume-Uni (et de l’Ecosse), en compagnie de Sophie de Ooh My World et Mélissa de Mel Loves Travels. En complément des carnets de voyage déjà publiés, je vous propose dans ce dernier article sur les Shetland quelques conseils supplémentaires et un résumé de notre itinéraire sur place. Les îles Shetland sont une destination sauvage, parfaite pour les amoureux de la nature et de l’observation animalière. Si les Shetland sont surtout connues pour les fameux poneys des Shetland et pour les pulls Shetland, fait à partir de la laine de ses nombreux moutons, il y a bien plus encore à découvrir sur ces îles encore très peu touristiques, mais qui méritent pourtant le déplacement.

Comment arriver dans les Shetland ?

Le déplacement, parlons-en. C’est vrai qu’arriver dans les Shetland n’est pas des plus faciles. Etant donné leur isolement, il n’y a bien sur pas de vol direct depuis la Belgique ou la France. Vous avez donc deux options. Soit vous prenez le ferry de nuit depuis Aberdeen. Une longue traversée qui peut être difficile et qui peut aussi coûter cher (en tout cas si vous voulez prendre une cabine pour la nuit), selon la saison.

Soit, et c’est cette option que nous avons choisie pour plus de confort, vous pouvez prendre un vol jusqu’à Edimbourg (ou Glasgow), puis prendre un petit avion de la compagnie écossaise Loganair, qui arrive à l’aéroport de Sumburgh, au sud de l’île principal, Mainland. C’est bien sur l’option la plus rapide, et en plus les avions Loganair, avec leurs sièges décorés de tartan écossais, sont trop mignons !

Essayez d’avoir un siège près du hublot, car les vues sont magnifiques, surtout à l’arrivée, et lorsque l’on passe au dessus de Fair Isle, l’île la plus isolée de l’archipel (qui a donné son nom au motif le plus connu des pulls Shetland).

Une fois sur place, le mieux pour explorer les Shetland est bien sur de louer une voiture de location. Nous en avions réservée une via Carigami et nous l’avons récupérée directement à l’aéroport de Sumburgh. Attention, n’oubliez pas qu’on roule à gauche et que le volant est à droite, c’est un peu galère quand on est pas habitué !

A quelle saison visiter les Shetland ?

Je pense pouvoir dire que les Shetland sont belles toutes l’année, mais en hiver vous prenez le risque d’avoir votre vol annulé si la météo est trop mauvaise (le ferry, lui, part apparemment quelle que soit la météo, mais ça vous promet une traversée chahutée !).

Il y a par contre deux périodes de l’année qui se prêtent particulièrement bien à un voyage dans les Shetland : la période durant laquelle les colonies de macareux (puffins) font escale dans les Shetland, en général de mi-avril à début août. Ces oiseaux sont adorables, j’avais pu en voir en Islande. Malheureusement, nous somme arrivés fin août, ils étaient donc déjà partis.

L’autre bonne période est entre mi-octobre et mi-mars (même si je vous conseillerais à nouveau d’éviter le plein hiver), lorsqu’il y a le plus de chance de pouvoir observer des aurores boréales (même s’il y a des exceptions et qu’on peut parfois en observer à d’autres périodes de l’année… ça a bien failli pour nous suite à une tempête solaire mais finalement le ciel ne s’est pas dégagé à temps !). Je vous conseille de télécharger l’application « My Aurora Forecast & Alerts » qui vous donnera des alertes quand le risque d’aurore boréale devient plus élevé !

Notre itinéraire d’une semaine dans les Shetland

Je terminerai cet article avec un récapitulatif général de notre itinéraire d’une semaine dans les Shetland, que je vous avais détaillé dans mes précédents articles dont vous pourrez retrouver les liens ci-dessous.

Vous le remarquerez peut-être si vous avez trouvé cet article via une recherche Google, il y a très peu d’informations sur les Shetland en ligne. Nous avons consulté plusieurs livres pour organiser au mieux notre voyage, et celui que je vous recommande vraiment de vous procurer, si vous aimez marcher, c’est le petit guide Shetland: 40 Coast and Country Walks, vraiment pratique et avec plein d’infos que l’on avait pas trouvé ailleurs !

Une semaine n’est bien sur pas suffisante pour découvrir l’entièreté de l’archipel, nous nous sommes donc concentrées sur les trois plus grandes îles : Mainland (où nous avons passé la plus grande partie de ce séjour), Yell et Unst. Nous avons déjà pu voir beaucoup de choses en une semaine, car les distances sont assez courtes, mais deux semaines permettraient sans doute de mieux profiter de certains endroits et de faire plus de randonnées (qui ne manquent vraiment pas ici).

Attention également : comme il y a très peu d’hôtels sur l’île (72 seulement recensés sur Booking.com pour l’entièreté de l’archipel… c’est peu), il faut réserver vos hébergements assez à l’avance !

Jour 1 : Edimbourgh – Sud de Mainland

Le premier jour, nous avons donc pris un vol Loganair entre Edimbourg et Sumburgh dans le sud de Mainland. Nous avons donc commencé par explorer ce coin de l’île. Nous avons d’abord pris la direction de la pointe sud de l’île, Sumburgh Head, où se trouve un phare, un petit musée et un tea room avec vue ! C’est aussi le meilleur endroit pour observer les macareux en saison. Juste à côté, une autre visite immanquable est le site archéologique de Jarlshof, occupé dès la préhistoire. On remonte ensuite tout doucement vers Lerwick, en passant carrément sur la piste atterrissage de l’aéroport ! C’est assez unique. Je vous conseille de prendre les petites routes et de passer par le Spiggie Loch et la plage de Scousburgh Sands (on y a vu plein de phoques) pour arriver à l’un des plus beaux endroits de l’île, St Ninian’s Isle, une petite île reliée à Mainland par un isthme de sable ou « tombolo ». Arrivée à Lerwick, la capitale des Shetland, en fin de journée.

Notre hôtel pour 3 nuits à Lerwick : The Grand Hotel (mais je pense qu’il y a de meilleures options, comme le The Lerwick Hotel, un hôtel plus moderne où nous avons été manger).

Article détaillé : le Sud de Mainland, de Sumburgh Head à St Ninian

Jour 2 : Lerwick – Tondra – West Burra – Scalloway

Lerwick est une petite capitale, mais elle n’en reste pas moins charmante. Nous avons consacré une demi-journée à la visite de Lerwick : nous nous sommes baladées sur le port, au Fort Charlotte, sur les lieux de tournage de la série Shetland, et avons fait le Coastal Walk to the Krab, un magnifique sentier côtier. A la fin de ce sentier se trouve le magnifique Broch de Clickimin (un broch est une construction typique d’ici), situé au bord d’un loch. Nous l’avons également visité de nuit, c’était une expérience incroyable ! Enfin, si vous voulez en apprendre plus sur l’histoire des Shetland, je vous recommande aussi le Shetland Museum, qui est en plus gratuit. Sur la rue principal, Commercial Street, vous trouverez le magasin de Jamieson’s of Shetland, un de vos meilleurs choix si vous voulez vous procurer un vrai pull des Shetland.

L’après-midi, nous sommes partis explorer l’ancienne capitale des Shetland, Scalloway, et les petites îles situées près de celle-ci, Tondra et West Burra, reliées par des ponts à Mainland. J’ai adoré cette région : les paysages sont splendides et il y a plein de poneys ! Nous avons été jusqu’à la splendide plage de Bannamin Beach. Nous nous sommes également arrêtées à Sands of Meal, une autre plage aux eaux turquoises. Nous avons passé la fin de la journée à Scalloway, que j’ai beaucoup aimé. Le Scalloway Hotel, où nous avons mangé le soir, m’a paru être une bonne alternative à Lerwick pour se baser sur Mainland.

Articles détaillés : Que faire à Lerwick, la capitale des Shetland ?l’Ouest de Mainland, de Scalloway à Sandness

Jour 3 : l’Ouest de Mainland – Sandness

Le troisième jour, nous avons exploré l’ouest de Mainland jusqu’à Sandness. Cette partie de l’île est encore plus désertique, avec des paysages de lande à perte de vue, jusqu’à ce que l’on retrouve l’océan. On a visité la filature de Jamieson’s of Shetland, puis nous avons fait une randonnée très sympa (bien que venteuse !) jusqu’au Broch de Culswick. Retour à Lerwick pour la nuit.

Article détaillé : l’Ouest de Mainland, de Scalloway à Sandness

Jour 4 : Northmavine

Nous quittons Lerwick pour le nord de Mainland, où se trouve la péninsule de Northmavine. Nous passons voir le plus « haut » sommet de l’île, Ronas Hill, puis nous visitons l’attraction principale de cette partie de l’île, les falaises d’Eshaness. L’océan Atlantique agité, les falaises à pic, et la lande d’un vert vif parsemée de lochs faisant face à l’océan… c’était d’une beauté ! Nous sommes ensuite redescendus vers Brae.

Notre hôtel pour 1 nuit : Busta House Hotel (le plus bel hôtel de ce voyage, on ne peut plus British !)

Article détaillé : Eshaness et Northmavine

Jour 5 : Mainland – Unst

Nous avons ensuite quitté Mainland et pris deux ferrys pour arriver à Unst. On prend d’abord un premier ferry de Toft à Ulsta sur Yell, puis on traverse rapidement Yell (qu’on visitera au retour car si on ne s’y arrête pas, on ne doit payer qu’une fois le ferry – on ne paie pas pour le retour de Unst vers Mainland donc on peut s’arrêter comme on veut) pour prendre le deuxième ferry entre Gutcher et Belmont sur Unst. Il y a des ferrys assez régulièrement mais vérifier quand même bien les horaires à l’avance pour éviter de perdre du temps inutilement.

Nous avons toutes les trois eu un coup de cœur pour l’île de Unst, sa nature sauvage, son héritage Viking, toutes ses choses « les plus au Nord du Royaume-Uni » et ses habitants vraiment charmants ! Le premier jour, nous avons visité le château de Muness (entrée libre, on visite à la lampe torche, original !), la plage de Sandwick, où l’on peut voir les ruines d’une « longhouse » Viking, la distillerie Shetland Reel Gin, la plage de Skaw, le petit musée du Unst Boat Haven et le Viking Unst Project.

C’est aussi à Unst que nous avons le mieux mangé, de manière assez inattendue, grâce à la jeune chef généralissime de notre hôtel le soir et grâce au très cosy Victoria’s Vintage Tea Room le midi (attention à bien réserver, c’est un des seuls endroits où on peut manger le midi sur l’île !!).

Notre hôtel pour 2 nuits : Baltasound Hotel & Restaurant

Mon article détaillé : les îles Unst et Yell, des airs de bout du monde

Jour 6 : Unst

Le lendemain matin, nous avons été faire un tour au Bobby Bus Shetler, l’arrêt de bus le plus kitch du Royaume-Uni, avant de faire une belle randonnée au Keen of Hamar, une réserve naturelle au bord de l’eau avec de belles vues sur le Balta Sound. L’après-midi, nous avons visité la réserve naturelle d’Hermaness, la visite immanquable à Unst. Le long des falaises d’Hermaness, déjà très impressionnantes, se trouve une colonie de fous de Bassan !

Jour 7 : Unst – Yell – Lerwick

Nous avons quitté Unst au matin et avons passé la journée à Yell avant de rentrer sur Mainland. La météo n’a pas été avec nous ce jour-là, donc nous n’avons pas pu faire autant de choses qu’on aurait voulu. Nous sommes passés par la plage de Breckon Sands, deux chouettes magasins, The Shetland Gallery et The Shetland Tweed Company (parfait pour ramener des souvenirs originaux) et puis… nous sommes tombés par hasard sur la foire agricole de Yell, qui semble être l’événement de l’année ici ! C’était très… inattendu. Après Old Haa Museum, nous avons repris le ferry et passé une dernière nuit à Lerwick.

Notre hôtel pour 1 nuit : Glen Orchy, un B&B assez basique que l’on avait trouvé sur Airbnb (vous pouvez bénéficier de 30€ de réduction sur votre première réservation Airbnb en réservant via ce lien).

Mon article détaillé : les îles Unst et Yell, des airs de bout du monde

Jour 8 : Lerwick – Edimbourg

C’est déjà la fin de ce voyage dans les Shetland. Nous avons repris l’avion Loganair depuis l’aéroport de Sumburgh jusqu’à Edimbourg, avant de repartir vers la Belgique…

Ce voyage #Onnepeutpasonaponey a été réalisé avec l’aide de Visit BritainLogan Air et Carigami. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.