Voyage aux Shetland : les îles Unst et Yell, des airs de bout du monde

Mieux vaut tard que jamais : voici enfin le dernier épisode de mon carnet de voyage aux îles Shetland ! Après avoir parcouru l’île principale, Mainland, dans tous les sens (sud, nord, ouest…), nous avons pris le ferry pour découvrir deux plus petites îles de l’archipel écossais, Yell et Unst. Si Mainland est déjà bien dépaysant et sauvage, à Yell et surtout sur Unst, on a parfois vraiment l’impression d’être au bout du monde ! Avec Mélissa et Sophie, nous avons eu un vrai coup de cœur pour l’île d’Unst, où l’on a pu observer des paysages splendides et surtout, étonnement, bien manger – enfin !

L’île de Unst : nature sauvage, culture viking et gourmandises

Rejoindre Unst en ferry depuis Mainland

Pour rejoindre Unst, ce n’est pas très compliqué, il suffit de prendre un des ferrys partant régulièrement depuis Mainland. On prend d’abord un premier ferry depuis Toft jusque Ulsta sur Yell, et après avoir traversé en voiture la petite île de Yell, on en reprend un deuxième de Gutcher à Belmont. En général, il n’est pas nécessaire de réserver (à part peut-être si vous devez impérativement prendre le premier ou le dernier de la journée), mais sachez que les horaires varient en fonction de la saison, il vaut donc mieux les consulter avant de partir.

Comme on ne paie que le trajet aller du ferry (on paie en montant à bord du ferry sur Mainland et on va avec le même ticket jusque Unst), il est conseillé de faire comme nous l’avons fait : traverser Yell sans s’y arrêter à l’aller, et prendre un peu plus de temps pour la découvrir au retour.

Le Sud de Unst : golf, château et pierres levées

A Unst, l’essentiel des activités se passe au nord – ce qui permet aux rares habitants de l’île de pouvoir se vanter d’avoir le [resto, bar, hôtel, toilette, parking, plage…] le plus au nord du Royaume-Uni ! Cependant, à la sortie du ferry, le sud de l’île mérite quand même un petit arrêt.

La pierre levée de Clivocast et son petit golf

Notre premier arrêt fut la pierre levée de Clivocast. Les pierres levées ne manquent pas dans le coin, mais la particularité de celle-ci est de marquer l’entrée d’un petit golf gratuit ! Tout le matériel (clubs, balles,…) est disponible sur place, à vous de jouer ! Plutôt sympa, n’est-ce pas?

Muness Castle

Un peu plus loin, à la fin de la route, se trouve le château le plus au nord du Royaume-Uni (quand même !), le Muness Castle. Le château est bien en ruines et d’ailleurs actuellement en rénovation mais l’intérieur pouvait tout de même se visiter. L’entrée est libre, et à nouveau ils ont pensé à tout puisque des lampes torches sont même disponibles dans une petite boîte à l’entrée, indispensables pour pouvoir explorer les sombres pièces de ce vieux château ! En tout cas, c’était une expérience plutôt sympa que de pouvoir se balader seule dans un château en ruine…

Sandwick Beach

On a aussi poussé jusqu’à la plage de Sandwick, une longue plage bordée de ruines Viking. On peut notamment apercevoir les ruines d’une « long house » Viking directement sur la plage !

Shetland Reel Gin, la distillerie la plus au nord du Royaume-Uni

Nous prenons ensuite la direction du nord puisque nous avons rendez-vous pour la visite guidée (sur réservation) de la distillerie la plus au nord du Royaume-Uni, Shetland Reel Gin, qui produit du gin et aussi depuis plus récemment du whisky. Evidemment, la distillerie produit ses gins à partir des plantes et herbes que l’on trouve sur l’île. La visite permet de déguster plusieurs types de gin, la bouteille la plus typique étant celle à l’algue, légèrement iodée.

Skaw Beach

On était obligé de faire un petit détour jusque Skaw Beach, la plage la plus au nord du Royaume-Uni !

Unst Boat Haven

A Haroldswick se trouve un petit musée dédié aux bateaux, le Unst Boat Haven. Le personnel se fera une joie de vous expliquer toute l’histoire maritime des Shetland. Le musée est petit mais avec les explications, c’est assez intéressant !

Viking Unst Project

Une autre visite, gratuite celle-ci, à ne pas manquer à Unst est celle du Viking Unst Project, la reconstitution d’un bateau Viking et d’une « longhouse » traditionnelle dans la baie de Haroldswick. Le tout a été super bien fait, ça donne une bonne idée du mode de vie des Vikings lorsqu’ils ont débarqué dans les Shetland !

Bobby Bus Shelter

Juste à côté de notre hôtel se trouvait l’arrêt de bus très certainement le plus kitsch du Royaume-Uni ! Si la déco est très tape à l’oeil, cet arrêt de bus peu ordinaire a en réalité une belle histoire. C’est un petit garçon nommé Bobby qui a tout fait pour faire reconstruire cet abribus après qu’il ait été démoli (c’est vraiment qu’on est un peu au milieu de nulle part, ne l’oublions pas…). Cet arrêt de bus est devenu depuis lors un des symboles des Shetland, et le thème de sa décoration change même chaque année ! En 2018, le thème était le vote des femmes !

Randonnée au Keen of Hamar

Juste à côté du Bobby Bus Shelter se trouve le point de départ d’une jolie randonnée facile, dans le Keen of Hamar Nature Preserve. Cette zone qui à première vue ne paie pas de mine est en réalité une réserve naturelle caractérisée par son environnement étrangement désertique. On y trouve certaines des plantes les plus rares d’Europe ! La randonnée nous fait longer les falaises, on croise même quelques phoques en train de bronzer en contrebas ! Les vues sur le Balta Sound sont splendides, surtout avec le grand soleil qui nous accompagne. On ne s’attendait clairement pas à ça !

La réserve naturelle d’Hermaness

L’autre randonnée à ne clairement pas manquer sur Unst, c’est la réserve naturelle d’Hermaness (Hermaness National Nature Preserve). Cette randonnée est à nouveau très facile, on suit un chemin sur caillebotis (qui semble un peu infinissable) qui nous emmène jusqu’aux impressionnantes falaises d’Hermaness.

Le paysage est déjà à couper le souffle, mais en plus, en longeant la côte on tombe sur une énorme colonie de fous de Bassan ! Quelle odeur mais quel spectacle aussi ! Ils sont des milliers ! Et je peux vous dire qu’on les sent d’abord avant de les voir… Les photos ne font vraiment pas justice à ce tourbillon incessant d’oiseaux. Vous l’aurez compris, Unst est l’endroit parfait pour les amateurs de nature et de wildlife ! En saison, on peut également y voir des macareux.

Où manger et dormir sur Unst?

Unst n’a pas beaucoup d’options pour se restaurer ni de gros hôtels, cependant les deux adresses que nous avons trouvées suffisaient largement, nous n’aurions pas pu espérer mieux !

Victoria’s Vintage Tea Room

Nous avons passé nos deux lunchs sur l’île dans (je vous le donne en mille…) la tea room la plus au nord du Royaume-Uni, Victoria’s Vintage Tea Room. La déco est trop mignonne, il y a vue sur la mer, ils font de bonnes soupes, d’énormes gâteaux et en plus ils ont des scones et de la clotted cream ! Bref : what else? Par contre, vu le peu d’option le midi sur l’île, il faut réserver !

Baltasound Hotel & Restaurant

Le soir, direction le Baltasound Hotel, l’hôtel… le plus au nord du Royaume-Uni, évidemment. L’hôtel n’avait pas les meilleures des notes sur internet, mais ce que l’on ne savait pas c’est qu’il venait de changer de direction : du coup, ce fut pour moi une hyper bonne surprise !

Notre chambre (dans le style chalet en bois) était nickel, et que dire du restaurant qui venait d’être repris par une jeune chef prometteuse… Un délice, avec une carte changeant tous les jours à partir des produits qu’elle arrive à se procurer sur l’île – ce n’est pas toujours évident, mais ça semblait faire partie du fun pour celle qui a renoncé à une carrière en Angleterre pour venir se « perdre » ici, ou elle peut faire ce qu’elle veut, de l’original comme du plus classique, sans avoir de compte à rendre. Ça donne des plats de dingue comme ses linguine au crabe, son haggis fait maison, son fish & chips plus que parfait, ou mon gros coup de cœur, son plat d’agneau aux saveurs orientales et vinaigrette à la grenade. Pour moi le restaurant du Baltasound était clairement le meilleur restaurant de ce voyage.

Comme son nom l’indique, l’hôtel donne sur le sound (sorte de fjord) de Balta, un endroit où on peut, avec beaucoup de chance, apercevoir des loutres. Nous avons tenté notre chance mais c’est assez difficile (elles fuient dès qu’elles sentent votre odeur…), nous n’en avons pas vu…

Yell, ses plages et son folklore local

Au retour, nous nous sommes donc arrêtés sur Yell, la petite île située entre Unst et Mainland. La météo pas vraiment drôle ce jour-là aura un peu modifié nos plans, et n’aura sans doute pas aidé à la comparaison avec Unst que nous avons découvert sous un grand soleil…

Breckon Sands

Notre premier arrêt sur Yell fut la plage de Breckon Sands. Yell est connue pour ses plages paradisiaques. Et même à travers le brouillard, on reconnait la beauté du lieu. En ouvrant bien l’œil, on remarque des petites portes installées un peu partout pour les « fairies »… c’est trop mignon !

The Shetland Gallery & la Shetland Tweed Company

Vu la météo, on s’arrête à The Shetland Gallery, une galerie d’art (la plus au nord du Royaume-Uni, évidemment…) qui expose les artistes des Shetland. Ses propriétaires, Shona et son mari, sont adorables, ce fut une très belle rencontre !

Ils nous ont également dirigé chez leur voisin, la Shetland Tweed Company, une fabrique de Tweed tenue par Andrew, un personnage immanquable des Shetland ! Il nous semblait bien l’avoir déjà vu : il était le guide d’un groupe croisé au tea room de Unst ! Il créé aussi de magnifiques tissus, tous en édition limitée, et à des prix raisonnables.

La foire agricole de Yell

On se demandait où était passé tout le monde sur Yell, on le a retrouvé… à la foire agricole de Yell ! Moment, imprévu à nouveau, le plus WTF de ce voyage. Ce qui est sans doute ici l’événement de l’année expose de tout : des animaux, des légumes, des bricolages d’enfants, des pâtisseries… Observer le tout Yell réuni pour admirer ça, ce fut quelque chose.

 

Old Haa Museum

Notre dernier arrêt à Yell fut au Old Haa, un petit musée d’histoire situé dans une maison datant du 18ème siècle. La visite est libre (donation suggérée) et on commence à se faire aux collections de bric-à-brac des musées des Shetland. Il y a également un petit tea room sur place.

Et voilà qui conclut le récit de ce voyage aux Shetland ! Notre dernière nuit, nous l’aurons passée à Lerwick sur le chemin du retour (mais ça, je vous en avais déjà parlé dans un autre article).

Je vous proposerai bientôt un autre article plus pratique pour vous aider à préparer au mieux votre voyage dans les îles Shetland.

Ce voyage #Onnepeutpasonaponey a été réalisé avec l’aide de Visit BritainLogan Air et Carigami. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.