Mon itinéraire d'un jour pour visiter Bruges à pied

Voyages

Mon itinéraire d’un jour pour visiter Bruges à pied

Par  | 

Au début de l’année, j’ai passé un chouette weekend à Bruges, notre Venise du Nord que je connais si peu… Ma dernière visite à Bruges devait remonter à au moins 10 ans. Alors quand j’ai eu l’opportunité de séjourner à l’hôtel Martin’s Relais le long des canaux de Bruges, j’en ai profité pour passer un weekend romantique à redécouvrir la ville la plus touristique de Flandre ! Je partage donc avec vous notre petit itinéraire à Bruges qui nous a permis de nous balader dans les plus beaux coins de la ville en un jour seulement (si vous aimez les musées, un jour ne suffira par contre pas).

Le premier jour, nous sommes arrivés à Bruges en fin de journée, nous avons juste mangé au restaurant le Kok au Vin, situé légèrement en dehors du centre touristique: ce fut mon resto coup de coeur à Bruges !

Le lendemain matin, après une bonne nuit au Martin’s Relais, nous étions donc en pleine forme pour arpenter les rues de Bruges ! Nous avons tout naturellement commencé la balade en face de l’hôtel, sur les Spiegelrei et Spinolarei, un bout de canal avec de jolies maisons, et pas trop touristiques. Même si vous ne logez pas exactement là, je trouve que c’est sympa de commencer la journée par ce quartier de Bruges !

Nous avons ensuite tranversé la jolie place Jan Van Eyckplein, puis nous nous sommes dirigés vers la grand place via le Stadsschouwburg. Arrêts optionels pour les amateurs: le Musée de la Frite, Choco-Story ou encore l’Historium qui raconte l’histoire de Bruges de manière interactive.

Arrivés sur le Markt, la grand place de Bruges (d’où partent la plupart des balades en calèches, si ça vous tente) nous avons voulu monter au sommet du beffroi, mais la file de plus d’une heure nous a vite fait changer d’avis… A tenter plutôt en semaine, peut-être !

Nous avons donc continué vers l’hôtel de ville (Stadhuis) en nous arrêtant au passage pour une petite gaufre à manger comme une sucette (ça change !) chez « go.fre » sur Breidelstraat. Miam ! La visite de l’hôtel de ville est payante, mais pas celle de l’étrange Basilique du Saint-Sang de Bruges juste à côté. Comme son nom l’indique, cette basilique hébergerait la relique du sang du Christ… Au premier étage, la Chapelle du Saint-Sang, de style gothique, est très jolie.

Nous avons ensuite emprunté le petit passage Blinde-Ezelstraat pour traverser le Groenerei et arriver au Vismarkt, la place de l’ancien marché au poisson.

C’est ici que l’on arrive dans la partie qui est pour moi la plus photogénique à Bruges, la balade le long du canal Dijver, d’où partent les bateaux qui font le tour des canaux de la ville en saison.

Nous avons longé le canal jusqu’à la Arentshuis, puis nous avons traversé ses jardins (Arentshof) et traversé le Pont Bonifacius, d’où on a une superbe vue.

Juste à côté de là, se trouve l’Eglise Notre-Dame et le site de Oud Sint-Jan, un ancien complexe hospitalier qui abrite aujourd’hui de nombreux événements et plusieurs musées (on y trouve entre autres le musée d’archéologie et l’exposition Picasso).

Nous avons ensuite rejoint la Steenstraat, une des grandes rues commerciales de Bruges, avec un passage par la Cathédrale Saint-Sauveur avant de rejoindre le restaurant que nous avions choisi pour ce midi: le restaurant Bonte B, un restaurant gastronomique moderne, qui propose un menu lunch 3 services à 36€ (ou 2 services à 26€), un très bon rapport qualité-prix, loin des adresses attrappe-touristes !

Après ce bon repas, nous avons repris la route en direction de la brasserie De Halve Maan, qui produit les bières Brugse Zot et la Brugse tripel Straffe Hendrik. Il est possible de visiter la brasserie, mais nous avons préféré nous installer dans la brasserie pour boire une petite bière au coin du feu ! Au bar de la brasserie, on peut déguster une bière non filtrée, qui sort directement des futs de la brasserie: c’est plutôt cool…

Le temps se gâtant un peu dans le courant de l’après-midi, nous avons directement foncé en direction du Béguinage de Bruges, un des sites les plus connus de la ville, classé à l’UNESCO. C’est ici qu’habitaient auparavant les béguines, des femmes célibataires qui vivaient ici de manière indépendante et pieuse. Aujourd’hui, il est habité par des religieuses de l’Ordre de Saint Benoît et par des femmes célibataires de Bruges.

Nous finissons la balade, sous la pluie, au Minnewater, le « lac de l’amour », entouré d’un parc que nous n’explorerons pas vraiment au vu de la météo !

Retour à la voiture, garée dans un parking de périphérie, en passant par quelques jolies rues. Mais si vous le pouvez, je vous conseillerais plutôt de venir en train: la gare n’est pas située très loin du centre-ville, et circuler en voiture à Bruges est vraiment très difficile (comme dans de plus en plus de villes flamandes).

Des bonnes adresses à rajouter à Bruges? N’hésitez pas à me laisser un commentaire !

1 commentaire

  1. Christophe de Bruges

    29 mai 2017 à 19 h 19 min

    Parcours sympathique qui laisse suffisamment de temps pour profiter, souffler et apprécier le paysage et la gastronomie.

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *