Montagnes du Jura: itinéraire sur les Routes du Comté

Voyages

Montagnes du Jura: itinéraire sur les Routes du Comté

Par  | 

Il y a quelques semaines, je suis partie dans les Montagnes du Jura, à la frontière franco-suisse, pour un roadtrip gourmand sur les Routes du Comté.

jura (95)

Les Routes du Comté: itinénaires gourmands

Les Routes du Comté, ce sont plusieurs « circuits savoureux » conçus pour vous aider à découvrir cette belle région avec en fil rouge, la star locale: le Comté ! Au programme: visite de fermes, de fruitières, de caves d’affinage… mais aussi d’autres étapes gourmandes qui vous permettront de découvrir les autres fromages de la région (Morbier, Mont d’Or, Bleu de Gex, Emmental), ainsi que ses vins bien particuliers (Arbois, Côtes du Jura, Crémant du Jura, Macvin, Vin jaune…). Ajoutez à cela quelques randonnées et balades dans la nature pour déculpabiliser après les dégustations de vin et de fromage ( 😉 ), et vous obtiendrez un itinéraire parfait pour les amateurs de nature et de terroir !

jura (134)

Voici donc le parcours que nous avons suivi pendant une petite semaine, et qui reprend en partie quelques uns des Savoureux Circuits des Routes du Comté (mais on aurait pu y passer beaucoup plus de temps: impossible de tout voir en si peu de temps !).

jura (41)

Arrivée en douceur dans le Jura

Après environs 8 heures de route (sans péages !) depuis la Belgique, nous arrivons sous un beau ciel bleu à notre première étape, la Maison d’hôtes « La Tour du Coq Doré« , aux Granges Narboz, dans le nord du Massif du Jura. Ambiance chalet montagnard dans notre chambre, où nous nous reposons un peu avant de prendre place à la table d’hôte, pour notre première ration de fromage du séjour. Une étape gourmande et conviviale que je vous recommande !

jura (16)

 

jura (22)

jura (26)

jura (35)

La Fruitière de Bouverans

Le lendemain, nous commençons notre découverte approfondie du comté (en suivant le savoureux circuit numéro 1) par la visite d’une « fruitière », là où est produit le comté. Direction la Fruitière de Bouverans, où nous reçoit le passionné fromager Anthony Perrin (visite guidée sur réservation uniquement). La production de comté n’est pas un travail facile, et les journées sont ici bien remplies. La Fruitière de Bouverans n’est pas la plus grande fruitière de la région, mais on travaille ici de manière traditionnelle. Les producteurs de lait viennent eux même livrer leur lait juste après la traite. Je ne rentrerai pas ici dans les détails du processus de production (tout de même assez complexe), mais ce que je retiendrai surtout de la visite c’est que le comté ne contient pas de lactose, mais n’est pas végétarien ! Oui, vous avez bien lu ! En effet, de manière traditionnelle, le comté est fabriqué avec de la pressure, un coagulant qui permet de solidifier le lait, et qui est issu de la caillette, le quatrième estomac des jeunes ruminants. Bonne nouvelle en revanche pour les intolérants au lactose, puisque celui-ci disparait au cours de l’affinage.

 

jura (47)

 

Une fois produit, le comté commencera son affinage dans les caves de la fruitières, avant d’être emmené dans des caves d’affinage, où c’est l’affineur qui sera en charge de son vieillissement optimal.

jura (80)

 

Si vous n’avez pas réservé, vous pouvez tout de même vous rendre dans la petite boutique de la fruitière, qui propose quelques excellents comtés affinés au Fort Saint-Antoine.

Le Mont d’Or

Nous reprenons la route vers le Mont d’Or, un des sommets du Massif du Jura, qui culmine à 1463. Une courte balade (au milieu des vaches !) nous emmène à un magnifique panorama face à la Suisse voisine. Si vous avez bonne vue, vous pourrez même aperçevoir au loin le Lac Léman et le jet d’eau de Genève. Il y a plusieurs chemins de randonnée qui partent de là, si vous avez plus de temps que nous je vous conseille d’y consacrer au moins une demi-journée, c’est l’un de mes coups de coeur de ce voyage !

jura (104)

jura (110)

jura (137)

jura (116)

jura (142)

jura (145)

jura (150)

jura (165)

jura (151)

Pause gourmande dans un chalet d’alpage

Après notre balade, nous redescendons en voiture vers le chalet d’alpage La Petite Echelle. Le maître des lieux, Norbert, est berger. Il accueille touristes et locaux dans son petit chalet situé juste à la frontière suisse, et propose de copieux plats à base de produits locaux. Un repas simple, mais qui nous ravi. Du soleil, de bons produits et une belle vue: que demander de plus? Si vous avez envie d’y passer plus de temps, Norbert possède également quelques yourtes !

jura (187)

 

jura (176)

jura (193)

jura (177)

Les caves d’affinage du Fort Saint-Antoine

Après avoir visité une fruitière ce matin, nous en apprenons plus cette après-midi sur la dernière étape de production du comté: l’affinage. Direction le Fort Saint-Antoine, également appelé la « cathédrale du comté » ! Vous vous renderez vite compte pourquoi en voyant les photos ci-dessous. L’empilement des meules de comté est vraiment impressionnant: si vous ne devez visiter qu’une cave d’affinage durant votre voyage, c’est celle-ci que je vous conseille.

jura (197)

C’est ici qu’est affiné le comté Marcel Petite. Le fort se visite lors de visites guidées (sur réservation uniquement) qui durent une bonne heure et demi. Une bonne veste est recommandée, car il fait assez froid dans les caves. Il ne faut également pas être trop sensible du nez, car l’odeur d’ammoniac, dégagée pendant l’affinage, est également assez présente. Mais ça en vaut vraiment la peine !

 

jura (235)

 

Activité insolite: la spéléofondue

Notre dernière activité de la journée est pour le moins insolite. En effet, ce soir nous allons manger une fondue au comté… dans une grotte ! Même si je ne suis toujours pas super fan de spéléo (c’est sans doute ma descente en rappel non loin de là il y a 2 ans de cela qui m’a un peu traumatisée 😉 ), l’activité est si originale que je ne pouvais pas rater ça ! Nous avons rendez-vous avec Noa Guides, qui nous emmène dans une des grottes faciles d’accès de la région. Après un peu de crapahutage dans la grotte, nous trouvons un bon spot pour lancer la fondue. Grâce à nos lampes, ce n’est pas si difficile que ça de manger ici. Et au moins, ça réchauffe. Bref, une expérience vraiment insolite pour les plus téméraires !

jura (285)

jura (284)

jura (301)

jura (315)

L’Atelier de Donat, hôtel avec vue

Le temps nous manque pour réellement profiter de notre hôtel ce soir, mais le tout nouveau Atelier de Donat à Malbuisson a vraiment tout pour plaire: vue sur le lac depuis notre balcon, chambres hyper confortable, petit-déjeuner délicieux et surtout… un bain à remous dans la salle de bain ! Quelle plaisir après une telle journée. 😉

jura (257)

 

jura (325)

 

Visite du Parc Polaire de Chaux-Neuve

Le lendemain, nous commençons la journée par une sympathique activité en plein air, idéale pour les familles: le Parc Polaire de Chaux-Neuve. Si leur site internet annonçait un « safari pédestre », nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre à notre arrivée, et nous avons été agréablement surpris ! A mi-chemin entre une réserve naturelle et un zoo, le Parc Polaire permet d’aller à la rencontre d’animaux nordiques (rennes, yacks, mouflons, chamois, daims, bisons d’Europe…), en pénétrant dans les enclos des animaux en compagnie d’un des soigneurs. Une sortie vraiment sympas pour les amoureux des animaux !

jura (343)

jura (347)

jura (342)

jura (349)

jura (340)

jura (357)

jura (374)

jura (382)

 

Les Rousses: une station de ski en été

Notre prochain arrêt est Les Rousses. La station de ski n’est pas très animée l’été, mais nous devions initialement y faire une randonnée… si la météo n’en avait pas décidé autrement !

jura (405)

Si vous cherchez un bon restaurant aux Rousses, je vous en recommande deux:

  • Le Chalet du Lac: en dehors du centre-ville, face au lac. Pour un déjeuner gourmand avec vue ! Délicieuse croûte aux morilles.

jura (384)

jura (386)

  • Le Chalet Regain: leurs hamburgers « décomposés », aux saveurs montagnardes, sont une tuerie, tout comme leurs glaces maison (les saveurs myrtille et vin jaune… mmmh!). Le tout se déguste dans un cadre très charmant (ne ratez pas les toilettes… je vous laisse la surprise 😉 ).

jura (472)

 

jura (488)

Nous avons dormi également aux Rousses, à l’hôtel Le Lodge, idéalement situé dans le centre du village. Un hôtel confortable, à l’atmosphère chalet de montagne.

jura (403)

jura (397)

Le Fort des Rousses

Avant de quitter Les Rousses, nous participons à une visite guidée du Fort des Rousses, un autre fort militaire qui s’est transformé aujourd’hui en caves d’affinage pour comté. On affine ici le comté Juraflore. La visite est similaire à celle du Fort Saint-Antoine, même si ici on met également l’accent sur les autres fromages de la région.

jura (418)

jura (454)

jura (450)

jura (457)

jura (446)

La Fromagerie de l’Abbaye

Nous passons également à la Fromagerie de l’Abbaye, qui produit en particulier le Bleu de Gex. Si vous visitez la fromagerie le matin, vous pouvez assister à la production du fromage depuis des galeries vitrées. C’est un bon endroit pour faire votre stock de fromages et de spécialités locales: il y a du choix, et les prix sont très raisonnables.

jura (500)

jura (503)

jura (505)

jura (501)

Dormir dans une bulle transparante aux Géorennes

Nous continuons dans les expériences insolites puisque nous allons dormir dans une bulle transparente au camping des Géorennes ! Vous avez été beaucoup à me demander des détails sur cette expérience unique, je lui consacrerai donc un article dédié, mais je peux vous dire que cette nuit a largement été à la hauteur de mes attentes, voir plus ! Dormir à la belle étoile, au milieu de la nature, avec un confort proche de celui d’un hôtel: que demander de plus?

jura (587)

jura (653)

jura (677)

jura (620)

Les grottes du Cerdon

Le lendemain, la météo étant à nouveau capricieuse, nous devrons annuler une randonnée et du parapente au Grand Colombier (près de Seyssel, que j’avais déjà visité l’année passée), nous changeons donc notre programme et prenons part à une visite guidée très intéressante des grottes du Cerdon. Le lien avec le comté? Des caves d’affinage se trouvaient auparavant dans la grotte (et oui, on en avait vraiment installé partout!).


jura (772)


jura (825)

La région produit également un vin particulier, le Cerdon. En chemin, nous en profitons pour nous arrêter pour une petite visite et dégustation au Cellier Lingot-Martin, près du village médiéval de Poncin. Ce vin mousseux rosé est très léger, idéal pour des apéritifs estivaux.

jura (747)

 

Les Cabanes du Belvédère

Pour notre dernière nuit dans les Montagnes du Jura, nous logeons aux cabanes et lodges du Belvédère à Serrières-sur-Ain. Notre lodge en bois très spacieuse (avec une cuisine équipée, une salle de douche et un grand espace de vie au rez-de-chaussée et deux chambres à l’étage), située au milieu des arbres, offre une belle vue sur la rivière Ain et l’île Chambod depuis sa grande terrasse. Un endroit très calme, et une bonne base pour un séjour 100% nature !

jura (843)

 

jura (880)

 

jura (860)

 

Cela vous a donné envie? Vous trouverez toutes les infos nécessaires pour organiser votre voyage sur les sites internet du Comté et des Montagnes du Jura, qui m’ont aidé à organiser ce voyage.

3 commentaires

  1. I love Comté sur Facebook

    3 août 2016 à 9 h 08 min

    Savoureux ce reportage ! Une mention spéciale pour les magnifiques photos !
    Mais juste une remarque quand vous dites « le Comté n’est pas végétarien »… En fait si !
    –> La présure utilisée pour la fabrication du Comté est produite à partir de caillette de veau, certes. La macération de cette partie de l’estomac permet d’en extraire les enzymes (chymisine et pepsine) qui font cailler le lait. Après filtration, on obtient un liquide transparent, jaune clair, qui est ajouté au lait à la dose de 1 pour 1000 environ.
    En aucun cas, il n’y a donc de morceau de caillette dans le Comté !

  2. jobstop

    22 août 2016 à 8 h 43 min

    Tout simplement magnifique

  3. Pingback: Hébergement insolite: dormir dans une bulle transparente

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *