Visiter les plus beaux châteaux de l’Oise, de Chantilly à Pierrefonds

S’émerveiller devant le Château de Chantilly, explorer Pierrefonds, se balader dans le parc du Château de Compiègne, dormir haut perché dans le domaine du Château de Raray… L’Oise est vraiment la destination parfaite pour vivre la vie de château durant un weekend ! De cette destination facilement accessible (3 heures de route de Bruxelles, 1 heure depuis le centre de Paris), je n’avais visité jusqu’à présent que le Parc Astérix (un parc d’attractions d’ailleurs très sympa !). Et même si je connaissais bien sur de nom le Château de Chantilly, je dois avouer que je ne m’attendais pas à découvrir autant d’autres pépites dans la région, que ce soit le Château de Pierrefonds, le Château de Compiègne, ou des plus petits châteaux dont certains accueillent aujourd’hui des hôtels ou hébergements insolites (on en reparlera plus en détail plus bas).

Visiter les châteaux de l’Oise

Nous avons effectué ce weekend sur la thématique des châteaux de l’Oise en automne, mais c’est une idée de weekend qui est réalisable quelle que soit la période de l’année. L’avantage d’y aller en dehors de l’été, c’est qu’il y a beaucoup moins de monde dans les châteaux les plus connus. Pour moi, le printemps et l’automne sont des périodes idéales pour réaliser un voyage similaire à celui que nous avons fait. La région étant également très nature, avec de grandes forêts, cela vous permettra également de profiter lors de vos balades des fleurs au printemps ou des couleurs de l’automne comme ce fut notre cas.

Au moment où j’écris ces lignes, il y a encore des restrictions liées au Covid : je vous recommande donc également de vérifier les conditions d’accès aux châteaux avant votre visite puisque celles-ci peuvent encore changer (Pass sanitaire, réservation obligatoire, etc).

La Château de Pierrefonds

La première étape de notre weekend dans l’Oise fut Pierrefonds, une charmante ancienne station thermale connue pour son château (re)construit au 19ème siècle par Viollet-le-Duc sur les ruines d’un château du 12ème siècle, à la demande de Napoléon III qui voulait en faire une résidence impériale. Ce qui rend le Château de Pierrefonds unique est qu’il s’agit d’un château de style médiéval, mais imaginé selon la représentation idéalisée du Moyen-Âge qu’on pouvait avoir au 19ème siècle. C’est donc en quelque sorte le château médiéval idéal, et c’est une petite merveille.

Encore plus fou, le château, qui fait aujourd’hui partie des Monuments Nationaux de France, n’a finalement jamais été habité à la suite de la chute de l’empire, la nouvelle république ne souhaitant pas continuer les travaux massifs de restauration du château. La visite du château, qui n’est donc quasiment pas meublé, reste cependant très intéressante. Fun fact : Michael Jackson aurait essayé d’acheter le château de Pierrefonds, puis la maquette originale du château (que l’on voit à la fin de la visite), mais n’arrivant à rien acheter de tout ça, il finit… avec une réplique de cette même maquette en guise de table de chevet !

Ah, et si le château vous dit quelque chose, c’est peut-être car vous l’avez vu dans l’un des films ou séries qui ont été tournés ici : on peut par exemple citer Les Visiteurs 2, le Jeanne d’Arc de Luc Besson, ou encore plus récemment la série britannique Merlin.

Où manger à Pierrefonds ? 

Au Chalet du Lac, avec une vue sur le lac de Pierrefonds et une jolie terrasse ouverte à la belle saison. On y déguste une cuisine traditionnelle française. A 18€ le menu du marché, on fait difficilement un meilleur rapport qualité-prix !

Le Château de Chantilly

De loin le plus touristique des châteaux de l’Oise, le Château de Chantilly est un arrêt immanquable. Le domaine du Château de Chantilly est vaste, et je vous conseille de consacrer au grand minimum une demi-journée (si possible, une journée complète) à la visite de celui-ci. Si possible également, je vous recommande fortement de prendre part à une des visites guidées de l’intérieur du château. La visite à laquelle nous avons participé était passionnante et on serait passé à côté de beaucoup de choses sans guide, y compris les trois Raphaël et le Da Vinci (récemment authentifié), pièces phare (mais bien cachées !) de la belle collection d’art du château, qui est carrément la deuxième plus grande collection de tableaux en France, et ce grâce à Henri d’Orléans, duc d’Aumale et fils du roi Louis-Philippe, qui était un grand collectionneur.

La visite des Grandes Ecuries, et du Musée du Cheval qu’elles abritent, est également inclus dans le billet d’entrée du Château de Chantilly. Vous pourrez y assister à une intéressante démonstration équestre, qui vous donnera un petit aperçu des fameux spectacles équestres de Chantilly.

Et puis évidemment, il ne faudrait pas oublier de vous balader dans le domaine du parc, grand de 115 hectares, constitué de plusieurs parties datant d’époques différentes, avec notamment un jardin à la française dessiné par Le Nôtre au 17ème siècle. Son jardin anglais du 19ème siècle, avec les couleurs de l’automne, était particulièrement agréable.

Où manger à Chantilly ? 

LA bonne adresse gastronomique de ce séjour dans l’Oise, ce fut le restaurant Le Vertugadin situé au cœur du village de Chantilly et (le monde est petit) tenu par le frère du restaurant Holy Smoke à Bruxelles. Spoiler alert : la bonne bidoche semble être un trait de famille ! Cette autoproclamée « néo-auberge » propose une cuisine « bourgeoise et vertueuse », avec une carte relativement courte mais centrée sur de (très) bons produits. Ajoutez à cela un sens de l’accueil hors norme, et vous aurez l’adresse immanquable de Chantilly ! N’oubliez pas de réserver votre table.

Vous pensiez que j’allais vous parler de Chantilly sans vous parler de la crème chantilly ?! La « confrérie des chevaliers fouetteurs de crème chantilly » propose des cours et démonstrations à plusieurs endroits à Chantilly, pour vous apprendre LA recette de la véritable crème chantilly. Certains cours sont organisés dans le domaine du château, d’autres ont lieu à L’Atelier de la Chantilly, à deux pas du Vertugadin. La pâtisserie possède également un petit espace tea room où déguster de nombreuses douceurs à base de chantilly évidemment, du nuage de chantilly pour les plus gourmands (de la pure chantilly agrémentées des accompagnements de votre choix) aux classiques français comme le Paris-Brest.

Le Château de Compiègne

Troisième château de notre périple, pour une ambiance encore tout à fait différente : nous voici au Château de Compiègne, conçu par Louis XV, qui fut une résidence royale importante durant les mois d’été et d’automne. Le château abrite aujourd’hui plusieurs musées : le Musée du Second Empire, les Appartements de l’Empereur et de l’Impératrice, et le Musée National de la Voiture. Mais le bon plan, c’est que les jardins du château de Compiègne sont accessibles gratuitement ! Et dans leur prolongement, la forêt de Compiègne offre une multitude d’options de balades.

Où manger à Compiègne ?

A La Brasserie Parisienne : on y a adoré à la fois la décoration originale et décalée (« sexy brasserie à l’esprit jungle » ainsi que la carte variée alliant plats français classiques et street food moderne, dont un excellent burger au maroilles, à déguster avec l’un de leurs cocktails pointus.

Senlis, ancienne ville royale

Non loin de Chantilly, l’ancienne ville royale de Senlis mérite également une petite balade. C’est ici que Hugues Capet, premier roi de la dynastie capétienne, a été couronné. Aujourd’hui, il ne reste plus que quelques ruines de son château, visibles gratuitement derrière l’office de tourisme. La meilleure manière de découvrir Senlis est de se perdre dans les petites ruelles de son centre-ville historique, où vous pourrez notamment découvrir la Cathédrale Notre-Dame, un ensemble de maisons à colombages du 16ème siècle et une partie de l’ancienne enceinte gallo-romaine du 3ème siècle.

Dormir au château dans l’Oise

Les Cabanes Coucoo Grands Chênes au Château de Raray

Pour rester dans la thématique, nous avons logé dans le domaine d’un château, le Château de Raray, où se trouvent (en plus d’un golf) des logements insolites haut de gamme : les cabanes Coucoo Grands Chênes. En grande amatrice de logements insolites de luxe, ça faisait déjà un petit temps que j’avais repérés les cabanes Coucoo (il en existe plusieurs sites en France), j’étais donc ravie d’enfin avoir l’occasion de les découvrir ! Nous avons logé dans la Cabane Imprenable, une de leurs cabanes « Dans les Arbres Duo », perchée à 13 mètres de haut dans un chêne, à la lisière entre la forêt et le golf.

Je pense que c’est la première fois que je logeais dans une cabane aussi haut perchée, et pour moi qui suis parfois sujette au vertige, on va dire que la montée via une échelle assez raide ne fut pas de tout repos ! Je vous rassure cependant, si vous êtes comme moi, sachez qu’ils ont également d’autres cabanes moins hautes avec des « vrais » escaliers, et il y a même des cabanes Spa avec jacuzzi extérieur (vous me connaissez, j’aurais clairement opté pour une de celles-là mais elles sont prises d’assaut des mois à l’avance – ça me donnera une bonne occasion d’y revenir !).

Assez unique pour des cabanes dans les arbres, toutes leurs cabanes possèdent de vrais chauffages et de vraies toilettes. Aucun souci donc pour y séjourner durant l’hiver, ça reste bien cosy. Si vous ne voulez pas redescendre de votre cabane, il est possible de commander un panier pour y manger le soir, que l’on monte facilement jusqu’à la cabane grâce au bien pratique monte-charge. Plusieurs formules sont proposées, mais l’hiver je vous conseille clairement leur option raclette, qui inclut des fromages et charcuteries de qualité. Le petit-déjeuner, également sous forme de panier, était aussi copieux, et à base essentiellement de produits issus de producteurs situés à moins de 10 km du domaine, une démarche slow food qu’on salue !

L’accès aux cabanes se fait à pied depuis le Château de Raray (comptez 5-10 minutes de marche), que nous n’avons pas visité, mais qui organise régulièrement des visites guidées. Le château a notamment servi de lieu de tournage au film « La Belle et la Bête » de Jean Cocteau.

Autres options : 4 châteaux-hôtels dans l’Oise

Si le glamping, ce n’est pas votre truc mais que vous voulez tout de même rester dans la thématique châteaux pour votre hébergement dans l’Oise, il existe d’autres châteaux qui abritent des hôtels et bed & breakfasts plus classiques. Voici ceux que j’ai repérés :

  • Le Château d’Ermenonville : ce château du 18ème siècle entouré d’un beau parc et connu pour être le château du premier film « Les Visiteurs », possède plusieurs chambres et un restaurant.
  • Le Château d’Auteuil : ce petit château rénové et décoré avec goût possède notamment quelques chambres avec baignoires spa
  • Le Château de Montvillargenne : cet hôtel 4 étoiles est le plus grand château-hôtel de France. Avec 120 chambres, un restaurant bistronomique, un bar et un espace bien-être avec piscine, sauna, hammam et salle de fitness, il y a de quoi faire !
  • Le Tiara Château Hôtel Mont Royal Chantilly : si vous cherchez un château pour un séjour véritablement luxueux, cet hôtel 5 étoiles est pour vous ! Situé au cœur de la Forêt de Chantilly, cet hôtel ultra chic possède un spa avec piscine, sauna et jacuzzi, ainsi que deux restaurants (un gastronomique et un bistronomique).

 

J’ai été invitée à découvrir l’Oise par Oise Tourisme mais mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante. 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.