Voyage dans les Açores #1 – que faire sur l’île de Terceira ?

En octobre dernier, j’ai enfin réalisé un de mes rêves : partir à la découverte de l’archipel des Açores, cette région autonome du Portugal située au beau milieu de l’océan Atlantique. Destination touristique encore assez méconnue, les îles des Açores réservent bien des surprises… Durant une semaine, nous avons découvert trois des neuf petites îles que compte l’archipel : Terceira, Faial et Pico. La plupart des touristes optant pour la plus grande île, São Miguel, cet itinéraire est une bonne alternative pour un premier voyage aux Açores un peu plus hors des sentiers battus. Il vous permettra de découvrir pleinement la diversité de l’archipel : chaque île a son charme propre, mais avec un point commun – un côté sauvage et « bout du monde » ultra dépaysant !

Les Açores et Terceira en pratique

Les Açores se trouvent littéralement à mi-chemin entre l’Europe et l’Amérique puisque sept de ses îles se trouvent sur la plaque tectonique eurasienne, alors que les deux îles les plus à l’ouest (Corvo et Flores) sont sur la plaque nord-américaine !

Il existe quelques vols directs vers São Miguel en haute saison (de avril à octobre) mais le plus simple pour rejoindre les îles du groupe central, dont font partie les trois îles que nous avons visité, est de passer par Lisbonne. La compagnie aérienne portugaise TAP propose de bonnes correspondances vers l’aéroport de Lajes à Terceira.

Une fois dans les Açores, les vols intérieurs de la compagnie aérienne des Açores, SATA, permettent de se déplacer d’île en île. Des ferrys effectuent également des connexions régulières entre la plupart des îles.

Une voiture de location est essentielle pour visiter les îles, Terceira n’en fait pas exception. Il est primordial de réserver votre voiture bien à l’avance car en haute saison, les loueurs peuvent être sold out ! Europcar est présent sur les trois îles que nous avons visitées. La conduite ne présente pas de difficulté particulière.

Terceira, la verdoyante

Terceira est la seconde île la plus habitée des Açores, avec un peu plus de 56.000 habitants pour environs 400 kilomètres carré. C’est l’île la plus à l’est des cinq îles formant groupe central et elle a été la troisième île des Açores à être découverte par les portugais au milieu du 15ème siècle, ce qui lui a valu son nom (Terceira signifiant en portugais « la troisième »).

Terceira se distingue par une activité volcanique ayant formé des sites géologiques particulièrement variés (cratères volcaniques, caldeiras, grottes, fumerolles, anciennes coulées de lave, cônes volcaniques,…) et par une faune et une flore variée. L’île est aussi très prisée par les ornithologues puisque l’on peut y retrouver des oiseaux migrateurs venus à la fois d’Europe et d’Amérique.

Mais ce qui m’a le plus surprise à Terceira, ce sont ses champs et pâturages verdoyants à perte de vue : on se croirait presque en Irlande (l’activité volcanique en plus) !

Que faire à Terceira ?

Nous avons consacrés grosso modo deux jours à la visite de Terceira. Notre exploration a été un peu raccourcie par rapport à ce qui était initialement prévu (3 jours me semble être un minimum pour explorer Terceira) puisque, pas de chance, notre séjour dans les Açores est tombé en plein pendant l’ouragan Lorenzo. S’il a finalement globalement épargné Terceira, nous avons été coincés à l’hôtel durant l’alerte ouragan et n’avons en conséquence de ça pas eu le temps de visiter deux sites majeurs de l’île, que je vous recommande de rajouter à votre liste si vous venez à Terceira :

  • Algar do Carvão : une grotte dans le tunnel d’un volcan éteint ! Cette cheminée volcanique est l’un des seuls endroits au monde où l’on peut descendre dans les profondeurs d’un volcan.
  • la Gruta do Natal : une grotte volcanique formée il y a 10.000 ans par la lave du volcan Pico do Gaspar.

Des excursions permettent de combiner ces deux visites. D’autres activités populaires à Terceira incluent le whale-watching et les excursions en jeep.

Miradouro da Serra do Cume

Notre premier arrêt en quittant l’aéroport a été l’un des panoramas les plus représentatifs de l’île, le Miradouro da Serra do Cume. On fait face à un patchwork de champs s’étalant jusqu’à l’océan, dans une ancienne caldeira. Je vous recommande de faire cet arrêt à votre arrivée, car ça vous donne vraiment un bon aperçu de ce qu’est Terceira. 

Angra do Heroismo

Notre base pour découvrir l’île de Terceira a été Angra do Heroismo, sa capitale classée à l’UNESCO et plus vieille ville des Açores (toutefois reconstruite en grande partie après avoir été ravagée par un grand tremblement de terre en 1980). Entourée par deux importantes fortifications (San Sebastian et San Juan Baptista), Angra fut un port d’escale obligatoire pour les navires jusqu’au 19ème siècle et doit son classement à l’UNESCO au rôle important qu’elle a eu de ce fait dans l’histoire de la navigation portugaise.

Le centre-ville de Terceira, avec ses maisons colorées, est agréable à visiter. Ne manquez pas la Praça Velha (place centrale où était situé notre hôtel), ses églises (Igreja da Sé, Igreja da Misericórdia), sa marina et son petit jardin botanique situé dans les murs de l’ancien couvent de Sao Francisco, le Jardim Duque da Terceira.

Pour en apprendre plus sur l’histoire d’Angra, je vous recommanderais si possible de participer à une visite guidée de la ville.

Voici trois bonnes adresses pour manger à Angra do Heroismo :

  • le restaurant Tasca Das Tias : cuisine à base d’ingrédients locaux. Je vous recommande en particulier de goûter à l’excellent thon des Açores, accompagné de patates douces dont le goût est tellement différent de ce à quoi nous sommes habitués chez nous… Délicieux !

  • le restaurant Verde-Maçã : petit restaurant situé dans un ancien bâtiment dans le centre d’Angra, on y retrouve pas mal de spécialités de l’archipel.

  • et pour le dessert, rendez-vous chez O Forno pour déguster la spécialité de l’île, les Bolos d’Amélia, des petits gâteaux aux œufs, mélasse, cannelle, raisins de Corinthe et cédrats (ce qui donne une sorte de pain d’épices très doux) qui aurait été créé à l’occasion de la venue sur l’île de la reine Dona Amélia.

Monte Brasil

Face à Angra do Heroismo se trouve le Monte Brasil, une presqu’île créée par des éruptions volcaniques il y a 22.000 ans. Aujourd’hui un parc naturel, Monte Brasil est le plus grand volcan côtier des Açores. C’est de là que vous aurez les plus belles vues sur Angra. Un chemin de randonnée permet de faire le tour de la presqu’île et de sa petite caldeira.

Les Imperios colorés de Terceira

En parcourant l’île de Terceira, vous ne manquerez pas de remarquer dans chaque village des bâtiments colorés, appelés « imperios ». Il s’agit de chapelles dédiées au Saint-Esprit, dont le culte est toujours très présent dans les Açores et en particulier à Terceira, où sont toujours organisées des processions en son honneur à la Pentecôte. Je ne sais pas si celles-ci sont tout aussi hautes en couleur qu’à Tomar, mais les imperios eux le sont en tout cas. Mes préférés : l’Imperio Santo da Caridade à Santa Cruz et l’Imperio Sao Sebastiao dans le village du même nom, avec ses motifs de vignes. 

L’église Saint-Sébastien (Sao Sebastao)

C’est d’ailleurs face à ce bel imperio que ce trouve une des autres merveilles de Terceira, l’église de Sao Sebastao. Cette petite église, la plus ancienne de Terceira, abrite ce qui serait les plus vieilles fresques des Açores, actuellement en rénovation. 

Les piscines naturelles de Terceira

Les Açores ayant des côtes très volcaniques, faute de plages, on y trouve de nombreuses piscines naturelles, entourées de roches volcaniques qui permettent de nager au calme, en étant protégés de l’océan souvent très agité. Nous en avons découvert trois :

  • les piscines naturelles de Porto Martins

  • les piscines naturelles de Biscoitos

  • les piscines naturelles « do Refugo » à Porto Judere

Les vignes de Biscoitos

Il n’y a pas que des piscines naturelles à Biscoitos, il y a également des vignobles caractérisés par des petites parcelles entourées de roches volcaniques (« curraletos »), un modèle que l’on retrouvera également sur l’île de Pico. Le sol volcanique donne un goût particulier aux vignes. Le cépage principal ici est le Verdelho. Un petit musée du vin permet d’en apprendre plus sur ce type de vin traditionnel. Des wine tours sont également organisés pour les amateurs.

Quinta do Martelo

Un autre endroit à ne pas manquer sur Terceira, en particulier pour les gastronomes, est la Quinta de Martelo. Il s’agit d’un endroit très spécial qui cherche à préserver les traditions de l’île en reconstituant une sorte de village traditionnel.

On y trouve un restaurant traditionnel où l’on a mangé un repas « comme autrefois » avec notamment un alcatra, le plat de viande traditionnel à Terceira, cuisiné dans un chaudron d’argile. Tout ici est local – d’ailleurs les Açores produisent une bonne partie de la viande que l’on trouve dans le reste du Portugal.

Si vous cherchez un hébergement insolite à Terceira, la Quinta do Martelo propose également des hébergements originaux, notamment des petites maisons avec une pièce avant « à l’ancienne » (un lit en bois sans matelas !) mais avec à l’arrière une autre chambre, cette fois-ci avec tout le confort moderne ! De quoi faire des frayeurs aux clients poussant pour la première fois la porte de leur hébergement… une belle mise en scène (voir plus de photos sur Booking).

Fromagerie Queijo Vaquinha

Terceira est également connue pour son fromage. En même temps, il y a plus de vaches que d’habitants sur l’île, il faut bien en faire quelque chose ! Il est possible de s’arrêter pour une petite dégustation (gratuite) et de voir une partie de la production à la fromagerie Queijo Vaquinha, la fromagerie la plus populaire de l’île. 

Miradouro das Veredas (Alto das Lages)

Autre point de vue intéressant sur la route menant à l’intérieur des terres, le Miradouro das Veredas offre un point de vue panoramique et à nouveau verdoyant sur la région de Veredas, la paroisse de Terra Chã, et même au loin Monte Brazil.

Furnas do Enxofre

Nous nous sommes aussi rendus au cœur géothermique de l’île pour découvrir les fumerolles de Furnas do Enxofre. Les paysages sont splendides et l’odeur de soufre… bien présente ! 

Miradouro de Alagoa da Fajanzinha

Le point de vue à ne pas manquer sur la côte nord de l’île est celui de Alagoa da Fajanzinha, situé dans la réserve naturelle du même nom. On peut également l’atteindre via un des sentiers de randonnée de l’île, Baías da Agualva.

Praia da Vitoria et le Miradouro da Serra do Facho

Nous terminons le voyage à Praia da Vitoria, la deuxième ville de l’île, beaucoup plus moderne, et qui possède une longue plage de sable. Pour un beau panorama sur la ville, vous pouvez monter au Miradouro da Serra do Facho.

Le restaurant O Pescador est une bonne adresse pour manger du poisson frais à Praia da Vitoria : j’y ai mangé un excellent espadon, accompagné d’une purée de patate douce et fruit de la passion. 

Randonner à Terceira

Si vous aimez randonner, sachez que l’archipel des Açores possède un site très bien fait où vous retrouverez les itinéraires de randonnées sur chaque île. Vous pouvez consulter les randonnées à faire à Terceira ici. Il est également possible de randonner accompagné d’un guide. Une des randonnées les plus populaires est la randonnée des Mistérios Negros.

Où loger sur l’île de Terceira ?

L’île de Terceira étant relativement petite, le plus facile est de rester basé au même endroit durant toute la durée de votre séjour. Angra do Heroismo, la capitale, est un bon choix si vous avez envie d’être à proximité de pas mal de restaurants pour aller manger le soir. Nous avons logé au Azoris Angra Garden, un hôtel quatre étoiles tout juste rénové qui se trouve sur la place principale de la ville et qui possède un beau rooftop. Une partie des chambres donne sur la place et l’autre sur le jardin de l’hôtel (dans le prolongement du jardin botanique).

Au programme du prochain épisode : l’île de Faial

J’ai été invitée dans les Açores par Visit Azores et Visit Portugal. Mon opinion reste, comme d’habitude, entièrement indépendante.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.