Sur la Route des Vins d'Alsace: Kientzheim

Voyages

Sur la Route des Vins d’Alsace: Kientzheim

Par  | 
--// Partie 4 sur 5 dans la série Voyage sur la Route des Vins d'Alsace / #DrinkAlsace //--   

Mon roadtrip #DrinkAlsace continue à Kientzheim, un charmant petit village coloré, proche de Kaysersberg. Notre premier arrêt dans le village est la Confrérie Saint Etienne, une des plus anciennes confréries viticoles de France.

kientzheim (24)

La confrérie Saint Etienne

Fondée aux alentours de 1400, cette ancienne confrérie – qui occupe aujourd’hui un magnifique château du 16ème siècle – a depuis toujours eu pour but de surveiller la qualité des vins mis sur le marché dans la région. En 1848, les activités de la confrérie furent suspendues pendant près d’un siècle, et celle-ci fut réactivée en 1947 par un groupe de passionnés. Depuis sa réactivation, la confrérie suit le même règlement qu’établi lors de sa création, à une exception près : au lieu de ne s’occuper que des vins du coin, l’activité de la confrérie s’étend maintenant à l’ensemble de la région de production alsacienne.

kientzheim (2)

kientzheim (23)

kientzheim (3)

En tout, la confrérie Saint Etienne regroupe aujourd’hui 3000 membres (avec des délégations à l’étranger, notamment en Suède, en Belgique, aux Etats-Unis,…), dont 500 membres réguliers, 110-120 grands conseillers et 70-80 conseillers.

En 1957, a également été mis en place le concours du Sigille (sceau, en latin), qui récompense les meilleurs vins. Pour obtenir un Sigille, le vin présenté doit obtenir au moins 7/10 sur deux critères : sa qualité et sa typicité. Chaque vigneron doit également déposer 12 bouteilles de tous les vins sigillés dans l’oenothèque de la confrérie. Ce n’est donc pas une petite oenothèque que possède la confrérie, d’autant plus que s’y trouvent aussi des vins datant d’avant le début du concours, jusqu’en 1949). Au total, aujourd’hui, ce sont plus de 60.000 bouteilles qui composent cette unique oenothèque. Tous les deux ans, environs 500 bouteilles sont mises aux enchères, c’est la seule solution si vous désirez vous en procurer une !

kientzheim (14)

kientzheim (7)

kientzheim (8)

kientzheim (13)

kientzheim (12)

L’oenothèque comporte également une collection très particulière, la collection Méquillet. Celle-ci fut retrouvée en abattant un mur. Elle fut en réalité emmurée au début du 20ème siècle pour être protégée des envahisseurs. On y retrouve des vins datant de 1834 à 1936 : une collection tout simplement incroyable !

kientzheim (15)

kientzheim (17)

Notre visite à la Confrérie Saint Etienne fut également l’occasion de découvrir les produits Lekouglof, une petite société innovante qui revisite le traditionnel Kouglof alsacien en miniature et gastronomique, et avec une nouvelle texture entre la madeleine et le financier (disponible en Belgique chez Knudde).

kientzheim (9)

La dégustation qui suivit la visite de l’oenothèque fut une des plus uniques de ce voyage, avec un Riesling et un Toquet Pinot Gris tous deux de 1990. C’était la première fois que je goûtais d’aussi vieux vins, et faut avouer que c’est une expérience vraiment unique.

kientzheim (22)

kientzheim (21)

kientzheim (19)

Confrérie Saint-Etienne
1 Grand Rue
68240 Kientzheim

Côté Vigne et les Parenthèses Vigneronnes

kientzheim (26)

Après la visite, nous nous dirigeons vers la place du village pour un lunch en terrasse au restaurant Côté Vigne, très bonne adresse pour déguster aussi bien des spécialités locales – choucroute top ! – que des plats plus modernes.

kientzheim (30)

kientzheim (31)

kientzheim (32)

Nous retrouvons également les représentants de la Vallée de Kaysersberg (#visitKB sur les réseaux sociaux) qui nous ont présenté en avant-première leurs tous nouveaux séjours autours du vin, les Parenthèses Vigneronnes. Ces séjours visent à découvrir autrement les Grands Crus de la région, ceux-ci étant présents en grande concentration dans la région (le premier grand cru étant le Schlossberg en 1975 et le dernier le Kaefferkopt depuis 2007). Ces séjours (à partir de 130€) comprennent une nuit, un petit déjeuner, un repas accords mets-vins 3 services dans un restaurant gastronomique et une « parenthèse vigneronne », une visite d’1h30 en tête à tête avec le vigneron. Le visiteur a le choix entre 9 thématiques, chacune développée par un vigneron différent (exemples : Jean-Baptiste Adam pour la biodynamie, Freyburger pour une visite chocolat et grands crus, etc.). Un séjour qui moi, me donne déjà envie de retourner en Alsace ! 😉

Le Domaine André Blanck

La journée se poursuit ensuite chez André Blanck, qui se trouve être le voisin de la Confrérie Saint-Etienne – nous n’avons donc encore une fois pas trop loin à aller !

Le domaine André Blanck existe depuis 7 générations. C’est Charles Blanck qui nous reçoit dans l’ancienne cour de la Chevalerie de Malte. Nous sommes ici chez un petit producteur, qui ne produit qu’entre 60.000 et 100.000 bouteilles par an, et possède 14 ha seulement. Celui-ci collabore depuis longtemps avec le Cora, et on peut y retrouver en Belgique certains des vins produits ici, dont un Riesling et un Gewurztraminer.

kientzheim (34)

kientzheim (33)

Les infrastructures chez les Blanck sont beaucoup plus petites comparées aux autres producteurs visités jusqu’à présents. Charles Blanck nous montre l’héritage de son grand père (les cuves en bois) et celui de son père (les cuves en inox). Charles et Michel, son frère, travaillent ensemble et font tous de A à Z. Aujourd’hui, Charles est fière de nous présenter la première grappe de Pinot gris fleuri, tout juste ramenée des vignes par son frère. C’est un événement important, car cela veut dire que la maturité aura lieu 105 jours plus tard ! Leurs vignes se situent sur le territoire du village, et bien que ce soit un territoire assez limité, celui-ci a la particularité de comporter 5 types de sous-sols différents, et 2 grands crus : le Schlossberg et le Furstentum.

kientzheim (35)

kientzheim (36)

kientzheim (38)

kientzheim (40)

kientzheim (41)

Nous passons maintenant à la dégustation. Nous avons décidé de faire une dégustation un peu spéciale aujourd’hui pour le direct avec la Belgique, en proposant des accords fromages et vins blancs. Car si beaucoup de personnes pensent que le fromage se déguste avec du vin rouge, en réalité dans bien des cas c’est un cliché, et les connaisseurs vous conseilleront la plupart du temps du vin blanc.

kientzheim (45)

kientzheim (46)

En résumé :

Le Pinot Blanc (ici, 2012 Rosenburg) se marie très bien avec les fromages doux comme le triple crème : on trouve une belle complémentarité entre l’onctuosité du fromage et la légèreté du vin.

Le Riesling (ici, un Grand Prix Schlossberg 2012 et un 2005) quant à lui se marie bien avec les fromages de chèvre.

kientzheim (49)

Quant au Pinot Gris (ici, 2013) c’est avec le comté qu’il fusionne le mieux.

Le Pinot Noir (ici, 2011 et 2012) est parfait pour accompagner du Munster (mais également les grillades).

Enfin, la dernière association du jour est le Gewurztraminer (ici, Schlossberg 2012 et 2007) et les fromages forts (tels que le bleu, la Fourme d’Ambert, ou encore du fromage de Herve)

kientzheim (47)

Autres associations possibles : un Sylvaner avec du fromage frais, un Crémant d’Alsace avec du Camembert ou du brie, ou encore des vendanges tardives avec du vieux gouda ou du parmesan.

A noter également : un grand cru peut en général se conserver très longtemps, de 5 à 20 ans, voire plus dans de bonnes conditions.

kientzheim (50)

Domaine André Blanck
Grand Rue
68240 Kientzheim

Bergheim

Nous passerons la fin de journée et la nuit à Bergheim, une jolie cité médiévale. Notre hôtel, La Cour du Bailli possède un espace spa sur le thème du vin (VitisSpa), mais malheureusement, trop enthousiasmés par les vins André Blanck, celui-ci était déjà fermé à notre arrivée 😉

kientzheim (62)

kientzheim (51)

kientzheim (52)

Nous partons donc directement pour le restaurant La Bacchante, situé à quelques pas de l’hôtel. Un bon repas traditionnel pour ma dernière soirée en Alsace…

kientzheim (54)

kientzheim (55)

kientzheim (56)

kientzheim (60)

kientzheim (61)

La suite et fin de ce voyage, à suivre prochainement !

Navigation - Articles de la série :

<< Sur la Route des Vins d’Alsace: Guebwiller et Riquewihr
Sur la Route des Vins d’Alsace: Domaine Fernand Engel à Rorschwihr >>


laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *