J'ai testé Enygma, le nouvel escape game de Bruxelles

Lifestyle

J’ai testé Enygma, le nouvel escape game de Bruxelles

Par  | 

Après ma première expérience réussie d’escape game chez Escape Hunt l’année passée (je vous invite d’ailleurs à relire l’article où j’expliquais le concept plus en détails), j’ai retenté l’expérience le mois passé dans un tout nouvel escape game, Enygma. Contrairement à Escape Hunt, Enygma n’est pas une franchise d’un groupe d’escape game international, il s’agit d’un projet essentiellement « made in Belgium » situé en plein centre de Bruxelles, en bas du Mont des Arts. Vous ne le remarquerez peut-être pas si c’est votre première expérience d’escape game, mais si vous avez déjà été dans une franchise auparavant, on remarque tout de suite les petits détails qui donnent son charme à l’endroit, comme les vieux livres chinés à la brocante, les petits jeux dans la salle d’attente, les « bricolages » maison,… Bref, un premier bon point !

Les fondateurs d’Enygma, qui travaillaient d’ailleurs auparavant dans une grande franchise à l’étranger, ont souhaité créer ici une expérience « customisée », en travaillant en collaboration avec des artistes et scénographes locaux pour les décors, ainsi qu’avec le département d’ingénierie de la VUB (une des universités de Bruxelles, pour les non-belges) pour créer les petits tours technologiques présents dans les différentes salles. Je ne vous gâche pas la surprise en vous donnant plus de détails, mais c’est plutôt sympa comme effets !

Nous avons testé la première salle d’Enygma, lancée il y a quelques mois de cela, qui reprend un thème assez classique dans ces jeux d’énigme grandeur nature, j’ai nommé Sherlock Holmes ! D’après son fondateur (qui a fait sa petite « étude de marché »), « Sherlocked » serait la salle la plus difficile de tout Bruxelles. Bon, ce n’est que ma deuxième escape game, je pourrais donc difficilement confirmer cela, mais nous n’avons effectivement pas eu très facile à résoudre l’énigme: nous sommes sortis quelques secondes seulement avant la fin de l’heure accordée à l’enquête, contre 8 minutes à l’avance l’année passée chez Escape Hunt. Exploit supplémentaire, nous n’étions que 3 joueurs, le minimum possible pour cet escape game (le maximum étant 6), et le taux de réussite dans cette configuration ne dépasse pas les 60%: nous étions donc plutôt fiers de nous. 😉 Je précise également que les 2 personnes qui m’accompagnaient étaient des novices, et que nous sommes ressortis tous 3 totalement emballés par l’expérience ! Bref, deux adeptes de plus de l’escape game, qui est vraiment une activité dont il est très difficile de se faire une idée exacte avant d’en avoir une première expérience réelle. Il ne faut pas de culture générale particulière ni de force physique, tout est une question de logique. Personnellement, je trouve qu’une petite séance d’escape game est parfaite pour se remettre les neurones en place tout en finissant euphoriques des énigmes résolues. 😉

enygma-bruxelles (1)

Entre temps, Enygma a également lancé deux nouvelles salles, sur le thème du Tour du Monde en 80 jours (Mr. Fogg’s Residence ») et une salle vraiment originale (nous avons vu la déco de l’entrée qui est déjà une énygme en soi !) reproduisant un temple maya (« The Mayan Temple »). J’ai bien envie de revenir tester celle-ci à l’occasion !

Je vous laisse avec le petit trailer d’Egygma ! Si vous testez cette salle, n’hésitez pas à partager votre avis en commentaire (sans spoiler bien sur !).

Enygma
3, Place de L’Albertine
1000 Bruxelles
Tel: +32(0)2.512.96.37
90€ la séance d’1 heure (entre 3 et 6 joueurs)

 

4 commentaires

  1. Véronique Van Cappellen sur Facebook

    15 juin 2016 à 19 h 03 min

    moi Au goût d’Emma .be j’ai testé comme « escape » game ‘je suis cool au soleil à la plage’ et c’est super aussi 😉

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *