J’ai testé le Blue Lagoon, les célèbres sources chaudes d’Islande

Je suis récemment rentrée d’un roadtrip pas comme les autres en Islande. Avant de commencer notre roadtrip sur la Ring Road, nous commençons par une activité incontournable en Islande, proche de l’aéroport de Keflavik et de la capitale Reykjavik : le fameux Blue Lagoon, les sources chaudes les plus connues d’Islande.

roadtrip_islande (33)

Disclaimer : cet article peut contenir des liens affiliés. En réservant via ceux-ci, vous ne payerez pas plus cher mais je toucherai une petite commission qui me permettra de continuer à développer ce blog.

Arrivée en Islande : de l’aéroport de Keflavik au Blue Lagoon

Nous avions choisi de ne pas louer un 4×4 car nous voulions emprunter essentiellement la « Ring Road », l’autoroute qui fait le tour du pays, route pour laquelle une simple voiture suffit largement. Je vous donne plus de détails sur quelle voiture louer pour votre voyage en Islande dans mon guide pratique.

roadtrip_islande (12)

Bref, nous voici donc dans notre petite Hyundai rouge qui va nous accompagner pendant un peu plus d’une semaine sur les routes d’Islande. Il est déjà passé 16h, nous nous mettons donc en route pour le Blue Lagoon, qui sera notre seule étape de la journée, avant de rejoindre notre hôtel à Reykjavik.

roadtrip_islande (8)

roadtrip_islande (30)

roadtrip_islande (10)

roadtrip_islande (14)

Visiter le Blue Lagoon en pratique

Beaucoup de touristes visitent le Blue Lagoon en arrivant ou en retournant à l’aéroport car celui-ci se trouve à seulement 20 kilomètres de là.

Si vous n’avez pas de voiture (si vous êtes en Islande pour un citytrip autour de Reykjavik par exemple), il existe des navettes pour le Blue Lagoon au départ de Reykjavik. Celles-ci n’incluent pas l’entrée au Blue Lagoon, mais il existe aussi des packages navettes + entrée voir ici. Ou si vous voulez en faire une journée complète d’excursion, vous pouvez choisir une excursion d’un jour qui combine le Golden Circle (dont je vous parle ici) et le Blue Lagoon.

Avec le succès croissant du Blue Lagoon, il est devenu obligatoire de réserver vos billets à l’avance pour vous en assurer l’entrée. Vous pouvez les réserver en ligne ici (avec annulation gratuite jusqu’à 24h à l’avance). 

 

 

Durant ces 20 km qui séparent l’aéroport du Blue Lagoon, j’ai eu envie de m’arrêter 20.000 fois tant le paysage qui se déroule devant nos yeux est impressionnant !

Je n’avais jamais vu ça : des champs de lave couverts de mousse verte à perte de vue, avec au loin, la baie de Reykjavik qui se dessine. Le temps est gris et il y a un peu de brouillard… et je pense que l’Islande doit être un des seuls pays au monde à être mis en valeur par le mauvais temps ! L’atmosphère est magique, on a l’impression d’être sur une autre planète.

Et soudain, au milieu de la lave, on aperçoit… des étendues d’eau bleu turquoise. On ne s’attend pas vraiment à ça la première fois (après, on s’habitue à se faire surprendre par un nouveau paysage tous les 50 km, normal en Islande quoi!).

roadtrip_islande (35)

roadtrip_islande (42)

roadtrip_islande (45)

roadtrip_islande (36)

roadtrip_islande (34)

Mon expérience au Blue Lagoon

Le Blue Lagoon est un grand spa utilisant l’énergie géothermique de la région. L’eau est puisée à 2000 mètres sous terre, et permet une fois arrivée à la surface de chauffer le « lagon » naturellement entre 30 et 40°C, ce qui permet de bien se réchauffer après une petite journée de rando, ou de se remettre d’une journée de voyage, dans notre cas !

roadtrip_islande (20)

roadtrip_islande (19)

L’eau du spa a également des effets thérapeutiques reconnus, car elle contient des éléments actifs tels que divers minéraux, de la silice et des algues.

blue_lagoon_islande (21)

blue_lagoon_islande (27)

blue_lagoon_islande (23)

blue_lagoon_islande (1)

roadtrip_islande (22)

Durant sa baignade, on peut en plus s’appliquer un masque de boue à la silice, qui rend trop sexy, ou pour ceux qui préfèrent siroter une petite bière à plus de 10€ tout en barbotant…

Bref, un vrai moment bien-être qui a pourtant un prix, même si l’entrée inclut l’accès à la piscine, au sauna et hammam, et masque au silice « à volonté » – mieux vaut donc prévoir une heure ou deux pour rentabiliser un peu tout ça !

blue_lagoon_islande (8)

roadtrip_islande (25)

Et dans l’eau, le temps passe vite : il est déjà 19h, il est temps de rejoindre notre hôtel à Reykjavik.

roadtrip_islande (27)

roadtrip_islande (24)

 

 

roadtrip_islande (44)

Découvrez ici l’itinéraire complet de mon roadtrip estival en Islande

3 réflexions au sujet de “J’ai testé le Blue Lagoon, les célèbres sources chaudes d’Islande”

  1. Ahh… rien qu’à voir les photos, j’ai envie d’y retourner aussi!
    Content que le truc de prendre l’alcool à l’aéroport t’ait servi. Tu as pris juste de la bière? Pas de Brennivin? ;-)

    Répondre
    • Ahah, non le Brennivin je l’ai pas trouvé à l’aéroport: je me souvenais plus du nom, juste que tu m’avais dit « bouteille noire et verte » ce qui n’aidait pas vraiment avec le nombre de bouteilles de cette couleur-là qu’il y avait ;-)
      On a hésité au retour (on avait retrouvé le nom à ce moment-là) mais vu ce qu’on avait déjà dépensé sur place… on a laissé tomber :-( Bref: ça sera pour la prochaine fois! (comme si j’avais besoin d’une excuse ;-) )

      Répondre

Laisser un commentaire