Visite de New Delhi : notre première journée de découvertes

Après une première étape à Athènes, notre tour du monde continue en Inde : c’est pour moi la première fois où je pose les pieds en Asie ! Et cette découverte commence avec deux jours à New Delhi.

Nous y sommes accueilli par notre correspondant Luxe India, la compagnie qui a organisé cette partie de notre voyage. Luxe est d’ailleurs le mot parfait pour décrire cet accueil: couronnes de fleurs, voiture énorme, rencontre avec notre chauffeur privé, puis direction notre hôtel, The Royal Plaza****, en plein centre de New Delhi. Un style ancien empire bien kitsch, on se sentirait presque encore un siècle plus tôt. Enfin, sauf que dès que l’on regarde par la fenêtre de la chambre, c’est bien la misère qu’on y voit. On l’a déjà bien compris, le New Delhi des touristes, c’est un ensemble d’îlots de sécurité (hôtel gardé telle une forteresse, fouille de tout ce qui y rentre,…), entouré d’une ville… pour le moins différente.

jour4 (32)

jour4 (33)

jour4 (34)

jour4 (1)

jour4 (35)

Voici déjà le cinquième jour de notre voyage… Au programme aujourd’hui: la découverte d’une New Delhi cosmopolite et multiculturelle.

tourdumonde5 (18)

11:00 Après quelques heures d’un sommeil bien mérité, on se réveille au Royal Plaza bien reposé pour entamer notre première journée de découverte de Delhi. L’hôtel est immense, un « gratte-ciel » moderne, comme la plupart des grands hôtels de la ville, ce qui contraste avec les constructions autochtones environnantes. Nous nous rendons au restaurant de l’hôtel pour un lunch rapide (trop tard pour le ptit déj’). Choc gustatif: du piquant partout (même les pseudos « plats doux », on a pas la même notion de la douceur en Europe on dirait!).

tourdumonde5 (26)

tourdumonde5 (24)

tourdumonde5 (23)

tourdumonde5 (30)

tourdumonde5 (22)

tourdumonde5 (27)

tourdumonde5 (28)

tourdumonde5 (25)

tourdumonde5 (29)

tourdumonde5 (31)

tourdumonde5 (32)

tourdumonde5 (33)

tourdumonde5 (34)

14:00 Nous retrouvons notre voiture et notre chauffeur à l’entrée de l’hôtel. Mais, oh surprise, alors que nous devions voyager seuls dans la ville aujourd’hui, le concierge de Luxe India est là également, et il nous annonce qu’il s’improvisera guide et garde du corps aujourd’hui, car Eagle Travel, l’agence de voyage, lui a fait part de notre rencontre malheureuse en Grèce, et que lui et son patron avaient peur pour nous et voulaient surtout que l’on puisse profiter de la journée sans aucune crainte (même si il a comparé Fred à Michael Jackson pour son courage héroïque… allez comprendre :D ). En tout cas, rôle exercé à merveille, il a su éloigner tous les importuns, nous faire une visite un peu hors des sentiers battus avec ce que lui connaissait et aimait, et on s’est senti comme des princes toute la journée. Surtout avec Ganesh, symbole hindou de la chance, trônant fièrement près du volant de la voiture (je compte bien installer le même sur ma Fiat en rentrant), on n’aurait pas pu se sentir plus protégés !

tourdumonde5 (37)

tourdumonde5 (36)

tourdumonde5 (35)

tourdumonde5 (38)

tourdumonde5 (39)

tourdumonde5 (40)

Après quelques minutes en voiture, les grecs me semblent tout à coup conduire parfaitement en comparaison avec la « conduite à klaxon » des indiens… tuk-tuk, voitures, vélos, scooters, ici ce n’est même plus une question de ligne blanche « mal placées » sur la route mais une loi du plus fort où chaque espace vide doit être rempli (mais attention, « horn please » – « klaxonner s’il vous plait »).

Nous arrivons enfin à nous « faufiler » jusqu’à notre première visite de l’après-midi: la Baha’i House of Worship. En voulant nous montrer ce temple moderne en forme de lotus, notre concierge nous fait en même temps découvrir une religion (étonnament ouverte d’esprit et axée sur la « vie réelle ») dont je n’avais personnellement jamais entendu parler: le bahaïsme. Ils acceptent presque toutes les religions, car ils estiment que dieu s’exprime dans des manifestations diverses et variées. Leurs principes incluent également la paix universelle, l’égalité homme-femme, le libre-examen, etc. Comme dans les temples hindouistes, il faut ici rentrer dans l’enceinte sacrée du temple les pieds nus, car les chaussures sont considérées comme impures. A l’intérieur du temple, le service liturgique rassemble des lectures, en anglais et en hindi, venant de toutes les religions: on voit ainsi se succéder le Nouveau Testament, le Coran, le Pentateuque,… Un mélange pas ordinaire ici, mais assez courant en Inde parait-il: on les comprend, quelle agréable atmosphère dans ce lieu où chacun, quelque soit sa croyance, peut venir se recueillir, réfléchir, se relaxer… en toute liberté.

tourdumonde5 (41)

tourdumonde5 (42)

tourdumonde5 (44)

tourdumonde5 (45)

tourdumonde5 (43)

tourdumonde5 (47)

tourdumonde5 (46)

Nous nous rendons ensuite dans un temple cette fois-ci entièrement hindouiste, appartenant à la ISKCON (International Society for Krishna Consciousness), un des courants de l’hindouisme qui voue principalement un culte à la divinité Krishna.

tourdumonde5 (2)

tourdumonde5 (48)

tourdumonde5 (49)

tourdumonde5 (51)

tourdumonde5 (50)

tourdumonde5 (53)

tourdumonde5 (52)

tourdumonde5 (54)

tourdumonde5 (1)

tourdumonde5 (55)

tourdumonde5 (3)

Après la recherche de spiritualité, changement radical avec la recherche de souvenirs à ramener et le shopping ! Nous nous rendons d’abord au Dilli Haat, un marché ouvert proposant essentiellement de l’artisanat et du textile. Si la qualité et l’authenticité des produits proposés au Dilli Haat peuvent varier, ce n’est pas le cas au Khan Market, au sud de Delhi, où nous finissons la journée. Ce « centre commercial » à l’indienne, assez chic, propose un mélange de grandes marques occidentales et indiennes, pour plaire à la population de diplomates de ce quartier de Delhi. Bon plan shopping pour les vêtements: Fabindia et Anokhi, deux marques indiennes de qualité, pour celles qui n’aiment pas marchander. On y trouve sacs, vêtements et accessoires aux tissus colorés dans une gamme de prix allant de 5 à 30€ environs. J’ai craqué pour une chemise de chez Anokhi à 550Rs (environs 8€), et rien ne dit que je ne ferai pas ma « pretty woman » d’ici la fin du séjour en demandant au chauffeur d’y retourner, et un peu plus longtemps cette fois (héhé).

tourdumonde5 (4)

tourdumonde5 (5)

tourdumonde5 (6)

tourdumonde5 (7)

tourdumonde5 (8)

tourdumonde5 (9)

tourdumonde5 (10)

tourdumonde5 (11)

tourdumonde5 (12)

tourdumonde5 (13)

tourdumonde5 (14)

tourdumonde5 (15)

tourdumonde5 (17)

tourdumonde5 (19)

tourdumonde5 (20)

tourdumonde5 (21)

A demain pour la suite de la visite de Delhi !

 

Cet article est le récit du jour 5 de notre tour du monde avec Schweppes.
Lire l’épisode suivant ici.

3 Commentaires

  1. J’en reviens pas de l’hôtel, il est vraiment beau à l’intérieur! En tout cas votre article me rappelle de bons souvenirs (comme les mauvais) de Delhi notamment la circulation (propre à l’Inde), la saleté et d’autres choses mais j’ai surtout retenu Delhi pour certains de ses sites qui sont de toutes beauté et qui valent vraiment le coup!

    Marion

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.