Tour du monde / Jour 2: Athènes - île d'Egine

Voyages

Tour du monde / Jour 2: Athènes – île d’Egine

Par  | 
--// Partie 3 sur 20 dans la série Le tour du monde en 22 jours (2013) //--   

Aujourd’hui, pour notre deuxième journée en Grèce, nous nous sommes rendus sur l’île d’Egine, l’île la plus proche d’Athènes, à environs 1h de ferry depuis le Pirée, le port d’Athènes.

Today is our second day in Greece, and we went on the island of Aegina, the closest island from Athens, around 1 hour by ferry from Piraeus, the port of Athens.

jour2 (65)

6:30… De bon matin, le réveil sonne déjà, car nous devons être à l’heure pour le ferry partant pour l’île d’Egine à 8h20. Mais tout d’abord, un bon petit déjeuner rapide, à la hauteur des 5 étoiles de notre hôtel.

6:30 … the alarm rings very early, because we have to be on time for the ferry leaving for the island of Aegina at 8:20. But first, a quick breakfast, very good, but that’s natural: we are in a 5-star hotel, aren’t we?

jour2 (70)

jour2 (71)

jour2 (72)

Le petit-déj à peine digéré, nous prenons la voiture en direction du Pirée. 15km, « en 20 minutes si ça roule bien on y est, sinon comptez jusqu’à 1h ». Oui, sauf que, ça a pas si mal roulé que ça, mais au final, avec les feux et ces grecs fous du volant, on est arrivé au port à 8:20:31. A quelques secondes près. Et aussi quelques secondes après le départ du ferry, qui n’attend apparemment que les grecs… Je ne savais pas que les grecs étaient devenus aussi ponctuels depuis septembre et les 200 voitures arrivant après l’heure ! Enfin bref, après un peu de négociation et avec quelques euros supplémentaires, nous avons pu prendre le suivant, d’une autre (et plus classe) compagnie, Nova Ferries. Un petit « frappé » plus tard (à prononcer entre ses dents, car à la française les grecs, pourtant si friands de ce café, ne comprennent pas !), nous voilà donc (enfin) à bord, bien décidé à rattraper au mieux ce petit contre temps.

The breakfast barely digested, we take the car to Piraeus. 15km, « in 20 minutes if the traffic is good, if not count until 1h » Yes, except that traffic was not that bad, but in the end, with the  traffic lights and the Greek crazy car racers, we arrived at the port in 8:20:31. A few seconds after the departure of the ferry, which apparently waits only for the Greek  people… I did not know that the Greeks had become as punctual as that since Septembre! Anyway, after a little negotiation and a few extra euros, we took the following ferry from another (and more classy) company, Nova Ferries. A small « frappé » later (the favorite coffee of the Athenians !), we are (finally) on board.

jour2 (1)

jour2 (2)

jour2 (3)

jour2 (5)

jour2 (6)

jour2 (9)

jour2 (8)

jour2 (7)

jour2 (15)

jour2 (11)

jour2 (13)

jour2 (17)

jour2 (10)

jour2 (16)

jour2 (18)

11:30, nous débarquons au port de la capitale d’Egine, dont le nom est facile à retenir: Egine ! Ville assez animée malgré la saison, ce qui ne sera pas vraiment le cas des autres petits villages de l’île par où nous passerons. Heureusement que nous avons un bon guide qui nous a donné tous les bons tuyaux – c’est bien agréable !

Nous nous dirigeons d’abord vers Perdika, la plus proche de la petite île de Moni Eginas, où l’on peut, nous a dit Giorgios, admirer des paons et des gazelles. Malheureusement, en hiver, pas de service prévu, et personne au port pour nous y emmener, ce qui était donc la seule solution à cette période de l’année. Nous continuons donc notre route vers Agia Marina et le temple d’Aphaia, une des « attractions » principales de l’île, et ouverte en hiver s’il vous plait! Waouh 😉

11:30, we land at the port of the city of Aegina, whose name is easy to remember: Aegina! Quite a busy  city despite the season, which is not really the case in other villages of the island where we will spend some time. Fortunately we have a good guide who gave us all the good tips – this is nice!

We head first to Perdika, the closest to the small island of Moni Eginas, where we can, said Giorgios, admire peacocks and gazelles. Unfortunately, in winter, no regular service, and nobody at the port to take us there, which was the only solution at this time of the year. We therefore continue our road to Agia Marina and the Temple of Aphaia, one of the  main « attractions » of the island, and open in winter please! wow;)

jour2 (19)

jour2 (20)

jour2 (21)

jour2 (22)

jour2 (23)

jour2 (24)

jour2 (26)

jour2 (27)

jour2 (28)

jour2 (29)

Il faut savoir qu’Egine a failli devenir capitale de la Grèce à ses tous débuts. Ses habitants s’en vantent souvent, tout comme de ce temple, qui, se plaisent-ils à rappeler, aurait « peut-être » servi de modèle au Parthénon d’Athènes. Effectivement, on reconnait directement des similitudes, je pense que les images parlent d’elles-mêmes. Le sanctuaire d’Aphaia date en fait des environs de 1300 ACN, et était associé à une divinité de la fertilité. Il est très agréable à visiter (même si la visite ne dure pas très longtemps: pas de musée et des panneaux d’explications qui sont pour la plupart illisibles de « vieillesse »), et offre une vue panoramique sur les alentours.

You should know that Aegina almost became the capital of Greece in its first time. Its inhabitants often boast about that, as about this temple, which, they are delighted to recall, would « maybe » be the model of the Parthenon in Athens. Indeed, we recognize similarities directly – I think the images speak for themselves. The sanctuary of Aphaia actually dates from around 1300 ACN, and was associated with a deity of fertility. It is very pleasant to visit (even if the visit does not last very long: no museum and explanatory panels that are mostly unreadable due to « old age ») and offers a panoramic view on the surroundings.

jour2 (30)

jour2 (31)

jour2 (33)

jour2 (34)

jour2 (4)

jour2 (32)

jour2 (35)

jour2 (36)

jour2 (38)

jour2 (37)

jour2 (73)

jour2 (39)

Après notre petite visite culturelle de la journée, nous continuons la route vers Souvala, où sont sensées se trouver des thermes, ou « thermal spring baths ». Sauf que soit les thermes disparaissent comme par magie l’hiver, soit on a pas vraiment trouvé le bon endroit… Si ils indiquent aussi bien les chemins qu’ils n’écrivent en anglais, ça ne m’étonne pas vraiment…. Enfin, nous avons quand même fait une petite ballade dans le coin avant de retourner vers la capitale de l’île (le musée archéologique étant en plus fermé aujourd’hui). Heureusement, un magnifique soleil nous a accompagné toute la journée (la neige ne me manque pas du tout!) et la petite ballade en voiture était quand même bien sympathique !

After our little cultural tour of the day, we drive to Souvala, where there is supposed to be  a spa, or « thermal spring baths ». Except that the spa either magically disappear winter, or it is not really the right place we found … If they show directions as they write in English, it does not really surprise me …. Finally, we still made ​​a little walk in the area before returning to the capital of the island (the Archaeological Museum is closed today as well). Fortunately, a beautiful sun accompanied us all day (I do not miss the snow at all!) and the little car ride was still very nice!

jour2 (40)

jour2 (41)

jour2 (42)

jour2 (43)

Nous revoilà donc revenus à Egine, la ville, pour aller manger (à l’heure grecque! Il est déjà 14h) dans une des cavernes entourant le marché au poisson, comme conseillé par Giorgios. Et merci Giorgios, car on a trouvé une charmante taverne tenu par un monsieur adorable qui a été nous chercher à la demande du poulpe frais au marché d’à côté! Ca, c’est de la cuisine minute… Et en plus, le résultat final est vraiment magnifique ! Nous avons également pris des petits poissons frits (on adore ça!) et un saganaki (préparation à base d’oignon et de tomate) de crevettes. Miam ! Et tout ça, bien sur, sur une jolie petite terrasse, en plein soleil dans une des ruelles de la ville.

We are now back to Aegina town to eat (at Greek time! It is already 2pm) in one of the taverns surrounding the fish market, as advised by Giorgios. And thank you Giorgios, because we found a charming tavern run by a lovely gentleman who was as kind as to collect at the request fresh octopus for us at the market next door! This is what I call fresh food… And besides, the end result was really beautiful! We also took ​​fried fish (we love that!) and shrimp saganaki (preparation in onion and tomato sauce). Yum! And all this, of course, on a pretty terrace in the sun in one of the little streets of the city.

jour2 (44)

jour2 (45)

jour2 (49)

jour2 (46)

jour2 (47)

jour2 (48)

jour2 (50)

jour2 (51)

jour2 (53)

jour2 (54)

jour2 (52)

jour2 (55)

jour2 (57)

jour2 (59)

jour2 (60)

jour2 (61)

jour2 (62)

jour2 (63)

jour2 (64)

jour2 (66)

jour2 (68)

jour2 (69)

jour2 (67)

 17:00: il est déjà temps de reprendre le ferry en direction du Pirée puis de notre hôtel. Pour finir la journée comme on l’a commencé, en plus du trafic on s’est cette fois-ci également perdu (que la vie est dure sans gps !). Enfin, nous sommes finalement revenus à l’hôtel vers 20h, les joues bien colorées par le soleil de la journée, et l’estomac encore bien rempli. Pourtant, ce soir encore nous mangeons au resto de l’hôtel (et cette fois, on inverse les plats, héhé!). Sur ce Fred, nos raffraichissements et moi on vous souhaite une bonne nuit (pour nous elle sera trèèès bonne) et à demain pour de nouvelles aventures… Ca risque d’être bien sympathique, car demain c’est une Athènes alternative que nous découvrirons avec Giorgio!

17:00: it’s time to take the ferry back to Piraeus and then our hotel. To finish the day as it began, on top of the traffic, we also got lost this time (what a hard life without GPS!). Finally, we ended up back at the hotel around 8pm, the cheeks colored by the sun of the day, and stomach still full. Yet again tonight we eat at the hotel restaurant (and this time eat the other course, of course!). On this, Fred, our refreshments and I wish you a good night (for us it will be sooooo good) and  see you tomorrow for new adventures … It may be very nice, because tomorrow we have an alternative visit of Athens with Giorgio!

Photos prises avec le Nikon D3200 – Objectif AF-S Nikkor 18-200mm

Navigation - Articles de la série :

<< Tour du monde / Jour 1: Bruxelles – Londres – Athènes
Tour du monde / Jour 3: unexpected Athens >>


9 commentaires

  1. Marie Mouyart sur Facebook

    29 janvier 2013 à 0 h 38 min

    tu as acheté des pistaches?

  2. Au goût d'Emma .be sur Facebook

    29 janvier 2013 à 6 h 26 min

    On en a mangé au resto! Tu connais Egine? 🙂

  3. Vero

    29 janvier 2013 à 7 h 40 min

    Don’t worry : la neige est partie, on se lève à 7h avec du 10° dehors !

  4. Mélissa

    29 janvier 2013 à 9 h 46 min

    Merci pour cette dose de soleil, Emma!

  5. Julie Anciaux sur Facebook

    29 janvier 2013 à 8 h 49 min

    Wahouuuuu!! SuperbeS photos.. et les poulpes miammmm

  6. Anaïs4520

    29 janvier 2013 à 10 h 00 min

    Du soleil par procuration 😉
    Je n’avais jamais entendu parler d’Egine, c’est sympa comme endroit!
    Je vois plein de chats, ça me rappelle mon voyage rhétos en Crète, des chats partouuuuut! 🙂 A demain!

  7. Marie Mouyart sur Facebook

    29 janvier 2013 à 22 h 58 min

    J’ai traversé Egine en 1976 pour aller passer 3 jours sur une toute petite île à laquelle on accédait en demandant à un pécheur de faire traverser. Merveilleux souvenirs pour moi.

  8. Valérie

    2 février 2013 à 15 h 51 min

    J’espère que vous avez un bon séjour en Grèce quoique vous n’ayiez pas choisi la meilleure saison, même si ces temps dernier il fait « relativement » beau…
    Vous avez immortalisé votre passage à Egine avec de très belles photos…

  9. Angélique

    2 février 2013 à 16 h 26 min

    Vous connaissez Egine mieux que les Grecs,toutes mes félicitations.C’est comme ça qu’il faut faire pour découvrir un pays.Vous avez eu la chance d’avoir du beau temps et vos photos sont magnifiques !!!

    Angélique
    Archéologue-Guide Conférencière

laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *